Accueil > Topo Guide > Sommets > Massif Central > Suc de Montfol > Promenade des Biageous > Sortie du 26 janvier 2013
 Topo validé par la modération

1601 m Suc de Montfol, Promenade des Biageous

Données techniques

Massif : Massif Central
Orientation : NW
Dénivelé : 890 m.

Difficulté de montée [?] : F
Difficulté ski [?] : 3.3 E2
Pente : 40° sur 100m, de brefs passages plus raides

Nb de jours : ½
Type : Aller/Retour

Cartes : 2836OT

Matériel

Pas de matériel particulier

Départ/Accès

Départ : Le Pont de Crouste (1228 m) - Le Puy, Le Monastier-sur-Gazeille, Le Béage, prendre la D122 sur 1 km, se garer près du pont sur le ruisseau Gage ou au carrefour de la petite route vers Chazalès.

Itinéraire

Du Pont de Crouste, longer le Gage côté est, puis prendre l'itinéraire évident passant près des fermes de Crouste et de Peyre Maillet, continuer vers le nord est jusqu'au pied du Suc de Montfol. De là, monter directement dans la pente jusqu'au sommet;suivant l'état de la neige, il n'est pas toujours possible de monter avec les peaux. Il est plus pratique de monter ski sur le dos. Il est cependant rare que la face soit vitrifiée et nécessite les crampons.
Les descentes s'effectuent dans les pentes ouest ou nord ouest de difficultés semblables. Au pied du suc , on peut poursuivre les descentes en continuant à travers la trouée dans la plantation d'épineux et ce jusqu'à la ferme Le Cayre ou jusqu'au ruisseau du Gage dont les berges sont encombrées d'énormes congères.
Pour apprécier ce bel endroit, trois montées semblent appropriées.

Photos

Face ouest (27-12-2008)
Face ouest (27-12-2008) [par Olivier -R-]
Face Nord (19-03-2009)
Face Nord (19-03-2009) [par Olivier -R-]
Un des couloirs sud (16-03-2010)
Un des couloirs sud (16-03-2010) [par Olivier -R-]

Remarques/Variantes

Sur ces pentes, il n'est pas rare de rencontrer des "Biageous", nom patois des habitants du Béage randonnant raquettes aux pieds mais aussi à skis.

Conditions récentes

» Pas de sortie les 15 derniers jours
» Afficher toutes les sorties liées
» Voir les conditions d'enneigement du massif

Suc de Montfol, traversée Est Ouest [»] : Sortie du samedi 26 janvier 2013 par Olivier -R-

Participants : -

Météo

Beau temps en début d'après-midi se couvrant peu à peu. Averses de neige à partir de 18h.

Conditions d'accès

Etat de la route :
correct
Altitude du parking : 1330

Conditions de neige

Le principal problème pour ce parcours est l'enneigement faible (<60cm). Du coup, tous les sucs pierreux ne passent pas à la descente en ski. Ailleurs, en forêt ou sur les surfaces herbeuses, c'est bon avec un enneigement de poudreuse tassée 15 à 30cm sur une sous-couche de 10 à 20cm.
Le secteur entre Lauzière, Montfol et Taupernas est bien enneigé et la neige encore légère.

Altitude de chaussage (montée) : 1330
Altitude de déchaussage (descente) :1330

Activité avalancheuse observée : RAS

Skiabilité [?] : ●●●○○


Récit de la sortie/Remarques diverses

Itinéraire suivi : Les Estables (Pont de Marmaille)>Mt Chaulet>Col de la Clède>Suc de La Lauzière>Suc de Montfol>Pré du Bois>Sistroux>Col de la Clède>Mt Chaulet>Les Estables - Dénivelé réel effectué : 1050m

Il faut visiblement profiter de l'enneigement, même s'il est insuffisant pour pouvoir descendre tous les sucs du secteur car la saison avance et le fameux cévenol neigeux pourrait bien ne pas venir.
La balade dans ce secteur est toujours un moment de pur bonheur. Pas d'autres randonneurs, peu de traces et l'atmosphère du plateau. J'ai tout parcouru à ski sauf la descente ouest du Montfol.
Retour à la voiture à 19h après une descente de Chaulet dans le brouillard épais, sensation garantie...


Commentaires

» Par Pilator, le dimanche 27 janvier 2013 à 00:30

Les Cuzets sur fond d'alpes, c'est magnifique !

» Par wil, le dimanche 27 janvier 2013 à 08:20

Trés belle photo surtout la derniére, avec de belle lumiére, elle manque un poile de rescadrage pour supprimer les arbres couper en haut a droite ;-)

» Par Cyrille, le dimanche 27 janvier 2013 à 12:37

J'adore les photos mais j'ai un doute quant au commentaire indiquant le massif du Mt Blanc. Je pencherais plutôt pour le massif des Ecrins et le Vercors (et non la Lauzière) au premier plan.
Qu'en pensez-vous?

» Par Pilator, le dimanche 27 janvier 2013 à 12:57

Tu ne dois pas souvent voir le Mont Blanc de loin alors...

» Par Cyrille, le dimanche 27 janvier 2013 à 14:06

Effectivement, les écrins ne possèdent pas de sommet qui prédominent autant les autres. Je reste très impressionné par cette vue moi qui habite en Hte Savoie et qui connaît bien l'Ardèche. Je suis jaloux de n'avoir jamais pu observer le Mont Blanc ainsi.

» Par Olivier -R-, le dimanche 27 janvier 2013 à 20:15

Oui, effectivement c'est bien le massif du Mt Blanc pris avec un fort grossissement et au 1er plan le Suc de la Lauzière, suc ardéchois de 1589m. On ne voit jamais aussi bien les montagnes que qu'en on en est éloigné. Du Mézenc et des sucs satellites, on embrasse du regard 1/5 du territoire français...métropolitain :roll:
@Wil: bon ok je vais la recadrer :wink:

» Par Laurent Bernardet, le lundi 28 janvier 2013 à 14:03

Salut,
Visibilité excellente aussi samedi du Pilat, d'ailleurs on voyait bien le Mezenc & Co, et le Mt Blanc comme sur ta photo (cf topo Mt Pilat). Du Pilat, on doit voir presque autant de surface du territoire Français que du Mezenc...
Sous le Mt blanc on voit bien la Chartreuse en foncé sur ta photo (Outheran, Granier, Pinet).

» Par Olivier -R-, le lundi 28 janvier 2013 à 14:29

Merci pour tes précisions Laurent. Il va falloir que j'aille du côté du Pilat pour me rendre compte :wink: .
Voit on le Mt Lozère, le Cantal, la Margeride, le Sancy, le Cézallier, le Devès, du Pilat? Si c'est le cas, le regard doit embrasser au moins la même surface qu'au Mézenc car la vue sur l'arc alpin+ Jura+ Forez est commun aux 2 et en plus la vue sur le Nord est plus étendue là bas, avec je pense les Monts du Lyonnais qu'on ne peut voir du Mézenc.
Sinon, la vue est plus étendue au Mézenc :happy:

» Par Pilator, le lundi 28 janvier 2013 à 16:26

Pas de problèmes pour le Devès, le Cantal, le Cézallier et le Sancy.
D'après mes calculs, il y aurait 2 départements de différence entre le Pilat et le Mézenc, d'où l'on voit les Alpes du Sud, mais pas la Saône et Loire (Mont Saint Rigaud).
Pour le Pilat : les 8 de Rhône Alpes, Saône et Loire et Jura, Auvergne intégral (4), bout de Lozère, Vaucluse et enfin les Hautes Alpes, soit 17 environ, plus un bout de Suisse sous certains éclairages !
Il faut quand même souligner qu'il est impossible de voir en intégralité les départements concernés...

» Par Laurent B, le lundi 28 janvier 2013 à 18:26

@Pilator: t'es sûr qu'on voit un bout de Lozère? A gauche du "massif" du Mezenc, samedi on voyait des monts plus éloignés et enneigés. Mais est ce que c'est encore en Ardèche (Monts de l'Ardèche), ou le petit bout de Lozère dont tu parles? Ou alors au contaire à droite voit on un bout de la Margeride côté Lozère?

@Olivier R: faudra que je vienne voir le Mezenc pour aussi me rendre compte :wink:. Faudrait venir quand ce n'est pas brumeux, pas gagné...

» Par Bluejabba, le lundi 28 janvier 2013 à 18:54

Merci pour ces belles photos !!! :D

» Par Olivier -R-, le lundi 28 janvier 2013 à 21:33

Merci Pilator pour toutes ces précisions, peut être à un de ces jours sur un sommet pour faire ensemble l'inventaire de tous les sommets dans notre champ visuel. Par exemple sur le Suc de Sara avec un verre de thé...ou une binouse genre Vellavia :wink:

» Par Pilator, le lundi 28 janvier 2013 à 22:04

@Laurent : non, à gauche du Mézenc, on voit le plateau ardéchois avec les Baux entre autres (sur la magnifique route du cirque des Boutières), le bout de Lozère, c'est dans la direction du Devès, derrière, mais il est difficile de déterminer un sommet avec précision, je n'en mettrais pas ma main au feu !
@ Olivier : pour le Sara, j'espère bien ! :cool: :cool: :cool: :cool:

» Les commentaires sur cette sortie sont verrouillés

La montagne présente des dangers et doit être pratiquée de façon responsable. Les informations contenues sur cette page sont données à titre indicatif et devraient uniquement être prises comme telles. Les informations relevées sur le terrain prévalent en toutes circonstances. Vous évoluez dans un milieu naturel fragile, merci de le préserver.

VTT de montagne