Accueil > Topo Guide > Sommets > Alpes Grées N > Sommet du Louprama > Sommet Louprama > Sortie du 09 fevrier 2018
 Topo validé par la modération

2585 m Sommet du Louprama, Sommet Louprama

Données techniques

Massif : Alpes Grées N
Secteur : Tarentaise
Orientation : NE
Dénivelé : 1382 m.

Difficulté de montée [?] : R
Difficulté ski [?] : 2.2 E1
Pente : 30°

Nb de jours : 1
Type : Aller/Retour

Cartes : 3532ET

Matériel

Couteaux en cas de neige dure.

Départ/Accès

Départ : La Masure (1203 m) - Albertville -> Bourg Saint Maurice -> Sainte Foy -> La Masure
Point de départ hiver en direction du secteur Ruitor / Archeboc.
En début ou fin de saison la route peut être déneigée jusqu'au Crot (1500 m) ou La Savonne (1770 m).

Itinéraire

Depuis le village de la Masure, suivre le piste qui passe au crot puis a la savonne, pour arriver a la chapelle St pierre. On arrive ainsi sur un large plateau ou se situe le refuge du Ruitor. On se dirige vers les ruines de la Sassière pour monter en pente douce vers le lac noir. Le sommet du Louprama est rapidement atteint après le col de Monseti. la descente se fait au choix par le même itinéraire, ou en allant chercher les pentes plus raides sous l'arête du Monseti et enfin plonger en direction du refuge.

Remarques/Variantes

Refuge(s) associé(s) : Refuge du Ruitor

Sortie(s) GPS associée(s) : 09.02.18 31.03.17

Conditions récentes

» Pas de sortie les 15 derniers jours
» Afficher toutes les sorties liées
» Voir les conditions d'enneigement du massif

Du vallon de Mercuel aux pentes des Oeillasses par le col de Montséti [»] : Sortie du vendredi 09 fevrier 2018 par veloski

Participants : Florence ...

Météo

Grand beau lumineux.
Nuages en rouleaux sur les crêtes frontières en début de matinée.
Ambiance glaciale dans le Vallon de Mercuel, à cause d'un vent d'Est soutenu.
Douceur agréable et absence de vent au soleil.

Conditions d'accès

Etat de la route :
partiellement enneigée
au delà de la Masure

Altitude du parking :
1230 m

Conditions de neige

La Savonne-Le Crôt (1230 - 1500 m) : Neige froide damée par les passages . Fine pellicule de poudre.
Le Crôt - Vallon de Mercuel (1500 - 1750 m) :Neige froide damée par les passages . Fine pellicule de poudre. Bon grip dans la portion forestière.
Vallon de Mercuel - Col de Montséti (1750 - 2530 m Sud) : neige le plus souvent durcie par le vent, faible grip. Couteaux appréciés. Un peu meilleur vers le haut.
Col de Montséti - Plan de la Sassière (2530 - 2070 m Nord) : irrégulière avec quelques passages poudre frisette, un peu de croûte et de la neige soufflée tantôt lisse, tantôt avec des reliefs.
Plan de la Sassière - Sous les Dents Rouges (2070 - 2353 m Est): Poudre plus ou moins tassée. Neige soufflée sur le plateau.
Descente sur la Vacherie : (2353 - 1900 m Sud) : Un peu de tout. Neige dure bon grip, parfois un peu de transfo ou de la poudre frisette. Pas si mal à skier.
La Savonne - La Masure : Beaucoup de reliefs (anciennes coulées aux abords de la Savonne). Ensuite poudre tassée, damme par les passages. Quelques sections bien ensoleillée, moquette.

Globalement, c'est plutôt moyen. Aucune passage franchement mauvais, à l'exception peut être des abords de la Savonne où ça secoue pas mal.


Altitude de chaussage (montée) : 1230 m
Altitude de déchaussage (descente) : 1230 m

Activité avalancheuse observée :
Le vent d'est a beaucoup travaillé dans le secteur en début de semaine.
Des cassures et une ou deux coulées en versant Sud.
Des plaques relativement récentes le plus souvent en versant Est.

Skiabilité [?] : ●●●○○


Récit de la sortie/Remarques diverses

Itinéraire suivi : voir trace GPS - Dénivelé réel effectué : 1620m

Le récit de la journée par Florence :

Où aller pour profiter de la belle journée annoncée ? La Maurienne ne nous ayant guère réussi ces derniers temps, nous optons pour la Haute-Tarentaise et nous laissons le temps du parcours routier pour affiner la destination ! Un peu plus tard, nous voici garés au-dessus de La Masure et prêts à nous échauffer sur la route reblanchie, durant la nuit, par une mince pellicule neigeuse. Quittant rapidement la route, pour la montée tracée le long du torrent de St-Claude, nous apprécions le cheminement entre épicéas et mélèzes, au-dessus des « baignoires » naturelles formées par les ponts de neige recouvrant en partie le torrent. Du Plan du Pré, nous nous rendons compte que le Col du Mont est ennuagé par un léger retour d'Est, ce qui nous incite à gagner le col de Montséti, au moins dans un premier temps ! Les chalets des Fontaines et de la Commodité semblent se blottir sous l'épaisse couverture neigeuse de leurs toitures alors que nous empruntons la piste damée par les hors pisteurs de Ste-Foy. Le grip est excellent et la montée agréable, à l'abri de la forêt du Grand Follié, dont les branches givrées ou couvertes de grésil témoignent des températures hivernales.
Au sortir de la forêt, au niveau des Eugelières, nous admirons le Vallon de Mercuel et les vastes pentes courant de la Pointe de Fogliettaz à celle d'Archeboc et au Col du Mont, toujours ennuagé.Le versant durci par le vent nous incite à mettre les couteaux et chaudement habillés pour affronter la froide bise, nous gagnons progressivement de l'altitude, rejoignant le tracé du sentier d’été et enfin le soleil. L'imposant Bec de l'Ane semble veiller sur le refuge de l'Archeboc et les chalets d'alpage disséminés et quasiment enfouis sous la neige. Évoquant notre découverte du sommet de Louprana en mars 2017, nous continuons à tracer et atteignons le Col de Montséti, récompensés par le panorama qui s’ouvre à nous : sommets franco-italiens de la Becca du Lac aux Assaly,Tête du Ruitor, Aiguilles du Charvet, Pointes de Roche Jaille et d'Averne et bien sûr, massif du Mont-Blanc en toile de fond ; derrière nous le massif Sache/Mont-Pourri, Aiguille rouge attirent également le regard alors que nous nous préparons pour la descente, sceptiques sur la skiabilité, compte tenu des reliefs redessinés par le vent. Les premiers virages sont excellents mais l'on atteint vite les zones tourmentées : le ski reste aisé mais beaucoup moins photogénique !!! Par contre, Éole a merveilleusement sculpté pentes et sommets alentours : sastrugi aux délicates nervures, corniches ourlées, esthétiques dentelles... font de la suite de notre rando une magnifique balade puisque nous décidons de traverser en direction des lacs nichés au pied de l'Arête du Loïdon afin de rejoindre le pied de la Combe de l'Invernet. Cela nous laisse loisir de contempler ce qu'il reste du glacier éponyme, dans lequel le socle rocheux émerge de plus en plus avant de repeauter, au niveau du Nant Grillotan sous «l'oeil»des Oeillasses et des Dents Rouges, dans une atmosphère bien douce. Traversant le Ruisseau du Petit, nous prenons pied au-dessus de la barre rocheuse, laissant rive gauche la sombre barre des Colombettes et au gré des combes atteignons le point 2353 mères, en bordure des plans desservant le lac Longet, Le doigt d'Assaly se détache sur un ciel toujours aussi pur et après un dernier tour d'horizon, nous descendons les pentes à neige variable (frisette, poudre tassée, croûte durcie...) qui nous ramènent au niveau de la Vacherie d'en Bas. Les pentes sous les Pointes d'Averne et de Roche Jaille gravies, il y a une quinzaine de jours, ont été remodelées par coulées et épisodes venteux.

De retour sur la route lissée par les nombreux passages des journées précédentes, nous bouclons la randonnée et après la traversée du hameau du Crot, aux allures de carte postale, nous plongeons dans l'ombre de la forêt, heureux de cette superbe journée ensoleillée, aux paysages renouvelés et si tranquilles !


Un fichier GPS a été associé à cette sortie - Charger


Commentaires

» Par moumoune, le samedi 10 fevrier 2018 à 11:09

Superbe photo 9! Bravo!

» Seuls les membres peuvent poster des commentaires sur cette sortie

La montagne présente des dangers et doit être pratiquée de façon responsable. Les informations contenues sur cette page sont données à titre indicatif et devraient uniquement être prises comme telles. Les informations relevées sur le terrain prévalent en toutes circonstances. Vous évoluez dans un milieu naturel fragile, merci de le préserver.

VTT de montagne