Accueil > Topo Guide > Sommets > Belledonne > Traversée de Belledonne > Intégrale depuis Chamrousse > Sortie du 13 janvier 2006
 Topo validé par la modération

2926 m Traversée de Belledonne, Intégrale depuis Chamrousse

Données techniques

Massif : Belledonne
Secteur : Grésivaudan
Orientation : T
Dénivelé : 5600 m.

Difficulté de montée [?] : F
Difficulté ski [?] : 3.3 E2
Pente : 40° max

Nb de jours : 1, 2
Type : Traversée

Cartes : 3335OT

Matériel

Des jambes, un gros moral et la pleine lune


Départ/Accès

Départ : Chamrousse (Le Recoin) (1650 m) - Grenoble > Uriage > Chamrousse (Le Recoin)

NB: Ce départ est accessible en TC

Itinéraire

Col de Freydane (2645 m) D+ : 1200 m ; D- : 550 m
Du Recoin, suivre le GR jusqu’à la brèche Robert Sud. Redescendre aux lacs Robert et traverser vers le lac Léama et le Lac Longet puis le refuge de la Pra. Poursuivre en remontant aux lacs du Doménon puis gagner le col de Freydane.
Du col descendre le glacier de Freydane et rester en rive droite vers 2500 m pour franchir le bas du glacier. Poursuivre jusqu’au replat coté 2309 m.

Epaule ouest du Rocher de l’Homme (2600 m) D+ : 350 m ; D- : 250 m
Remonter vers le lac coté 2373 m puis remonter des vallonnements en direction du col de Roche Noire. Vers 2450 m, traverser le ravin de la Lauzière de Roche Noire (légère descente) puis remonter un goulet raide direction N et enfin la dernière pente pour atteindre l’Epaule O du Rocher de l’Homme.
Descendre en versant N (200 m à 40°) jusqu’à 2350 m environ en tirant en traversée à droite jusque sous le col de la mine de Fer.

Brèche de Roche Fendue (2480 m) D+ : 200 m ; D- : 950 m
Remonter au col de la Mine de Fer. Garder les peaux pour la descente au pied du sommet Colomb et remonter à la brèche de Roche Fendue.
Descendre versant Rivier d’Allemont jusqu’aux Trois Laux. Passer au pied du point 2338 m au dessus d’une petite barre rocheuse vers l’altitude 2150 m (légère remontée possible). Traverser les ruisseaux de la Grande Montagne et du Village en perdant un minimum d’altitude puis la Suif, la Berche pour atteindre le ruisseau des Combes vers 1650 m.

Col de la Vache (2556 m) D+ : 900 m ; D- : 400 m
Remonter en rive droite du ruisseau jusqu’au replat à 2084 m. Obliquer vers le NE pour remonter des vallonnements en direction du Grand Clôt. Vers 2300 m, obliquer à l’E pour rejoindre un petit lac et remonter la combe ouest du col de la Vache.
Descendre le versant est jusqu’au lac du Cos.

Col du Mouchillon (2480 m) D+ : 300 m ; D- : 750 m
Contourner le lac du Cos par la rive gauche (ou le traverser) puis remonter au lac Blanc puis au col du Mouchillon par son versant SO.
Descendre en versant N jusqu’au vallon de la Combe Madame et le refuge.

Col du Tépey (2716 m) D+ : 970 m ; D- : 590 m
Du refuge partir plein N puis remonter intégralement le vallon de la Plagne Vaumard jusqu’au col du Tépey.
Descendre en versant E jusque vers 2450. Continuer vers l’E par le vallon au N de Roche Boucherin puis rejoindre le torrent du Grand Pesson vers 2150 m juste au pied du point coté 2304 m.

Selle du Puy Gris (2758 m) D+ : 630 m ; D- : 800 m
Remonter en rive gauche du torrent, puis vers 2500 m obliquer plein N jusqu’à la Selle du Puy Gris.
Descendre coté glacier du Puy Gris jusque 1950 en traversant le plus possible à gauche jusqu'à buter sous le point 2023.

Col du Villonet (2457 m) D+ : 510 m ; D- : 400 m
Remonter les quelques mètres jusqu'au plat 2023 puis rejoindre Combe Rousse en traversée légèrement descendante. Remonter Entièrement Combe Rousse, laisser à droite le col des Balmettes et poursuivre jusqu'au col du Villonet.
Descendre dans la combe N et vers 2150 tirer progressivement à gauche pour atteindre la cote 2050 à l'W de vieille Route.

Col de la Lavoire (2382 m) D+ : 330 m ; D- : 330 m
Traverser le torrent du Merlet et remonter N puis NE jusqu'au col de la Lavoire. Descendre N puis tirer sur la gauche pour atteindre le lac du Bacheux puis sur la droite en traversée pour atteindre le pied du col du Golachon vers la cote 2050.

Col du Golachon (2167 m) D+ : 120 m ; D- : 1170 m
Monter au col et descendre le court couloir qui se présente pour rejoindre le combe de la valette jusqu'à la route de Servion où l'on aura prévu un moyen de transport pour le retour.

TOTAL : D+: 5500 m ; D- : 6250 m et environ 50km

Trace GPS


| QRcode | VisuGPX

Remarques/Variantes

Le refuge de la combe Madame, à peu près à mi parcours peut être appréciable pour faire une pause confortable.
Course à réaliser un jour de pleine lune, de préférence sans vent et avec des conditions de neige de printemps en versant E et poudreuse en versant N. Février mars semblent être les mois idéaux.

Variantes (entre-autres) :
- Petite traversée : Idem jusqu'à la selle du Puy Gris puis en traversant sur le col de Comberousse et en descendant sur Gleysin (-950m)
- Par le Rocher Blanc : Des 7 laux remonter au col de l'Amiante puis au rocher Blanc, descendre la combe madame jusqu'à 2128 puis remonter la combe de la Marmottane, laiser le passage Brabant main gauche et rejoindre le Col du Tepey en traversée. Avantage : On foule le plus haut sommet skiable de Belledonne. Inconveniant : on ne passe plus par le refuge de la Combe Madame (+120m)
- La même en 2 jours en dormant à la Combe Madame

Sommet(s) associé(s) : Col de la Lavoire Col du Tépey Col de la Mine de Fer Selle du Puy Gris Col du Villonet Pas de la Coche Col du Golachon Col de la Vache Col de Freydanne

Refuge(s) associé(s) : Refuge de la combe Madame

Sortie(s) GPS associée(s) : 16.03.07

Photos

Sous le Grand Pic, point culminant du Massif.
Sous le Grand Pic, point culminant du Massif. [par sebelene]

Conditions récentes

» Pas de sortie les 15 derniers jours
» Afficher toutes les sorties liées
» Voir les conditions d'enneigement du massif

Traversée de Belledonne, Intégrale depuis Chamrousse [»] : Sortie du vendredi 13 janvier 2006 par Jip

Participants : dim, Pedro, Greg

Météo

Grand beau. Pleine lune.
Peu de vent.

Conditions d'accès

Etat de la route : sèche

Altitude du parking : 1650 m

Conditions de neige

Conditions de neige :
En versant ensoleillé et/ou venté, neige croutée, regelée, dure
En versant sans soleil et venté : neige tassée ou poudreuse soufflée
En versant sans soleil et non venté : poudreuse

Altitude de chaussage (montée) : 1650 m
Altitude de déchaussage (descente) : 1100 m

Skiabilité [?] : ●●●●○


Récit de la sortie/Remarques diverses

Itinéraire suivi : Topo - Dénivelé réel effectué : 4807m

Une grande, longue et belle aventure.

Horaires :
Partis du Recoin à 9h30, on tablait sur un horaire de 18h00 (sans les pauses). Finalement, on aura mis 24h00 jusqu'au refuge de l'Oule.
Dans le détail :
Chamrousse le Recoin : 9h30
Col de Freydane : 15h15
Epaule ouest du Rocher de l'Homme : 16h30
Brèche de Roche Fendue : 18h00
Col de la Vache : 21h30
Col du Mouchillon : 01h00
Col du Tépey : 06h00
Selle du Puy Gris : 8h30
Refuge de l'Oule : 9h30
Neige :
La plupart des cols n'étaient pas tracés ou la trace était soufflée/regelée (et donc peu utile). Quasiment toutes les descentes étaient en poudreuse ou neige tassée agréable. Le soleil puis la pleine lune nous ont accompagnés (hormis la descente du col du Tépey à la frontale : la lune était presque couchée et le soleil presque levé).
Pauses/alimentation :
4 grosses pauses aux lacs du Doménon (casse-croute), au lac du Cos (tentative de cuisson de pâtes avortée), au refuge de Combe Madame (tentative de cuisson de pâtes réussie), au refuge de l'Oule (3 heures de sommeil en attendant que notre "taxi" de retour fasse le Pertuis en boucle)
Eau :
Fonte de neige aux lacs du Doménon, puisage d'eau dans le lac de Cos et au refuge de Combe Madame
Matériel :
Une seule paire de peaux utilisée par chacun. Un couteau perdue dans la montée au col du Tépey.
Logistique :
Merci à Emilie, Tom et au car VFD pour le trajet Grenoble-Chamrousse
Merci à Tom's pour le trajet Gleyzin-Grenoble
Palmarès :
Boulet d'or : Jip pour avoir fait déborder les pâtes et éteint irrémédiablement le piézo du réchaud au lac du Cos à 22h00 du soir
Boulet d'argent : Pedro pour avoir perdu un couteau dans la montée au col du Tépey à 5h00 du mat
Boulet de bronze : Dimitri pour avoir perdu un baton dans la montée au refuge de la Pra à 11h00 du mat
Anti-boulet : Greg pour avoir toujours à proposer du saucisson, de la tomme, des fruits secs, des petits beurres, des pates de coin, ... à n'importe quelle heure du jour et de la nuit



Commentaires

» Par olivier viret, le mardi 17 janvier 2006 à 00:15

Rien à dire, chapeau messieurs

» Par toz38, le mardi 17 janvier 2006 à 04:46

Respect pour votre aventure :wink:

» Par Etienne HALLER, le mardi 17 janvier 2006 à 07:01

Sympa les photos nocturnes :cool: . Concernant la visibilité, la lune était-elle suffisante ou les descentes étaient-elles galère?

» Par Jean Vial, le mardi 17 janvier 2006 à 08:31

Impressionnant comme timing, châpeau :wink:
Juste une remarque concernant le topo : quand vous dites que c'est sur 1 jour, c'est ce que VOUS avez fait, mais pour le commun des mortels ... :ill:

» Par Casscroot, le mardi 17 janvier 2006 à 08:48

J'y avais pensé aussi! (comme à chaque pleine lune depuis 2 ans d'ailleurs! ;-).
Bon on tentera de finir maintenant que la reconnaissance a été faite : avec du matos plus léger et de la neige transfo ça devrait faire.
Après, il restera la traversée dans l'autre sens, la traversée par les pentes raides etc...
En tout cas, ça c'est du vrai ski de montagne!

» Par Bubu, le mardi 17 janvier 2006 à 09:29

Bravo, c'était le jour idéal, même s'il fallait tracer à la montée, les descentes étaient souvent en poudre.
Une question: Recoin > Col de Freydanne = 1300m ?? Je pensais que ça pouvait le faire à 1100m maxi (presque 6h pour le Col de Freydanne, ça me parait énorme malgré le plat, mais je n'ai jamais fait).

» Par Timothée Lagabrielle, le mardi 17 janvier 2006 à 09:32

Joli ! En plus, les photos sont extras !

» Par Bubu, le mardi 17 janvier 2006 à 09:46

"Jean Vial" a dit :quand vous dites que c'est sur 1 jour, c'est ce que VOUS avez fait, mais pour le commun des mortels ...
Quand on y regarde de près, faire 1 fois 4800m avec des sacs légers ou 3 fois 1600m avec des sacs plus lourds (duvets, bouffe pour 3 jours, refuges non chauffés et souvent non chauffable (ce n'est pas comme un raid au printemps !), etc), ce n'est pas garanti que l'on soit moins fatigué à l'arrivée. Par contre c'est plus souple (on a plus le temps de prendre du retard ou de faire des extras).

» Par Laurene, le mardi 17 janvier 2006 à 10:02

pas mal, pas mal !!! :wink:
24h sur les skis faut le faire ! 8O :wink:

» Par marika, le mardi 17 janvier 2006 à 10:38

Quoi? :~
pas de fourvoyage dans les vernes, pas de fixations brisées, pas de neige foireuse, pas de bras cassés, pas d'abandon hypoglycémique, pas de désorientation nocturne, pas de peaux récalcitrantes...???!!!!
avec des conditions aussi parfaites, lisses et limite favorables, la débilité du plan ne peut être validée! :P
il s'agirait donc d'une vulgaire traversée de Belledonne... :lost:
bravo la team de choc, vous le valez bien! :D

» Par marco, le mardi 17 janvier 2006 à 11:41

déniv = 4807 m, c'est fait exprès ?

» Par Jip, le mardi 17 janvier 2006 à 11:52

@ Etienne : la lune était largement suffisante pour les descentes orientées E et assez ouvertes mais on a pris notre frontale pour la descente du Tépey (coucher de lune au SO et orientation NE plus encaissée)
@ Jean : effectivement on peut faire la traversée en 3 jours mais comme le dit Bubu c'est pas forcément moins fatiguant
@ Bubu : je n'avais jamais fait non plus la traversée Chamrousse - La Pra et en fait c'est long et ça descent plus que je ne le pensais. Les 1300 m de D+ c'est la différence entre les 2800 m de D+ vérifiés au col de la Vache et les 2 autres montées assez fiables au niveau D+. Mais il y a peut être moyen d'optimiser un peu plus :oops: et de gagner 100 m vers le lac Léama. Pour l'horaire au col de Freydane, ça tient compte d'une pause de 45' au lac du Doménon.
@ Marco : oui c'est fait exprès :wink:

» Par Ricil, le mercredi 18 janvier 2006 à 18:32

Si j'avais pu, j'aurais bien v'nu ! Mais bon, un ouikaine quiche, c'est une fois par an alors je pouvais pas abandonner tout le monde. Dommage, j'aurais bien aimé passer pour un héros !!! :wink:
C'est vrai que les conditions étaient au top.

» Par David SAVOYE, le mercredi 18 janvier 2006 à 20:50

Bravo ! Quelle aventure - J'espère qu'un jour ...

David

» Par alEx, le jeudi 19 janvier 2006 à 12:50


très bô
ouchament bô
super terriblement bô

bravô !
C'est inspiratif ( 8O )

» Par dams, le mardi 31 janvier 2006 à 00:32

merci, ça motive pour mettre en forme nos rêves les plus fous :)

» Les commentaires sur cette sortie sont verrouillés

La montagne présente des dangers et doit être pratiquée de façon responsable. Les informations contenues sur cette page sont données à titre indicatif et devraient uniquement être prises comme telles. Les informations relevées sur le terrain prévalent en toutes circonstances. Vous évoluez dans un milieu naturel fragile, merci de le préserver.

VTT de montagne