Accueil > Topo Guide > Sommets > Taillefer - Matheysine > Taillefer > combe NE en boucle > Sortie du 10 juin 2018
 Topo validé par la modération

2857 m Taillefer, combe NE en boucle

Données techniques

Massif : Taillefer - Matheysine
Secteur : Matheysine et périphériques
Orientation : T
Dénivelé : 1600 m.

Difficulté de montée [?] : PD-
Difficulté ski [?] : 3.1 E1
Pente : 35°

Nb de jours : 1
Type : Boucle

Cartes : 3336OT

Matériel

Couteaux, crampons, piolet pour le Pas de la Mine

Départ/Accès

Départ : La Morte (route du Poursollet) (1450 m) - Grenoble > Vizille > Séchilienne > La Morte > Route du Poursollet déneigée jusqu'à 1450m.

Au printemps selon le déneigement naturel on peut monter jusqu'à 1700m.

NB: Ce départ est accessible en TC

Itinéraire

Montée: prendre au départ la route du Poursollet et très vite la quitter en partant vers la droite à travers bois, monter plein ouest, on coupe une fois la route du Poursollet et une fois le GR, puis vers 1800, on sort du bois dans une jolie combe (cote des salières). La remonter, puis à sa sortie continuer sur les crêtes de Brouffier, que l'on remonte entièrement.
Vers 1410, prendre plein sud et passer le Pas de la Mine, skis sur le dos généralement (attention, traversée exposée, souvent plaquée). Remonter alors au nord-est jusqu'au petit Taillefer (2696) par une fine arête qui passe à ski. Descendre ensuite (50m) vers le col du grand Van puis remonter les 200 derniers mètres jusqu'au sommet du Taillefer (2857).

Descente : Soit descendre plein E jusqu'au col 2619m puis plein N en tirant progressivement vers la gauche (ouest) pour éviter les barres rocheuses qui dominent les lacs fourchu, soit repasser par le col du Gran Van pour descendre plein N. Un peu au dessus des lacs (vers 1750) prendre vers l'W au milieu des arbustes pour rejoindre le lac du Poursollet et la route que l'on remonte sur 3,5 km (150m positifs - 3/4 d'heure) jusqu'à la voiture.

Photos

Face NE suspendue
Face NE suspendue [par Ruth]

Remarques/Variantes

Belle boucle, attention aux conditions, le Pas de la Mine étant très souvent plaqué.
Peu de dénivelé mais de la longueur.

Variantes :

» Combe NE en A/R (D+ 1200m ; Ski 2.3)
Le chasse neige ouvre la route jusqu'au Poursollet vers le 1/5. Du parking du Poursollet (1650m), suivre le GR 50 (chemin d’été du Lac Fourchu) sur 1.5km (Est) jusqu'à passer sous un rognon rocheux vers 1950m. Puis monter à droite (SE) dans une pente soutenue (30°). Au replat vers 2060m, monter à droite pour trouver une petite combe que l’on suit (Est) jusqu’au collet (proche de 2138) sur la crête de Culasson. Tourner à droite (Sud) en direction du ressaut vers 2300m (35° sur 50m, exposé si neige dure). Au-dessus, choisir soit de passer à droite par le col du Grand Van pour rejoindre le Taillefer (2857m) par sa face NW, soit de traverser à gauche (SE) jusqu’au col 2619 pour aborder le Taillefer par sa face SE (ou monter ENE les pentes tranquilles de la Pyramide : 2839m).

» Face NE suspendue (D+ 1200m ; Ski 4.3 ; Orientation NE)
Du Sommet partir quelques mètres plein nord sur l'arrête et basculer dans la magnifique face NE suspendue. En bas, on s'échappe par une vire à droite pour rejoindre le vallon (Mieux vaut bien repérer le passage à la montée!)
Pente soutenue (40/45°) et exposée sur 250m.



Sortie(s) GPS associée(s) : 12.05.18 09.04.17

Conditions récentes

» Pas de sortie les 15 derniers jours
» Afficher toutes les sorties liées
» Voir les conditions d'enneigement du massif

Taillefer et Grand Renaud : VTT-ski, version XXL [»] : Sortie du vendredi 08 au dimanche 10 juin 2018 (3 jours) par SebL

Participants : -

Météo

Chaud et pas d'ondées orageuses (excepté vendredi soir)

Conditions d'accès

Etat de la route : OK

Altitude du parking :

Conditions de neige

LieuAltitudeOrient.HeureMeuble/TotaleTypeCommentaire
Tailefer2500N9hNévéBonne qualité dès que pente > 25-30°
Grand Renaud2500N9hNévéBonne qualité dès que pente > 25-30°
Altitude de chaussage (montée) : 2070
Altitude de déchaussage (descente) : 2070

Activité avalancheuse observée : RAS

Skiabilité [?] : ●●●○○


Récit de la sortie/Remarques diverses

Itinéraire suivi : Vizille->La Morte->Poursollet->Taillefer->Malaine... [...]Cabane de Pierre Grosse->Pic Col d'Ornon->Grand Renaud (cf carte)-> Chemin du Facteur-> Vizille - Dénivelé réel effectué : 5500m

Ski de rando ou VTT ? Pourquoi choisir ? Une traversée du secteur Taillefer-Romanche, en skiant deux versants Nord, en descendant en VTT deux singles d’anthologie, et en dormant dans deux cabanes sauvages. Le concept du vélo-ski, version wilderness…

«
Voici l’espace. Voici l’air pur. Voici le silence.
Le royaume des aurores intactes et des bêtes naïves.
Tout ce qui vous manque dans les villes.
Est ici réservé pour votre joie. »

Cet extrait d’un poème de Samivel (Commandements de la montagne) est un bon résumé du grand week-end passé en montagne.

J’aime bien la fin de saison, les fleurs s’épanouissent dans les prairies d’altitude alors qu’ils restent, au-dessus, de belles combes enneigées propices à du ski de printemps de qualité. Ce week-end, l'idée était de pousser le concept du vélo-ski un peu plus loin en allant skier des sommets (versants Nord) enneigés tardivement (Taillefer, Grand Renaud et Pic du Col d’Ornon), en essayant au passage d'en profiter pour faire du « vrai » VTT (descentes de la Malaine et Chemin du facteur), au-dessus de Bourg-d'Oisans.

Grosse incertitude sur le fait de pouvoir prendre du plaisir lors des descentes techniques en VTT ???

Restait aussi à trouver les « bonnes » conditions nivo-météorologiques, dans un contexte de printemps particulièrement humide et perturbé : pas assez de neige et je risque de me trimbaler les skis pour rien ; trop de neige et la traversée du plateau du Fourchu sera galère à vélo. Quelques compte-rendus de sorties et, surtout, les webcams de Chamrousse et de l’Alpe d’Huez (Le Signal) m’aideront à identifier ce week-end comme potentiellement adapté. Cerise sur ce gâteau, la météo semble moins orageuse ce week-end.

Le programme de ce week-end (cf carte ci-jointe) :
- vendredi 8 juin aprem J1 (D+ 1900 m): Montée au Poursollet par la Morte (route agréable, 10 voitures/h, pente < 6-8%) puis traversée du plateau du Fourchu (en passant par la piste presque intégralement roulable de la Barrière). Nuit à la bergerie de la Jasse sous le Pas des Envious,
- samedi 9 juin J2 (D+ 2500 m) : boucle dans le versant Nord du Taillefer (montée par le col Est et descente col Ouest) puis descente en VTT par le refuge du Taillefer, le single de la Buffe (T2+), Oulles, puis descente finale par le fameux single de la Malaine (T3). Remontée en vélo jusqu'à Villard-Reymond (pente 7-9%)-> Villard-Notre Dame dessus > Remontée à pied jusqu'à la cabane de Pierre grosse (2290 m) dans un environnement particulièrement sauvage.
- Dimanche 10 juin J3 (D+ : 1000 m) : Ski vers le Grand Renaud (3.2) et le Pic du Col d'Ornon (couloir sommital > 50° au départ et rempli de cailloux). Remontée herbeuse peu roulante pour aller descendre le single du Cruc sous la Croix du Carrelet (T4, trop difficile en VTT-ski !), Col du Solude, puis enfin et surtout descente en VTT-ski du chemin du facteur (T3, on shunte les épingles T4 du haut par un single-piste T2). Retour par la vallée de Romanche, en évitant autant que possible la grande route de la Romanche.

Au final, des conditions presque optimales ce week-end, même si un peu plus de regel aurait pu être appréciable pour la partie ski. Mais, dans ce cas, la neige « à cupules » (perso je trouve ce terme plus fidèle que «neige alvéolée ») aurait été moins agréable à skier. Ces cupules se forment surtout dans les zones peu pentues et les pentes plus soutenues sont finalement bien agréables à skier.

Pour ceux qui aimeraient se lancer dans ce type d’expérience (VTT-ski), bien avoir en tête que le plaisir est très lié au poids porté (par le vélo et/ou le bonhomme). Quelques petites règles issues de mon expérience perso :
- L’idée du bivouac est tentante pour aller jusqu’au bout du concept de wilderness. Cela nécessite néanmoins un peu de matériel pour dormir sans avoir froid. L’utilisation de cabanes équipées (matelas, réchaud, …) est néanmoins un bon compromis poids/confort,
- Du bon matériel VTT est indispensable, en sachant que je trouve plus facile d’équiper un semi-rigide qu’un tout suspendu. En montée je mettais mon sac à dos sur les skis+chaussures, alors qu’à la descente je portais ce sac sur le dos pour soulager le vélo et ainsi piloter plus finement le vélo,
- Être en autonomie sur plusieurs jours peut conduire à des sacs lourds. Ici, petit ravito possible (dépôt de pain, fromages) à Villard-Reymond (Gîte de l'eau blanche tenu par les sympathiques Sylvie et Bruno) où j’en ai profité pour déguster un savoureux fondant au chocolat.

Au final, un week-end très réussi avec du vrai plaisir en VTT à la descente. Bon, même si perso je ne suis pas un grand technicien, inutile de rappeler qu’il faut quand même un niveau minimum pour prendre du plaisir sur ce genre de sentier… En temps normal, je pense que je suis capable de passer sur le vélo 80 à 90% d’épingles de la Malaine et du Chemin du facteur de Bourg d’Oisans. Là, en configuration VTT-ski, je pense en avoir passé environ les trois quarts avec… grand plaisir !

Mission réussie même si les jambes tirent un peu... (5500 m de D+ en 48h)

Enjoy…


Commentaires

» Par Phil'Ô, le mardi 12 juin 2018 à 14:04

Excellente combinaison de plaisirs. VTT + ski = plaisir x 10 :cool: :wink:

» Par taramont, le mardi 12 juin 2018 à 14:43

et de belles images en prime ! :) :) applaudissements +++

» Par Em42, le mardi 12 juin 2018 à 15:02

Magnifique, félicitation !! :) :cool: :cool:

» Par zeb73lugeafoin, le mardi 12 juin 2018 à 15:19

Génial Seb'iveL ! ;)

» Par pamplemousse, le mardi 12 juin 2018 à 16:06

Ah ouais quand même, sacré bambée.
Effectivement du T3/T4 en VTT chargé ca doit être un peu plus technique.
Tu était seul? si la photo 21 est prise au retardateur, belle synchro :D
Bravo en tout cas!

» Par Filou38, le mardi 12 juin 2018 à 18:18

Un grand BRAVO pour la combinaison (la Malaine et Facteur chargé avec le matos ski, punaise y'a du niveau!) et pour le reportage détaillé :cool:

» Par gstephan, le mardi 12 juin 2018 à 18:40

Magique !!! Le vélo-ski ou VTT-ski à le vent en poupe ! Skitouriens, sautez le pas (ou la pédale) et vous serez conquis ! :-)

» Par Luc, le mardi 12 juin 2018 à 19:37

Tu as utilisé un drone pour les photos ?

» Par Marco, le mardi 12 juin 2018 à 20:48

Chapeau ! :cool:
Jeroen va devoir faire un site qui mixe skitour et vttour :wink:

» Par mike74, le mardi 12 juin 2018 à 22:11

Ça vend du rêve ! Bravo

» Par Capitaine_BenA, le mercredi 13 juin 2018 à 10:59

Super ! Merci beaucoup pour les photos, ainsi que les conseils...

» Par SebL, le mercredi 13 juin 2018 à 13:42

Merci à tous pour vos commentaires :cool:
@pamplemousse : clairement le T4 est trop difficile à descendre (pour moi) avec un VTT chargé. Par contre, j'étais surpris de ne pas être plus impacté par le chargement, dans le T3. Oui, j'étais seul et ce n'est pas ce qu'il y a de mieux pour les photos :(
@Luc :non, non pas de drones. Des photos prises simplement du plancher des chamois :D
@Marco : en effet, j'aurais pu rentrer indifféremment cette sortie sur skitour ou vttour...

» Par stfpetitcaillou, le mercredi 13 juin 2018 à 20:34

pouaaahh...je veux faire ca...
beau recit...beau chemin...

» Par Vinchy, le mercredi 13 juin 2018 à 21:09

Wow, superbe sortie, superbes photos (dommage qu'elles ne soient pas mises dans l'ordre?)
Les photos au retardateur, tu as du faire quelques essais pour que ça marche, non? En tout cas ça rend trop bien :happy:
Bon, va falloir que je mette au VTT si je veux t'accompagner l'an prochain si j'ai bien compris :wink:

» Par dav, le jeudi 14 juin 2018 à 10:24

Bravo pour l'idée de ce tour et encore plus pour cette belle réalisation. L'aventure est décidemment au coin de la rue...

» Par Ricil, le lundi 18 juin 2018 à 22:20

Bravo !!

L'aventure commence vraiment au pied de sa porte !!!

» Les commentaires sur cette sortie sont verrouillés

La montagne présente des dangers et doit être pratiquée de façon responsable. Les informations contenues sur cette page sont données à titre indicatif et devraient uniquement être prises comme telles. Les informations relevées sur le terrain prévalent en toutes circonstances. Vous évoluez dans un milieu naturel fragile, merci de le préserver.

VTT de montagne