Accueil > Topo Guide > Sommets > Taillefer - Matheysine > Taillefer > par la combe de l'Emay > Sortie du 16 fevrier 2019
 Topo validé par la modération

2857 m Taillefer, par la combe de l'Emay

Données techniques

Massif : Taillefer - Matheysine
Secteur : Matheysine et périphériques
Orientation : S
Dénivelé : 1750 m.

Difficulté de montée [?] : R
Difficulté ski [?] : 3.2 E1
Pente : 35°

Nb de jours : 1
Type : Aller/Retour

Cartes : 3336OT

Matériel

Pas de matériel particulier

Départ/Accès

Départ : Moulin Vieux (1100 m) - Grenoble -> Alpe du Grand Serre -> Moulin Vieux jusqu'à l'ancienne piste de fond

Itinéraire

Des Carriers, prendre le chemin forestier (NE). 20m après la première épingle, prendre un petit chemin qui monte raide, à droite (1220m). Suivre ce sentier qui contourne des barres par la droite. Vers 1700m, on sort de la forêt en longant les contre pentes du Rocher du Gd Van. On remonte la combe jusqu'au lac de l'Emay (2500m). Rejoindre le col du Gd Van. Prendre SE pour rejoindre l'arrête qui mène au sommet du Taillefer.
Descente: Reprendre l'itinéraire de montée. Par faible enneigement, vers 1500m, il vaut mieux déchausser pour éviter de toucher quelques gros rochers.

Photos

Combe de l'Emay vue depuis le Tabor de La Mure
Combe de l'Emay vue depuis le Tabor de La Mure [par squal]

Remarques/Variantes

Le départ se trouve dans le hameau des Carriers Ne pas continuer la route jusqu'à la fin du déneigement. Se garer près de la colonie de vacances et viser plein N (en traversant les champs près des maisons) un chemin qui file NE à flanc de colline. On trouve le départ aussi dans le village entre les maisons.

Risque d'avalanches dans les couloirs du Rocher du Gd Van qui débouchent sur l'itinéraire.

Variantes :

» descente par les crêtes Est. (D+ 2100m ; Ski 3.3)
Montée identique. Descendre sur l'épaule Est du Taillefer pour rejoindre le col coté 2619m. Remonter jusqu'au sommet de la Pyramide (2839m) et de la suivre la ligne de crête jusqu'aux Mayes (2695m) en ski ou à pied suivant l'enneigement. De la on descend sur le Clôt Beaumont, puis plein sud dans la combe qui nous amène à la cabane du Col.
Retour par le chemin du Grd Armet Face Nord, jusqu'à la voiture.

» descente par la combe des Ramays (D+ 1750m ; Ski 3.3 ; Orientation S)
S'engager dans la combe des Ramays en suivant le creux qui descend du col 2619 à l'Est du Taillefer.
Rejoindre le ruisseau principal de ce vaste versant vers 2550 et le descendre (en passant à gauche de la bosse 2449, les barres au Sud du Taillefer cotées 2492 ne passent pas). Très vite après (2400), ne pas louper une légère remontée sur la droite qui amène à un pente interrompue par un passage souvent déneigé (40-45°/50m). Descendre ensuite jusqu'à vers 2000m où il faut impérativement traverser W pour rejoindre un échine, qui présente une pente (35/400m) SE masquée. On la suit jusqu'à rejoindre le ruisseau principal, que l'on suit avant d'en sortir par la droite vers 1400m pour suivre un sentier qui ramène SW à la piste.

Conditions récentes

» Pas de sortie les 15 derniers jours
» Afficher toutes les sorties liées
» Voir les conditions d'enneigement du massif

Taillefer, descente par la combe des Ramays [»] : Sortie du samedi 16 fevrier 2019 par ludovic duval

Participants : Jean Christophe
Membres associés : clapierre (24.02)

Météo

grand beau avec un peu de vent dans la combe de l’Emay
Et chaleur dans la combe des Ramays

Conditions d'accès

Etat de la route : sèche mais route enneigée sur Moulin vieux

Altitude du parking : 1100 m

Conditions de neige

Montée : légèrement regelée dans les bois <1500 m, gelée et dure > 1500,
Descente = revenu type top du sommet à 2000 m , puis progressivement plus lourde mais très skiante jusqu’en bas (moins transformée dans les bois et bien sympa).

Altitude de chaussage (montée) : 1100 m puis déchaussage vers 1200 m et rehaussage vers 1500 m
Altitude de déchaussage (descente) : 1100 m

Activité avalancheuse observée :beaucoup de purge sur les versants ensoleillées.Grosse chute de pierre vers 2000 m lors de notre passage

Skiabilité [?] : ●●●○○


Récit de la sortie/Remarques diverses

Itinéraire suivi : Taillefer, descente par la combe des Ramays - Dénivelé réel effectué : 1850m

Journée à 2 visages:
Matin galère, après midi génial

Décision tardive de faire cette course mais bon quand on aime…
Bref lever 3h50 à Lyon, 5h15 à Grenoble pour récupérer JC et départ de la rando 6H40 à Moulin vieux avec la frontale.
Nous démarrons la fleur au fusil mais nous sommes vite rattrapés par la réalité : nous ne trouverons pas le sentier qui contourne les barres et finalement nous allons galérer, façon sanglier, dans les bois et les barres en grimpant skis sur le dos à travers un bois touffu et partiellement enneigé sur 300 m de dénivelé pendant plus 1h30. Finalement, nous remettons les skis vers 1450 m en ayant retrouvé la partie haute du chemin.
Dans l’histoire, on aura même trouvé les cachettes de plusieurs animaux…
Enfin, nous sortons de la forêt et nous devons immédiatement mettre les couteaux car la neige est gelée et dure.
La combe est magnifique, large avec une succession de ressaut.
De mon côté, je continue de galérer à la montée ; obligé de prendre mon vieil équipement lourd (ski et chaussure) pour un gros dénivelé, je ne fais que glisser malgré mes couteaux… (on s’apercevra au sommet que j’étais en position descente !!! donc faire 1800 m dans cette position, ce n’est pas mal). Du coup, JC avance et m’attend régulièrement...
Nous ne voyons personne sur le parcours, même du côté du pas de la mine.
Enfin, le sommet pour moi, et un bon casse croute qui m’attend après mon petit déjeuner de 3h50. La vue à 360 degré reste grandiose là-haut, certainement une des plus belles du secteur.
JC a envie de redescendre par les Ramays dont le départ nous fait saliver, mais on ne connaît pas les conditions de la combe ; on se dit donc qu’il est plus prudent de reprendre le même parcours qu’à l’aller. Mais, surprise, on voit surgir un randonneur qui vient justement des Ramays et qui nous indique que les versants ensoleillés ont 2T2 bien purgés et que nous pouvons descendre.
JC est aux anges et nous changeons donc de direction.
En effet, la descente sera superbe avec une neige type top (bien revenu sur le dessus), des pentes bien plus raides que la combe de l’Emay et une gorge sauvage, magnifique. Nous aurons eu aussi l’occasion d’entendre et de voir une belle chute de rocher sous nos yeux.
Nous garderons les skis jusqu’à la voiture, ce qui est vraiment du luxe / à la montée.
Les cuisses sont quand même un peu fatiguées après ce périple mouvementé et physique mais cela veut dire que l’on avait bien la forme.
Bref, une seconde partie de course géniale, comme on les aime.
Cette fois avec JC on aura seulement attendu 7 jours pour enchainer une 2ème course ensemble et non 7 ans !!! Merci pour cette belle journée passée ensemble.


Commentaires

» Par popshe, le dimanche 17 fevrier 2019 à 09:55

bonjour,
Je vois que je ne suis pas le seul à ne pas avoir trouvé ce sentier qui permet d'engager la Combe d'Emay...au bout 1h30 à errer dans les arcosses, j'avais renoncé... la deuxieme tentative deux ou trois ans plus tard avait été la bonne. C’était il y a déjà 15 ans et je n'y suis pas retourné depuis mais le développement de la végétation n'a pas dû arranger les choses....

» Par didiergo, le lundi 18 fevrier 2019 à 08:40

Les vacances débutent bien :wink: :wink: Une bonne rando pour se faire les cuissots :D

» Par ludovic duval, le mercredi 20 fevrier 2019 à 21:23

Pour ce fameux sentier, il faudrait certainement qu’un fléchage puisse être fait...

» Par ludovic duval, le mercredi 20 fevrier 2019 à 21:24

Pour les cuissots, c’est effectivement très bon :D

» Seuls les membres peuvent poster des commentaires sur cette sortie

La montagne présente des dangers et doit être pratiquée de façon responsable. Les informations contenues sur cette page sont données à titre indicatif et devraient uniquement être prises comme telles. Les informations relevées sur le terrain prévalent en toutes circonstances. Vous évoluez dans un milieu naturel fragile, merci de le préserver.

VTT de montagne