Accueil > Topo Guide > Sommets > Mercantour - Alpes Maritimes Italiennes > Tête de l'Ubac > Boucle versant Nord > Sortie du 05 juin 2017
 Topo validé par la modération

2989 m Tête de l'Ubac, Boucle versant Nord

Données techniques

Massif : Mercantour - Alpes Maritimes Italiennes
Secteur : Val Stura
Orientation : N
Dénivelé : 1315 m.

Difficulté de montée [?] : F
Difficulté ski [?] : 3.2 E2
Pente : maxi 40°

Nb de jours : 1
Type : Boucle

Cartes : 3639OT ASF6

Matériel

couteaux, crampons, piolet.

Départ/Accès

Départ : Ref. Talarico (Ponte Bernardo) (1710 m) - De Cuneo, remonter le Val Stura jusqu'à Pontebarnado (accès depuis l'Ubaye par le col de Larche)
Du village prendre la petite route de montagne vers l'W pour arriver sur un replat où se situe le refuge Talarico (~4km). Stationner sur le parking avant le passage à gué.
Cette route n'est ouverte qu'au printemps.

Itinéraire

Monter par la route aux Prati delle Vallone (refuge Talarico, 1707 m) puis continuer SW dans le vallon de Pontebernardo (S2 soutenu). Vers 2400 m, franchir un ressaut par la droite (150 m de S3), en passant près du refuge Lausa (2404 m, souvent en partie enfoui sous la neige ) de là, repérer l'itinéraire de descente. Du replat vers 2600 m en haut du vallon, gagner à gauche le Pas de la Lauze (2891 m) par son large couloir NNW (200 m S4). Ce passage n'est pas le point le plus bas de la crête qui est un étroit couloir un peu à droite mais il est reconnaîssable grace au petit refuge-bivouac Vigna (6 places, sommaire) aménagé sur sa rive droite, quelques mètres sous la crête. Descendre un peu versant Sud du pas puis traverser Est vers la baisse de l' Ubac. Finir par l'arête NW, généralement à pieds.

Descente: Suivre un peu l'arête NW puis plonger dans la combe Nord (S4 puis S3) jusqu'à un replat (2700 m). Descendre encore 100 M (S4) et traverser à gauche vers 2550 m, au dessus des barres, pour rejoindre le vallon de montée.

Remarques/Variantes

Au printemps, de Pontebernardo on peut monter SW sur 4 kms en voiture jusqu'aux Prati delle Vallone mais la fonte des grosses avalanches est lente. Les années très enneigées obligent à porter les skis jusqu'à fin Mai sur cette portion. La dénivelée varie donc de 1290 à 1700 m selon l'état de la route.


Sortie(s) GPS associée(s) : 27.05.17

Conditions récentes

» Pas de sortie les 15 derniers jours
» Afficher toutes les sorties liées
» Voir les conditions d'enneigement du massif

Col de Vens, Col de la Lause, versant N [»] : Sortie du lundi 05 juin 2017 par Vince88

Participants : -

Météo

Beau se couvrant franchement, puis qq gouttes

Conditions d'accès

Etat de la route : Ok

Altitude du parking : 1720

Conditions de neige

Neige : comme mon chat en fait : Poil long et doux, gris et un peu collant

Reste d'avalanche bien compact sous 2400 avec du relief, ressaut 2400 en train de pourrir (sauf le passage à ras du pied de la falaise), neige de névé dans le couloir du pas de Vens et au début du Pas de la Lause, moins transfo et plus pourrie dans la moitié supérieure. (Portante quand même, les 2 couloirs en crampons sans pb, monté à ski gêné par le relief et les qq cm pourri du dessus)

Altitude de chaussage (montée) : 2050 (1950 possible avec un court déchaussage)
Altitude de déchaussage (descente) : 2050

Activité avalancheuse observée : RAS

Skiabilité [?] : ●●●○○


Récit de la sortie/Remarques diverses

Itinéraire suivi : Ref Talarico, Col de Vens en AR, Col de la Lauze en AR - Dénivelé réel effectué : 1350m

Découverte d'un joli coin qui me reverra certainement bientôt, même en mode rando estival. Joli cirque minéral.
Même si la météo n'était pas de la partie et que l’enneigement arrive à sa date limite de consommation, j'en ai vu suffisamment pour encore ajouter quelques lignes à ma to-do list...

Un passage au col de Vens pour mieux voir ce qu'il y avait en face, un passage au Pas de la Lauze pour voir... le brouillard arriver. Dommage, mais je reviendrais 2-3 semaines plus tôt le printemps prochain...

Enneigement du ressaut 2400m en fin de vie. Sauf à passer à ras du pied de la barre, un peu plus sport qu'il n'y parait vu de loin.
Ça à bien changé depuis la sortie du 27, qui m'avais pourtant bien mis l'eau à la bouche ;)



Commentaires

» Par taramont, le mardi 06 juin 2017 à 10:05

En cette saison, toutes les montagnes finissent par se ressembler (à part les Vosges bien sûr :wink: ) : un patchwork de gris/vert/blanc sale. Vos photos 4 et 5 démontrent (difficile de dire brillamment pour la 5, mais quand même) comment un ciel bleu joliment moutonné se transforme immanquablement en ciel de pluie peu de temps après - bel été !(avec un peu de pluie dans les Vosges, elles en ont besoin)
Ah, faut pas oublier de brosser votre chat :D

» Par papylolo, le mercredi 07 juin 2017 à 20:53

Alors je vois que tu es toujours en mode ski... Nous sommes venus skier ds le coin il y a quelques semaines c'est vraiment super beau ...
A bientôt Vincent

» Par Vince88, le mercredi 07 juin 2017 à 22:27

@ Taramont: D'une façon qui m'a surpris, la végétation du Val Stura se rapproche beaucoup plus de exubérance verte des Vosges à cette saison que de sa voisine Ubaye nettement plus mesurée dans son usage de la chlorophylle. L'une comme l'autre ayant toutefois été copieusement arrosée ce lundi.
@papylolo : Je n'ai pû que très peu skier depuis mi mars et suis frustré d'avoir raté ou laissé filer beaucoup de bons coups, alors je prolonge un peu... Je compte retourner un WE de juin dans ce secteur trottiner un peu dans les alpages et caillasses, alors si toi aussi tu veux venir agacer les chamois et siffler les marmottes... :wink:

» Par elpalmar, le jeudi 08 juin 2017 à 10:24

Effectivement à la vue de tes photos, l'enneigement a pris une sacrée claque en 10 jours, en particulier le ressaut à 2400 et le Pas de Vens où l'on ne voyait pas un caillou.
Le Mercantour c'est fini pour cette année.

» Seuls les membres peuvent poster des commentaires sur cette sortie

La montagne présente des dangers et doit être pratiquée de façon responsable. Les informations contenues sur cette page sont données à titre indicatif et devraient uniquement être prises comme telles. Les informations relevées sur le terrain prévalent en toutes circonstances. Vous évoluez dans un milieu naturel fragile, merci de le préserver.

VTT de montagne