Accueil > Topo Guide > Sommets > Ecrins > Tête des Fétoules > Versant Ouest > Sortie du 23 avril 2017
 Topo validé par la modération

3459 m Tête des Fétoules, Versant Ouest

Données techniques

Massif : Ecrins
Secteur : Oisans
Orientation : NW
Dénivelé : 2180 m.

Difficulté de montée [?] : PD
Difficulté ski [?] : 3.3 E1
Pente : 40° sur 150 m

Nb de jours : 1, 2
Type : Aller/Retour

Cartes : 3336 ET & 3436 ET

Matériel

Matèriel de progression et de sécurité sur glacier


Départ/Accès

Départ : Champhorent (1560 m) - Grenoble->Bourg d'Oisans->St Christophe en Oisans -> Champhorent

NB: Ce départ est accessible en TC

Itinéraire

Champhorent > Refuge de La Lavey :
Du parking descendre le sentier jusqu'au pont qui traverse le Vénéon.
Remonter le vallon rive droite puis rive gauche (pont à 1700 m) jusqu'au refuge de La Lavey.
D+ : 340 m
D- : 140 m
Durée : 1h30/2h


Refuge de La Lavey > Tête des Fétoules :
Franchir la passerelle se trouvant en contrebas du refuge.
Longer le torrent rive droite sur 500 m puis monter les pentes SW.
A 2000 m, bifurquer plein nord en suivant le chemin jusqu'à 2300 m où l'on effectuera une traverser au-dessus des barres rocheuses atteignant ainsi Le Cros de La Lavey.
Monter le long de la combe jusqu'à 2900 m où l'on arrive au pied du glacier.
Remonter les pentes raides (150 m à 40°) en passant sur la gauche du bombement glaciaire.
On débouche au col des Fétoules (3186 m).
Remonter le glacier en contournant les séracs par la gauche jusqu'à la base de l'arête nord. Remonter un dernier petit couloir (50 m à 40°) puis rejoindre le sommet en suivant l'arête rocheuse.
D+ :1670 m + 140 m
D- : 2040 m
Durée : 7/8h + 1h30/2h


Variantes de descente (2 possibilités) UN REPÉRAGE pendant la montée au refuge est QUASIMENT INDISPENSABLE :
1/ Vers 2600 m, partir Nord au mieux vers La Côte de Faoutre et la Rama de l'Ours. De là, descendre le Ruisseau des Mandes ou les pentes 100m à droite (vers le point 2158m). Traverser ensuite soit vers la Combe de la Valla (point 1751) soit descendre le Ruisseau des Mandes rive Gauche à la fin.
2/ (un peu expo mais chauffe moins vite) Descendre jusqu'à vers 2250m le Ruisseau de la Donzelière, puis traverser Nord pour trouver un petit couloir orienté nord-ouest qui permet de traverser sur le ruisseau des Mandes (un peu expo en neige dure) et rejoindre ainsi la variante 1.

Photos

On voit la fin de l'itinéraire
On voit la fin de l'itinéraire [par cclos]
En rouge l'itinéraire classique, en vert une variante, a faire que si bon enneigement, pente raide, expo.
En rouge l'itinéraire classique, en vert une variante, a faire que si bon enneigement, pente raide, expo. [par cclos]

Remarques/Variantes

Course qui vaut le détour.
Le vallon de La Lavey est magnifique et sauvage. La marche d'approche étant rébarbative, on est assuré d'une certaine tranquillité.
Le refuge au pied de l'Aiguille de l'Olan est très agréable.
Dommage qu'il soit un peu trop bas en altitude, transformant les courses de ce vallon en longues bavantes.
Une mention spéciale pour la petite remontée juste avant le parking, c'est très dur pour le moral et les jambes :

Parc national des Ecrins : chiens interdits

Variantes :

» par le Rama de l'Ours (D+ 2100m ; Ski 3.3 ; Orientation W)
C'est itinéraire à la journée depuis Champhorent (c'est aussi la variante de descente N°1) : Quitter le chemin qui mène au refuge vers 1600 m et passer la première barre par le début de la Combe de la Valla.
Traverser plein Sud vers le Ruisseau des Mandes (1986 m).
Remonter ensuite soit le ruisseau, soit sa rive droite ou encore les pentes qui mènent directement au Rama de l'Ours.
Repérer ensuite au SE un couloir assez large exposée N qui mène à la côte de Faoutre.
Traverser plein Sud (sans trop monter) pour passer vers 2600 m sous l'arête issue de la Pointe Jeanne et rejoindre ainsi la voie normale.



Refuge(s) associé(s) : Refuge de la Lavey

Voir aussi : Toponeige Ecrins Nord course B30

Conditions récentes

» Pas de sortie les 15 derniers jours
» Afficher toutes les sorties liées
» Voir les conditions d'enneigement du massif

Têtes des Fétoules : La Lavey comme refuge contre le monde [»] : Sortie du samedi 22 au dimanche 23 avril 2017 (2 jours) par Em42

Participants : -

Météo

Grand beau !! Un peu de vent du nord sur les sommets.

Conditions d'accès

Etat de la route : Ok

Altitude du parking : 1565m (mais point bas à 1440m).

Conditions de neige

LieuAltitudeOrient.HeureMeuble/TotaleTypeCommentaire
Brèche de l'Olan2970 - 2870E12h4510/50MoquetteA poil long mais peu de neige :-( 4*
Glacier supérieur2870 - 2600NE13h2/100MoquetteRien à redire 5*
Glacier inférieur2600 - 2300E13h302/100MoquetteToujours parfait ! 5*
Retour dans la combe2300 - 1900NE14h2/30NévéNeige de névé parfaite 5*
Couloir des Fétoules3400 - 3250N13h10/150TrafoléeTrop de traces pour que ce soit excellent 3*
Glacier3250 - 3000N13h1520/150PoudreIncroyable, de la poudre en restant rive droite 5*
Reste de la combe3000 - 2200W13h302/50MoquetteMoquette à poil court très bon à 13h30 4*
Altitude de chaussage (montée) : Brèche de l'Olan : 2650m / Fétoules : 2350m
Altitude de déchaussage (descente) : Brèche de l'Olan 1900m / Fétoules : 2200m.

Activité avalancheuse observée : Anciennes coulées. Le froid de cette semaine a fait du bien. Bien stable et dégel très superficiel rendant le ski agréable à toute heure de l'après-midi.

Conditions neiges du Week-end

De manière générale
Le vallon de la Lavey est très très sec.
- Au fond du vallon, plein nord, ça chausse entre 1900 et 2000m d'altitude pas avant, il faut aller au fond pour trouver la neige
- Faces Ouest (Fétoules et consorts) : Ca ne chausse pas avant 2200 à 2400m d'altitude seulement ! Prévoir des bonnes baskets
- Faces Est : Sous l'aiguille de l'Olan, ça chausse vers 1850m pour l'Aiguille Rousse et le couloir Maximin, pour le col d'Entre-Pierroux, prévoir un déchaussage pour accéder à la combe supérieure (environ 100m sous le lac des Bèches).

Samedi : Brèche de l'Olan - D+1800m - Horaires : 7h30 - 14h
Initialement partis pour le tour de l'Aiguille de l'Olan. La fatigue des précédents week-end s'est fait sentir. Le manque de neige a fini de nous achever. On a préféré assurer la brèche. On marche jusqu'au verrou glaciaire à 1950m avant de pouvoir chausser. Nous, nous avons continué à pied jusque vers 2650m d'altitude. La neige s'est assez peu réchauffée (hormis le couloir) et fut très bonne en début d'après-midi. Le couloir est déjà très sec, les cailloux apparaissent en son centre.

Dimanche : Tête des Fétoules - Descente jusqu'à la limite de l'enneigement + repeautage pour retrouver le sentier d'été de la Lavey - D+2150m Horaires : 6h30 - 15h
1h à 1h15 d'approche depuis le refuge, c'est long. Ensuite ça vaut le coup ! Entre 3400 et 3000m en rive droite du glacier, la neige est restée poudreuse. Ensuite après un court passage vitrifié (surement à cause de l'orientation NW et de l'horaire 13h15), on passe à la moquette. On déchausse un peu en dessous du lac des Fétoules (2250m). Depuis la Lavey, on monte à pied jusqu'au petit col à 2350m. Il faut aimer le portage mais c'est beau !!!

ATTENTION
Malheureusement et comme sur plusieurs parkings, les voleurs rodent... un ami (et contributeur sur Skitour) s'est fait péter une vitre pour se faire voler son portefeuille. Soyez vigilant !

Skiabilité [?] : ●●●●○


Récit de la sortie/Remarques diverses

Itinéraire suivi : Samedi : Brèche de l'Olan / D+1800m - Dimanche : Tête des Fétoules depuis le refuge + rajout / D+ 2150m - Dénivelé réel effectué : 3950m

Aujourd'hui on vote ! Pour nous éloigner des turpitudes de ce bas monde, nous prenons la direction du vallon de la Muande... Le refuge n'est pas encore gardé, il devrait donc rester sauvage...

Cette année, il faut aimer le portage ! Comme dit l'ami Rob, c'est long, c'est plat, mais ça vaut le coup. Pour faire simple : Samedi : 600m de portage. Dimanche :bah 800m de portage sans compter le retour à la voiture interminable. On sort les calculettes, ratio ski/portage supérieur à 50% ? Ouf, c'est encore du ski !! Mais que ce vallon est beau, qu'il fait bon d'aller s'enfermer ainsi dans ces vastes vallées alpines ou les Chamois règnent en maîtres et où la vie est si simple...
Samedi, nous étions initialement partis pour le tour de l'Aiguille de l'Olan mais l'état de l'enneigement et la fatigue cumulés de ces derniers jours, nous fîmes renoncer à ce beau projet ! Pas grave, il sera inscrit sur les tours à réaliser en 2018 ! Nous nous arrêtons à la brèche de l'Olan. C'est déjà une aventure que de l'atteindre ! Le cheminement est alpin et il est nécessaire de rester vigilant pour trouver les faiblesses dans ces barres rocheuses afin d'accéder au glacier supérieur. Mais une fois là haut, ce n'est que bonheur ! La neige ne chauffe pas trop et nous en profitons pleinement même à 13h ! Le soir, nous retrouvons Rob et Cricri au refuge qui nous indiquent un excellent en enneigement sur les Fétoules contre un peu de portage. Ce sera notre objectif du lendemain.
Dimanche 4h30, un réveil sonne, ouf c'est pas le notre... 5h30, bon celui-ci par contre c'est le notre ! Départ à 6h30 du refuge avec les premiers rayons du soleil. Glad a retrouvé la forme et elle monte comme un chamois ! Derrière avec la quincaillerie et la corde sur le dos je rame !!! Les 600m de portage pour accéder à la neige sont avalés en moins d'une heure ! La prochaine fois, c'est Glad qui porte la corde ! La suite, des skis avec les couteaux et ça déroule sur ces larges pentes NW. Seul bémol à notre sortie est le manque de soleil, nous ne le trouverons qu'à 3100m, étant bien caché de l'autre côté de la montagne. Le sommet s'atteint par une très esthétique (et facile) course d'arrête. La suite ? Rob l'a mieux raconté que moi mais la descente à 13h est du même ordre qu'à 15h, les hihaa de nos cris joyeux résonnent encore dans la montagne. 1200m de pur bonheur. Dommage que le premier ressaut soit à ce point déneigé !

Encore un beau week-end en montagne et pour moi, de nouveau les 100 000m positif validés cette année.


Commentaires

» Par Filou38, le mardi 25 avril 2017 à 13:38

Ouaip cette saison, faut pas craindre le portage mais que c'est bon d'être là haut presque seuls et avec une telle moquette :cool: Un très bon souvenir (bien cramant :) pour nous aussi) ce vallon de la Lavey et ses Fétoules :roll:

» Par taramont, le mercredi 26 avril 2017 à 22:04

marcher n'use que les chaussures, Emeric, et c'est le prix à payer cette année pour entrer dans le royaume du grand silence ; c'est ça et pas les sorties "clés en mains" qui nourrit nos rêves - bonne fin (?) de saison !

» Seuls les membres peuvent poster des commentaires sur cette sortie

La montagne présente des dangers et doit être pratiquée de façon responsable. Les informations contenues sur cette page sont données à titre indicatif et devraient uniquement être prises comme telles. Les informations relevées sur le terrain prévalent en toutes circonstances. Vous évoluez dans un milieu naturel fragile, merci de le préserver.

VTT de montagne