Accueil > Topo Guide > Sommets > Belledonne > Traversée de Belledonne > Intégrale depuis Chamrousse > Sortie du 18 mars 2006
 Topo validé par la modération

2926 m Traversée de Belledonne, Intégrale depuis Chamrousse

Données techniques

Massif : Belledonne
Secteur : Grésivaudan
Orientation : T
Dénivelé : 5600 m.

Difficulté de montée [?] : F
Difficulté ski [?] : 3.3 E2
Pente : 40° max

Nb de jours : 1, 2
Type : Traversée

Cartes : 3335OT

Matériel

Des jambes, un gros moral et la pleine lune


Départ/Accès

Départ : Chamrousse (Le Recoin) (1650 m) - Grenoble > Uriage > Chamrousse (Le Recoin)

NB: Ce départ est accessible en TC

Itinéraire

Col de Freydane (2645 m) D+ : 1200 m ; D- : 550 m
Du Recoin, suivre le GR jusqu’à la brèche Robert Sud. Redescendre aux lacs Robert et traverser vers le lac Léama et le Lac Longet puis le refuge de la Pra. Poursuivre en remontant aux lacs du Doménon puis gagner le col de Freydane.
Du col descendre le glacier de Freydane et rester en rive droite vers 2500 m pour franchir le bas du glacier. Poursuivre jusqu’au replat coté 2309 m.

Epaule ouest du Rocher de l’Homme (2600 m) D+ : 350 m ; D- : 250 m
Remonter vers le lac coté 2373 m puis remonter des vallonnements en direction du col de Roche Noire. Vers 2450 m, traverser le ravin de la Lauzière de Roche Noire (légère descente) puis remonter un goulet raide direction N et enfin la dernière pente pour atteindre l’Epaule O du Rocher de l’Homme.
Descendre en versant N (200 m à 40°) jusqu’à 2350 m environ en tirant en traversée à droite jusque sous le col de la mine de Fer.

Brèche de Roche Fendue (2480 m) D+ : 200 m ; D- : 950 m
Remonter au col de la Mine de Fer. Garder les peaux pour la descente au pied du sommet Colomb et remonter à la brèche de Roche Fendue.
Descendre versant Rivier d’Allemont jusqu’aux Trois Laux. Passer au pied du point 2338 m au dessus d’une petite barre rocheuse vers l’altitude 2150 m (légère remontée possible). Traverser les ruisseaux de la Grande Montagne et du Village en perdant un minimum d’altitude puis la Suif, la Berche pour atteindre le ruisseau des Combes vers 1650 m.

Col de la Vache (2556 m) D+ : 900 m ; D- : 400 m
Remonter en rive droite du ruisseau jusqu’au replat à 2084 m. Obliquer vers le NE pour remonter des vallonnements en direction du Grand Clôt. Vers 2300 m, obliquer à l’E pour rejoindre un petit lac et remonter la combe ouest du col de la Vache.
Descendre le versant est jusqu’au lac du Cos.

Col du Mouchillon (2480 m) D+ : 300 m ; D- : 750 m
Contourner le lac du Cos par la rive gauche (ou le traverser) puis remonter au lac Blanc puis au col du Mouchillon par son versant SO.
Descendre en versant N jusqu’au vallon de la Combe Madame et le refuge.

Col du Tépey (2716 m) D+ : 970 m ; D- : 590 m
Du refuge partir plein N puis remonter intégralement le vallon de la Plagne Vaumard jusqu’au col du Tépey.
Descendre en versant E jusque vers 2450. Continuer vers l’E par le vallon au N de Roche Boucherin puis rejoindre le torrent du Grand Pesson vers 2150 m juste au pied du point coté 2304 m.

Selle du Puy Gris (2758 m) D+ : 630 m ; D- : 800 m
Remonter en rive gauche du torrent, puis vers 2500 m obliquer plein N jusqu’à la Selle du Puy Gris.
Descendre coté glacier du Puy Gris jusque 1950 en traversant le plus possible à gauche jusqu'à buter sous le point 2023.

Col du Villonet (2457 m) D+ : 510 m ; D- : 400 m
Remonter les quelques mètres jusqu'au plat 2023 puis rejoindre Combe Rousse en traversée légèrement descendante. Remonter Entièrement Combe Rousse, laisser à droite le col des Balmettes et poursuivre jusqu'au col du Villonet.
Descendre dans la combe N et vers 2150 tirer progressivement à gauche pour atteindre la cote 2050 à l'W de vieille Route.

Col de la Lavoire (2382 m) D+ : 330 m ; D- : 330 m
Traverser le torrent du Merlet et remonter N puis NE jusqu'au col de la Lavoire. Descendre N puis tirer sur la gauche pour atteindre le lac du Bacheux puis sur la droite en traversée pour atteindre le pied du col du Golachon vers la cote 2050.

Col du Golachon (2167 m) D+ : 120 m ; D- : 1170 m
Monter au col et descendre le court couloir qui se présente pour rejoindre le combe de la valette jusqu'à la route de Servion où l'on aura prévu un moyen de transport pour le retour.

TOTAL : D+: 5500 m ; D- : 6250 m et environ 50km

Trace GPS


| QRcode | VisuGPX

Remarques/Variantes

Le refuge de la combe Madame, à peu près à mi parcours peut être appréciable pour faire une pause confortable.
Course à réaliser un jour de pleine lune, de préférence sans vent et avec des conditions de neige de printemps en versant E et poudreuse en versant N. Février mars semblent être les mois idéaux.

Variantes (entre-autres) :
- Petite traversée : Idem jusqu'à la selle du Puy Gris puis en traversant sur le col de Comberousse et en descendant sur Gleysin (-950m)
- Par le Rocher Blanc : Des 7 laux remonter au col de l'Amiante puis au rocher Blanc, descendre la combe madame jusqu'à 2128 puis remonter la combe de la Marmottane, laiser le passage Brabant main gauche et rejoindre le Col du Tepey en traversée. Avantage : On foule le plus haut sommet skiable de Belledonne. Inconveniant : on ne passe plus par le refuge de la Combe Madame (+120m)
- La même en 2 jours en dormant à la Combe Madame

Sommet(s) associé(s) : Col de la Lavoire Col du Tépey Col de la Mine de Fer Selle du Puy Gris Col du Villonet Pas de la Coche Col du Golachon Col de la Vache Col de Freydanne

Refuge(s) associé(s) : Refuge de la combe Madame

Sortie(s) GPS associée(s) : 16.03.07

Photos

Sous le Grand Pic, point culminant du Massif.
Sous le Grand Pic, point culminant du Massif. [par sebelene]

Conditions récentes

» Pas de sortie les 15 derniers jours
» Afficher toutes les sorties liées
» Voir les conditions d'enneigement du massif

Traversée de Belledonne, Intégrale depuis Chamrousse [»] : Sortie du jeudi 16 au samedi 18 mars 2006 (3 jours) par Clément Pernet

Participants : Guillaume, Julien, Cécile et Thomas qui nous a rejoint vendredi à Prabert

Météo

Beau jeudi et vendredi.
Voilé, puis fine neige samedi.
Lune encore bien pleine se levant à 21h jeudi soir.

Conditions d'accès

Etat de la route :
Dégagée
Altitude du parking :
1730

Conditions de neige

Conditions de neige :
Dans l'ensemble très bonnes:
dure pour les remontées S, poudreuse dans les versant N. De grosses accumulations ont provoqué des départs de plaques importants en NO et SO (surtout entre les cols de l'Aigleton et de la Vache), mais tout n'est pas encore parti. Rester vigilant. Neige lourde en dessous de 2200 à partir de samedi.


Altitude de chaussage (montée) : 1730
Altitude de déchaussage (descente) : 1095

Skiabilité [?] : ●●●●○


Récit de la sortie/Remarques diverses

Itinéraire suivi : Topo - Dénivelé réel effectué : 5100m

Variante par le Rocher Blanc et jusqu'à Gleysins, en 3 jours. Pas d'artif : monté en peaux par la brèche Robert).

Jour 1: Chamrousse -> Habert D'Aiguebelle D+ 1850.
Descentes sublimes sur le glacier de Freydane et du Rocher de l'Homme. Coucher de soleil au pied de la Mine de Fer avec une petite soupe qui finira dans la neige tellement on était émus! Nuit noire à la Brèche fendue, d'où une deuxième tentative de soupe pour attendre 1/2heure que la lune quasi-pleine se lève (21h). Descente-traversée féerique à jusqu'au pas de la Coche. Poudre à la frontale jusqu'au habert d'Aiguebelle.

Jour 2: Aiguebelle -> Combe Madame D+ : 1720m
Montée par le col de l'Aigleton pour varier. Solitude et neige de rève à la redescente du col de la Vache. Remontée au col de l'amiante avec des lumières chatoyantes pour finir par un coucher de soleil au Rocher Blanc. La poudre dans Combe-Madame est toujours aussi agréable.

Jour3: Combe Madame -> Gleysins D+ : 1530
Temps voilé puis neigeux dans la remontée au col d'Arguille. Descente plus agréable au lac Blanc pour finir tranquillement au col de la Valloire. Encore de la bonne poudre en redescendant sur Gleysins, se changeant en neige lourde au dessus du refuge de l'Oulle.

Troisième tentative enfin fructueuse pour Julien et Guigui. Une météo antibutogène, une neige idéale et une pleine lune au rendez-vous pour permettre une ambiance nocturne magique. "Trop peu de chance de buter, c'est même par drôle!" Une virée vraiment sauvage, où l'on fait la trace presque partout. De quoi se remplir la tête de belles images.

Le récit par Julien est sur le site de la Flamby Team.

Etat des refuges:
* Aiguebelle : 4 matelas, 1 couverture mais pas de bois (un peu froid).
* Combe Madame : pas de matelas, mais du bois (surtout du sapin pour l'allumage).


Commentaires

» Par henyan, le dimanche 19 mars 2006 à 18:22

Bien cette traversée tranquille au rythme de croisière. :)

» Par Clément Pernet, le dimanche 19 mars 2006 à 18:27

Oui, c'est plus modeste que celle rentrée précédemment, mais l'objectif recherché n'était pas le même! De toute façon, on fait les sortie qu'on peut :happy:

» Par Amanda, le dimanche 19 mars 2006 à 22:43

Et ben je crois que cette formule me conviendrait mieux :cool:
Super, ça donne envie ces couleurs, le prochaine fois je viens! :wink:

» Par Laurent Maingault, le lundi 20 mars 2006 à 13:04

Bon bah je suis vert de voir les photos.
Bien joué, y avait l'air d'avoir de la bonne neige et la nocturne devait être sympathique.

» Par riftzone, le lundi 20 mars 2006 à 15:06

Joli parcours dans un timing moins surhumain que la précédente traversée... :cool:

» Par Man, le lundi 20 mars 2006 à 22:01

Belles photos ! :)

» Par Lucio, le mardi 21 mars 2006 à 16:49

C'est quand même dommage de faire 5100 m de D+ pour revenir avec un NIS :P Trêve de plaisanterie (jalousie ?), c'est une bien belle réussite !

» Par Clément Pernet, le mardi 21 mars 2006 à 16:58

Ben de toute façon, même en terminant aux Gd Moulins où à Chamonix, ç'aurait été un NIS, vu qu'on a porté les skis sur les 10 premiers mètres du col d'Arguille en cailloux :lol:

» Par Jeroen, le jeudi 23 mars 2006 à 22:33

J'avais raté votre sortie :oops:
Joli, superbes photos !

» Les commentaires sur cette sortie sont verrouillés

La montagne présente des dangers et doit être pratiquée de façon responsable. Les informations contenues sur cette page sont données à titre indicatif et devraient uniquement être prises comme telles. Les informations relevées sur le terrain prévalent en toutes circonstances. Vous évoluez dans un milieu naturel fragile, merci de le préserver.

VTT de montagne