Accueil > Topo Guide > Sommets > Beaufortain > Tête de la Combaz > depuis les Contamines > Sortie du 26 janvier 2020
 Topo validé par la modération

2445 m Tête de la Combaz, depuis les Contamines

Données techniques

Massif : Beaufortain
Secteur : Vallée de l'Arve
Orientation : SE
Dénivelé : 1245 m.

Difficulté de montée [?] : R
Difficulté ski [?] : 2.3 E1
Pente : 200m à 35°

Nb de jours : ½, 1
Type : Aller/Retour

Cartes : 3531OT

Matériel

Pas de matériel particulier

Départ/Accès

Départ : Les Contamines (Le Baptieu) (1200 m) - De St Gervais prendre la D902, traverser Les Contamines, puis au niveau du Cugnon, tourner à droite et aller jusqu’au parking en bas du hameau de Baptieu.

Itinéraire

Du Baptieu suivre le chemin généralement damé, jusqu’à Colombaz, puis le quitter et s’élever à travers les pâturages en tirant légèrement sur la gauche pour rejoindre une combe plus raide orientée sud, la remonter sur la droite, pour déboucher vers 2100m sur des pentes plus douces qui mènent en direction de l’ouest jusqu’au sommet.

Descente même itinéraire.

Photos

Chaînon du Mt Joly versant Sud-est.
Chaînon du Mt Joly versant Sud-est. [par Franck Chevallier]

Remarques/Variantes

Pentes exposées sud qui transforment assez rapidement.
Dans la partie raide et sur le bas, l’enneigement n’est pas toujours bon, mais comme il s’agit de pâturages sans cailloux, ça ne pose pas de problème.

On peut également descendre directement du sommet dans les pentes S et récupérer l'itinéraire principal au dessus de Colombaz (3.1). On peut aussi dans le bas de la face traverser à droite pour récupérer des contre-pentes où la neige reste souvent poudreuse.


Variantes :

» Antécime S du Mt Joly, Facette SE (D+ 1300m ; Ski 3.2 ; Orientation SE)
A la fin , au lieu de tirer à gauche vers la Tête de la Combaz, tirer à droite jusqu'au grand col puis suivre l'arête jusqu'à l'antécime S du Joly (au moment où l'arête descend un peu). On peut continuer jusqu'au sommet du Mt Joly par une arête plate au début puis par le bastion sommital rarement bien enneigé et truffé de cailloux.

Descente: droit dans la facette SE (35-40/250) depuis le sommet puis vers 2150, traverser à droite pour gagner l'itinéraire principal.

» Couloir du Nant des Riandettes (D+ 1245m ; Ski 4.1 ; Orientation E)
Descendre dans la combe orientée E jusqu'au point 2031m. Continuer sur la gauche par un couloir le long du Nant des Riandettes (cotation 4.x à confirmer).
Au pied du couloir poursuivre à gauche pour rejoindre les pentes plus faciles qui aboutissent aux chalets de l'Adret et au parking.
Cheminement,un peu complexe entre des barres de schistes raides, qui peut être repéré du centre du village des Contamines. Nécessite à priori un très bon enneigement et d'excellentes conditions nivologiques.

» Par le Nant du Plan (Ski 3.1 ; Orientation SE)
Montée comme l'itinéraire principal.
Descente: suivre l'arête SW puis basculer dès que possible dans les pentes orientées SSE selon les corniches. Tirer à droite vers la Tierce (~2000) ou plus bas selon l'enneigement. Suivre ensuite la croupe jusqu'aux Bécus puis rejoindre l'itinéraire de montée à Colombaz.



Sortie(s) GPS associée(s) : 27.11.15 25.01.15 10.03.10 27.12.07

Conditions récentes

» Pas de sortie les 15 derniers jours
» Afficher toutes les sorties liées
» Voir les conditions d'enneigement du massif

Tête de la Combaz - Quand de gais lurons et de joyeuses luronnes viennent skier dans la Yaute [»] : Sortie du samedi 25 au dimanche 26 janvier 2020 (2 jours) par taramont

Participants : cess, CFleury, Christian, Eric, J.François, Laurent, Line, Nicolas, Sandrine

Météo

J1 : météo idéale, chaud dans les zones abritées du versant S, pas de vent
J2 : couvert dès le matin, visibilité encore correcte, quelques flocons, température adoucie, pas de vent

Conditions d'accès

Etat de la route : RAS

Altitude du parking :
J1 Le Baptieu 1189m
J2 ND de la Gorge 1209m

Conditions de neige

Altitude de chaussage (montée) :J1 : 1200m - J 2 : 1209m
Altitude de déchaussage (descente) : idem

Activité avalancheuse observée : néant pendant la durée des 2 courses
Fissures de reptation en S entre le ruisseau de Ty et l'épaule de la Combaz.
Plaques dures - sans doute difficilement mobilisables, mais sait-on jamais sur les 2 rives du couloir N du Col des Chasseurs

Partout neige bien trafolée. On voit qu'il n'a plus neigé depuis un temps certain et que le coin est fréquenté. Pourtant en J1 nous étions seuls.
A la Tête de la Combaz, neige de printemps jusqu'à l'épaule, dure au-dessus en suivant la crête jusqu'au sommet. Par contre, encore de la poudre dans la combe E au N de la Tête de la Combaz. Encore de la poudre également en lisière de forêt.
Dans le couloir N du Col des Chasseurs, neige compacte, tassée qui aurait été agréable à skier si un jour blanc modéré n'avait pas estompé les micro-reliefs. Border-cross agréable et chemin romain encore skiable, malgré quelques cailloux émergents et la glace.

Skiabilité [?] : ●●●○○


Récit de la sortie/Remarques diverses

Itinéraire suivi : topo pour les 2 courses - Dénivelé réel effectué : 2335m

Comment résister à l'invitation de Claire : un WE à St Gervais avec une bande de pas tristes avec lesquels nous avons forcément des atomes crochus ? Je suppose, sans grand risque de me tromper, que ce soir la fête bat son plein , même si certains doivent avoir plus que leur dose....

Ce WE ayant été placé tout autant sous le signe de l'amitié que de celui du ski, je rendrai brièvement compte de l'un comme de l'autre, essentiellement au moyen des images.

J1 :Tête de la Combaz, depuis les Contamines (Orient. : SE, Alpi : R, Ski : 2.3, D+ : 1245 m.)
Journée riante et rieuse s'il en est. Le départ est tardif, il y a du matériel à louer. Mais rien ne presse. On a encore quelques heures devant nous avant que tout ne regèle. Ce sera ric-rac. C'est qu'on prend son temps, on peut le dire. Les discussions sont animées et même, comment dire, topologico-érotiques. En fait, il s'agissait d'expliquer à L. la différence entre une crête et une croupe.... Pendant ce temps, lagopèdes et chamois profitent du soleil autant que nous et ne semblent en rien incommodés par la musique de foire s'élevant de la station des Contamines. Même désagrément au sommet : là le vacarme monte depuis Megève. C'est quoi cette manie de s'étourdir à tout prix ? Notre bonheur à nous d'être là dans ce décor saisissant n'avait quant à lui pas besoin d'être cravaché à grand renfort de décibels. Final à l'auberge de Colombaz. Juste au-dessus, trois chevaux dans un enclos en lisière de forêt et dont les derniers rayons de soleil illuminent les robes fauve et blanche .

J2 : Col des Chasseurs, Couloir Nord (Orient. : N, Alpi : F, Ski : 3.2, D+ : 1320 m.)
Le petit groupe étoffé de 3 lurons supplémentaires s'ébranle de ND de la Gorge. Le topo ne ment pas : cascade de glace plutôt que sentier. Comment on va descendre ça ? Mais pour l'heure, on monte tant bien que mal et les non contemplatifs piaffent tant l'accès au vallon de la Balme tire en longueur. A la Balme, Cess et moi nous séparons du groupe qui vise le col des Tufs. Nous voulons plus court pour rentrer tôt et finalement ce sera le Col des Chasseurs pour Cess. Je resterai à la cote 2220, ma vélocité légendaire n'étant – comme toujours – pas au rdv. Un affable skieur avec chien qui a passé par le col de la Fenêtre pour revenir par le col des Chasseurs descend alors que je dépeaute. Je pense que cette boucle-là – par temps clair - est en fait le bon plan. Il neigeote, impression feutrée dont nous perdons l'habitude et léger jour blanc qui empêche de « se lâcher » alors que la descente est relativement bonne. La vue lointaine également est restreinte ce qui est un peu dommage dans ce cadre de haute montagne. Finalement, tout se finit bien pour nous, même le chemin romain, dont la glace s'est attendrie, se laisse skier.
Par contre, le groupe du col des Tufs déplore une blessure du genou.

Ainsi se finit un WE trop court, un WE de contrastes si lumineux samedi et tout en déclinaison de gris dimanche. Un ski pas exceptionnel mais tout à fait correct et une bande de gais lurons et de joyeuses luronnes simplement heureux d'être là, ensemble.


Commentaires

» Par Thierry38v, le lundi 27 janvier 2020 à 07:43

:cool: :)

» Par jpc, le lundi 27 janvier 2020 à 09:45

Ce n'était pas du ski de Combaz, mais il y eut néanmoins des victimes (photos 1, 20 ,21. Pour la 5, je ne sais pas :wink: …). Mais qu'importe, l'ambiance avait l'air bonne et le paysage somptueux ! :)

» Par philou3873, le lundi 27 janvier 2020 à 13:19

Aprés l'aqua poney, le ski poney? :D

» Par Den's, le lundi 27 janvier 2020 à 18:00

Bien sympathique cette excursion dans la yaute !!

» Les commentaires sur cette sortie sont verrouillés

La montagne présente des dangers et doit être pratiquée de façon responsable. Les informations contenues sur cette page sont données à titre indicatif et devraient uniquement être prises comme telles. Les informations relevées sur le terrain prévalent en toutes circonstances. Vous évoluez dans un milieu naturel fragile, merci de le préserver.

VTT de montagne