Accueil > Topo Guide > Sommets > Alpes Grées N > Tsanteleina > En boucle face Sud > face Nord > Sortie du 03 juin 2020
 Topo validé par la modération

3602 m Tsanteleina, En boucle face Sud > face Nord

Données techniques

Massif : Alpes Grées N
Secteur : Tarentaise
Orientation : T
Dénivelé : 1900 m.

Difficulté de montée [?] : PD
Difficulté ski [?] : 4.2 E2
Pente : 40° sur 400 mètres, plus par endroits.

Nb de jours : 1
Type : Boucle

Cartes : 3532ET

Matériel

Couteaux, crampons, piolet.

Départ/Accès

Départ : Le Villaret du Nial (1850 m) - Albertville -> Bourg saint Maurice -> direction Val d'Isère : Laisser le barrage à droite et longer le lac du Chevril puis prendre une petite route à gauche (pas évidente) qui mène au Villaret du Nial.

En fin de saison, on peut monter jusqu'au barrage du Saut (2280 m)

Itinéraire

Du Villaret du Nial suivre la route (ou couper les lacets) jusqu'au barrage du Saut (2280), fin de la route, la tsanseleina est bien visible, au fond de la vallée, avec sa magnifique face ouest.
Rester rive gauche (sud) et aller en direction du fond de la vallée en prenant progressivement de l'altitude. Longer le barrage de la sassière (2461) en le laissant bien dessous et se diriger vers un collet évident que l'on atteint par de belles pentes. De là, le col de la Bailletta (2852) est en vue, tirer droit dessus.
Basculer sans enlever les peaux et par une grande traversée vers l'ouest (on perd 100 mètres), rejoindre la combe sud qui suit et qui mêne au glacier du Couard par un court passage raide (35°) entre les rochers. Après c'est beaucoup plus tranquille. Viser la brèche (450 mètres plus haut), la pente se raidissant progressivement pour atteindre un peu plus de 35° sur la fin. Le sommet est à 20 mètres à droite.

Descente face nord, 400 mètres à 40° voir un peu plus : Du collet, traverser sur la droite pour éviter les barres puis descendre au mieux la face. La partie la plus raide se trouve dans le tiers inférieur. Au replat, vers 3150, prendre à gauche la combe ouest et rejoindre par des pentes faciles le lac de la Sassière. Rejoindre le saut par la rive droite (nord) en restant toujours le plus haut possible, puis descente par la route jusqu'à la voiture !

Photos

belle poudre sous la Tsanteleina
belle poudre sous la Tsanteleina [par Emeric BRUNSON]
Face W par le glacier du Santel
Face W par le glacier du Santel [par Pïerre*]

Remarques/Variantes

Superbe course sur un sommet trés esthétique, un peu de longueur.

Variantes :

» en boucle face W -> face N (D+ 1750m ; Ski 4.2 ; Orientation T)
Montée plus courte mais plus raide que par la face S.
Contourner le lac du Santel, puis bifurquer nord-est vers le glacier du Santel. Il est aussi possible de rester rive droite du lac de la Sassière et de gagner le glacier du Santel par un couloir à gauche (nord) de la pointe cotée 3060 sur la carte IGN.
Remonter le glacier du Santel, qui se raidit sur les 250 derniers mètres. Cette portion se fait plutôt en rive droite, pour atteindre l'arête mixte finale. On descend à la brèche (quelques pas de désescalade facile), le sommet est 20 m plus haut en face.
Descente par la face N

» en boucle face Sud > face Nord > col de la Bailleta (D+ 1950m ; Ski 4.2 ; Orientation T ; Départ Le Fornet)
Depuis le parking du téléphérique suivre l'itinéraire du versant sud puis descendre versant nord jusqu'au replat 3150, descendre la combe ouest. Dés que possible (2750) tirer à gauche "derrière le Santel" au mieux sous les barres rocheuses. traverser en limitant la perte d'altitude (point 2705) pour rejoindre le lac du Santel et le col de la Bailleta. (d+ 250 m)

» Face W (D+ 1750m ; Ski 4.2 ; Orientation W)
Montée par l'un ou l'autre des itinéraires.

Descente: du sommet descendre au collet W, puis par un pas d'escalade facile et un bout d'arête, gagner l'antécime W. Descendre à pied l'arête NW de cette antécime puis dès que possible chausser les skis. Tirer à gauche au départ puis droit dans l'axe.
Vers 3050, tirer à droite dans un goulet orienté NW qui descend à l'extrémité E du lac de la Sassière.



Sortie(s) GPS associée(s) : 03.06.20 04.12.16

Conditions récentes

» Pas de sortie les 15 derniers jours
» Afficher toutes les sorties liées
» Voir les conditions d'enneigement du massif

Tsanteleina, bonne fenêtre pour un lève-tard [»] : Sortie du mercredi 03 juin 2020 par Jakyv

Participants : -

Météo

Magnifique le matin, se couvrant de plus en plus, premières gouttes en redescendant à Sainte Foy

Conditions d'accès

Etat de la route :

Altitude du parking :

Conditions de neige

LieuAltitudeOrient.HeureMeuble/TotaleTypeCommentaire
MontéeDureBon regel mais pas béton, très bon grip
DescenteMoquetteA poils variables mais excellent d'en haut jusqu'en bas
Altitude de chaussage (montée) : 2500
Altitude de déchaussage (descente) : 2500

Activité avalancheuse observée : Coulées récentes (de la veille ?) Rien n'a bougé aujourd'hui

Skiabilité [?] : ●●●●○


Récit de la sortie/Remarques diverses

Itinéraire suivi : Du Saut jusqu'après le lac de la Sassière en vélo, montée au-dessus du lac du Santel puis face ouest par le glacier, descente par le couloir nord-ouest - Dénivelé réel effectué : 1380m

Em42 et Glad38 ont confirmé mon envie d'aller faire un tour là-haut. Mais je n'ai pas de camion, pas leur caisse, et toutes ses sorties déconfiné commencent à me faire mal à la malléole, surtout pour marcher... Mais vu les annonces météo, c'est peut-être la dernière bonne occas, je ne peux pas laisser passer ça !

Bon sang, mais c'est bien sûr :-) Faisons au plus court, avec un vélo pour le portage, et comme l'ouest décaille tard, grasse mat autorisée !

Arrivé sur le parking à 8h20, j'enfourche mon fidèle vélotaff et c'est parti pour 4km de piste à n'en plus savoir compter les marmottes, elles sont partout ! Juste après le lac de la Sassière, je l'abandonne dans un talus. 50m à pieds pour traverser la zone humide, et je chausse au bord du ruisseau.
Je monte un peu trop au-dessus du lac du Santel, ce qui me vaut 2 déchaussages de 50m pour traverser des pierriers. Rester dans les creux permettait de profiter d'un meilleur enneigement. J'aperçois au loin un duo vers la pointe de la Bailletaz et un second au col éponyme, personne de mon côté (je croiserai juste quelques piétons au retour sur la piste). Quand la pente se redresse, je sors les crampons : même si le grip est bon, le toboggan est barré de quelques roches et je ne suis pas du tout tenté par une zipette.
Arrivé à 3500, je laisse mes skis et finis par le sentier d'été jusqu'à l'antécime (partie trop sèche pour être skiée) où je casse la croûte.
Les cumulus annoncés se développent tout autour, et l'Italie proche se voit bien arrosée, mais je reste au soleil et ça décaille dans un timing parfait. J'attaque la descente à 13h40 et c'est juste excellent. Ca épaissit un peu à la bifurcation à 3000, mais il suffit de chercher les contrepentes jusqu'au couloir nord-ouest qui, resté à l'ombre, est aussi au top. Retour au point de départ avec un déchaussage de 15m. Le ciel s'est bien assombri, mais il n'y a plus qu'à se laisser dévaler la piste en effrayant les marmottes pour arriver à la voiture en moins de 20', avant la pluie.
Une bien belle journée, merci aux contributeurs éclairés de skitour !


Un fichier GPS a été associé à cette sortie - Charger


Commentaires

» Par Em42, le jeudi 04 juin 2020 à 07:19

Bien belle cette montagne ! Elle impressionne vu du bas :P
Mais elle est bien taillée pour le ski, à bientôt

» Seuls les membres peuvent poster des commentaires sur cette sortie

La montagne présente des dangers et doit être pratiquée de façon responsable. Les informations contenues sur cette page sont données à titre indicatif et devraient uniquement être prises comme telles. Les informations relevées sur le terrain prévalent en toutes circonstances. Vous évoluez dans un milieu naturel fragile, merci de le préserver.

VTT de montagne