Accueil > Topo Guide > Sommets > Alpes Grées N > Tsanteleina > En boucle face Sud > face Nord > Sortie du 30 mai 2019
 Topo validé par la modération

3602 m Tsanteleina, En boucle face Sud > face Nord

Données techniques

Massif : Alpes Grées N
Secteur : Tarentaise
Orientation : T
Dénivelé : 1900 m.

Difficulté de montée [?] : PD
Difficulté ski [?] : 4.2 E2
Pente : 40° sur 400 mètres, plus par endroits.

Nb de jours : 1
Type : Boucle

Cartes : 3532ET

Matériel

Couteaux, crampons, piolet.

Départ/Accès

Départ : Le Villaret du Nial (1850 m) - Albertville -> Bourg saint Maurice -> direction Val d'Isère : Laisser le barrage à droite et longer le lac du Chevril puis prendre une petite route à gauche (pas évidente) qui mène au Villaret du Nial.

En fin de saison, on peut monter jusqu'au barrage du Saut (2280 m)

Itinéraire

Du Villaret du Nial suivre la route (ou couper les lacets) jusqu'au barrage du Saut (2280), fin de la route, la tsanseleina est bien visible, au fond de la vallée, avec sa magnifique face ouest.
Rester rive gauche (sud) et aller en direction du fond de la vallée en prenant progressivement de l'altitude. Longer le barrage de la sassière (2461) en le laissant bien dessous et se diriger vers un collet évident que l'on atteint par de belles pentes. De là, le col de la Bailletta (2852) est en vue, tirer droit dessus.
Basculer sans enlever les peaux et par une grande traversée vers l'ouest (on perd 100 mètres), rejoindre la combe sud qui suit et qui mêne au glacier du Couard par un court passage raide (35°) entre les rochers. Après c'est beaucoup plus tranquille. Viser la brèche (450 mètres plus haut), la pente se raidissant progressivement pour atteindre un peu plus de 35° sur la fin. Le sommet est à 20 mètres à droite.

Descente face nord, 400 mètres à 40° voir un peu plus : Du collet, traverser sur la droite pour éviter les barres puis descendre au mieux la face. La partie la plus raide se trouve dans le tiers inférieur. Au replat, vers 3150, prendre à gauche la combe ouest et rejoindre par des pentes faciles le lac de la Sassière. Rejoindre le saut par la rive droite (nord) en restant toujours le plus haut possible, puis descente par la route jusqu'à la voiture !

Photos

belle poudre sous la Tsanteleina
belle poudre sous la Tsanteleina [par Emeric BRUNSON]
Face W par le glacier du Santel
Face W par le glacier du Santel [par Pïerre*]

Remarques/Variantes

Superbe course sur un sommet trés esthétique, un peu de longueur.

Variantes :

» en boucle face W -> face N (D+ 1750m ; Ski 4.2 ; Orientation T)
Montée plus courte mais plus raide que par la face S.
Contourner le lac du Santel, puis bifurquer nord-est vers le glacier du Santel. Il est aussi possible de rester rive droite du lac de la Sassière et de gagner le glacier du Santel par un couloir à gauche (nord) de la pointe cotée 3060 sur la carte IGN.
Remonter le glacier du Santel, qui se raidit sur les 250 derniers mètres. Cette portion se fait plutôt en rive droite, pour atteindre l'arête mixte finale. On descend à la brèche (quelques pas de désescalade facile), le sommet est 20 m plus haut en face.
Descente par la face N

» en boucle face Sud > face Nord > col de la Bailleta (D+ 1950m ; Ski 4.2 ; Orientation T ; Départ Le Fornet)
Depuis le parking du téléphérique suivre l'itinéraire du versant sud puis descendre versant nord jusqu'au replat 3150, descendre la combe ouest. Dés que possible (2750) tirer à gauche "derrière le Santel" au mieux sous les barres rocheuses. traverser en limitant la perte d'altitude (point 2705) pour rejoindre le lac du Santel et le col de la Bailleta. (d+ 250 m)

» Face W (D+ 1750m ; Ski 4.2 ; Orientation W)
Montée par l'un ou l'autre des itinéraires.

Descente: du sommet descendre au collet W, puis par un pas d'escalade facile et un bout d'arête, gagner l'antécime W. Descendre à pied l'arête NW de cette antécime puis dès que possible chausser les skis. Tirer à gauche au départ puis droit dans l'axe.
Vers 3050, tirer à droite dans un goulet orienté NW qui descend à l'extrémité E du lac de la Sassière.



Sortie(s) GPS associée(s) : 04.12.16

Conditions récentes

» Pas de sortie les 15 derniers jours
» Afficher toutes les sorties liées
» Voir les conditions d'enneigement du massif

Tsanteleina par glaciers du Couart et du Santel [»] : Sortie du jeudi 30 mai 2019 par djack

Participants : -

Météo

Gd beau

Conditions d'accès

Etat de la route :

Altitude du parking :
2300 au barrage

Conditions de neige

LieuAltitudeOrient.HeureMeuble/TotaleTypeCommentaire
2300N7h15Dure
2800SW10hMoquette
3600W14hPoudre
neige dure au départ au dessus du barrage, en transfo au col de la Bailleta, bonne portance ensuite sauf dans les 2 ressauts à paser à pied où on s'enfonce un peu. Descente en poudreuse revenue sur le Santel puis soupe épouvantable (à 16h) en versant est retour

Altitude de chaussage (montée) : 2350
Altitude de déchaussage (descente) : 2300

Activité avalancheuse observée : anciennes coulées

Skiabilité [?] : ●●●○○


Récit de la sortie/Remarques diverses

Itinéraire suivi : Col de la Bailleta- galcier du Couart dessus- sommet- glacier du Santel (ouest) - Dénivelé réel effectué : 1500m

Ayant été au col de Rhêmes-Golette à partir du Nial il y a 2 mois je pensais que la Tsanteleina se ferait facilement depuis le barrage du Saut. Erreur... Ravi, la fusée du jour, compet de Peira Menta et trés entrainé,souhaite chausser directement les skis sur les flancs ouest plutôt que de remonter à pied jusqu'au lac de la Sassière. OK mais au final des remontées-descentes des vallons, on se rajoute 100m de déniv. L'arrivée au col de la Baillata se fait vers 10h. Ravi nous attend depuis un moment. Joli petite descente en bonne neige en SE puis on attaque la montée en plein cagnard. Là, Toni et bibi, on commence à tirer la langue. Le premier ressaut est bien raide. Toni pousse des jurons sur la neige qui s'enfonce sous les pieds. Remontée du glacier du Couart (bouché: pas besoin de matos, baudrier-corde etc qu'on a pris) longue, longue... Arrive le dernier ressaut bien raide qui nous achève. Toni sort les crampons. J'utiliserais seulement le piolet. Quant à Ravi, il caracole devant comme si de rien n'était. L'ambiance est vraiment haute montagne; c'est splendide. Arrivée au sommet à 14h. Petit vent frais et paysage magnifique. Je suis "cramé complet". On reste un petit moment dans cette ambiance merveilleuse. Le passage pour rejoindre le glacier du Santel est bien expo. Toni avec son monitorat de ski passe devant. Je passe juste derrière un peu terrorisé avec Ravi qui m'encourage. Mais la couche de surface se casse bien et le passage est court. Le glacier du Santel est recouvert d'un couche de 20cm de poudre. Qqs boules de coulées mais peu. Nonobstant la fatigue qui m'a flingué les jambes, la descente est agréable. Arrivé plus bas, 2 options: 1) traverser en remontant plusieurs fois en escalier pour finir à skis, ou descendre jusqu'au lac et finir à pied. Toni n'hésite pas une seconde, il tire en bas. Ravi n'hésite pas non plus et part faire ses montées-descentes en restant sur les skis. Je pinaille puis part dans la traversée qui se paie cher avec des passages vraiment pourris où les batons traversent la couche sans même appuyer dessus. Par contre le paysage est à couper le souffle. Vive la France et les Alpes! Petit passage de désescalade pour rejoindre le barrage. Ravi est vraiment sûr de lui. Moi, moins... Arrivée à 17h15 après 10h de rando alpine. C'est pas vraiment le même niveau que la montée certes trés longue, à Rhêmes-Golette et c'est vraiment une trés belle course.


Commentaires

» Par Marti, le vendredi 31 mai 2019 à 23:17

YES Djack, Bravo ! Contente pour toi ! Ça a l'air encore bien blanc la Vanoise ! Et ça fait bien envie !...

» Par djack, le samedi 01 juin 2019 à 08:34

merci Marti, c'était effectivement une superbe balade. Je compte sur toi en 2020! :wink:

» Par djack, le samedi 01 juin 2019 à 08:39

je vais tâcher de mettre de meilleures photos que Toni05 vient de m'envoyer... (les miennes sont floues avec mon tel)

» Seuls les membres peuvent poster des commentaires sur cette sortie

La montagne présente des dangers et doit être pratiquée de façon responsable. Les informations contenues sur cette page sont données à titre indicatif et devraient uniquement être prises comme telles. Les informations relevées sur le terrain prévalent en toutes circonstances. Vous évoluez dans un milieu naturel fragile, merci de le préserver.

VTT de montagne