Accueil > Topo Guide > Sommets > Alpes Grées S > De la Hte-Maurienne à la Hte-Tarentaise > en raid
 Topo validé par la modération

3637 m De la Hte-Maurienne à la Hte-Tarentaise, en raid

Données techniques

Massif : Alpes Grées S
Secteur : Maurienne
Orientation : T
Dénivelé : 7000 m.

Difficulté de montée [?] : PD
Difficulté ski [?] : 3.3 E2
Pente : pass. 40

Nb de jours : 6
Type : Traversée

Cartes : 3633ET ASF13

Matériel

Matériel de glacier


Départ/Accès

Départ : Bessans (La Bessanaise) (1737 m) - St-Jean de maurienne > Modane > Bonneval sur Arc > Bessans > La Bessanaise (limite du déneigement) > Route de vincendières

En fin de saison il est possible d'emprunter la route d'Avérole jusqu'aux Vincendières (courant avril) ou jusqu'à son terminus à 2100 m (1er mai au plus tard normalement)

info 2 juin 2006 : par arrêté municipale confirmé par téléphone à la mairie de Bessans, la route est interdite à tout véhicule non autorisé spécifiquement. Les véhicules doivent être laissés au parking avant le hameau d'Avérole.

Itinéraire

Jour 1 : Traversée Avérole – Cibrario, par le col de l’Autaret
Depuis le refuge d’Avérole descendre vers l’est pour prendre le vallon de la Lombarde. Remonter ce long vallon, d’abord rive droite du torrent puis rapidement rive gauche. Vers 2650m environ, monter à gauche au col de l’Autaret (3072m). Descendre plein Est côté Italien jusqu’à un petit lac sous le col del Sole, que l’on atteint en remontant 250m. Du col descendre vers le Nord-Est en traversée puis dans une pente assez raide jusqu’à un grand replat au bout duquel se trouve le refuge Cibrario.
D+ : 1180m, D- : 700m


Jour 2 : Lauzes Noires (3370m) en traversée
Du refuge Cibrario remonter jusqu’au col del Sole et faire le chemin de la veille en sens inverse jusqu’au lac (point 2988m) situé sous le col de l’Autaret (côté Italien). Monter au Nord au petit col à l’Ouest de la Pointe des Lauses Noires puis au sommet par la large arête. Superbe vue sur le côté italien avec le Viso et Rochemelon plus proche.
Du sommet revenir un peu vers le Nord et descendre la facette NE (pass. 40) pour prendre pied sur l’immense glacier du Baounet que l’on descend jusque vers 2800m. Repeauter pour monter au col d’Arbéron, à partir duquel on descend à l’aplomb de la Crête de la Vallettaz (tracé ski sur IGN) jusqu’au refuge d’Avérole (moyennant une petite remontée).
D+ : 1250m, D- : 1550m

Jour 3 : Albaron (3637m), traversée Ouest-Est
Du refuge d’Avérole monter à l’Albaron par la voie classique (topo skitour). La cheminée finale se négocie plus ou moins facilement selon l’enneigement (Yves Anselmet, guide à Bonneval et auteur de nombreuses premières à ski extrême en Haute-Maurienne nous a dit avoir déjà skié directement du sommet grâce à un très bon enneigement ; mais c’était il y quelques temps quand même…).
Du sommet, suivre l’arête sud jusqu’à la selle de l’Albaron puis le glacier des Evettes. L’encordement n’est pas du luxe sur cette longue arête étroite, avec quelques passages de désescalade.
Descendre le glacier des Evettes par un grand crochet gauche-droite , puis plein nord jusqu’au grand plat du plan des Evettes. La descente de la partie supérieure du glacier est exposée aux chutes de pierres en provenance de la face est de l’Albaron.
Atteindre le refuge des Evettes en remontant 100m.
D+ : 1500m, D- : 1150m

Jour 4 : Traversée Evettes-Carro
La classique est plutôt Carro-Evettes, le chemin est le même dans l’autre sens donc tout aussi beau, en restant skiant.
Du refuge descendre au plan des Evettes et partir ouest en direction du col de la Disgrace. Vers 3050m, traverser nord sur le glacier du Grand Méan, vers le col du même nom (3214m).
Enlever les peaux et faire une traversée descendante sur le lumineux glacier du Mulinet, jusqu’à un passage vers 3100m dans la crête qui descend du Dôme blanc du Mulinet.
De là, ne pas suivre la trace sur IGN mais descendre directement nord pour prendre pied sur le glacier des Sources de l’Arc (pass. 40/45°) et continuer à traverser jusque vers 2800m (point 2837 sur IGN). Remettre les peaux et remonter au nord au col des Pariotes en évitant les barres rocheuses par la gauche. Du col, rejoindre le refuge du Carro.
D+ : 950m, D- : 800m

Jour 5 : Grande Aiguille Rousse (3482m), traversée Sud-Nord
Du refuge du Carro, atteindre le col du Montet (3185m) en tirant ouest puis sud. De là basculer en versant nord (glacier des Sources de l’Isère) par une traversée légèrement descendante (garder les peaux) vers l’est, puis monter au col sous le sommet (3368m) puis au sommet par l’arête (large) enneigée.
De l’épaule avant le sommet descendre le peu crevassé glacier des Sources de l’Isère, en se déportant un peu à droite pour ne pas se retrouver trop bas, et gagner le refuge de Prariond (2324m).
D+ : 750m D- : 1200m


Jour 6 : Tsanteleina (3602m) en traversée
Deux possibilités pour atteindre le col de Rhêmes-Calabre :
- du refuge monter directement au nord, où il faut trouver un passage entre les barres ; on arrive vers 2850m. On atteint le col par une traversée descendante à gauche puis monter plein nord sur le glacier de Rhêmes-Calabre
- par les Gorges du Malpasset : descendre jusqu’aux Gorges du Malpasset. Passer dans les Gorges ou sur le sentier d’été en fonction du remplissage (attention les gorges sont vites dangeureuses si elles ne sont pas bien remplies). Dès que possible traverser l’Isère et remonter vers le nord-est les pentes des Cavales puis le glacier de Rhêmes-Calabre.
Du col, traverser le glacier jusqu’au pied du col de la Tsanteleina, barré par un mur à 50° sur 50m qu’il faut monter à pied. Du col monter la face nord de la Tsanteleina jusqu’au sommet.
Descente par la face nord (ski 4.2) puis sur le glacier de Rhêmes-Golette. Il faut descendre plein ouest, passer à droite (sentier d’été) du lac de la Sassière, traverser le barrage et continuer jusqu’au barrage du Saut (pénible si la neige ne porte pas). La route est denneigée en mai.
D+ : 1400m, D- : 1600m

Remarques/Variantes

Refuge(s) associé(s) : Refuge d'Avérole Refuge des Evettes Refuge de Prariond Refuge du Carro Refuge Cibrario

Conditions récentes

» Pas de sortie les 15 derniers jours
» Afficher toutes les sorties liées
» Voir les conditions d'enneigement du massif

La montagne présente des dangers et doit être pratiquée de façon responsable. Les informations contenues sur cette page sont données à titre indicatif et devraient uniquement être prises comme telles. Les informations relevées sur le terrain prévalent en toutes circonstances. Vous évoluez dans un milieu naturel fragile, merci de le préserver.

VTT de montagne