Accueil > Topo Guide > Sommets > Belledonne > Tête de la Perrière > Versant SE > Sortie du 21 fevrier 2016
 Topo validé par la modération

2355 m Tête de la Perrière, Versant SE

Données techniques

Massif : Belledonne
Secteur : Maurienne
Orientation : E
Dénivelé : 925 m.

Difficulté de montée [?] : F
Difficulté ski [?] : 2.3 E1
Pente : 35° court (sous le sommet)

Nb de jours : ½, 1
Type : Aller/Retour

Cartes : 3433OT

Matériel

Pas de matériel particulier

Départ/Accès

Départ : Les Etaves (1430 m) - Autoroute de la maurienne, sortie col du glandon, revenir un peu sur ses pas par la D74 > St Rémy de Maurienne > Route des Etaves jusqu'a la neige (la route n'étant pas déneigée, le départ peut être très bas en saison ...)

Itinéraire

A partir de fin mars/début avril, on monte jusqu'au carrefour de la route de Noire Combe (1170m, terminus d'hiver), puis la piste n’est plus goudronnée mais on peut continuer en voiture en direction de la passerelle des Etaves (cote 1445).
Puis, au choix (montée et descente) :
1. Au bout de la piste (1445m), suivre (W, en rive gauche) le sentier raide et verneux sur 100m jusqu'à sortir dans une zone plus claire (1550m). Remonter dans l'axe le vallon jusqu'à 1800m environ. Tourner à droite dans une pente un peu plus raide (35° sur 30m) pour contourner la bosse rocheuse 1931 par la gauche. Au-dessus, suivre le beau vallon en direction du col puis jusqu'au sommet de la Tête de la Perrière (raide sur la fin, attention aux corniches imposantes !).
2. 20m avant le carrefour dit de « Croix Blanche » (non nommé sur IGN, panneau de signalisation) à 1420m sur la piste des Etaves, tourner à droite dans la piste d'alpage (en pointillé sur la carte). Au bout de la piste (cabane), continuer W (câble pour ravitailler le berger) jusqu'au chalet d'Arpingon (1900m). Suivre le vallon sous Pré-Charvin puis jusqu’au sommet.
Descente: par l'itinéraire de montée, ou voir ci-dessous les variantes proposées.

Photos

Les petits couloirs N de la Tête de la Perrière (Novembre 09).
Les petits couloirs N de la Tête de la Perrière (Novembre 09). [par Géraud °°°]
itinéraire au-dessus de 1800m
itinéraire au-dessus de 1800m [par jppp]
La Grosse Tête, les couloirs.
La Grosse Tête, les couloirs. [par veloski]
Le versant SE de Pré Charvin, alternative plus courte et tout aussi intéressante pour la descente que la Tête de la Perrière.
Le versant SE de Pré Charvin, alternative plus courte et tout aussi intéressante pour la descente que la Tête de la Perrière. [par Géraud °°°]

Remarques/Variantes

Variantes :
* du sommet, descendre le versant de montée jusqu'à 2000m environ, puis remonter jusqu'à la Grande Moutonnière. (sommet Nord, à 2320m). D+: 320m, mais une descente en poudre après la transfo de la Tête de la Perrière.
* du sommet descendre par l'itinéraire de montée jusqu'au grand plan du chalet d'Arpingon. Remettre les peaux et remonter au sommet de Pré Charvin (+ 350 m) par de belles pentes assez soutenues à la fin.

Variantes :

» La Grosse Tête, couloir NE oriental de l'antécime 2287 m (D+ 860m ; Ski 4.1 ; Orientation NE)
Après une montée à la Tête de la Perrière, il est possible, en rive doite du vallon de parcourir en aller-retour un des couloirs NE de la Grosse Tête ou de son antécime. Le couloir oriental de l'antécime : 35° dans le cône, 40° dans la première partie du couloir, puis progressivement plus raide (Les 20 derniers mètres sous la sortie sont >=50°).

» Couloir N en boucle. (D+ 925m ; Ski 4.1 ; Orientation NE)
Du sommet, redescendre de 30 mètres (sur l'arête SE) pour trouver l'entrée du couloir. Raide au départ et étroit, celui-ci débouche dans de larges pentes. Ensuite, on rejoint le vallon de la Frêche que l'on suit jusqu'à la jonction avec la Place de Varrat (1180m).
A noter 2 autres possibilités:
- Couloir N de Gauche (sens oro): celui-ci démarre 20m au N du sommet (souvent une corniche à contourner afin d'y prendre pied). Il rejoint sur le bas le Couloir N. Même cotation.
- Couloir N de Droite (sens oro): celui-ci démarre 50 m sous le couloir N en contournant un gendarme (SE). Cotation: 3.3.



Sortie(s) GPS associée(s) : 22.02.20 08.12.19 21.01.19 26.02.18 20.02.17 21.02.16 28.01.15

Conditions récentes

» Pas de sortie les 15 derniers jours
» Afficher toutes les sorties liées
» Voir les conditions d'enneigement du massif

Entre Grand Miceau et Grande Moutonnière puis Grosse Tête couloir NE Central [»] : Sortie du dimanche 21 fevrier 2016 par veloski

Participants : Florence ...

Météo

Beau temps lumineux et doux.
Vent soutenu au pied du Grand Miceau.

Conditions d'accès

Etat de la route :
Enneigée au dessus de 1000 m

Altitude du parking : 1125 m

Conditions de neige

Neige humide, aucun regel sous 1450 m.
Plus haut en versant Est, faible croûte de regel rapidement ramollie au soleil.
Au dessus de 2000 m en orientation N à NE : poudre croutée fin.
En versant N au pied du grand Miceau : crouté.

Descente du colu 2460 m sur l'arête NO du Grand Miceau vers le vallon d'Arpigon : poudre parfois croutée fin en N . Moquette dans les traversées Est. 4*

Couloir central de la Grosse tête : poudre 4-5* dans la partie haute.
Crouté fin dans le bas.

Descente vers Arpingon (Est): moquette 4*
Un passage en neige lourde entre 1900 et 1750 m. 2-3*
La suite, sur la route : neige humide. Parfois, un peu de pousse-bâtons

Globalement c'est du bon ski.

Altitude de chaussage (montée) : 1125 m
Altitude de déchaussage (descente) : 1150 m

Activité avalancheuse observée : une coulée dans le bas du couloir NE occidental de la Grosse Tête (départ dans les pentes orientées est au dessus du couloir)

Skiabilité [?] : ●●●●○


Récit de la sortie/Remarques diverses

Itinéraire suivi : Altitude 1125 m (avant place de Varrat) - Fotêt de Varrat - Les Etaves - colu 2460 m sur l'arête NO du Grand Miceau - La Gosse Tête couloir NE central (2260 m) - Arpingon - altitude 1125 m - Dénivelé réel effectué : 1570m

Merci à Florence pour son récit:

Forezan ayant aimablement renseigné Christian sur la viabilité de la route serpentant à travers la forêt de Noire Combe, nous choisissons de venir chercher tranquillité et paysages sauvages du côté du Grand Miceau avec destination à affiner suivant les conditions rencontrées.

Le jour se lève à peine et les accents flûtés du merle nous accompagnent déjà alors que nous nous échauffons sur la route recouverte d'une neige bien ramollie ; nous la quittons bientôt pour gagner plus rapidement de l'altitude par les lacets du sentier de la forêt de Varrat. C'est au tour de la mésange noire de nous encourager de ses pépiements tandis que nous approchons du bois des Etaves.


Au sortir de la forêt, le spectacle est toujours aussi beau sur les combes parsemées d'empreintes de chamois, les crêtes rocheuses sur lesquelles s'accrochent les pins cembro à la silhouette torturée et bien sûr les sommets du Grand Miceau, de la Tête de la Perrière. La Grande Moutonnière que Christian m'avait faite découvrir il y a deux ans attire également nos regards. De l'autre côté de la vallée, le Mont du Fût rappelle à Christian ses deux dernières sorties poudreuse ! Le Cheval Noir et les cimes de Lauzière et de Vanoise se détachent sur un ciel légérement voilé alors que nous nous questionnons sur notre programme...

Remontant le ruisseau d'Arpingon aux rives égayées de temps à autre d'aulnes, nous admirons l'agileté du chamois qui se profile derrière les pins et choisissons de nous rapprocher du Grand Miceau, tout en nous relayant à la trace, la neige, à travers d'esthétiques vallonnements et combes. A l'approche des couloirs nord du Grand Miceau, la neige de plus en plus croûtée nous incite à tenter notre chance ailleurs et c'est ainsi qu'après quelques zigzags et un final pédestre, nous débouchons au pied de l'arête nord-ouest du Grand Miceau d'où la vue s'étend sur le Pic du Frêne et le Grand Crozet dont les versants sauvages contrastent avec la vallée du Grésivaudan et les falaises rocheuses du Granier.

Cette première descente répond à nos attentes et nous décidons ensuite de passer sous la Grande Moutonnière, direction Grande Perrière (où deux randonneurs montent l'arête finale), mais un des couloirs descendant de la Grosse Tête nous paraît bien tentant, et ni une ni deux, nous revoici à l'assaut d'une belle pente dont conversions puis fort brassage, skis sur le sac, viendront à bout ! La descente nous récompense de nos efforts et les virages s'enchaînent agréablement...

Un lagopède s'envole à l'approche de Christian alors que nous traversons ensuite sur le chalet d'Arpingon et rejoignons l'itinéraire de montée à la Tête de la Perrière. La neige a bien ramolli mais reste parfaitement skiable tout comme le large chemin forestier qui nous ramène à la place de Varrat. Il faut quand même pousser sur les bâtons et nous apprécions l'arrivée à notre parking, sous la chaleur plus que printanière, heureux de cette journée radieuse que nous dédions à Françoise et … à son genou !



Un fichier GPS a été associé à cette sortie - Charger


Commentaires

» Par domvanoise, le dimanche 21 fevrier 2016 à 22:17

bravo à tous les 2 pour ce parcours inédit ...
et pas tracé ... il faut avoir pas mal d'imagination pour en trouver maintenant, mais pour cela on peut faire confiance à christian :lol:
les photos sont superbes...florence dans la poudre ... et celle de vos traces dans le couloir nord-est!!! :roll:

» Par romu, le dimanche 21 fevrier 2016 à 23:56

:cool:

» Par Forezan, le lundi 22 fevrier 2016 à 08:07

Le sentier d'été qui coupe les virages de la route forestière supérieure est passée à ski à la montée?
(Nous on avait fait toute la route lundi avant d'être arrêté par le brouillard vers la croix blanche :( .)

» Par soise, le lundi 22 fevrier 2016 à 13:57

merci de penser à moi, les photos toujours aussi belles me permettent de m'évader en votre compagnie! :)

» Par Rémo Barbaruli, le lundi 22 fevrier 2016 à 17:29

Si on avait été plus rapides on aurait pu nous voir sur la photo 11 ! :cool:
Très beau, coché !

» Par veloski, le lundi 22 fevrier 2016 à 19:04

@domvanoise: Un accès routier parfois aléatoire, de la forêt à traverser, quelques arcosses aussi, mais un secteur à l'écart des itinéraires classiques très fréquentés. :)
@romu: bonne saison à toi :wink:
@Forezan : Nous avons sans souci remonté intégralement à ski le sentier d'été jusqu'à l'épingle 1356 m. Par contre je ne te le conseille pas pour la descente. :wink:
@soise : une grosse pensée pour toi. :)
@Rémo Barbaruli : Nous étions aux premières loges pour assister à votre descente, mais malheureusement beaucoup trop tôt. :D

» Seuls les membres peuvent poster des commentaires sur cette sortie

La montagne présente des dangers et doit être pratiquée de façon responsable. Les informations contenues sur cette page sont données à titre indicatif et devraient uniquement être prises comme telles. Les informations relevées sur le terrain prévalent en toutes circonstances. Vous évoluez dans un milieu naturel fragile, merci de le préserver.

VTT de montagne