Accueil > Topo Guide > Sommets > Taillefer - Matheysine > Taillefer > Par la Gorge en boucle par la Combe des Ramays > Sortie du 15 janvier 2009
 Topo validé par la modération

2857 m Taillefer, Par la Gorge en boucle par la Combe des Ramays

Données techniques

Massif : Taillefer - Matheysine
Secteur : Matheysine et périphériques
Orientation : S
Dénivelé : 1700 m.

Difficulté de montée [?] : PD+
Difficulté ski [?] : 3.3 E2
Pente : courts 40, 35/500m

Nb de jours : 1
Type : Boucle

Cartes : 3336OT

Matériel

Piolets, crampons utiles, un bout de corde en fond de sac.


Départ/Accès

Départ : Moulin Vieux (1100 m) - Grenoble -> Alpe du Grand Serre -> Moulin Vieux jusqu'à l'ancienne piste de fond

Itinéraire

Montée : Par la Gorge
De Moulin Vieux, , prendre la piste (E) jusqu'au lieu-dit La Scie (1158), puis monter N sur la croupe qui s'affine (Traces de bêtes). Quand elle devient trop broussailleuse (1400m environ), traverser de manière légèrement ascendante vers le Ruisseau de la Gorge en franchissant des petites combes. On atteint celui-ci au niveau d'une cascade (1500m) qu'on contourne rive droite (exposé pour revenir au-dessus de celle-ci). Suivre le cours du ruisseau, en évitant les cascades (si elles ne sont pas comblées) d'abord rive gauche, puis rive droite (en tout cas, c'est ce qu'on a fait : passages raides et expos de 2-3 dans l'herbe+rochers).
Vers 1800 environ, la combe s'élargit (enfin), et devient mois raide (2-3 passages à 35-40 quand même). On la remonte pour en sortir vers 2550m.
De là, 2 solutions :
soit monter à la crête de la Drévéta, et la suivre jusqu'au sommet (parfois plate)
soit traverser vers le NE jusque sous le Taillefer, et rejoindre l'arête au point 2827 (court 40) ou l'arête E, puis le sommet.

Descente (Combe des Ramays): Rejoindre le ruisseau principal de ce vaste versant vers 2550 et le descendre (en passant à gauche de la bosse 2449). Très vite après (2400), ne pas louper une légère remontée sur la droite qui amène à un pente interrompue par un passage souvent déneigé (40-45°/50m). Descendre ensuite jusqu'à vers 2000m où il faut impérativement traverser W pour rejoindre un échine, qui présente une pente (35/400m) SE masquée. On la suit jusqu'à rejoindre le ruisseau principal, que l'on suit avant d'en sortir par la droite vers 1400m pour suivre un sentier qui ramène SW à la piste.

Photos

Haut de la combe des Ramays
Haut de la combe des Ramays [par chill]
Bas de la combe des Ramays
Bas de la combe des Ramays [par chill]
Bas de la Gorge
Bas de la Gorge [par chill]

Remarques/Variantes

Montée assez alpine dans une gorge parfois austère, avec une belle ambiance.
La 1ère partie n'est pas du tout facile à remonter à ski, mais par bonnes conditions (neige pas trop dure !), la 2ème partie de la Gorge se remonte bien à ski.

Attention, le ruisseau est le réceptacle exclusif de tous ce qui tombe au-dessus : s'abstenir en cas de dégel...

Pour la descente des Gorges, prévoir un gros enneigement stabilisé ;) A vue de nez, je dirais 4.2 E2-E3 ??, très variable en fonction de l'enneigement ? Mais je n'ai pas une grande expérience de cela...

Conditions récentes

» Pas de sortie les 15 derniers jours
» Afficher toutes les sorties liées
» Voir les conditions d'enneigement du massif

Taillefer, Par la Gorge en boucle par la Combe des Ramays [»] : Sortie du jeudi 15 janvier 2009 par chill

Participants : ELAvol, manouel

Météo

Beau. Chaud dans les combes, vent frais au dessus.

Conditions d'accès

Etat de la route : enneigée au villard

Altitude du parking :
1130

Conditions de neige

Montée :
Peu de neige dans le Ruisseau : 2 cascades de glace vers 1550m-1650m à contourner par la droite , puis par la gauche en montant.

Neige très dure (vent ?) dans la Gorge à partir de 1700m : crampons alu un peu trop légers :(

Bien transformée à la descente à partir de 2400m ****, soufflée irrégulière au-dessus ***.

La combe des Ramays est bien sèche :(, mais on ne déchausse que 2 fois environ 15m (vers 2400m et vers 2000m)
Par contre, ça ne durera pas : plaques de neige peu épaisses et parfois peu large (30m en dérapage dans le bas)

Altitude de chaussage (montée) : 2500m !
Altitude de déchaussage (descente) : 1140

Activité avalancheuse observée : ras

Skiabilité [?] : ●●●○○


Récit de la sortie/Remarques diverses

Itinéraire suivi : Topo

On n'est pas montés au sommet (retard sur timing...): on est descendu à partir du point 2827 : 15m en dérapage.

On a perdu un peu de temps dans le bas de la Gorge (recherche d'itinéraires pour contourner les cascades), mais on est bien passé jusqu'à la cascade à 1500m (traces de chamois et d'une personne)

Très belle course, merci à Elavol pour l'idée. En contre-partie, il nous a imposé un rythme soutenu pour respecter son timing, on a souffert :)

Merci à Simontagne pour sa photo ;)


Commentaires

» Par TiBougnat, le jeudi 15 janvier 2009 à 22:28

Vous êtes fâchés avec la neige pour aller brouter l'herbe de la sorte :lol: Chill, dans ton pays, c'est gavé de poudre :D

» Par chill, le jeudi 15 janvier 2009 à 22:39

:D
On cherchait le soleil :lol:, on peut pas tout avoir ici !
Il faut passer le lautaret pour avoir les 2 :wink:
Je sais bien que c'est gavé :ill: , espérons que ça restera poudreux jusqu'à fevrier :roll:

» Par manouel, le samedi 17 janvier 2009 à 00:49

C'est des malades !!! 8O Je dirais AD pour la montée CHILL
Si j'avais su j'aurais pas pris mes skis :ill:
En plus faire des passages bien expo avec le coeur à 185 puls / min, c'est pas facile ni raisonable :lost:
Enfin bon ça fait progresser physiquement et techniquement

La descente était rando par contre.

» Par chill, le dimanche 18 janvier 2009 à 14:53

AD c'est la cotation alpi : c'est quand même pas le couloir de Barre Noire aux Ecrins ou la calotte aux agneaux !!! :wink:
Mais c'est vrai que les conditions de neige était très dures :ill:
Pour ton coeur à 185, une seule solution : faut t'entrainer :lol:

» Les commentaires sur cette sortie sont verrouillés

La montagne présente des dangers et doit être pratiquée de façon responsable. Les informations contenues sur cette page sont données à titre indicatif et devraient uniquement être prises comme telles. Les informations relevées sur le terrain prévalent en toutes circonstances. Vous évoluez dans un milieu naturel fragile, merci de le préserver.

VTT de montagne