Accueil > Topo Guide > Sommets > Taillefer - Matheysine > Taillefer > combe NE en boucle > Sortie du 30 mai 2019
 En attente de modération

2857 m Taillefer, combe NE en boucle

Données techniques

Massif : Taillefer - Matheysine
Secteur : Matheysine et périphériques
Orientation : T
Dénivelé : 1600 m.

Difficulté de montée [?] : PD-
Difficulté ski [?] : 3.1 E1
Pente : 35°

Nb de jours : 1
Type : Boucle

Cartes : 3336OT

Matériel

Couteaux, crampons, piolet pour le Pas de la Mine

Départ/Accès

Départ : La Morte (route du Poursollet) (1450 m) - Grenoble > Vizille > Séchilienne > La Morte > Route du Poursollet déneigée jusqu'à 1450m.

Au printemps selon le déneigement naturel on peut monter jusqu'à 1700m.

NB: Ce départ est accessible en TC

Itinéraire

Montée: prendre au départ la route du Poursollet et très vite la quitter en partant vers la droite à travers bois, monter plein ouest, on coupe une fois la route du Poursollet et une fois le GR, puis vers 1800, on sort du bois dans une jolie combe (cote des salières). La remonter, puis à sa sortie continuer sur les crêtes de Brouffier, que l'on remonte entièrement.
Vers 1410, prendre plein sud et passer le Pas de la Mine, skis sur le dos généralement (attention, traversée exposée, souvent plaquée). Remonter alors au nord-est jusqu'au petit Taillefer (2696) par une fine arête qui passe à ski. Descendre ensuite (50m) vers le col du grand Van puis remonter les 200 derniers mètres jusqu'au sommet du Taillefer (2857).

Descente : Soit descendre plein E jusqu'au col 2619m puis plein N en tirant progressivement vers la gauche (ouest) pour éviter les barres rocheuses qui dominent les lacs fourchu, soit repasser par le col du Gran Van pour descendre plein N. Un peu au dessus des lacs (vers 1750) prendre vers l'W au milieu des arbustes pour rejoindre le lac du Poursollet et la route que l'on remonte sur 3,5 km (150m positifs - 3/4 d'heure) jusqu'à la voiture.

Photos

Face NE suspendue
Face NE suspendue [par Ruth]
Couloir du ruisseau vu d'en bas
Couloir du ruisseau vu d'en bas [par Em42]

Remarques/Variantes

Belle boucle, attention aux conditions, le Pas de la Mine étant très souvent plaqué.
Peu de dénivelé mais de la longueur.

Variantes :

» Combe NE en A/R (D+ 1200m ; Ski 2.3 ; Orientation NE)
Le chasse neige ouvre la route jusqu'au Poursollet vers le 1/5. Du parking du Poursollet (1650m), suivre le GR 50 (chemin d’été du Lac Fourchu) sur 1.5km (Est) jusqu'à passer sous un rognon rocheux vers 1950m. Puis monter à droite (SE) dans une pente soutenue (30°). Au replat vers 2060m, monter à droite pour trouver une petite combe que l’on suit (Est) jusqu’au collet (proche de 2138) sur la crête de Culasson. Tourner à droite (Sud) en direction du ressaut vers 2300m (35° sur 50m, exposé si neige dure). Au-dessus, choisir soit de passer à droite par le col du Grand Van pour rejoindre le Taillefer (2857m) par sa face NW, soit de traverser à gauche (SE) jusqu’au col 2619 pour aborder le Taillefer par sa face SE (ou monter ENE les pentes tranquilles de la Pyramide : 2839m).

» Face NE suspendue (D+ 1200m ; Ski 4.3 ; Orientation NE)
Du Sommet partir quelques mètres plein nord sur l'arrête et basculer dans la magnifique face NE suspendue. En bas, on s'échappe par une vire à droite pour rejoindre le vallon (Mieux vaut bien repérer le passage à la montée!)
Pente soutenue (40/45°) et exposée sur 250m.

» Couloir du Ruisseau (D+ 1200m ; Ski 4.1 ; Orientation NE)
Du sommet, descendre la face sud qui ramène au col à 2619m. Descendre dans le lit du ruisseau (rive droite) en longeant les Rochères. Après un dernier replat vers 2290m, plonger franchement dans le couloir 45°/150m environ, assez encaissé.



Sortie(s) GPS associée(s) : 23.05.19 12.05.18 09.04.17

Conditions récentes

» Pas de sortie les 15 derniers jours
» Afficher toutes les sorties liées
» Voir les conditions d'enneigement du massif

Taillefer - Où l'on confie à St Eloi l'élégie pour une saison pas tout à fait défunte [»] : Sortie du jeudi 30 mai 2019 par taramont

Participants : Marie

Météo

Beau temps, bon regel nocturne, vent froid par petites rafales, nuages bourgeonnants en début d'après midi

Conditions d'accès

Etat de la route : dégagée jusqu'au Poursollet

Altitude du parking : 1650m

Conditions de neige

Altitude de chaussage (montée) : 2100 (replat au-dessus des lacs) par commodité
Altitude de déchaussage (descente) : 1730m après 2-3 déchaussages

Activité avalancheuse observée : RAS pendant la course

Couteaux apportant du confort à la montée pour ne pas zipper.
Pellicule de 2 à 6-7cm de neige fraîche s'humidifiant dans le bas et se compactant plus haut
Zones bien gelées au débouché du col 2619.
Neige très agréable à skier sur les itinéraires parcourus.
Combe N un peu trafolée ; combe NW indemne (mais n'a pas été laissée telle...)

Skiabilité [?] : ●●●●○


Récit de la sortie/Remarques diverses

Itinéraire suivi : Lac du Poursollet - col 2619 - pente SE - sommet - descente par même itinéraire jusqu'à 2370 - montée Col du Grand Van et descente par combe N - Dénivelé réel effectué : 1600m

Pourquoi toujours attendre que l'âme soit rendue (où et à qui d'ailleurs?) pour faire l'éloge de nos amis ? Et si, pour une fois, on le prononçait devant le moribond encore un tantinet lucide – mais quand même déjà un peu estourbi sinon il risque de nous demander si on n'en fait pas un peu trop...

Donc, enthousiasmée par cette idée, j'ai choisi St Eloi, l'indéboulonnable (ou presque), mais pas inoxydable, pour prononcer l'élégie pré-funèbre de cette saison dont les beaux restes ne sont que rideau de fumée : la fin est, sinon proche, du moins inéluctable.

Interrompant mes mélancoliques pensées sur cette peu réjouissante perspective que je ressassais sous un beau ciel de mai, Eloi pris la parole. On voyait qu'il prenait son rôle très au sérieux. Sur fond d'Aiguilles d'Arves et autres merveilles svp, Eloi s'est forgé une contenance en plus de son maintien irréprochable (110 kgs quand même!) et ce, quels que soient les vents dominants (et ceci depuis 21 ans !) Il s'est éclairci la gorge, toujours sous le beau ciel de mai finissant (lui aussi!), et a commencé son élégie.

Chères Marie et Taramont a-t-il commencé. J'ai pris peur, j'ai cru qu'il allait prononcer notre éloge pré-funèbre à nous deux. Mais ce n'était qu'une façon d'entrer en matière. Ouf !

Chères Marie et Taramont, donc. Cette saison a été unique – comme elles le sont toutes d'ailleurs. Depuis le temps que vous tournez toutes les deux vous avez dû vous en rendre compte. Pour toi, Taramont, la saison a commencé le 11/12, date à laquelle certains avaient déjà au compteur ce que tu es arrivée à peine – et à grand peine – à réunir à ce jour. J'exagère à peine. De même, pour toi, pour des raisons diverses et variées, elle a pratiquement dit son dernier mot, sauf miracle, et je ne gaspille pas mes bienfaits...D'autres joueront encore les prolongations sur des terrains haut de gamme et d'altitude ou des terrains locaux en plus ou moins bon état. J'en connais même qui ne s'arrêtent jamais et confectionnent comme un calendrier perpétuel où les nouveaux saints s’appellent HOLDUP – PATANPIRE – AFTERTAF – BEFORETAF – ALAPLACEDETAF – GRELOU – ONAPRILAIR, etc...Ces gens-là, ceux qui ne s'arrêtent jamais, sont même capables d'aller chercher la saison là où elle est au lieu d'attendre son retour en chouinant.

Mais aujourd'hui, belle saison, puisque j'ai devant moi deux promeneuses des neiges + un vrai sportif qui a essayé de leur vendre une Pyramide ventée comme il n'est pas permis (et qui a finalement fait tout seul Taillefer + Pyramide en 2 temps 3 mouvements), je veux dire à qui veut l'entendre et à toi en premier, même si ton ego doit prendre une claque, que certes, tu as été belle, tu l'es encore d'ailleurs, tu as gâté tes fans par de grands moments et tu ne t'es pas fait prier pour revenir pour les bis.

MAIS : tous ces caprices ! Ces crises de pluie, ces bouffées de chaleur, ces départs en coup de vent, ces colères à faire tomber le plâtre des murs et quelques bibelots avec ! Crois-tu qu'ils vont supporter ça longtemps ? Ce n'est pas impossible : j'en vois parfois arriver de bien étranges avec des têtes de masochistes. Mais aussi et surtout de bien sympas, des modestes cachant leur talent, des talentueux ne cachant rien, des amoureux de ce massif fier et de fer et même des collectionneurs (n'est-ce-pas Jacques?).

Pour tous ceux-là, stp, lorsque tu ressusciteras (dès octobre si ce n'est pas trop te demander) essaie de nous revenir avec un caractère un peu plus constant, un peu plus prévisible. Ils en ont marre de gaspiller leurs précieuses RTT, leurs congés paternité ou maladie et leurs retraites rien que parce que toi, au dernier moment, tu changes d'avis !

Mais pour l'heure, tâche de durer encore un peu puis, le moment venu, rend ta belle âme à qui tu veux – à moi p. ex. et je te promets un éloge funèbre dont on se souviendra longtemps dans les chaumières skitouriennes.

Ainsi parlait St Eloi – Editions Skitour le 30/5/2019


Commentaires

» Par chrispodfoc, le vendredi 31 mai 2019 à 08:56

Très joli texte, j'aime beaucoup.

» Par jean yves chaboissier, le vendredi 31 mai 2019 à 14:16

Tes cr sont comme un bon dessert, on en prend une fois et ... on en reprend même si ce n'est pas sérieux ... Ah ! Ah ! Ah!
Par Saint Eloi, que c'est bon !!!

» Par billyolive, le vendredi 31 mai 2019 à 14:29

Belle éloge, à ce que j’ai cru voir, la moquette est une dure à cuire ! :lol:

» Par jpc, le vendredi 31 mai 2019 à 18:43

Voici un hommage de bien bon aloi !
Que l'été vous soit bénéfique pour des CR (sans "S") qui nous élèvent ! :)

» Par vinvin, le vendredi 31 mai 2019 à 23:00

ce serait vous que je croisa sous le col 2619m, alors que je me délectais de virages dans une poudre inespérée.....?
Bonne fin de saison...

» Par Laurent B..., le lundi 03 juin 2019 à 00:13

L'idée aussi de skier dans le coin, mais arrivé probablement quelques heures après votre départ!

» Par taramont, le lundi 03 juin 2019 à 19:46

@chrispodfoc : merci beaucoup ! si j'ai pu vous amuser un moment, j'en suis ravie :)
@jeanyves chaboissier : comment ? mais si c'est très sérieux :roll:
@billyolive : y a pas que la moquette :lol:
@jpc : merci pour ces bons voeux - à vous aussi, bel été avec plein de belles grimpes
@vinvin : vos arabesques étaient sublimes ; on s'est dit avec Marie : "en voilà un qui sait skier !" - bonne fin de saison à vous aussi :)
@Laurent B...: mais qu'alliez-vous faire à une heure pareille ? un bivouac ?

» Par Em42, le mercredi 05 juin 2019 à 14:57

Ce n'est tout de même pas la fin de saison de dame Taramont ?... Bien que la Chartreuse ait retrouvé sa couleur verte que nous lui aimons tant, d'autres massifs voisins conservent de quoi faire encore un temps quelques glisses, non ?

Bel fin de saison :)

» Par Jacques 100T, le vendredi 14 juin 2019 à 18:13

À l'année prochaine st Éloi pour une traversée...

» Ajouter un commentaire






biggrin smile sad eek confused cool mad razz lol ill evil rolleyes wink redface happy lost
HTML interdit. BBCode Autorisé.


Oui, c'est ça ! (cliquez dans le carré)

La montagne présente des dangers et doit être pratiquée de façon responsable. Les informations contenues sur cette page sont données à titre indicatif et devraient uniquement être prises comme telles. Les informations relevées sur le terrain prévalent en toutes circonstances. Vous évoluez dans un milieu naturel fragile, merci de le préserver.

VTT de montagne