Accueil > Topo Guide > Sommets > Devoluy > Tête de Garnesier > SW > Sortie du 10 janvier 2021
 Topo validé par la modération

2367 m Tête de Garnesier, SW

Données techniques

Massif : Devoluy
Secteur : Buech
Orientation : SW
Dénivelé : 1310 m.

Difficulté de montée [?] : F
Difficulté ski [?] : 3.3 E2
Pente : S3/S4 sur 900m

Nb de jours : 1
Type : Aller/Retour

Cartes : 3237 OT et 3337 OT

Matériel

Crampons si neige dure

Départ/Accès

Départ : La Bessée (1059 m) - De Valence ou Grenoble, gagner le village de Lus la Croix haute. Du village, prendre la direction de La jarjatte, mais >1km après le village prendre la route forestière du Riou Froid (hameau de la Bessée et de Serre Pouly). Se garer au hameau de la Bessée

Itinéraire

Remonter la route forestière du Riou Froid jusqu'à la clairière des Chabottes (maison forestière, 1315 m). Couper la piste forestière qui fait une épingle en suivant le torrent des Chabottes en rive droite. On retrouve la piste forestière vers 1400m que l'on suit jusqu'à son terme. Remonter le petit vallon SW (ou bien la croupe boisée un peu moins raide à droite) jusqu'à un léger replat vers 1800 m, puis la grande pente terminale Sud du Garnesier.

Photos

Le beau plan incliné de la Tête de Garnesier
Le beau plan incliné de la Tête de Garnesier [par PatdeGap]
Le vallon SE du Chamousset
Le vallon SE du Chamousset [par johan martinsson]
La face SW avec l'itinéraire principale déssiné sur la rampe
La face SW avec l'itinéraire principale déssiné sur la rampe [par johan martinsson]
Tête de Garnesier, versant SW
Tête de Garnesier, versant SW [par PatdeGap]

Remarques/Variantes

Rando très contrastée: début dans une vallée plate et encaissée puis final sur un versant Sud, très raide.
Très belle vue sur le Dévoluy, les Alpes du Sud.
Exposé par neige dure (35° environ sur 900 m).

Variantes :

» en boucle par Chamousset (D+ 1950m ; Ski 3.3 ; Orientation SW)
Afin de s'épargner la longue route du Riou Froid, on peut monter d'abord à Chamousset par le versant Ouest, puis redescendre la combe SE jusque vers 1450m où l'on retrouve l'itinéraire classique.

» Couloir SW (Ski 4.1)
Descente directe sous le sommet par une pente-couloir orientée plus à l'Ouest (dégel + tardif que la classique S) que l'itinéraire classique. Très belle pente de 700m environ qui rejoint l'itinéraire classique sur le plat à 1550m.

» A/R depuis la Cluse (D+ 1300m ; Ski 3.3 ; Orientation S ; Départ La Cluse)
De la Cluse suivre l'itinéraire de la Tête des Ormans juqu'au Col de Plate Contier.
Descendre une centaine de mètres en versant W puis monter vers le sommet par une longue traversée ascendante.
Retour par le même itinéraire.

Conditions récentes

» Le 10 janvier [Sortie ci-dessous]

» Afficher toutes les sorties liées
» Voir les conditions d'enneigement du massif

Tête de Garnesier, SW [»] : Sortie du dimanche 10 janvier 2021 par Em42

Participants : Glad38

Météo

Beau le matin s'ennuageant, jour blanc.
Toujours froid : -4°C à la Bessée. Un peu de vent du nord-Est au sommet (10km/h).

Conditions d'accès

Etat de la route : Enneigée dès qu'on tourne pour Lus.

Altitude du parking : 1070m

Conditions de neige

LieuAltitudeOrient.HeureMeuble/TotaleTypeCommentaire
Facette SW des Ormans2140-1770W11h3020/50PoudreParfois un peu croûtée par le vent 4*
Haut de la tête de Garnesier2370-1800S13h4520/50PoudreEn suivant bien la ligne du talweg excellente ! 4/5*
Bas de la face1800-1400SW14h1520/40Croutée finIl faut bien viser pour se faire plaisir mais c'est correct 3*
Retour1400-1050NW14h3010/20DaméeC'est trop plat mais c'est enneigé en continu 3*
Altitude de chaussage (montée) : 1070m
Altitude de déchaussage (descente) : 1070m

Activité avalancheuse observée : Quelques coulées sous les rochers datant de deux ou trois jours. Rien vu, plutôt stable ce jour. Parfois du carton sur de la neige sans cohésion mais jamais épais.

Skiabilité [?] : ●●●○○


Récit de la sortie/Remarques diverses

Itinéraire suivi : Depuis la Bessée -> Col de Plate Contier -> Tête des Ormans -> Facette Ouest jusqu'au replat à 1768m -> Tête de Garnesier -> Face S -> Retour - Dénivelé réel effectué : 1800m

Quelle belle découverte de ce secteur sauvage ! Départ matinal pour affronter le long faux plat montant par les gorges de Rioufroid. Le décor de roches et de glaces fait oublier la longueur de la route. Le spectacle est saisissant avec tous les stalactites de glace au-dessus de la route; Le damage de la piste par de nombreux passages permet d'avancer à un bon train. Au dessus, un groupe de trois nous a fait la trace jusqu'au col de Plate Contier certainement la veille, merci à eux; Cela nous permet de rêvasser sur les paysages alentours, le vallon de Garnesier est sublime, la Tête de Garnesier imposante sous ce profil... La forêt plutôt aérée laisse entrevoir des scènes de vie. Des chevreuils gambadent, d'autres animaux que nous n'identifierons pas courent également, ça vie dans ce secteur... Rapidement les falaises de la tête de Plate Contier apparaît, dans son prolongement le col éponyme et... la crête des Ormans avec de nombreuses silhouettes... Tiens, nous ne sommes pas seuls ?

En effet, une fois le col franchi, changement de décors. On retrouve des dizaines de nos congénères provenant de la Cluse. La face finale ressemble à un hors piste de Chamrousse... Aurions-nous trouver le Chamechaude local ? Il est vrai que l'on voit très souvent surgir la tête des Ormans dans les Compte-rendu hivernaux de skitour. Petite pause discussion au sommet et au soleil (le seul moment de la journée avec lui) puis nous plongeons dans la facette ouest encore vierge de traces. Quelques cailloux sur le haut puis c'est que du bonheur. Il faut cependant bien longer la crête des Ormans pour garder la poudre sous les skis. Le reste de la face étant plutôt croûtée par un mix vent/soleil.

A notre retour au replat à 1770m, un solitaire provenant du col du Grand Vallon nous a déjà fait la trace pour la tête de Garnesier ! AU top, merci à lui :). Deuxième montée à suivre la trace en contemplant les sommets alentours. Malheureusement, les bancs de nuages venus du sud ont envahi le ciel. L'impression de jour blanc domine dorénavant. Les 600m de dénivelés sont vite avalés. Pris par la torpeur des lieux contrastant avec le brouhaha de la têtes des Ormans, nous sommes parvenus au sommet sans presque nous en rendre compte. Du Culmen, nous voyons bien les alpes du nord au soleil alors même que le Ventoux a disparu sous les salves de neige. Nous sommes à la limite, pendant que d'autres arriveront lundi bien bronzés, nous, nous resteront sous cet effet jour blanc. Côté montagnes, les Vachères sont bien blanches tout comme le Gd Ferrand. A l'opposé, le Jocou offre son plus beau profil. Au loin, le Moucherotte tente de sortir la tête de l'eau. Pas facile la vie de ce sommet Grenoblois.

La bise sensible nous sort de notre rêverie, il est temps de descendre. Le couloir WSW, un temps envisagé, est vite oublié. Celui-ci a été ravagé par le vent. Pour les premiers virages, nous suivons les traces de notre prédécesseur, celui-ci s'étant avéré plutôt doué pour trouver la poudre et éviter les cailloux affleurants... Puis nous plongeons dans la face sud en nous maintenant sur la croupe gauche du talweg. Celle-ci est restée toute poudre jusqu'au replat à 1800m. Pause salvatrice sous un petit pin solitaire pour manger notre midi face aux montagnes environnantes et dans la plus grande solitude. Même pas un animal pour animer notre entracte.

Bref, à 14h30 nous reprenons les skis pour rentrer. Après un passage d'une centaine de mètres en croute nous retrouvons la poudre dans les bois et le bonheur de la glisse. La boucle par Chamousset un temps envisagée est abandonnée. Il est tard et l'accumulation de la fatigue dû aux vacances est encore là. On reviendra pour skier ce dernier sommet;

Une belle journée sauvage dans ce vallon de Garnesier.


Commentaires

» Par -Joe Cook-, le dimanche 10 janvier 2021 à 18:59

Pour la trace, c'était moi et vous auriez pu passer avant parce qu'à la fin j'en avais marre. :D
Mais heureux d'avoir rendu service

» Par Em42, le lundi 11 janvier 2021 à 07:14

Merci Joe pour ta trace :P.
La prochaine fois une ou deux conversions de plus pour changer de côté au début mais nous devenons exigeant :lol: :lol:

» Par -Joe Cook-, le lundi 11 janvier 2021 à 19:43

C'est vrai qu'il faut faire presque 1km avant la première conversion. C'est parce que j ai la jambe droite plus courte que la gauche.

» Seuls les membres peuvent poster des commentaires sur cette sortie

La montagne présente des dangers et doit être pratiquée de façon responsable. Les informations contenues sur cette page sont données à titre indicatif et devraient uniquement être prises comme telles. Les informations relevées sur le terrain prévalent en toutes circonstances. Vous évoluez dans un milieu naturel fragile, merci de le préserver.

VTT de montagne