Accueil > Topo Guide > Sommets > Mercantour - Alpes Maritimes Italiennes > Tête de Sanguinière > par le Vallon de Sanguinière > Sortie du 22 fevrier 2020
 Topo validé par la modération

2856 m Tête de Sanguinière, par le Vallon de Sanguinière

Données techniques

Massif : Mercantour - Alpes Maritimes Italiennes
Secteur : Ubaye
Orientation : NW
Dénivelé : 1070 m.

Difficulté de montée [?] : R
Difficulté ski [?] : 2.1 E1
Pente : faible

Nb de jours : 1
Type : Aller/Retour

Cartes : 3540OT

Matériel

Pas de matériel particulier

Départ/Accès

Départ : Bayasse (1790 m) - De Barcelonnette, route du col de la Cayolle, terminus déneigement hivernal

Itinéraire

De Bayasse, suivre la rive droite du torrent du Bachelard jusque vers 1820m puis remonter, d'abord par sa rive droite, le Vallon de Sanguinière.
Peu avant d'atteindre le Col de la Braïssa, virer à droite pour rejoindre le collet coté 2758m.
Suivre alors l'arête NW jusqu'au sommet (court passage étroit et exposé).


Remarques/Variantes

Variantes :

» boucle par le Grand Clot de la Boucharde. (D+ 1400m ; Ski 2.3 ; Orientation T)
Du sommet, revenir au collet 2758m, puis descendre en versant Sud par le Ravin de la Braisse pour rejoindre le Torrent de la Sanguinière vers 2150m.
Remonter ensuite vers le Nord en direction du Grand Clot de la Boucharde que l'on peut atteindre en contournant la barre qui soutient le plateau sommital, par l'Est ou par l'Ouest.
Descendre alors en versant Nord (plusieurs possibilités) pour retrouver l'itinéraire de montée dans le vallon de Sanguinière.

» couloir SW en boucle (D+ 1500m ; Ski 4.1 ; Orientation SW)
Suivre le topo jusqu'au sommet puis continuer pour trouver l'entrée évidente du couloir SW.
Descendre ce couloir et les pentes en aval jusqu'à 2400m au minimum.
Plusieurs options pour boucler :
- la plus courte en dénivelé remonte au col de Sanguinière et rejoint le vallon de montée, +200m au minimun soit 1270m
- on peut aussi passer par le col entre les 2 pointes de la Tête du Colombier, assez alpin, +350m
- un itinéraire plus long remonte à la ligne de crête qui va de la Cime du Grand Clos jusqu'à l'éperon surplombant le col de Sanguinière via le col de la Boucharde ou directement. De la crête, basculer N à NE dans le vallon de montée, repérage préalable, +500m environ et cotation pouvant être supérieure selon la ligne choisie

Conditions récentes

» Pas de sortie les 15 derniers jours
» Afficher toutes les sorties liées
» Voir les conditions d'enneigement du massif

Tête de Sanguinière, couloir SW en boucle [»] : Sortie du samedi 22 fevrier 2020 par ThibsR

Participants : mamatt, micha, Pedro, Salome

Météo

Bleu, doux.

Conditions d'accès

Etat de la route : ras

Altitude du parking : 1780

Conditions de neige

LieuAltitudeOrient.HeureMeuble/TotaleTypeCommentaire
SanguinièreSW13Moquettetransfo correcte sur fond très irrégulier
SanguineiretteSW15h30Moquetteagréable
Globalement assez sec, mais presque pas de portage sur l'itinéraire.
Neiges bien revenues à nos horaires. Le couloir SO de la Sanguinière passe parfois un peu étroit et neige irrégulière. Celui choisi pour descendre la Sanguineirette était moins cabossé, très skiant. Descente jusqu'à Estenc en neige par la route sur la fin.

Altitude de chaussage (montée) : 1800
Altitude de déchaussage (descente) : 1776

Activité avalancheuse observée : ras

Skiabilité [?] : ●●●○○


Récit de la sortie/Remarques diverses

Itinéraire suivi : Bayasse ; Tête de Sanguinière N>SO ; La Sanguineirette NO>SO ; Estenc - Dénivelé réel effectué : 1550m

"Jour 1" de notre tribulation entre Estenc, Gialorgues et Bayasse.
Ce devait être le début d'un raid de quatre jours qui s'annonçait prometteur, entre Pedro pour le plan et mamatt à l'organisation des nuités.
En fait, ce fut un joyeux test d'adaptation aux conditions de neige fort printanières.

Jour 1, donc.
Passer moult temps à observer les faces, couloirs, fins de descentes en forêts et autres friandises possible. Décider de réorganiser nos plans...

Profiter des premières pentes en transfo, il reste de quoi faire du chouette ski, ça va le faire !

S'émerveiller : ho, c'est trop beau (en plus, moi, je découvrais vraiment la zone, miam !)

Regarder encore les faces : ho, les couloir nord de Côte de l’Âne, ça passerait ?

Commencer à causer de la "raie des fesses" toujours au trou de l'Âne. Elle serait par là.

Se poser en "yourte grand confort" à la Ferme Les Louiqs, gîte plus que recommandable.

Faire et refaire les plans, regarder les cartes. Ok, on reste là deux nuits avant de filer au refuge de Gialorgues. Tant pis pour le pur raid.

Reregarder les cartes, et les photos : demain on ira au Mont Pela. Certes, il a un peu l'air comme son nom l'indique... Mais ça doit passer et on va s'offrir une trop belle face sud transfo, sûr.es !



Commentaires

(pas de commentaires)» Les commentaires sur cette sortie sont verrouillés

La montagne présente des dangers et doit être pratiquée de façon responsable. Les informations contenues sur cette page sont données à titre indicatif et devraient uniquement être prises comme telles. Les informations relevées sur le terrain prévalent en toutes circonstances. Vous évoluez dans un milieu naturel fragile, merci de le préserver.

VTT de montagne