Accueil > Topo Guide > Sommets > Belledonne > Selle du Puy Gris > par les Roches > Sortie du 21 décembre 2010
 Topo validé par la modération

2758 m Selle du Puy Gris, par les Roches

Données techniques

Massif : Belledonne
Secteur : Maurienne
Orientation : E
Dénivelé : 1650 m.

Difficulté de montée [?] : F
Difficulté ski [?] : 2.2 E1
Pente : 30°

Nb de jours : 1
Type : Aller/Retour

Cartes : 3433OT

Matériel

Pas de matériel particulier

Départ/Accès

Départ : Les Roches (1138 m) - Depuis grenoble, prendre l'autoroute en direction d'Alberville puis bifurquer dans la vallée de la maurienne. A saint Etienne de Cuines, prendre la vallée des villards. Parking aux Roches (1138).

Itinéraire

Traverser le pont et remonter par le sentier situé en rive droite du torrent des roches jusqu'à rejoindre les ruines de l'Orselle. Prendre à gauche la combe et longer la face nord du Puy Gris. Au bout de la combe, rejoindre la selle du Puy Gris (2758m) à Gauche. Possibilité aussi de passer par le col de comberousse (2669m). et le col de la valloire (2751m).

Photos

le "dit" couloir nord du Puy Gris
le "dit" couloir nord du Puy Gris [par damichou]
La Selle du Puy Gris versant Roches
La Selle du Puy Gris versant Roches [par cevenol38]

Remarques/Variantes

Pour la descente on peut basculer sur la combe du Tepey jusqu'à Valmaure. Il faut ensuite rejoindre les roches par la route (15 minutes).

Variantes :

» Charmet de l'Aiguille, versant SE (D+ 1700m ; Ski 3.1 ; Orientation SE)
Des Roches, remonter la Combe des Roches, soit en rive droite ou gauche, jusqu'à l'Orselle (1720). Tourner à gauche et remonter des pentes plus soutenues sur la droite. On sort sur une zone plus plane (moraine) que l'on quitte rapidement en obliquant à droite pour rentrer dans le beau vallon SE. Le remonter jusqu'au sommet Est du charmet de l'Aiguille (2800m, le vrai sommet est juste de l'autre côté du couloir N). Celui-ci part juste au pied après 10m de désescalade ou par une petite pente raide 10m avant le sommet Est).
Descente par le même itinéraire ou en boucle par le couloir-----> cf course: "traversée S/N au départ des Roches).
Pente terminale assez exposée (E3).

» Descente par le vallon du Teppey (D+ 1700m ; Ski 2.2 ; Orientation SE)
Descendre la vallon du Teppey jusqu'à Valmaure, puis marcher 500m sur la route pour rejoindre les Roches.

» Couloir Nord (D+ 1640m ; Ski 4.3 ; Orientation N)
A 2500m, le couloir est évident sur la gauche en montant dans le vallon de l'ancien glacier du Puy Gris, il débouche à l'est du Puy Gris. Pour la pente, elle s'approche du 50° sur les 20m du haut, sinon un bon 45° sur 100m



Voir aussi : Selle du Puy gris, traversée Tepey -> Roches, depuis Valmaure

Sortie(s) GPS associée(s) : 16.03.17 16.01.11

Conditions récentes

» Pas de sortie les 15 derniers jours
» Afficher toutes les sorties liées
» Voir les conditions d'enneigement du massif

Selle du Puy Gris, par les Roches [»] : Sortie du mardi 21 décembre 2010 par Clément Pernet

Participants : Morgan, et Dora, trouvée dans les branches aux ruines de l'Orselle

Météo

Couvert, très peu de vent (localement), quelques giboulée

Conditions d'accès

Etat de la route : ok jusqu'au village de St Colomban, enneigée dans le village

Altitude du parking : 1150m

Conditions de neige

LieuAltitudeOrient.HeureMeuble/TotaleTypeCommentaire
Forêt1150-130020cm/20cmPoudre lourdehumdifiée
Combe des Roches Rive D1300-160040cm/?Croutée finHumidifiée croutée en rive G à la montée
Combe des Roches Rive D1300-160040cm/?Poudre lourderive D à la descente
Verrou du glacier du Puy Gris1600-2200NE40-80cm/?Poudre tasséetrès peu de travail du vent, excellente à skier
Morraine du glacier2200-2450>1m/?Poudre tasséeprobablement plaquée par endroits, grosses accus
Très bon enneigement global:
- juste ce qu'il faut pour la forêt (sans trop de passages),
- de la poudreuse lourde un peu partout jusqu'au verrou où elle devient plus légère mais tassée (pas d'humidification). Les quantités mobilisables augmentent, mais très peu de travail du vent, et pas de sous-couche fragile détectée.
- Les pentes pour accéder à la crête de la moraine nous ont posé pas mal de question. Plus d'1m mobilisable, et des zones plaquées, mais pas partout, et toujours pas de sous-couche fragile détectée (test pas vraiment 100% fiable sur une telle épaisseur).

Altitude de chaussage (montée) : 1150m
Altitude de déchaussage (descente) : 1150m

Activité avalancheuse observée : Néant

Skiabilité [?] : ●●●●○


Récit de la sortie/Remarques diverses

Itinéraire suivi : Topo - Dénivelé réel effectué : 1300m

Pour assurer l'enneigement et la protection du vent de SW, on vise la classique combe des roches, qui fait souvent un bon échauffement en début de saison. Réussite totale sur les trois critères, surtout concernant l'échauffement qui s'est transformé en grosse bavante, vu qu'il fallait tracer à partir des ruines de l'Orselle, où Morgan se fera une copine avec Dora, au physique bien gonflé... à l'Hélium!
En prenant de l'altitude et de la pente, on se pose de plus en plus de questions sur le manteau. Pour le verrou ça semble très sain, mais pour la suite, pour accéder à la moraine, on cherchera un bon moment une solution de passage au moins raide, en s'appuyant au mieux sur les rochers.
Le vent se lève, la fatigue pointe, les giboulées aussi, on connaît la suite, ... Autant de mauvaises raisons pour qualifier le sommet de cette moraine de point final de la course, avant de se goinfrer de cette poudreuse très agréable.


Commentaires

» Par Tchouf, le mardi 21 décembre 2010 à 22:22

Excellent :lol:

» Par snowdingue, le mardi 21 décembre 2010 à 23:47

irresponsable, y en a qui laissent leurs gosses dans la bagnole en plein cagne, là il l'enmène sa gamine à la neige en short et tee-shirt
mais que font les modos :P

» Par papagalo, le mercredi 22 décembre 2010 à 08:03

Il y a une dizaine d'années, j'ai fait cette rando et, à la descente, j'ai trouvé un ballon gonflé à l'hélium dans la neige. Comme l'indiquait un carton attaché, le ballon avait été lâché d'un village du vignoble jurassien lors d'une opération commerciale de vignerons et on offrait une bouteille de vin blanc :D à celui qui renverrait le carton. Chose faite, bouteille reçue quelques temps plus tard, bouteille bue...

» Par skicool, le mercredi 22 décembre 2010 à 08:56

J'ai adoré

» Par Clément Pernet, le mercredi 22 décembre 2010 à 10:38

@papagalo: il doit y avoir un truc particulier dans l'aérologie de la combe des Roches qui fait converger tous les ballons... Hélas, ni bouteille ni carton, ni carton de bouteilles au pied de Dora, elle a fini dans une poubelle devant le comissariat de l'Ile verte (un petit malaise en me battant pour la faire tenir dedans, sous l'oeil de la maréchaussée :roll: ). En bon jurassien, j'espère que tu as apprécié ton cadeau tombé du ciel!

» Par Pja, le mercredi 22 décembre 2010 à 14:39

Sagesse sagesse, vademecum du montagnard éprouvé... un montagnard qui identifie avec une dextérité certaine, les sommets de Savoie! :lost: Faut envisager un déménagement! :wink:

» Par Etienne -H-, le lundi 02 mai 2011 à 11:45

J'ai trouvé pas très loin de là (Montrond) courant mars un Spiderman mais dégonflé: peut-être mort de chagrin de n'avoir pu retrouver sa Dora?

» Ajouter un commentaire






biggrin smile sad eek confused cool mad razz lol ill evil rolleyes wink redface happy lost
HTML interdit. BBCode Autorisé.


Oui, c'est ça ! (cliquez dans le carré)

La montagne présente des dangers et doit être pratiquée de façon responsable. Les informations contenues sur cette page sont données à titre indicatif et devraient uniquement être prises comme telles. Les informations relevées sur le terrain prévalent en toutes circonstances. Vous évoluez dans un milieu naturel fragile, merci de le préserver.

VTT de montagne