Accueil > Topo Guide > Sommets > Préalpes de Digne > Tête de la Sestrière > Par le Vallon des Agneliers > Sortie du 11 mai 2019
 Topo validé par la modération

2575 m Tête de la Sestrière, Par le Vallon des Agneliers

Une autre manière d'accéder à la Tête de la Sestrière

Données techniques

Massif : Préalpes de Digne
Secteur : Ubaye
Orientation : NE
Dénivelé : 900 m.

Difficulté de montée [?] : R
Difficulté ski [?] : 1.2 E1
Pente : 30° maxi

Nb de jours : 1
Type : Aller/Retour

Cartes : 3540OT

Matériel

Pas de matériel particulier

Départ/Accès

Départ : Les Agneliers Hauts (1800 m) - Par la D908 se rendre du côté Ubaye et aux Agneliers bas suivre le piste qui conduit au hameau.

Itinéraire

Des Agneliers Hauts, remonter le vallon jusqu'au replat à 2280m. Rejoindre ensuite le Pas de Gimette à l'Ouest, puis le sommet par l'arête Nord.

en restant sur la rive droite. On chemine sur une piste. Au fond du vallon obliquer vers la droite et remonter en direction du NW pour atteindre le sommet.

Conditions récentes

» Pas de sortie les 15 derniers jours
» Afficher toutes les sorties liées
» Voir les conditions d'enneigement du massif

But météo à la Tête de la Sestrière [»] : Sortie du samedi 11 mai 2019 par genepy04

Participants : Nath, Régine, Laurent, Véro et Laurent

Météo

Beau le matin puis se couvrant progressivement et enfin tempête de neige

Conditions d'accès

Etat de la route : ok

Altitude du parking : 1700

Conditions de neige

Regel nocturne inexistant sur le bas puis médiocre ensuite

Altitude de chaussage (montée) :1700
Altitude de déchaussage (descente) : 1700

Activité avalancheuse observée : RAS

Skiabilité [?] : ●●●○○


Récit de la sortie/Remarques diverses

Itinéraire suivi : But météo à la Tête de la Sestrière

Pour un peu changer et vu le vent de Nord annoncé, on décide d'aller se faire la Tête de la Sestrière par le valon de Serennier pour rester abrité du vent. On croise 3 chevreuils.
Encore assez rentable pour un 11 mai avec seulement 10 minutes de portage. Le temps initialement très peu se dégrade progressivement pendant la montée. MF a encore merdé dans ses prévisions. Je fais la trace dans une neige pas trop portante compte tenu de l'absence de regel nocturne sur le bas.
La Grande Séolane se bâche progressivement, puis de gros nuages menaçant franchissent le col des Thuiles et je comprends que quelquechose est en train de mijoter dans le Laverq. Brutalement, on est pris dans le brouillard puis il se met à neigeoter. Rapidement, les petits flocons sont remplacés par des grosses pizzas pour nous rappeler que l'hiver ne veut toujours pas partir. Le blizzard redouble et on décide de faire demi-tour sous le sommet. Descente dans la purée de poids en essayant de ne pas perdre la trace de montée qui est déjà quasiment toute recouverte. Descente physique dans cette poudre mouillée mais ça passe et on arrive a faire quelques bons virages. Plus bas c'est de la polenta bien pourrie où Laurent nous congratule d'une bonne sortie de route qui nous a bien fait marrer.
On finit trempé mais dans la bonne humeur.



Commentaires

(pas de commentaires)» Les commentaires sur cette sortie sont verrouillés

La montagne présente des dangers et doit être pratiquée de façon responsable. Les informations contenues sur cette page sont données à titre indicatif et devraient uniquement être prises comme telles. Les informations relevées sur le terrain prévalent en toutes circonstances. Vous évoluez dans un milieu naturel fragile, merci de le préserver.

VTT de montagne