Accueil > Topo Guide > Sommets > Beaufortain > Tête de la Combaz > depuis les Contamines > Sortie du 19 décembre 2011
 Topo validé par la modération

2445 m Tête de la Combaz, depuis les Contamines

Données techniques

Massif : Beaufortain
Secteur : Vallée de l'Arve
Orientation : SE
Dénivelé : 1245 m.

Difficulté de montée [?] : R
Difficulté ski [?] : 2.3 E1
Pente : 200m à 35°

Nb de jours : ½, 1
Type : Aller/Retour

Cartes : 3531OT

Matériel

Pas de matériel particulier

Départ/Accès

Départ : Les Contamines (Le Baptieu) (1200 m) - De St Gervais prendre la D902, traverser Les Contamines, puis au niveau du Cugnon, tourner à droite et aller jusqu’au parking en bas du hameau de Baptieu.

Itinéraire

Du Baptieu suivre le chemin généralement damé, jusqu’à Colombaz, puis le quitter et s’élever à travers les pâturages en tirant légèrement sur la gauche pour rejoindre une combe plus raide orientée sud, la remonter sur la droite, pour déboucher vers 2100m sur des pentes plus douces qui mènent en direction de l’ouest jusqu’au sommet.

Descente même itinéraire.

Photos

Chaînon du Mt Joly versant Sud-est.
Chaînon du Mt Joly versant Sud-est. [par Franck Chevallier]

Remarques/Variantes

Pentes exposées sud qui transforment assez rapidement.
Dans la partie raide et sur le bas, l’enneigement n’est pas toujours bon, mais comme il s’agit de pâturages sans cailloux, ça ne pose pas de problème.

On peut également descendre directement du sommet dans les pentes S et récupérer l'itinéraire principal au dessus de Colombaz (3.1). On peut aussi dans le bas de la face traverser à droite pour récupérer des contre-pentes où la neige reste souvent poudreuse.


Variantes :

» Antécime S du Mt Joly, Facette SE (D+ 1300m ; Ski 3.2 ; Orientation SE)
A la fin , au lieu de tirer à gauche vers la Tête de la Combaz, tirer à droite jusqu'au grand col puis suivre l'arête jusqu'à l'antécime S du Joly (au moment où l'arête descend un peu). On peut continuer jusqu'au sommet du Mt Joly par une arête plate au début puis par le bastion sommital rarement bien enneigé et truffé de cailloux.

Descente: droit dans la facette SE (35-40/250) depuis le sommet puis vers 2150, traverser à droite pour gagner l'itinéraire principal.

» Couloir du Nant des Riandettes (D+ 1245m ; Ski 4.1 ; Orientation E)
Descendre dans la combe orientée E jusqu'au point 2031m. Continuer sur la gauche par un couloir le long du Nant des Riandettes (cotation 4.x à confirmer).
Au pied du couloir poursuivre à gauche pour rejoindre les pentes plus faciles qui aboutissent aux chalets de l'Adret et au parking.
Cheminement,un peu complexe entre des barres de schistes raides, qui peut être repéré du centre du village des Contamines. Nécessite à priori un très bon enneigement et d'excellentes conditions nivologiques.

» Par le Nant du Plan (Ski 3.1 ; Orientation SE)
Montée comme l'itinéraire principal.
Descente: suivre l'arête SW puis basculer dès que possible dans les pentes orientées SSE selon les corniches. Tirer à droite vers la Tierce (~2000) ou plus bas selon l'enneigement. Suivre ensuite la croupe jusqu'aux Bécus puis rejoindre l'itinéraire de montée à Colombaz.



Sortie(s) GPS associée(s) : 27.11.15 25.01.15 10.03.10 27.12.07

Conditions récentes

» Le 20 janvier par jeronimo [●●○○○]

» Afficher toutes les sorties liées
» Voir les conditions d'enneigement du massif

Tête de la Combaz, depuis les Contamines [»] : Sortie du lundi 19 décembre 2011 par tatamix197

Participants : -

Météo

Faiblement neigeux au début puis des éclaircies

Conditions d'accès

État de la route : un peu de neige due au chutes en cours.

Altitude du parking : 1200

Conditions de neige

Sous-couche (neige tombée avant vendredi 16 avec pluie dessus et regel) bien stabilisée, avec une grosse épaisseur de poudreuse (de 20 à 70 cm) au dessus ; pas vu de couche de glissement (coupe verticale) et la cohésion entre les deux couches de neige semble plutôt bonne. Peu de transport de neige fraiche par le vent pour l'instant, sur ce versant.

Altitude de chaussage (montée) : 1200
Altitude de déchaussage (descente) : 1200

Activité avalancheuse observée : une grosse plaque partie au sol (pente herbeuse) dans la journée, vers 1700/1800 en versant sud, sinon beaucoup de vielles coulées datant sûrement de vendredi dernier et de nombreuses "bouches de baleines".

Skiabilité [?] : ●●●●●


Récit de la sortie/Remarques diverses

Itinéraire suivi : Topo

Parti tard à cause de problèmes professionnels, je m'attendais à trouver déjà une trace... mais rien du tout ; j'ai donc dû faire la châle du bas jusqu'en haut, dans des profondeurs de neige poudreuse importantes (par endroits, j'ai fait une tranchée de 50 à 60 cm de profondeur). J'ai malgré tout poussé jusqu'au sommet où je suis arrivé au couché du soleil. Bien qu'un nuage ait rendu la visibilité difficile sur les premiers virages (jour blanc), je me suis régalé du haut jusqu'en bas dans cette poudreuse de cinéma ; il n'y avait qu'à laisser tourner les skis...


Commentaires

» Par Marti, le mardi 20 décembre 2011 à 20:12

Quelle chance ! J'aurais bien voulu goûter cette moi-aussi ! Que fais-tu vendredi ? A+ Martine

» Par biroto, le mercredi 21 décembre 2011 à 17:35

pas de trace ,et pour cause : a midi une bonne partie de la trace a ete balayee par une grosse avalanche .la cohesion entre les deux couches semble plutot bonne.......PAS SI SUR QUE CA

» Par Emmanuel ADAMI, le mercredi 21 décembre 2011 à 18:50

J'adore ce genre de commentaires des plus constructifs, sûrement fait par un grand connaisseur en la matière ; entre lundi et ce midi, si je ne me trompe, il y a bien eu quelques évolutions non négligeables, dues aux conditions météorologiques et qui peuvent changer complètement la donne ! Par exemple, des grosses chutes de neige pour la journée d'hier, qui plus est, ventées... ça veut dire quelque chose, non ? Si je me permets de donner des informations sur les conditions de neige, c'est que je me suis quand même donné la peine de faire quelques relevés précis sur le terrain. Je ne suis pas de nature à jouer à la roulette russe et quand je m'aventure dans des pentes avec autant de neige mobilisable, je m'assure de la stabilité des différentes couches... Mais bon, puisque biroto a dit qu'une grosse avalanche a balayé toute ma trace ce midi, peut-être dois-je en conclure que je suis malgré tout un inconscient !? 8O :wink:

» Par oeil de lynx, le mercredi 21 décembre 2011 à 21:03

si le sieur Adami souhaite ce suicider pourquoi pas ,mais des commentaires aussi farfelu qu'inconscient que celui du 19 décembre risquant de pousser d'autres personnes à s'aventurer c'est CRIMINEL!!! et je pèse mes mots....

» Par Emmanuel ADAMI, le mercredi 21 décembre 2011 à 22:54

Et bien, dis donc, les gros cons moralistes et donneurs de leçons sont de sorties ces temps-ci... Comment vous permettez-vous de juger, derrière votre clavier d'ordinateur, de conditions que vous n'avez pas pu constatez puisque j'étais seul sur ce versant ce jour-là ?
Qui êtes-vous pour oser utiliser le terme "criminel" ? Les mots ont un sens que manifestement vous n'assumez pas, sous couvert d'anonymat. Pour ce qui me concerne, j'assume complètement les commentaires que j'ai écrit le 19 décembre, même s'il ne sont plus vérifiables deux jours après.
Maintenant, si tu veux en discuter de façon constructive et intelligente, il n'y a aucun problème... il y a mes coordonnées sur mon profil. :wink:

» Par Unotregrocon, le jeudi 22 décembre 2011 à 20:42

C'est clair, cette sortie me semble avoir été réalisée dans les meilleures conditions de sécurité :

Eu égard au nombre de personnes qui observait votre progression depuis Montjoie ou Les Tierces vu que seul sur la pente vous ne passiez pas inaperçu, nul doute qu'en cas de pépin les secours auraient pu être organisés très rapidement !

Voilà la sécurité passive bien comprise..... :roll: :x

» Par adonfdanlapeuff, le jeudi 22 décembre 2011 à 21:48

Bof, tous les commentaires des gros c**s, ça ressemble à des soit disant professionnels genre guides soit disant de Haute Montagne frustrés de vous regardé dans la poudre pendant qu'ils bosse à se mettre du fric plein les poches. Continué a les nargué sa leur fé les pied :P

» Par Unotregrocon, le jeudi 22 décembre 2011 à 21:54

Du grand n'importe quoi, il y en a qui en tiennent un sacré couche ! ( et pas une couche de poudre, vingt dieux ! )

» Par Emmanuel ADAMI, le jeudi 22 décembre 2011 à 23:03

Merci, adonfdanlapeuff !!! :wink: Par contre, c'est en train de me gonfler, ces personnes qui pensent avoir la science infuse, qui se permettent de porter des jugements, bien sûr avec tout le courage de l'anonymat... le cul vissé devant leur clavier d'ordinateur ! Mais pour qui vous vous prenez ?
En plus de vingt ans de pratique assidue de la montagne, je n'ai jamais compté sur les autres pour assurer ma propre sécurité, mais bien sur mes jugements personnels et mon expérience... et pour l'instant, cela m'a plutôt réussi. Alors, je vous emmerde, les grands penseurs ! :lol: D'ailleurs, je me demande pourquoi j'essaye de me justifier !? 8O

» Par buffalose, le dimanche 25 décembre 2011 à 09:35

Bonjour Tatamix 197,
j'ai vu ton profil et tu es un passiooné de montagne.
Sans vouloir rejoindre les avis des "grossiers" comme tu dis dans tes posts, si je peux me permettre, étant du coin, si personne s'est aventuré ce jour dans ce secteur c'est qu'il y avait de bonnes raisons. On va pas pas s'étaler sur les pros entre guillemets de la neige.............
Mais vois-tu, alpage, sol pas gelé, neige abondante, puis pluie et vent, cela parle automatiquement..........
Tans mieux pour toi, tu as fait une belle rando; seul , au coucher et retour voiture sans casse. Mais à mon avis, je ne te donnerai qu'un seul conseil personnel. Fais gaffe et ne pousse pas le bouchon trop loin. la montagne a toujours raison. Par contre ou je ne partage pas ton point de vue sur ce site c'est de montrer ses satisfactions personnelles un jour de grand risque. je rejoins un post ou tu peux envoyer des randonneurs au "carton !! Sur ce, bonne fin d'année sur les spatules.

» Par Emmanuel ADAMI, le dimanche 25 décembre 2011 à 21:57

Je te remercie, buffalose, pour ce commentaire beaucoup plus respectueux, moins agressif que ceux des précédents intervenants... et, qui plus est, argumenté. Le problème des forums et des sites participatifs comme Skitour, c'est qu'il n'y a pas forcément un CV derrière chaque membre ; donc, je prends tes conseils de sécurité et de prudence avec plaisir même si je suis sûr de mes compétences et de mes connaissances en montagne. Sans revenir sur l'analyse que j'ai faite du manteau neigeux le jour de ma sortie, en réalisant notamment des coupes de neige, je reste persuadé d'une stabilité relativement bonne, du moins sur l'itinéraire que j'ai choisi. Je connais particulièrement bien le secteur que j'ai parcouru maintes fois, étant moi aussi du coin... de Chamonix plus exactement. Les remarques que j'ai faites sur cette sortie, et notamment le fait de m'être régalé à la descente, étaient juste celles de quelqu'un satisfait de ses choix et du plaisir d'en avoir profité pleinement. Je les ai faites aussi sachant que les conditions météorologiques des jours suivants allaient inévitablement modifier la donne. Il était donc logique pour moi que d'autres personnes s'engageant sur cet itinéraire, feraient leur propre analyse des conditions et notamment de la stabilité du manteau neigeux, même après avoir lu mes commentaires. Du moins, c'est ma conception de la montagne, cet espace de liberté que l'on parcourt en étant face à ses propres choix, quoi qu'il arrive...
C'est justement peut-être parce que des personnes s’autorisent à juger des conditions sans y avoir été que je rentre mes sorties que de façon très épisodique et de moins en moins souvent... mais, des fois, je me dis que cela donne malgré tout des indications aux autres pratiquants. Maintenant, faut-il justifier de sa qualité de "professionnel de la montagne" pour être crédible et éviter les commentaires du genre "donneur de leçon" ? Je ne sais pas !
Toujours est-il que je continuerai à parcourir la montagne comme je l'ai toujours fait... avec plaisir et sérénité.
Avec peut-être le plaisir un jour de se croiser...

» Les commentaires sur cette sortie sont verrouillés

La montagne présente des dangers et doit être pratiquée de façon responsable. Les informations contenues sur cette page sont données à titre indicatif et devraient uniquement être prises comme telles. Les informations relevées sur le terrain prévalent en toutes circonstances. Vous évoluez dans un milieu naturel fragile, merci de le préserver.

VTT de montagne