Accueil > Topo Guide > Sommets > Belledonne > Selle du Puy Gris > Traversée Tépey > Roches > Sortie du 03 avril 2016
 Topo validé par la modération

2758 m Selle du Puy Gris, Traversée Tépey > Roches

Données techniques

Massif : Belledonne
Secteur : Maurienne
Orientation : S
Dénivelé : 1600 m.

Difficulté de montée [?] : R
Difficulté ski [?] : 2.2 E1
Pente : 35°/100m

Nb de jours : 1
Type : Aller/Retour

Cartes : 3433OT

Matériel

couteaux

Départ/Accès

Départ : Valmaure (1205 m) - Grenoble ou Albertville -> Vallée de la Maurienne -> Sortie Col du glandon. Prendre la vallée des villards. Parking à Valmaure (1205)

Itinéraire

De Valmaure monter jusqu'aux chalets du Tepey puis remonter le fond du vallon.
A la Pierre Barme (1765m), partir à droite en longeant le torrent du Grand Pesson, et remonter des pentes très chaude dans une combe entre l'arête sud du Puy Gris (à droite) et les Têtes (à gauche) (2300m), pour accéder à la combe S finale qui mène à la Selle du Puy Gris (2758m).

Pour la descente, basculer NE, puis suivre le glacier du Puy Gris (vers l'Est), et le vallon des Roches. Pour rejoindre Valmaure, il est intéressant d'emprunter un sentier en balcon partant d'une bifurcation vers 1200m sur le sentier menant aux Roches (panneau)

Photos

Montée à la selle du Puy Gris, coté Combe du TEPEY
Montée à la selle du Puy Gris, coté Combe du TEPEY [par Jeroen]

Remarques/Variantes

Variantes :

» Versant S (D+ 1550m ; Ski 2.2)
Gagner la Selle du Puy Gris par l'itinéraire principal en A/R

» Traversée Tépey > Roches par le col du Gleysin (D+ 1900m ; Ski 2.3)
Du sommet de la selle du Puy Gris, descendre (NE) sur le col de Comberousse (2669 m). Poursuivre la descente (NE) sur le glacier du Gleysin puis jusqu'à 2330 m pour se placer dans l'axe du col du Gleysin (2578 m). Le remonter puis descendre son versant SO jusqu'à la combe des Roches. On rejoint l'itinéraire principal vers 1700 m.
Agrémente la traversée de la selle, en permettant une petite escapade sur le versant N du massif.



Sortie(s) GPS associée(s) : 10.04.14 05.01.13 29.02.12 01.01.11 05.12.07

Conditions récentes

» Pas de sortie les 15 derniers jours
» Afficher toutes les sorties liées
» Voir les conditions d'enneigement du massif

Selle du Puy Gris - Selle-ci ou Selle-là : comment savoir sans y voir ? [»] : Sortie du dimanche 03 avril 2016 par taramont

Participants : Marc PAPET, Eric

Météo

Bien couvert, voire menaçant, jusqu'à la Pierre Barme. Quelques timides éclaircies jusqu'à 2200m environ. A partir de 2500m carrément bouché avec neige (enfin l'hiver !).
Peu de vent, juste un peu avant d'arriver à la Selle.

Conditions d'accès

Etat de la route : RAS

Altitude du parking : 1205

Conditions de neige

Altitude de chaussage (montée) : 1400m (chalets du Tepey)
Altitude de déchaussage (descente) : descente sur la passerelle à 1300m et encore possibilité de skier sur une 50aine de mètres au prix de quelques déchaussages (ce plan est à présent caduc)

Activité avalancheuse observée : rien en cours de course, beaucoup de coulées préexistantes rive D du torrent du Tepey et sur une croupe basse sous Roche Boucherin - traces d'une coulée ancienne directement sous la Selle

Manteau neigeux humidifié en profondeur (pas de regel nocturne) jusqu'à 1900m environ. Ensuite, çà devient de plus en plus ferme avec quelques cms bien mouillés en surface. A partir de 2500m, c'est tout bon avec une mince pellicule de neige fraîche sur un fond ferme mais non glacé. En résumé : descente 5* jusqu'à 2500m - 4* jusqu'à 1800 - ensuite 2* mais pas trop gênant puisque bcp de trace directe

Skiabilité [?] : ●●●○○


Récit de la sortie/Remarques diverses

Itinéraire suivi : versant S en A/R - Dénivelé réel effectué : 1570m

Depuis très exactement 9 jrs, je rongeais mon frein (Marc d'ailleurs aussi). Et ce qui devait arriver, arriva : il a lâché. Non, David, il n'est pas nécessaire de venir au garage demain à l'aube avant de partir en rando, c'est juste une façon de parler ; j'ai déjà assez de remords d'avoir chamboulé votre planning de samedi à cause de ma crevaison avant l'aube en partant pour Belledonne. Donc, je ne voulais pas écrire une enième histoire de but, de bouse, de batifolage aquatique, de bérézina, de bains alpins au bord de plages de sable fin (mais si, il y a eu un arrivage récemment), de bains de pieds, de siège, de boue, que sais-je encore. J'ai donc attendu. Mais point trop n'en faut. Et le voyage sera finalement moins humide qu'il ne promettait de l'être au départ.
Avec nous, il y avait Eric. C'était sa 4e sortie de la saison. Je veux dire sortie rando car j'ai cru comprendre qu'il sortait souvent de son lit rapport au petit dernier qui refuse de faire ses nuits. Eh, bien, l'ami Eric, on s'est chargé de le remettre en Selle. Pour la suite, on verra bien s'il revient.
Avant les chalets de Tepey, on ne chaussera sans doute plus cette année. Plus haut, il y a encore de quoi faire. Juste un déchaussage pour traverser un ruisselet.
Le temps d'arriver à la Pierre Barme, quelques culottes de gendarmes ont fait leur apparition. Il n'y avait pourtant pas foule dans le vallon qui aurait pu leur faire croire à une manif d'altitude : 9 personnes (nous compris) et une harde de bouquetins : maigre pour un dimanche. Malheureux qui vous laissez influencer par la météo ! On a pourtant fait sinon du grand ski du moins du bon ski !
A 2300m environ, dans le jour blanc et sans Puy Gris visible, on s'est pris la tête. A D ou à G ? Normal, on était sous Les Têtes ! Le tir fut vite redressé, la pente a vite fait de même. Mais 3 personnes redescendaient déjà et donnèrent le la. C'est donc bien là.
Dire qu'on a contemplé toutes les montagnes du monde en toute quiétude bien calés sur une Selle inondée de soleil serait un tantinet exagéré. On ne peut pas non plus dire que des vents violents tentaient de nous désarçonner. Il y en avait juste suffisamment pour nous faire prendre l'onglée sous les sabots de devant, les peaux mouillées puis refroidies avaient garanti les sabots des pattes de derrière. Sans trainer, on a vite profité du tout bon, puis du encore bon. Plus bas, j'avais plutôt l'impression d'être un de ces brabançons qui, dans la baie d'Ostende, fendent laborieusement les flots pour trainer le filet à crevettes. (c'est peut-être pour çà qu'il y a un « Passage de Brabant » dans le secteur.....)


Commentaires

» Par Filou38, le lundi 04 avril 2016 à 13:29

Bonjour Taramont, si je ne trompe pas, vous êtes partis juste avant nous et là j'en suis sûr, vous avez fait un bien meilleur choix que nous. Nous avons eu la bonne "mauvaise" idée de viser la combe NE de la Cime du Sambuis. Nous avons plus porté à la descente qu'à la montée :ill: et avons stopper dans la combe de Mont Rond, la neige bien trop ramollo nous a convaincue à signer le but :(
J'espère que tu ne m'en voudras pas, je profite sournoisement de ton CR pour donner les conditions de la combe voisine :oops:
Content de lire que les conditions étaient assez bonne pour vous, ça laisse du choix pour la suite de la saison mais un peu déçus de ne pas vous avoir suivi, nous avons hésité un instant en vous voyant partir dans la combe du Tepey.
Sans doute à une prochaine fois et d'ici là, bonne poursuite de saison à toi et tes compères :)

» Par Khara, le lundi 04 avril 2016 à 20:44

Bonjour et merci pour toutes ces bonnes nouvelles :D Car 9 jours sans sortie, même en étant informé des problèmes de mécanique et de freins, cela commençait à m'inquiéter :wink:
Taramont le retour, bonne continuation :D

» Par taramont, le lundi 04 avril 2016 à 22:39

@Filou38 : même pas vu que nous étions suivis (à part 3 gars qui nous ont doublés un peu au-dessus de la Pierre Barme sinon j'aurais bien sûr usé de toute ma force de conviction pour vous inciter à partager notre balade - pas de souci pour le complément de renseignements apporté, le site est fait pour çà - bonne continuation à vous aussi :)
@Khara : merci, qu'il s'agisse de mécanique ou d'intempéries, j'espère que la loi des séries sera bientôt abrogée

» Seuls les membres peuvent poster des commentaires sur cette sortie

La montagne présente des dangers et doit être pratiquée de façon responsable. Les informations contenues sur cette page sont données à titre indicatif et devraient uniquement être prises comme telles. Les informations relevées sur le terrain prévalent en toutes circonstances. Vous évoluez dans un milieu naturel fragile, merci de le préserver.

VTT de montagne