Accueil > Topo Guide > Sommets > Mercantour - Alpes Maritimes Italiennes > Tête de l'Enchastraye > par le Vallon de Puriac > Sortie du 20 avril 2016
 Topo validé par la modération

2954 m Tête de l'Enchastraye, par le Vallon de Puriac

Données techniques

Massif : Mercantour - Alpes Maritimes Italiennes
Secteur : Val Stura
Orientation : N
Dénivelé : 1210 m.

Difficulté de montée [?] : F
Difficulté ski [?] : 3.1 E1
Pente : court passage à 40°

Nb de jours : 1
Type : Aller/Retour

Cartes : ASF6

Matériel

Crampons si neige dure.

Départ/Accès

Départ : Grangie (1746 m) - Grangie se trouve sur la route du col de Larche, côté italien, à environ 5km du col. C'est un ancien village détruit par une grosse avalanche (ruines).
Accès depuis la France par Barcelonnette et la vallée de l'Ubaye ou par Guillestre et le col de Vars.
Accès depuis l'Italie par Cunéo et le Val Stura.

Itinéraire

Du hameau en ruine de Grange, traverser le torrent de Stura (pont) puis par 2 fois le torrent de Puriac pour remonter le vallon par sa rive gauche.
Poursuivre en direction du col de Puriac en passant par une petite gorge (par manque de neige, on peut passer au dessus, en rive droite), et vers 2400m bifurquer vers l'W et remonter la Combe de la Sagna jusque sous le col de l'Encrène.
Traverser alors vers le NE sous les barres de la Tête de l'Enchastraye (exposé aux chutes de pierres) et par une courte pente à 40° gagner le Pas de l'Enchastraye d'où l'on atteint facilement le sommet par l'arête NE.

Remarques/Variantes

Pour 200m de D+ supplémentaires, on peut remonter au Rocher des Trois Evêques pour descendre sa pente NE (150m à 40° voire plus - 4.1)

Variantes :

» par le Val Fourane (D+ 1050m ; Ski 2.3 ; Orientation N ; Départ Le Pontet)
Du Pontet, 1km avant le Col de Larche côté français, passer la passerelle sur un affluent de l'Ubayette et partir direction sud et en légère descente vers le Val Fourane. Passer le Pont Rouge, suivre les pistes de fond et continuer vers le sud sur une zone plate jusqu'au point 1985 où la pente se redresse enfin. Gravir les pentes nord, passer au point 2716 puis au Lac de l'Enchastraye. Montée finale sur l'arête NW ou SE jusqu'au sommet. Descente par le même itinéraire



Sortie(s) GPS associée(s) : 18.02.20

Conditions récentes

» Pas de sortie les 15 derniers jours
» Afficher toutes les sorties liées
» Voir les conditions d'enneigement du massif

Tête de l'Enchastraye, par le Val Fourane [»] : Sortie du mercredi 20 avril 2016 par Olivier -R-

Participants : -

Météo

Beau temps, ciel se voilant lentement. Très bon regel nocturne. Peu de vent, températures douces

Conditions d'accès

Etat de la route :
sèche
Altitude du parking : 1940

Conditions de neige

Encore un peu de poudre sur les 200 premiers mètres plein nord puis d'excellentes conditions de neige moquette ***** sur encore 800 m de D- jusqu'à l'arrivée sur la zone plate du Val Fourane où il faut rester rive gauche de l'Ubayette pour garder la neige. De vieilles avalanches formes des ponts pour traverser la rivière Ubayette. On n'évite cependant pas les déchaussages et cette section est un peu longue. Sinon çà valait 5*.

Altitude de chaussage (montée) : 1900
Altitude de déchaussage (descente) :1920 (plusieurs déchaussages sur la longue partie plate)

Activité avalancheuse observée : RAS

Skiabilité [?] : ●●●●○


Récit de la sortie/Remarques diverses

Itinéraire suivi : Tête de l'Enchastraye, par le Val Fourane - Dénivelé réel effectué : 1150m

Ma tournée des Alpes du sud se poursuit avec cette fois une incursion dans le Mercantour versant Ubayette.
A cette période de l'année, les pentes du Col de Larche présentent bien sûr un fort contraste adret/ubac.
Mais l'ubac étant encore bien blanc de visu, je me résous à emprunter un vallon nord, le Val Fourane permettant d'accéder au Vallon du Lauzanier ou de monter vers la Tête de l'Enchastraye.
Bien que le début de la balade soit long et plat, environ 3,5 km sans prendre d'altitude, la vue est splendide sur l'objectif droit dans la mire. Dès que la pente se redresse, çà ne lâche qu'à l'approche du Lac de l'Enchastraye où l'on découvre le sommet.
Sur la fin, j'ai rejoint un randonneur à skis arrivant par l'ouest et un 2ème au sommet, tous les deux venant du sud (Camp des Fourches, Col de la Bonette).
Après un sympathique échange au sommet où l'un d'eux m'a éclairé sur les sommets du sud (Argentera, Matto, Ténibre...), j'ai profité de 1000m de descente en moquette au top. Puis avec un bon casse-croûte seul au monde dans la pente, la section plate s'est vite faite oublier au gré de mes rencontres avec une flopée de marmottes fraîchement réveillées.
Encore un endroit qui mérite une visite!


Commentaires

» Par snowman43, le vendredi 22 avril 2016 à 19:59

Superbes photos Olivier, les Alpes-du-Sud sont les plus magnifiques, après le Mézenc bien sûr !

» Par Olivier -R-, le samedi 23 avril 2016 à 10:21

Merci Jérémy. Oui toujours N°1, mais il y a beaucoup de prétendants pour la médaille d'argent. Le Mézenc devrait d'ailleurs reblanchir les jours prochains. La fameuse "neige du coucou" :wink:

» Par coco63, le lundi 25 avril 2016 à 10:19

La marmotte c'est pour clo !

» Par Olivier -R-, le mardi 26 avril 2016 à 16:11

Oui, c'est Mika tout craché!

» Seuls les membres peuvent poster des commentaires sur cette sortie

La montagne présente des dangers et doit être pratiquée de façon responsable. Les informations contenues sur cette page sont données à titre indicatif et devraient uniquement être prises comme telles. Les informations relevées sur le terrain prévalent en toutes circonstances. Vous évoluez dans un milieu naturel fragile, merci de le préserver.

VTT de montagne