Accueil > Topo Guide > Sommets > Mont-Perdu - Gavarnie - Bigorre > Pic du Néouvielle > raid de 3 jours autour du Néouvielle
 Topo validé par la modération

3091 m Pic du Néouvielle, raid de 3 jours autour du Néouvielle

Données techniques

Massif : Mont-Perdu - Gavarnie - Bigorre
Orientation : T
Dénivelé : 2850 m.

Difficulté de montée [?] : F
Difficulté ski [?] : 2.3 E1
Pente : 30° maxi

Nb de jours : 2, 3
Type : Boucle

Cartes : 1748ET 1748OT

Matériel

Crampons et piolet légers pour la partie finale du Néouvielle.


Départ/Accès

Départ : Barèges (parking Tournaboup) (1452 m) - Lourdes -> Luz St Sauveur -> Barèges -> Parking station de ski 1452m

NB: Ce départ est accessible en TC

Itinéraire

Premier jour :
Etape :
Barèges – Col de Madamète – Cabane d’Aubert
Itinéraire :
Du parking, remonter le vallon vers le SSE, passer le pont de la Gaubie et continuer à flanc en rive droite du ruisseau jusqu'à atteindre le panneau de début de parc national. Au pont 1741 m, s’engager dans la large vallée de gauche, en direction de la cabane d’Aygues Cluses. Au niveau de la cabane (2150 m), bifurquer SO en passant les lacs de Madamète. On rejoint le col de Madamète 2509 m facilement.
Variante : par le pic de Madamète. Cf www.skitour.fr/topos/pic-de-madamete,1088.html
On redescend ensuite vers les lacs d’Aubert et d’Aumar, jusqu’à la charmante cabane d’Aubert (matelas confortables, très peu de couvertures, pas de poele).

Dénivellée positif cumulé : 1100m
NB : Point de vue imprenable sur le Néouvielle au programme du 2ème jour.


Deuxième jour :
Etape :
Cabane d’Aubert – Pic du Néouvielle - Cabane d’Aubert
Itinéraire :
Du barrage du lac d'Aubert, partir au SO, jusqu'au pied d'une barre rocheuse. Tirer à droite au NO, en direction du bas de l'épine dorsale qui descend du Néouvielle jusqu'à la cote 2439 m. On peut être amené à déchausser pour franchir les éboulis chaotiques situés juste derrière cette cote. Ensuite on suit vers l’O le vallon qui mène en direction de la brèche de Chaussenque. Le vallon s'incurve ensuite vers le SE puis le S pour arriver juste sous le sommet du Néouvielle. Les derniers 50m sont en rochers faciles : on laisse les skis soit à droite, soit à gauche (en haut du goulet si les conditions le permettent) du sommet. Finir à pied (piolet/crampons).
La descente se fait par le même itinéraire.

Dénivelée positif cumulé : 950m
NB : Néouvielle signifie dans le texte « vieille neige ». On peut donc skier tard en saison sur ce sommet bien connu des Pyrénéens.

Troisième jour :
Etape :
Cabane d’Aubert – Col d’Aumar – Col de Barèges - Barèges
Itinéraire :
De la cabane d’Aubert, partir vers l’E en contournant le lac d’Aumar. Passer au point 2203 m, et remonter NE les pentes du col d’Aumar 2381 m. Du col, partir en traversée NO légèrement descendante en longeant les pentes E du Pic d’Aumar. Passer les lacs d’Estibère, et gagner par une courte remontée le point 2465 m. Redescendre alors, sans perdre trop d’altitude en direction du lac de Gourguet. On repeaute alors, pour une dernière et courte remontée NO jusqu’au col de Barèges 2469 m).
La descente s’effectue en passant par la cabane d’Aygues Cluses, où l’on rejoint l’itinéraire de montée du premier jour que l’on poursuit jusqu’à Barèges.

Dénivelée positif cumulé : 700m.
NB : Petite journée (faible dénivelée), mais on traverse des vallons magnifiques et sauvages.

Remarques/Variantes

Un raid sur 3 jours, permettant de visiter le massif du Néouvielle et ses paysages sauvages. Les étapes sont assez courtes, et peuvent être rallongées à souhait en rajoutant un petit sommet par ci par là.
On peut également coupler le 2ème et le 3ème jour éventuellement en passant par la Hourquette d'Aubert pour regagner Barège.

Refuge(s) associé(s) : Cabane d'Aubert

Conditions récentes

» Pas de sortie les 15 derniers jours
» Afficher toutes les sorties liées
» Voir les conditions d'enneigement du massif

La montagne présente des dangers et doit être pratiquée de façon responsable. Les informations contenues sur cette page sont données à titre indicatif et devraient uniquement être prises comme telles. Les informations relevées sur le terrain prévalent en toutes circonstances. Vous évoluez dans un milieu naturel fragile, merci de le préserver.

VTT de montagne