Accueil > Topo Guide > Sommets > Belledonne > Traversée de Belledonne > Intégrale depuis Chamrousse > Sortie du 15 mars 2014
 Topo validé par la modération

2926 m Traversée de Belledonne, Intégrale depuis Chamrousse

Données techniques

Massif : Belledonne
Secteur : Grésivaudan
Orientation : T
Dénivelé : 5600 m.

Difficulté de montée [?] : F
Difficulté ski [?] : 3.3 E2
Pente : 40° max

Nb de jours : 1, 2
Type : Traversée

Cartes : 3335OT

Matériel

Des jambes, un gros moral et la pleine lune


Départ/Accès

Départ : Chamrousse (Le Recoin) (1650 m) - Grenoble > Uriage > Chamrousse (Le Recoin)

NB: Ce départ est accessible en TC

Itinéraire

Col de Freydane (2645 m) D+ : 1200 m ; D- : 550 m
Du Recoin, suivre le GR jusqu’à la brèche Robert Sud. Redescendre aux lacs Robert et traverser vers le lac Léama et le Lac Longet puis le refuge de la Pra. Poursuivre en remontant aux lacs du Doménon puis gagner le col de Freydane.
Du col descendre le glacier de Freydane et rester en rive droite vers 2500 m pour franchir le bas du glacier. Poursuivre jusqu’au replat coté 2309 m.

Epaule ouest du Rocher de l’Homme (2600 m) D+ : 350 m ; D- : 250 m
Remonter vers le lac coté 2373 m puis remonter des vallonnements en direction du col de Roche Noire. Vers 2450 m, traverser le ravin de la Lauzière de Roche Noire (légère descente) puis remonter un goulet raide direction N et enfin la dernière pente pour atteindre l’Epaule O du Rocher de l’Homme.
Descendre en versant N (200 m à 40°) jusqu’à 2350 m environ en tirant en traversée à droite jusque sous le col de la mine de Fer.

Brèche de Roche Fendue (2480 m) D+ : 200 m ; D- : 950 m
Remonter au col de la Mine de Fer. Garder les peaux pour la descente au pied du sommet Colomb et remonter à la brèche de Roche Fendue.
Descendre versant Rivier d’Allemont jusqu’aux Trois Laux. Passer au pied du point 2338 m au dessus d’une petite barre rocheuse vers l’altitude 2150 m (légère remontée possible). Traverser les ruisseaux de la Grande Montagne et du Village en perdant un minimum d’altitude puis la Suif, la Berche pour atteindre le ruisseau des Combes vers 1650 m.

Col de la Vache (2556 m) D+ : 900 m ; D- : 400 m
Remonter en rive droite du ruisseau jusqu’au replat à 2084 m. Obliquer vers le NE pour remonter des vallonnements en direction du Grand Clôt. Vers 2300 m, obliquer à l’E pour rejoindre un petit lac et remonter la combe ouest du col de la Vache.
Descendre le versant est jusqu’au lac du Cos.

Col du Mouchillon (2480 m) D+ : 300 m ; D- : 750 m
Contourner le lac du Cos par la rive gauche (ou le traverser) puis remonter au lac Blanc puis au col du Mouchillon par son versant SO.
Descendre en versant N jusqu’au vallon de la Combe Madame et le refuge.

Col du Tépey (2716 m) D+ : 970 m ; D- : 590 m
Du refuge partir plein N puis remonter intégralement le vallon de la Plagne Vaumard jusqu’au col du Tépey.
Descendre en versant E jusque vers 2450. Continuer vers l’E par le vallon au N de Roche Boucherin puis rejoindre le torrent du Grand Pesson vers 2150 m juste au pied du point coté 2304 m.

Selle du Puy Gris (2758 m) D+ : 630 m ; D- : 800 m
Remonter en rive gauche du torrent, puis vers 2500 m obliquer plein N jusqu’à la Selle du Puy Gris.
Descendre coté glacier du Puy Gris jusque 1950 en traversant le plus possible à gauche jusqu'à buter sous le point 2023.

Col du Villonet (2457 m) D+ : 510 m ; D- : 400 m
Remonter les quelques mètres jusqu'au plat 2023 puis rejoindre Combe Rousse en traversée légèrement descendante. Remonter Entièrement Combe Rousse, laisser à droite le col des Balmettes et poursuivre jusqu'au col du Villonet.
Descendre dans la combe N et vers 2150 tirer progressivement à gauche pour atteindre la cote 2050 à l'W de vieille Route.

Col de la Lavoire (2382 m) D+ : 330 m ; D- : 330 m
Traverser le torrent du Merlet et remonter N puis NE jusqu'au col de la Lavoire. Descendre N puis tirer sur la gauche pour atteindre le lac du Bacheux puis sur la droite en traversée pour atteindre le pied du col du Golachon vers la cote 2050.

Col du Golachon (2167 m) D+ : 120 m ; D- : 1170 m
Monter au col et descendre le court couloir qui se présente pour rejoindre le combe de la valette jusqu'à la route de Servion où l'on aura prévu un moyen de transport pour le retour.

TOTAL : D+: 5500 m ; D- : 6250 m et environ 50km

Trace GPS


| QRcode | VisuGPX

Remarques/Variantes

Le refuge de la combe Madame, à peu près à mi parcours peut être appréciable pour faire une pause confortable.
Course à réaliser un jour de pleine lune, de préférence sans vent et avec des conditions de neige de printemps en versant E et poudreuse en versant N. Février mars semblent être les mois idéaux.

Variantes (entre-autres) :
- Petite traversée : Idem jusqu'à la selle du Puy Gris puis en traversant sur le col de Comberousse et en descendant sur Gleysin (-950m)
- Par le Rocher Blanc : Des 7 laux remonter au col de l'Amiante puis au rocher Blanc, descendre la combe madame jusqu'à 2128 puis remonter la combe de la Marmottane, laiser le passage Brabant main gauche et rejoindre le Col du Tepey en traversée. Avantage : On foule le plus haut sommet skiable de Belledonne. Inconveniant : on ne passe plus par le refuge de la Combe Madame (+120m)
- La même en 2 jours en dormant à la Combe Madame

Sommet(s) associé(s) : Col de la Lavoire Col du Tépey Col de la Mine de Fer Selle du Puy Gris Col du Villonet Pas de la Coche Col du Golachon Col de la Vache Col de Freydanne

Refuge(s) associé(s) : Refuge de la combe Madame

Sortie(s) GPS associée(s) : 16.03.07

Photos

Sous le Grand Pic, point culminant du Massif.
Sous le Grand Pic, point culminant du Massif. [par sebelene]

Conditions récentes

» Pas de sortie les 15 derniers jours
» Afficher toutes les sorties liées
» Voir les conditions d'enneigement du massif

Traversée de Belledonne, Intégrale depuis Chamrousse [»] : Sortie du vendredi 14 au samedi 15 mars 2014 (2 jours) par GUIMS

Participants : Alex

Météo

- Samedi: Bonne visibilité, beaucoup de vent aux cols (40/50 km/h), températures élevées.

Conditions d'accès

Etat de la route : bonne

Altitude du parking :
1400 m

Conditions de neige

LieuAltitudeOrient.HeureMeuble/TotaleTypeCommentaire
Casserousse14001h30Damée
C Freydane2645NE7h45Cartonnée
Rocher de l'homme2700N9h00Poudre tassée
Roche Fendue2400E11hIrrégulière
Pas de la coche2000SE12h30Transfo lourde
Col de la Vache2560E15hCartonnée
Col du Mouchillon2500N17h30Poudre lourde
Tepey2700NE9h30Irrégulière
Selle de Puy Gris2758E11hPoudreCarton sur le haut puis bonne section de poudre plus bas
Col des Fontaines2480N14hPoudre tassée
Altitude de chaussage (montée) : 1400 (pistes)
Altitude de déchaussage (descente) : ? (trop fatigué à ce moment ...)

Activité avalancheuse observée : Rien vu, mais risques d'avalanche de fonte dès midi sous 2000 m du fait de la chaleur et du regel malgré tout médiocre le deuxième jour.

Skiabilité [?] : ●●●○○


Récit de la sortie/Remarques diverses

Itinéraire suivi : Casserousse >> Breche N lac roberts >> Col de Freydane >> Epaule Rocher de l’homme >> Mine de fer >> Roche fendue >> Pas de la coche >> C de la vache >> C Mouchillon >> Refuge de la combe madame >> C du Tepey >> Selle de Puy Gris >> C des fontaines >> Allevard par le Veyton (J1: D+3100m, J2:D+2130m) - Dénivelé réel effectué : 5230m

Apres une première approche «light» (la gorge >> combe madame >> la bourgeat noire) il y a deux ans, sur cette traversée, nous revoilà parti sur une variante plus ambitieuse (Chamrousse >> la Chambre). On serait rentré en train depuis la gare de la Chambre. Au final ce sera Chamrousse >> Allevard.
Traversé magnifique. Au final, les difficultés principales à gérer ont été les pieds humides (et du coup les ampoules), les peaux mouillées (et du coup qui ne collent plus), et les horaires (c’est long et ça chauffe…).
J1: Après un bon plat de pâte et une sieste de 1 heure (courte, mais bonne pour le moral), nous sommes partis de Casserousse à 1h30 sous la pleine lune. Bon regel et ça va continuer... La traversée entre les lacs robert et le refuge de la Pra est laborieuse (ça monte et ça descend: merci à la pleine lune et au GPS!). Petite pause nocturne au refuge pour reprendre des forces. Avec le jour qui arrive le sommeil s’en va et le fort vent de N annoncé nous réveil au col de Freydane. Il sera là d’ailleurs à chaque col pendant tout le week end … sympa… Descente carton et remontée à l’épaule de l’homme (on passe aux points 2309 et 2373): bonne poudre tassée sur le versant N. Remontée à la roche fendue pour la «pause» de 11h… On voit apparaitre quelques skieurs et on se sent un peu moins seul au monde… Descente très médiocre (irrégulière) puis longue traversée jusqu’au pas de la coche (tirer à flan au mieux puis courte remontées galères sans les peaux) puis descente sous les aiguilles du Pin versant Est: nous y arrivons trop tard: le passage est court mais c’est bas et ça sent vraiment pas bon: on rephoque et on se casse d’ici… On comptait un peu sur le vent et les nuages pour maintenir un peu le regel: mais il semble qu’il n’ait fait que nous refroidir aux cols et cartonner les descentes nord: partout ailleurs la chaleur ambiante fait son job… (une variante un peu plus longue mais plus safe par le col de l’aigleton serait certainement mieux). Assez rapidement, on est sorti et on se retrouve sur un long versant ouest et on se sent mieux… Au-dessus de 2000m, le regel est également meilleur et on arrive à la combe final pour accéder au col de la vache: là mieux vaut éviter de trop tirer à flan sur les pentes Sud et filer assez vite dans le fond de la combe (kit à rajouter un peu de D+, on n’est plus à ça prés …). Descente en neige irrégulière (tranfo croutée ou carton au choix). Le passage au lac est magnifique mais la remontée au mouchillon est longue…: une des peaux ne tiens plus sur la remontée finale au col: il est temps d’arriver + il commence à neiger en arrivant au col (17h30)... Descente en poudre lourde pas trop mal (avec des gros skis …). Personne au refuge, mais ça ne va pas durer … On va chercher de l’eau à la rivière (sous la pluie …): pas la peine il y a une source plus proche du refuge. Merci à ceux qui sont allé chercher du bois: on a apprécié! Cependant ce sera difficile de faire sécher les peaux et les chaussettes aie aie …
J2: Lever à 4h mais on va trainer grave pour partir. Bonne nouvelle le regel à l’air «potable» (on n’y croyait pas vraiment à la base …). Au moment de décoller, après avoir enlevé la couche de glace sur les skis, on s’aperçoit que les peaux ne tiennent pas un pet. On essaie de rallumer le poêle en vain … A force de frotter et de mettre des doubles faces on finit par décoller (6h30): inespéré au vu des conditions de la veille au soir et de la météo annoncée. Cela montre qu’il vaut mieux être persévérant dans ce genre d’entreprise… Tout se déroule bien jusqu’à l’arrivée en vue du Villonet (12h). La traversée du bas pour accéder à Combe Rousse a vraiment une salle tête (cf la photo). Au vue de cela et de l’horaire, on décide de passer par le col des fontaines. La descente Nord se passe nickel (poudre tassée). On tire à flan au max rive gauche pour ne pas pousser. Tout va nickel jusqu’au barrage. Ensuite c’est un peu la guerre pour trouver le sentier d’été (pas bcp de passages dans ce vallon sauvage du Veyton …). On essaie de ne pas trop trainer sous les versant Ouest qui nous domine: il fait chaud … . Les anciennes coulées sont énormes…On finit par rejoindre la route forestière qu’on peut descendre un bout de temps à ski. On arrivera à pied dans Allevard vers 18h00. Dommage dernier bus à 17h30… Retour en voiture du coup…
En tout cas super traversée riche en apprentissages sur l’importance de prendre soin de ces peaux et de ses pieds …




Commentaires

(pas de commentaires)» Seuls les membres peuvent poster des commentaires sur cette sortie

La montagne présente des dangers et doit être pratiquée de façon responsable. Les informations contenues sur cette page sont données à titre indicatif et devraient uniquement être prises comme telles. Les informations relevées sur le terrain prévalent en toutes circonstances. Vous évoluez dans un milieu naturel fragile, merci de le préserver.

VTT de montagne