Accueil > Topo Guide > Sommets > Alpes Grées N > Tête du Ruitor > par le glacier de l'Invernet > Sortie du 24 mai 2014
 Topo validé par la modération

3486 m Tête du Ruitor, par le glacier de l'Invernet

Données techniques

Massif : Alpes Grées N
Secteur : Tarentaise
Orientation : W
Dénivelé : 2300 m.

Difficulté de montée [?] : F
Difficulté ski [?] : 3.1 E1
Pente : 35° max

Nb de jours : 1
Type : Aller/Retour

Cartes : 3532ET

Matériel

Crampons éventullement pour la pente sous le col de l'Invernet en cas de neige très dure.
Matériel de sécurité sur glacier.

Départ/Accès

Départ : La Masure (1203 m) - Albertville -> Bourg Saint Maurice -> Sainte Foy -> La Masure
Point de départ hiver en direction du secteur Ruitor / Archeboc.
En début ou fin de saison la route peut être déneigée jusqu'au Crot (1500 m) ou La Savonne (1770 m).

Itinéraire

De la Savonne, suivre la piste jusqu'à la chapelle St Pierre, puis le refuge du Ruitor. Traverser le replat de la Sassière en tirant à droite afin de rejoindre le vallon de l'Invernet. Le remonter plein ouest jusqu'au glacier de l'Invernet puis le col de l'Invernet (100 derniers mètres plus raides). Du col tirer à droite sur une longue section plate puis rejoindre le sommet par un crochet gauche-droite.
Descente par le même itinéraire.

Photos

Le vallon de l'Invernet : on devine la principale zone crevassée sous la dernière pente.
Le vallon de l'Invernet : on devine la principale zone crevassée sous la dernière pente. [par chill]
Le sommet
Le sommet [par Chech]
La directe du sommet.
La directe du sommet. [par Chech]

Remarques/Variantes

Variantes :

» par le glacier du Grand (D+ 2300m ; Ski 2.1)
Plus varié mais aussi plus long :
Du refuge, suivre plutôt le fond du Ruisseau du Petit, puis celui du Grand. Au plan des Fornets, monter main gauche jusqu'au glacier. Monter sous les barres rocheuses vers le Col du Grand, puis par le versant italien atteindre le col des Vedettes où l'on rejoint l'itinéraire classique.

» Pointe de l'Invernet, par le glacier du Grand (D+ 1900m ; Ski 2.1 ; Orientation W)
Idem à la variante du Ruitor par le glacier du Grand jusqu'à la tête de l'Invernet. Intéressant quand une personne d'un groupe ne se sent pas de monter au Ruitor. Inconvénient : ne permet pas la descente par le glacier de l'Invernet.

» Circuit glacier du Grand=> Invernet (D+ 2300m ; Ski 3.1 ; Orientation W)
Montée par le glacier du Grand (voir ci-dessus) et descente par celui de lInvernet (voir ci-dessus).

» Directe du sommet (D+ 2300m ; Ski 4.1 ; Orientation W)
Du sommet, descendre quelques m N pour trouver l'entrée d'une faille N / NW un peu tournante entre les rochers. 50 m bien raides (bon 45°) et étroits, puis pente N tranquille.



Refuge(s) associé(s) : Refuge du Ruitor

Sortie(s) GPS associée(s) : 06.05.19 21.03.18 07.04.17 05.12.16 14.04.15

Conditions récentes

» Pas de sortie les 15 derniers jours
» Afficher toutes les sorties liées
» Voir les conditions d'enneigement du massif

Le Ruitor, hommage à Papa [»] : Sortie du samedi 24 mai 2014 par HDlameije

Participants : -

Météo

Couvert le matin allant vers le grand beau

Conditions d'accès

Etat de la route : Ok

Altitude du parking :
1770m

Conditions de neige

LieuAltitudeOrient.HeureMeuble/TotaleTypeCommentaire
Face N3486 à 3300mN12h35Poudre5cm sur fond dur 4*
Glacier de l'Invernet3300 à 2800mE13h00MoquetteDécaillage en cours
Combe de l'Invernet2800 à 2200mE13h10MoquetteNeige de printemps très ludique
Fin de la descente2200 à 2040mE13h25Transfo lourde
Une très faible chute de neige a eu pour mérite de blanchir les herbes et rochers, et d'apporter un peu de douceur dans la pente finale et le début de la descente de l'Invernet en masquant les vieilles traces.

Altitude de chaussage (montée) : 2200m
Altitude de déchaussage (descente) : 2040m

Activité avalancheuse observée : RAS

Skiabilité [?] : ●●●●○


Récit de la sortie/Remarques diverses

Itinéraire suivi : La Savonne - Glacier du Grand - Pointe de l'Invernet - Ruitor - Glacier de l'Invernet - La Savonne - Dénivelé réel effectué : 1750m

Vendredi 16 mai, à l'enterrement de Papa , je lui ai dit que la 1ère sortie que je ferai serait la dernière que nous avions faite ensemble en 1982.

Lever à 1h. La route semble longue jusqu'à la Savonne quand elle se fait avec l'essui-glace. 2 voitures sont garées, des 38 qui sont sûrement encore en train de dormir. J'essaie de me faire le plus discret possible pour ne pas les réveiller. Je pars à 4h30 dans le brouillard en baskets. Je ne trouve la neige qu'à 2150m. Le ruisseau du Grand a plein d'affluents. L'eau est partout et les rochers souvent gelés, rendant la progression difficile. Les eaux souterraines grondent bruyamment créant une atmosphère prenante. A 2200m, je mets enfin mes skis, le brouillard se dissipe par vagues.

Le terrain est lisse et la progression régulière. Je me dis que c'est la 1ère sortie que je ne pourrais pas raconter à papa. Quand j'arrive à la Pointe de l'Invernet, j'aperçois 3 skieurs qui sortent au col homonyme. Ce sont probablement mes 3 dormeurs que la rencontre sous le sommet confirmera.

Je progresse maintenant plus doucement, effet de l'altitude, du poids, de l'âge... La vue sur le Mont Blanc, les Grandes Jorasses et autres merveilles, est un bonheur. L'accès juqu'au pied du Ruitor est interminable. Mais ça je le savais pour l'avoir souvent parcouru. Rencontre très sympathique avec les 3 randonneurs, Laurent, Murielle et leur ami. Ils redescendront à la bonne heure, eux.

Je suis enfin au sommet, seul avec la vierge du Ruitor à qui je demande d'accueillir papa avec bienveillance, lui, cet homme honnête, intègre, impliqué dans la vie de la cité et soucieux du bien de tous et des plus démunis en particulier. Un homme rare, comme on en fait peu, qu'une foule immense a accompagné à sa dernière demeure. Et en face du Grand Paradis ... où tu as sûrement été accueilli.

C'était aussi un grand montagnard, qui parcourait les pentes de Chamrousse avant la guerre. Il partait à pied de Grenoble à l'époque pour faire une ou deux descentes et boire un pot chez le père Turc, unique chalet de la station. Mais c'est dans les pentes de la Haute Maurienne, qu'il a connu la montagne sous un autre jour. Avec ses camarades, ils ont délogés les troupes allemandes d'élite, bien retranchées à l'abri du fort du Montfroid et au prix de très lourdes pertes. Et bien d'autres faits d'armes dont il parlait peu, avec un matériel qui nous paraitrait dérisoire, en portant des charges insensées, et tout cela dans les hivers 43 et 44 particulièrement rudes, et sous le feu ennemi. Il ne parlait jamais de la guerre, disait qu'il n'avait jamais eu d'ennemi mais des camarades comme lui, de l'autre coté de la barrière.

Papa tu es un exemple extraordinaire que je voulais faire partager à mes amis de Skitour et à ses lecteurs occasionnels.

Cette sortie au Ruitor que je voulais faire SEUL est pour toi, sur cette frontière italienne que tu as rendue libre par ton courage.

Tu es un HOMME, un VRAI , tellement rare de nos jours et j'en suis extrêmement fier.






Commentaires

» Par Philippe Bocquet, le dimanche 25 mai 2014 à 08:32

bel hommage Patrice... :)

» Par squal, le dimanche 25 mai 2014 à 08:50

Bravo très belle sortie chargée d'émotions. Très touchant à lire.
Il y a un papa là-haut qui doit être fier de son "fiston".

» Par savoy, le dimanche 25 mai 2014 à 10:36

Oui, très beau texte qui tire les larmes des yeux...

» Par Olivier -R-, le dimanche 25 mai 2014 à 10:37

Un hommage vibrant, beaucoup d'émotion dans ton récit.

» Par jeff69, le dimanche 25 mai 2014 à 10:50

Belles images et surtout bel hommage à un père. L'émotion m'a envahie en pensant au mien, disparu il y a un an et auquel je dois tout de cet amour de la montagne et des grands espaces. Il m'accompagnera toujours sur les sommets...

» Par Jean-Claude BROCARD, le dimanche 25 mai 2014 à 11:24

Récit très émouvant dans lequel on se retrouve tous un peu, à un age plus ou moins avancé de sa vie. La montagne est chargée d'émotions humaines...
Le texte est en plus particulièrement bien écrit et passionnant, comme dans la plupart des sorties de l'auteur, sans oublier les photos... Dans la mouvance de grands écrivains de montagne qui nous ont fait rêver...

» Par Rozenn, le dimanche 25 mai 2014 à 12:35

La vie est une belle histoire. Merci de la partager!

» Par Marco, le dimanche 25 mai 2014 à 12:40

Très ému par ton récit.
Pour une fois je reste sans voix.
A bientôt

» Par jean, le dimanche 25 mai 2014 à 12:53

Bel hommage, rien d'autre à dire

» Par jacques burcher, le dimanche 25 mai 2014 à 13:27

très beau CR ! émouvant :wink:

» Par poudreuse38, le dimanche 25 mai 2014 à 15:13

Bonjour Patrice,
Je te connais indirectement par tes amis David, Isabelle, Polito avec lesquels j'ai partagé quelques escapades... très beau texte émouvant... et qui donne à réfléchir sur les relations père-fils.
Merci à toi... à vous !

» Par neigerome, le dimanche 25 mai 2014 à 15:38

+ 1 avec tout ce qui est dit dans le CR et les commentaires

» Par DR350, le dimanche 25 mai 2014 à 17:41

Bel hommage, même génération, c'est aussi un chasseur Alpin de 39/45, qui m'a transmis la passion des hauteurs.
Bon courage.

» Par michelb, le dimanche 25 mai 2014 à 17:56

sincérité simplicité communauté du coeur

» Par Toz, le dimanche 25 mai 2014 à 18:09

tu peux être sur que de là où il te regarde, il doit pas être peu fier de ce qu'il t'a transmis et que tu marches dans ses traces.
Il t'accompagnera chaque fois que tu seras là haut...

» Par Florence ..., le dimanche 25 mai 2014 à 18:22

Oui, la montagne nous permet de "retrouver" ceux qui nous manquent...
Une idée pour la plante de la Sassière : une saxifragacée : Saxifrage androsace ? (selon moi mais sans garantie !) ou bien Dorine à feuilles alternées ? (Chrysosplenium selon Christian) :lost: Appel donc à un botaniste pour éclairer notre lanterne !

» Par gypaete38, le dimanche 25 mai 2014 à 19:07

Pèlerinage très émouvant.Super et bravo.

» Par THIERRY TURC, le dimanche 25 mai 2014 à 20:28

Un bien bel hommage à son papa, je sens de la fierté d'être le fils d'un tel homme, tout comme moi d'avoir eu un grand père "le père TURC" je pense que de tout là haut autour d'un pot les verres se sont encore levés .

» Par René Rivoira, le dimanche 25 mai 2014 à 21:23

Emouvant récit comme Patrice sais le faire et un très bel hommage a son papa. La montagne est immuable et permet le recueillement .

» Par p1p1, le dimanche 25 mai 2014 à 22:04

Je vais reprendre les propos de certains mais c'est tellement poignant : bel hommage...

» Par shamseybert, le dimanche 25 mai 2014 à 22:28

superbe CR ! qui tire les larmes des yeux...

» Par vanoit, le lundi 26 mai 2014 à 00:40

Merci Papa, merci Grand-Père pour ce si bel hommage à notre Grand-Père et Grand-Grand-Père adoré. De son"Grand Paradis" il veille sur nous tous et continuera de nous guider...Merci d'être le papa que tu es.

» Par alpaga, le lundi 26 mai 2014 à 07:42

Bel hommage partagé. bravo!

» Par albertito, le lundi 26 mai 2014 à 08:57

Salut Patrice, cheminer seul dans ces paysages spendides à la mémoire des absents (comme dirai B F ), je partage tout ça avec toi,

» Par Renaud, le lundi 26 mai 2014 à 09:04

Merci, cher ami, de ce bel et émouvant témoignage. Ton père était un grand monsieur. Sa vie, un bel exemple. Son fils, la preuve que cela vaut le coup de vivre comme il a vécu. Merci à ton papa de ce qu'il a été et de ce qu'il a fait pour que nous vivions libres et puissions encore parcourir ces belles montagnes.

» Par alf, le lundi 26 mai 2014 à 09:25

tres touchant!merci

» Par jéjé, le lundi 26 mai 2014 à 09:37

:)

» Par Ricil, le lundi 26 mai 2014 à 10:41

La plante aux feuilles larges est surement une primevère (à peine en boutons). :wink:

» Par gerard mitaut, le lundi 26 mai 2014 à 10:49

Bravo pour tout ! L'émotion, la qualité de la rédaction (pas nouveau pour HDlameije :roll: ), et puis aussi, presque accessoirement: la course et les photos :)

» Par Pja, le lundi 26 mai 2014 à 11:08

Nos générations passent, les vies tracent un sens et un amour, le Ruitor est un beau lieu pour unir ce qui ne passe pas, et même ce qui rejaillit. Merci Patrice d'avoir utilisé le WEB pour le faire ressentir! :)

» Par Dimeco, le lundi 26 mai 2014 à 11:56

Très bel hommage.
Nom de cette plante (photo 22) ?
Il s'agit de rosettes de Saxifrage étoilée (saxifraga stellaris) :http://www.florealpes.com/fiche_saxietoile.php
Déterminée à l'instant par un collègue botaniste. :)

» Par cervin, le lundi 26 mai 2014 à 12:37

p'tain, super bel hommage, larmes pas loin.
Puis, un très beau texte.

» Par dormeur38, le lundi 26 mai 2014 à 13:30

Très heureux d'avoir (enfin) fait ta connaissance, et de ce court moment de convivialité partagé avec toi ce jour là sous le sommet du Ruitor ...
Ton témoignage restera sans aucun doute dans nos mémoires lors de nos prochaines visites à ce si joli sommet !

» Par berny, le lundi 26 mai 2014 à 13:47

Salut HD, de belles lignes, sous la plume et les skis,
à une prochaine.

» Par snowdingue, le lundi 26 mai 2014 à 13:51

Magnifique
Grand respect au père et à son flis

» Par christine et solange, le lundi 26 mai 2014 à 18:04

bravo ! tu as réussi àfaire pleurer et ta mère et ta soeur. merci pour un tel récit. Nous sommes bouleversées de lire tous ces témoignages d'amitié pour toi. Que cette montagne est belle, capable de réunir tant de gens aimables et bienveillants. Merci à skitour, merci à internet.
je t'aime mon poête de frère ! La Vierge du Ruitor veille sur toi.

» Par Andy en Angleterre, le lundi 26 mai 2014 à 19:58

May your father's spirit live forever in those beautiful mountains.

» Par kaloune38, le mardi 27 mai 2014 à 10:27

Une Magnifique inspiration, l'Hommage,
L'esprit des montagnes s'est enrichi
Universel et unique Sentiment

Au plaisir,
de la plume, des spatules, ou d'une bollée

» Par Pierrebrd, le mardi 27 mai 2014 à 12:13

Que d'émotion dans ce texte, que de douceur et de respect dans ce regard filial. Merci

» Par Bernard de Miscault, le mardi 27 mai 2014 à 12:30

Merci Patrice pour ce témoignage et cette communion.
Je te souhaite de très nombreuses années pour arpenter la montagne en famille, sous le regard et la présence de ton père.
Et puis merci au Boss qui nous permet de partager: c'est avec de tels pages que Skitour prend toute sa valeur!

» Par gab, le mardi 27 mai 2014 à 13:59

MA :wink: GNI :wink: FIQUE :wink:

» Par PL5, le mardi 27 mai 2014 à 14:17

Bonjour Patrice :) je ne sais pas quoi dire... juste que c'est tout simplement très beau

» Par Flo, le mardi 27 mai 2014 à 21:42

Comment ne pas vivre une telle ascension sans tendresse et émerveillement ? La beauté des paysages décrits laisse rêver, surtout pour une handicapée comme moi (hérédité squelettique oblige :) )...J'aurai rêvé être capable un jour de faire une telle sortie, mais c'est un univers que mon Papa se réservait et ne partageais malheureusement pas.
Ces quelques pas vers les cimes ne sont que l'ouverture d'un chemin vers l'au-delà où tout s'entend et se ressent avec amour, ce n'est qu'un point de départ avec un amour qui ne nous quittera pas.
Malgré mes larmes, merci du fond du coeur Cousin !

» Par Guyforget, le mardi 27 mai 2014 à 22:55

Je ne faisais que passer...
Très beau et poignant récit. Merci.

» Par ZeroD, le mardi 27 mai 2014 à 23:31

Merci

» Par Chech, le vendredi 06 juin 2014 à 09:39

Merci à toi Patrice pour ce témoignage émouvant, bel hommage à ton papa ; poursuis son chemin et le tien en nous le faisant partager à travers tes beaux textes et photos.

» Par Isabelle, le vendredi 06 juin 2014 à 23:23

Et voilà que je ne lis que maintenant ton émouvant témoignage de cette sortie offerte à ton cher papa. Il doit être fier de son fils! Merci pour ces mots pleins de tendresse et qui nous entraînent aussi à élever notre regard vers Celui qui nous aime!Tes photos pleines de sensibilité sont splendides !
A très bientôt j'espère !

» Seuls les membres peuvent poster des commentaires sur cette sortie

La montagne présente des dangers et doit être pratiquée de façon responsable. Les informations contenues sur cette page sont données à titre indicatif et devraient uniquement être prises comme telles. Les informations relevées sur le terrain prévalent en toutes circonstances. Vous évoluez dans un milieu naturel fragile, merci de le préserver.

VTT de montagne