Accueil > Topo Guide > Sommets > Belledonne > Selle du Puy Gris > Traversée Tépey > Roches > Sortie du 18 janvier 2020
 Topo validé par la modération

2758 m Selle du Puy Gris, Traversée Tépey > Roches

Données techniques

Massif : Belledonne
Secteur : Maurienne
Orientation : S
Dénivelé : 1600 m.

Difficulté de montée [?] : R
Difficulté ski [?] : 2.2 E1
Pente : 35°/100m

Nb de jours : 1
Type : Aller/Retour

Cartes : 3433OT

Matériel

couteaux

Départ/Accès

Départ : Valmaure (1205 m) - Grenoble ou Albertville -> Vallée de la Maurienne -> Sortie Col du glandon. Prendre la vallée des villards. Parking à Valmaure (1205)

Itinéraire

De Valmaure monter jusqu'aux chalets du Tepey puis remonter le fond du vallon.
A la Pierre Barme (1765m), partir à droite en longeant le torrent du Grand Pesson, et remonter des pentes très chaude dans une combe entre l'arête sud du Puy Gris (à droite) et les Têtes (à gauche) (2300m), pour accéder à la combe S finale qui mène à la Selle du Puy Gris (2758m).

Pour la descente, basculer NE, puis suivre le glacier du Puy Gris (vers l'Est), et le vallon des Roches. Pour rejoindre Valmaure, il est intéressant d'emprunter un sentier en balcon partant d'une bifurcation vers 1200m sur le sentier menant aux Roches (panneau)

Photos

Montée à la selle du Puy Gris, coté Combe du TEPEY
Montée à la selle du Puy Gris, coté Combe du TEPEY [par Jeroen]

Remarques/Variantes

Variantes :

» Versant S (D+ 1550m ; Ski 2.2)
Gagner la Selle du Puy Gris par l'itinéraire principal en A/R

» Traversée Tépey > Roches par le col du Gleysin (D+ 1900m ; Ski 2.3)
Du sommet de la selle du Puy Gris, descendre (NE) sur le col de Comberousse (2669 m). Poursuivre la descente (NE) sur le glacier du Gleysin puis jusqu'à 2330 m pour se placer dans l'axe du col du Gleysin (2578 m). Le remonter puis descendre son versant SO jusqu'à la combe des Roches. On rejoint l'itinéraire principal vers 1700 m.
Agrémente la traversée de la selle, en permettant une petite escapade sur le versant N du massif.



Sortie(s) GPS associée(s) : 10.04.14 05.01.13 29.02.12 01.01.11 05.12.07

Conditions récentes

» Pas de sortie les 15 derniers jours
» Afficher toutes les sorties liées
» Voir les conditions d'enneigement du massif

Selle du Puy Gris, Versant S [»] : Sortie du samedi 18 janvier 2020 par Etiennne

Participants : -
Membres associés : lucasd, moogly (19.01)

Météo

Beau, froid à l'ombre

Conditions d'accès

Etat de la route : blanche et gelée le matin, bien mieux le soir

Altitude du parking : 1200

Conditions de neige

LieuAltitudeOrient.HeureMeuble/TotaleTypeCommentaire
Col du Tepey2600-2050N12h50Poudre50 cm de poudre dense 4-5*
Selle du puy gris2750-2400S16h40PoudrePoudre légère parfaite 5*
Retour Valmaure2400-1200E16h3040PoudreUn peu plus dense 4*, on sent quelquefois le fond dur
30cm à Valmaure.
40-50cm dès 1600m.
La neige a été densifiée par le vent en altitude, surtout en versant Nord.
Selle du puy gris, col du tepey et grand Morétan tracé, pas vu de traces ailleurs.

Altitude de chaussage (montée) : 1200
Altitude de déchaussage (descente) : 1200

Activité avalancheuse observée : Petite plaque friable partie juste après le demi-tour au Tepey. Petite plaque déclenchée versant Sud de la selle du puy gris, juste sous le col, épaisseur 30cm. Coulées en pentes sud raides.

Skiabilité [?] : ●●●●○


Récit de la sortie/Remarques diverses

Itinéraire suivi : Col du Tepey but a 100 mètres du col > aller-retour de 300m de D+ sur le trace du col du tepey > Selle du puy gris - Dénivelé réel effectué : 2500m

Départ 8h de Valmaure, pas encore de trace, on s'y colle. Traçage dans 40 à 50cm de poudre, on se relaye beaucoup.
Parti pour le tour horaire du pic de la grande Valloire, on revoit nos plans à la baisse en butant sous le col du Tepey, neige trop plaquée à notre goût, demi tour à 100 mètres du col vers 2600. Le col sera tracée 10 minutes après notre but, mais 100 mètres plus au Sud.
Descente dans une neige poudreuse mais dense. Arrivé à 2000 mètres, Titouan s’aperçoit qu'il a perdu ces lunettes de soleil lors d'une chute 300 mètres plus haut, on remonte.
Remontée pour finir à la selle du Puy gris qui est assez peu tracée, une dizaine de traces. Neige Parfaite sur les 300 premiers mètres, ensuite c'est moins bon mais ça reste excellent.


Commentaires

» Par Vinchy, le samedi 18 janvier 2020 à 23:05

Wow impressionnant la crevasse! Heureusement tout s'est bien fini, ça fait pas rêver, certaines histoires avec chute dans le torrent finissent bien plus mal que cela... :lost:

» Par djack, le dimanche 19 janvier 2020 à 19:52

je suis vraiment impressionné par la photo 2. je pensais y monter seul...ça craint! tu es tombé d'une hauteur de...2m!? c'est énorme, et comment en es-tu sorti en fait?

» Par Etiennne, le lundi 20 janvier 2020 à 16:39

Salut :wink: C'est vrai que c'est impressionnant, surtout quand ne s'y attend pas du tout. Ici, c'était le même système qu'une crevasse, il y avait un pont de neige qui a craqué sous mon poid et aucun signe pour le voir, pas de trace de ruisseau dans la neige ni de bruit d'eau. Je suis tombé de 2 mètres dans le petit ruisseau, sans gravité bien-sûr, j'ai pu ressortir sans avoir besoin d'aide en taillant des marches dans la neige.
Je pense qu'il n'y a pas beaucoup de risque en étant tous seul, le ruisseau n'est vraiment pas grand ni raide et les crevasses sont pas très profondes.

» Par Vinchy, le lundi 20 janvier 2020 à 17:28

J'ai entendu l'histoire d'un guide à la Bérarde qui avait traversé comme toi le torrent, au printemps...et tombé dedans suite à un pont de neige écroulé.
Et ben, il y était resté lui par contre :( :(

Bon, c'est clair que le torrent dans lequel tu es tombé n'a pas le débit de celui de la Bérarde. Heureusement!

» Par djack, le lundi 20 janvier 2020 à 20:53

salut et merci pour les explications. J'ai eu moi aussi un pote de stage qui est passé dans un torrent il y a fort longtemps, qd il n'y avait pas de tel portable. Son coéquipier n'a pas pu le sortir et est descendu à fond de train chercher les secours. Qd ils sont arrivés le gars était vivant mais en grave hypothermie. Il a arrêté la montagne après cet épisode... Donc t'as eu du bol que ce soit un ruisseau. Quant à moi, j'ai traversé x fois le torrent en redescendant du Gd Arc. Je ne recommencerai pas ce genre de plaisanterie. Donc ton expérience aura été utile.... (tu pourrais même peut-être faire un post...)

» Par Vinchy, le lundi 20 janvier 2020 à 21:01

C'est très vieux, mais le gars décédé dans le torrent, c'est Henri Cordier, cf. paragraphe sur l'accident :OO: :
https://fr.wikipedia.org/wiki/Henri_Cordier_(alpiniste)

Je me suis trompé, pas sûr que ce soit à la Bérarde du coup

» Par Etiennne, le jeudi 23 janvier 2020 à 13:58

Tant que l'on tombe dans des petits ruisseaux, c'est jamais bien grave. Mais c'est vrai que ça peut être grave sur un gros ruisseaux ou une rivière :OO:
Je vais faire plus gaffe maintenant :lol:
Merci pour vos commentaires :wink:
Déso pour la réponse tardive :roll:

» Seuls les membres peuvent poster des commentaires sur cette sortie

La montagne présente des dangers et doit être pratiquée de façon responsable. Les informations contenues sur cette page sont données à titre indicatif et devraient uniquement être prises comme telles. Les informations relevées sur le terrain prévalent en toutes circonstances. Vous évoluez dans un milieu naturel fragile, merci de le préserver.

VTT de montagne