Accueil > Topo Guide > Sommets > Ecrins > Grand Pic de la Meije > tour de la Meije par la Casse Déserte > Sortie du 15 avril 2013
 Topo validé par la modération

3983 m Grand Pic de la Meije, tour de la Meije par la Casse Déserte

Données techniques

Massif : Ecrins
Secteur : Oisans
Orientation : T
Dénivelé : 3550 m.

Difficulté de montée [?] : PD
Difficulté ski [?] : 3.3 E3
Pente : 40° maxi

Nb de jours : 2, 3, 4, 5
Type : Boucle

Cartes : 3436ET

Matériel

Crampons, piolet, matériel de sécurité sur glacier individuel et collectif, nécessaire d'orientation voire GPS, kit de réparation.


Départ/Accès

Départ : Villar d'Arêne (Pont d'Arsine) (1667 m) - De Grenoble RN91 vers Bourg d'Oisans, La Grave.
1km apres Villar d'Arêne, prendre à droite et se garer au bout de la route.

NB: Ce départ est (difficilement) accessible en TC

Itinéraire

Jour 1 : Villard d'Arêne > Refuge Adèle Planchard - D+: 1500 m
Du Pied du Col, suivre le GR54 en rive droite de la Romanche jusqu'au refuge de l'Alpe de Villar d'Arène (2077 m). Du refuge descendre de 100 m et rejoindre le Plan de Valfourche. Obliquer à droite dans le vallon de la Plate des Agneaux en restant rive gauche jusqu'à 2550 m environ (Attention aux chutes de pierres en cas de départ tardif). Monter plein nord dans un canyon assez étroit et raide jusqu'au refuge Adèle Planchard.

Jour 2 : Refuge Adèle Planchard > Col de la Casse Déserte > Refuge du Promontoire D+ : 1300m
Du refuge, rejoindre le glacier Supérieur des Agneaux et prendre vers l’Ouest pour franchir le Col des Neiges (3348m). Traverser le Glacier de la Casse Déserte puis remonter le versant Est du Col de la Casse Déserte (45°/100m). Raidillon de départ parfois inskiable (dérapage ou installer une main courante pour les moins aguerris). Rejoindre le vallon des Etançons et le remonter jusqu'au refuge du Promontoire.

Jour 3 : Refuge du Promontoire > Brèche de la Meije > Refuge de l'Aigle > glacier de l'Homme > Villard d'Arêne - D+: 750 m
Rejoindre le glacier que l'on remonte en rive gauche jusqu'au pied de la brèche. Un couloir puis une écharpe de neige permettent de rejoindre la brèche. Descendre son versant N par une traversée droite puis gauche (raide et exposé sur 100 m) et contourner une zone crevassée soit le long des falaises sur la droite, soit en la contournant par la gauche. Vers 3150, obliquer vers l'E et remonter le long de la face nord de la Meije. Vers 3300 m, redescendre en direction des arêtes de la Meijette pour rejoindre le pied du couloir du "Serret du Savon" que l'on remonte (40/45° sur 150m). Gagner alors le refuge de l'Aigle en traversant à niveau le haut du glacier du Tabuchet. Du refuge descendre le glacier de l'Homme d'abord en rive gauche puis plein centre entre 3200 m et 3000 m et enfin en rive gauche. On rejoint le torrent de l'Homme que l'on suit jusqu'à la Romanche puis le parking.

Trace GPS


| QRcode | VisuGPX

Remarques/Variantes

J2 : On peut gravir en A/R la Grande Ruine
J3 : Ne pas hésiter à gravir la Meije Orientale au passage, mais attention aux contraintes horaires pour descendre le glacier de l'homme : très crevassé et oriente E, il est à descendre tôt.

Il est possible de partir de la Bérarde moyennant environ 400 m de D+/D- pour rejoindre le bas de la pente du col de la casse déserte.

Parc national des Ecrins, chiens interdits

Refuge(s) associé(s) : Refuge du Chatelleret Refuge du Promontoire Refuge de l'Alpe de Villar d'Arêne Refuge de l'Aigle Refuge Adèle Planchard

Voir aussi : Tour de la Meije par la Pavé et https://www.tourdelameije.com/

Sortie(s) GPS associée(s) : 09.05.13

Photos

L'essentiel de l'itinéraire en face nord de la Meije (Juin19): droite, gauche pour rejoindre le serret du savon
L'essentiel de l'itinéraire en face nord de la Meije (Juin19): droite, gauche pour rejoindre le serret du savon [par cygogno38]
Serret du savon (Juin 2019)
Serret du savon (Juin 2019) [par cygogno38]

Conditions récentes

» Pas de sortie les 15 derniers jours
» Afficher toutes les sorties liées
» Voir les conditions d'enneigement du massif

Grand Pic de la Meije, tour de la Meije par la Casse Déserte [»] : Sortie du vendredi 12 au lundi 15 avril 2013 (4 jours) par Jeroen

Participants : TiBougnat, Aude, Julie, Antoine, Julien

Météo

Maussade Vendredi, Nébuleux + petite neige Samedi, Grand beau avec un iso0 très haut Dimanche et lundi

Conditions d'accès

Etat de la route :

Altitude du parking : Pont d'Arsine

Conditions de neige

Voir CR
Altitude de chaussage (montée) : Pont d'Arsine
Altitude de déchaussage (descente) : Pont d'Arsine

Activité avalancheuse observée : purges de fonte dimanche entre 9 heures et 14 heures.

Skiabilité [?] : ●●●●○


Récit de la sortie/Remarques diverses

Itinéraire suivi : Topo - Dénivelé réel effectué : 4500m

2 ans près un cham-zermatt avec les cousins, on remet ça cette année. Objectif Oberland, au moins jusqu'à la veille du départ où la météo n'est pas forcément engageante pour les 3 ou 4 premiers jours du raid, sans compter les conditions nivo inconnues mais certainement tendues pour aller collectionner les 4000 du coin. On revient donc à la base, les Ecrins.

Départ donc vendredi en début d'AM par temps couvert pour le refuge de l'Alpe de Villar d'Arêne. On y arrive vers 17h00. Accueil chaleureux, bon repas, chambre sympa. On reviendra. Il neige toute la soirée, de bonne augure pour la journée de demain annoncée comme belle.

Samedi levé 5 heures. Grand beau. On croise Zanne qui est arrivée tard au refuge hier soir, et qui part pour le piaget, un jour trop tôt visiblement. Objectif pour nous, simplement rejoindre le refuge Adèle Planchard, en passant par le fond du glacier de la Plate des agneaux et le col des Neiges. C'est long, plat et il faut tracer. Au passage on admire le N de roche Faurio, qui semble en bien belle condition à part une grosse plaque de glace sur le sommet. On pense qu'il ne sort pas. Et pourtant !. ça se couvre vite, et les sommets sont vites pris. On poursuit notre étape et on arrive au pied des couloirs N de la brèche de la Somme. On hésite un moment puis on remonte l'Oriental, l'Occidental ne sortant pas. Gros brassage à la montée, avec beaucoup de spindrifts. On s'arrête 30 mètres sous le sommet, ne pensant pas pouvoir franchir la corniche sommitale bien imposante, sachant en plus qu'on s'était allégés de la corde et de quelques objets pesants en bas du couloir. Le lendemain Mick et Val réalisent le doublé.
En bas du couloir, après avoir sondé 10 minutes pour tout retrouver nos affaires, on suit la belle belle trace des filles (ça c'est de l'optimisation !) jusqu'au col des neiges puis au refuge Adèle Planchard. Le refuge est bien bien froid, et on a du mal a se réchauffer. Malgré ça on a passé une bonne soirée, et on a pu découvrir des nouveaux gardiens bien sympas. Ça se dégage dans la soirée.

Dimanche on se lève à 5 heures, pour un départ à 5h30. Très rapidement on rejoint un groupe parti 5 minutes avant, et on trace la montée entre le col des Neiges et la Grande ruine. On brasse comme des malades dans la pente sommitale, et sur l'arête on se fait reprendre par deux personne qui nous relayeront pour la fin. Descente du sommet à ski *****, en 3 courbes, ensevelissant au passage une ou deux personnes qui montaient. Désolé, l'altitude, le manque de lucidité, tout ça, ...
Jusqu'au col des neiges, c'est l'orgie. Puis casse déserte à la poursuite d'Eric et de Christopher, mais nous on s'arrête au Promontoire !
Dans les 200 derniers mètres on se fait rattraper par Nathalie, bien en forme la charmante gardienne ! On retrouve le promontoire avec un grand plaisir, et on passe l'après midi à de faire cramer sur la terrasse en zieutant les coulées et les potentiels dommages sur des imprudents retardataires. Premier apéro de la saison sur la terrasse, puis repas, et dodo. Demain il va faire chaud, on se lève tôt.

Lundi, levé 4 heures, pour 750 mètres de dénivelé ! La journée commence fort, et on se met déjà bien chaud pour sortir du refuge. La trace a été recouverte par les coulées, et est bien béton. Sans crampons, mes ongles des pieds s'en souviennent encore...
On file vers la bêche de la Meije, montée assez bonne, descente à pied en très bonne condition. Ski dessous légèrement crouté mais pas si pire, on descend jusqu'à 2950, puis remontée de près de 400m avant de filer vers le Serret du Savon qui remonte comme une lettre à la poste. De belles marches. A 9 heures on est à l'aigle. La pente d'accès à la Meije Orientale est en glace, le reste pas bien beau, ce sera pour autre fois. On hésite un moment entre le glacier de l'Homme et le Tabuchet, puis finalement le coeur l'emporte pour l'Homme. Le haut est crouté cassant (pas assez humidifié en profondeur la veille, donc regel pas bien profond, puis après 200m c'est bien mieux : moquette à poils long jusqu'en bas. Il faut un peu se faire léger, mais c'est facile et plaisant à skier. A 10 heures on est à la voiture.

Un bien beau raid, une bien belle équipe qui malgré le peu de pratique (5000m par an ?) avance du tonnerre, à la montée comme à la descente !

A refaire !

(les photos, c'est Tibougnat)


Commentaires

» Par Rémo Barbaruli, le lundi 15 avril 2013 à 21:22

bien beau...

» Par Mick, le lundi 15 avril 2013 à 21:44

Joli tour !
En tout cas, c'est délire, on ne voyait plus du tout vos traces à la Somme le lendemain. C'est juste en arrivant en bas que l'on devinait une trace de montée et 2 traces de descente. Sinon, vous avez passé la rimaye comment ? A pied ? A ski ?

» Par Jeroen, le lundi 15 avril 2013 à 22:17

ça ne m'étonne qu'à moitié, ça coulait bien dans le couloir, on s'en est pris pas mal dans la gueule toute la montée...
On a passé la rimaye à pied, plutôt sur la gauche.

» Par e-jungle, le mardi 16 avril 2013 à 01:16

Tainnnnn ! La "balade", les photos (Z de Z top), le CR... Balaise, ça fait bien rêver. Merci beaucoup.

» Par pierre cretinon, le mardi 16 avril 2013 à 08:33

Joli, joli! :D
Et pourquoi pas le Tabuchet et sa descente N grandiose sur la grave??

» Par TiBougnat, le mardi 16 avril 2013 à 09:49

A la jonction Tabuchet/Homme nous nous sommes posés la même question ! On a sorti une pièce et on a tiré à pile ou face :lol:
Trêve de plaisanterie ! Je pense que l'Homme est tout aussi grandiose voir plus que le Tabuchet. Le Tabuchet était sur-tracé. Les voitures étaient au Pont d'Arsine. Il était suffisamment tôt pour profiter d'une belle descente en Est. Skis aux pieds jusqu'au parking. Et puis on est un peu rebel ! :wink:

» Par Manuel, le mardi 16 avril 2013 à 10:04

Magnifique

» Par denis, le mardi 16 avril 2013 à 11:18

c'est une sortie pour les refuges :-) beau trip

» Par Anita qui a ses ragnagnas., le mardi 16 avril 2013 à 16:56

on reconnait les ma tu vu qui mettent leurs sorties en dernier pour que tout le monde admire, ce petit monde de la montagne est imbus de lui meme.
Meme le Boss s'y met maintenant :wink: :wink: :wink:

» Par Jeroen, le mardi 16 avril 2013 à 18:49

:wink:

» Par shama, le mardi 16 avril 2013 à 22:26

Sympa toutes ces photos ... merci :wink:
En fait tu profites de ton tour en famille pour surveiller la véracité des CR des contributeurs :wink: :P

» Par Toz, le mardi 16 avril 2013 à 23:17

on s'est raté d'un jour à l'Alpe de Villard d'Arene :(
cette boucle est toujours aussi magnifique :cool:
les cousins ont du rentrer avec des etoiles plein les yeux : superbe :roll: :cool: :wink:

» Par Julo, le mercredi 17 avril 2013 à 17:09

En effet, les cousins sont rentrés avec des images pleins les têtes :roll: et des cuisses en béton :ill:

Il faut reconnaître que les 2 champions nous ont très patiemment attendu et encadrer pour nous faire passer dans des coins où nous risquerions pas d'aller tout seul. Encore merci à eux ! :)

» Par Cedric, le vendredi 03 mai 2013 à 16:57

Salut!
Es-que vous savez si'l sera possible de traverser de adele planchar jusqu'au temple ecrins au mois de juillet par les cols autour du glacier de bonne pierre?
Je vous remercie!

» Par Jeroen, le lundi 06 mai 2013 à 08:27

Heu, bien sûr, toujours possible, ça dépend juste de votre niveau en alpi, et si vous posez cette question là j'ai comme un doute...

» Les commentaires sur cette sortie sont verrouillés

La montagne présente des dangers et doit être pratiquée de façon responsable. Les informations contenues sur cette page sont données à titre indicatif et devraient uniquement être prises comme telles. Les informations relevées sur le terrain prévalent en toutes circonstances. Vous évoluez dans un milieu naturel fragile, merci de le préserver.

VTT de montagne