Accueil > Topo Guide > Sommets > Belledonne > Selle du Puy Gris > Ultimate tour par les 8 cols > Sortie du 14 mars 2010
 Topo validé par la modération

2758 m Selle du Puy Gris, Ultimate tour par les 8 cols

Données techniques

Massif : Belledonne
Secteur : Maurienne
Orientation : T
Dénivelé : 3950 m.

Difficulté de montée [?] : PD
Difficulté ski [?] : 3.2 E1
Pente : 35 passage 40

Nb de jours : 1
Type : Boucle

Cartes : 3433OT

Matériel

Pas de matériel particulier

Départ/Accès

Départ : Le Premier Villard (Pont du Merlet) (1053 m) - Depuis grenoble, prendre l'autoroute en direction d'Alberville puis bifurquer dans la vallée de la maurienne. A saint Etienne de Cuines, prendre la vallée des villards. Au premier villard, continuer le route et se garer au pont du Merlet (1053).

Au printemps, la route forestière du Bois du Nant est deneigée jusqu'au dessus du au-dessus du hameau du Replat 1250 m.

Pour le vallon du Merlet, on peut également partir du village de Saint Alban des Villards

Itinéraire

Depuis le pont du Merlet prendre le chemin rive gauche qui monte au lieu dit" les Granges " à 1752 m . Suivre le fond du vallon en faux plat montant pour atteindre les petits chalets de " La vieille Route" ( 2005 m) . Le col du merlet s'ouvre alors droit devant vous . De là descendre au mieux en direction du refuge du Merlet, en serrant à gauche le plus possible . Remettre les peaux à 1900 m et par un grand arc de cercle à droite rejoindre le couloir sous le Grand Moretan que l'on remonte jusqu'à un replat . Visez ensuite le col du Moretan, évident, à droite . Enlevez les peaux et descendre dans la pente sud ouest, jusqu'à 2150 m, en serrant à gauche sur la fin . Monter en direction du col de Comberousse sud-est puis sud puis au col de la Valloire; de là descendre sud ouest dans le vallon évident jusqu'au lac blanc 2124m; repeautez et monter au col d'arguille, direction sud est par un vallon rive droite puis au mieux jusqu'au col; De là un petit passage au col du Tepey et grande descente de la Plane Vaumard jusqu'au refuge de Combe Madame; on remet les peaux direction le col de la croix au sud est à 2529; petite descente de 100 m environ et remontée au col du Sambuis plein nord; depeautez définitivement et descendre la combe du Tepey jusqu'à Valmaure.

Remarques/Variantes

Sommet(s) associé(s) : Col d'Arguille Col de Comberousse Col de la Croix Col de Morétan Col du Tépey Col du Sambuis Col de la Valloire Col du Villonet Col du Merlet

Refuge(s) associé(s) : Refuge de la combe Madame

Sortie(s) GPS associée(s) : 14.03.10

Conditions récentes

» Pas de sortie les 15 derniers jours
» Afficher toutes les sorties liées
» Voir les conditions d'enneigement du massif

Selle du Puy Gris, noeud papillon depuis la Bourgeat noire [»] : Sortie du dimanche 14 mars 2010 par Jeroen

Participants : -

Météo

Grand beau et chaud, parfois un petit souffle vers les sommets.

Conditions d'accès

Etat de la route : noire

Altitude du parking : 1095

Conditions de neige

LieuAltitudeOrient.HeureMeuble/TotaleTypeCommentaire
Col du Morétan2500 > 2000NE8h30IrrégulièreCarton, parfoit lisse avec du grip
Pic S du Merlet, couloir E2450 > 2300NE10h00Moquettesur le haut uniquement, plus irrégulier en dessous
Combe Rousse2450 > 2100SW11h00Moquetteen rive droite
Selle du Puy Gris2750 > 2500S13h00Transfo lourdedéjà trop tard, mais on peut encore se faire plais
Col d'Arguille2750 > 2400NWIrrégulièrecarton/soufflé/parfois dur avec bon grip
Col d'Arguille2400 > 2200NW14h45Moquettevoit le soleil, transfo assez plaisante
Glacier du Gleyzin2750 > 2500NEIrrégulièrecarton/soufflé/parfois dur avec bon grip
Sous le glacier2500 > 1800NWIrrégulièremais on peut trouver de la moquette en rive Droite
Sous l'Oule1800 > 1600NWIrrégulièrecarton/soufflé/parfois dur avec bon grip
Après les cascades1600 > 1000Border Cross
Altitude de chaussage (montée) : 1095
Altitude de déchaussage (descente) : 1095

Activité avalancheuse observée : Ras

Skiabilité globalement correcte, même si la neige ne fait pas rêver. Le vent a fait beaucoup de ravages.

Skiabilité *** à **** en versants E et S (moquette, parfois irrégulière)
Skiabilité ** en versants N et W (soufflé/cartonné/dur avec grip)

Skiabilité [?] : ●●●○○


Récit de la sortie/Remarques diverses

Itinéraire suivi : Bourgeat > Col du Morétan > Pic S du Merlet > Col du Villonnet > Selle du Puy Gris > Col du Tepey > Col d'Arguile > Lac Blanc > Col de la Valloire > Bourgeat Noire - Dénivelé réel effectué : 4300m

Une grosse grosse journée, il parait que 4000 c'est dans la tête, je m'en vais donc tester.

Départ 6h30 de la Bourgeat noire. Cette année il y a une monstrueuse avalanche qui a ravagé le ravin que l'on traverse au départ du parking. Pas commode de traverser dans les boules gelées, et comme je suis pas trop reveillé je suis à deux doigts m'en mettre une. Déjà le coeur est à 200, c'est pas top pour commencer la journée.

Montée jusqu à l'Oule avec un bon grip, ça passe sans couteau même si il faut parfois taper un peu. 17 personnes ont dormi au refuge cette nuit. J'y arrive vers 7h30 Un groupe de 8 est déjà parti et remonte les pentes au N des cascades. Je leur emboite le pas. ça passe encore sans couteaux jusqu'au col du Morétan, j'y suis vers 8h45. Premier dépeautage, et première descente dans une neige vraiment pas top. Tout est venté, beaucoup de carton. et il faut naviguer à la recherche des parties dures, qui offrent un bon grip et permettent de ne pas dépenser trop de calories, aujourd'hui je les compte.

J'hésite un moment entre le col du Merlet et le col de la Colombière, ce sera finalement la Colombière. Question dénivelé c'est kif kif et il y a surtout moins de traversée. Pendant que je met les peaux j'aperçois 3 personnes en raquettes qui ont du dormir au refuge du Merlet, et qui se dirigent vers les lacs du morétan.

Cette montée nécessitera les couteaux. Alternance de parties avec bon grip, d'accumulations ventées, et de parties avec 5 de vieille poudre qui coule sur le fond dur. Sous la Colombière, je récupère une trace un peu raide qui monte au Pic Sud du Merlet, c'est plus esthétique. Deuxième point haut, il est 10 heures. Le couloir E a l'air à point, mais le descendre me rajoute 150m de D+. Tans pis, je ne l'ai jamais fait et c'est l'occase. Je m'y engouffre donc. Bon choix : c'est moquette impeccable sur le haut. Le bas est moins bon, un peu irrégulier. En dessous les pentes sont assez bonnes à skier.

Je coupe au dessus de "vieille route" et repeaute pour le col du Villonnet vers 2100, suivi à 1/2 heure par un groupe qui vient du bas du vallon. A 10h45 je suis au col, 3ème point haut. La descente de Combe Rousse est en moquette parfaite (rive droite). En bas de celle-ci, 50m d'escaliers pour rejoindre la combe des Roches. J'hésite un moment à couper sous les contreforts E du Charmet de l'Aiguille pour gagner 150 de dénivelé, mais ça a l'air d'avoir déjà bien chauffé et je préfère la jouer sécurité. Direction donc le fond du vallon.

Je repeaute vers 1850, ce sera le point le plus bas de la journée. Il est dejà 11h15, et ça cogne fort. Déjà 2200m de D+, je repars pour 900m de D+, ça va faire mal. Très vite je commence à sentir mes jambes. Comme prévu j'arrive bien entamé à le selle de Puy Gris, il est 12h45, 3100m dans les pattes. La foule est là, au moins 25 personnes. Je prends 10 minutes pour m'assoir et manger en discutant un brin avec un couple qui fait la traversée Roche > Tepey.

Puis je repart pour les col Tepey et Arguille. Descente agréable, parfois moquette, parfois vieille poudre, en compagnie d'un autre couple qui fait la jolie boucle Grand Thiervoz (600m de portage) > Col de la valloire > Selle du puy Gris > col du Tepey et qui descend sur la Martinette. Repeautage vers 2250. J'arrive au col d'Arguille vers 14h30, en meilleure forme. La pause bouffe m'a fait du bien.

Au col, 7/8 personnes qui arrivent du Grand Thervoz, 600 de portage dans la forêt, et un final à se peler les miches dans une neige "bien pourrie", ça fait pas envie...

Derrière Arguille, les 20 premiers mètres ne sont pas skiables (rochers). Dessous c'est la cata mais ça reste skiant en visant les parties dures, qui offrent un bon grip. Je descend jusqu'au lac blanc et remonte en pleine cagne sur le col de la Valloire, devancé par 2 personnes de 30 minutes. Je ne parviendrais pas à les rattraper. J'y arrive vers 16h15, 10 heures et 4300m de D+ au compteur, bien fatigué.

Descente paisible jusqu'à la Bourgeat, dans une neige assez irrégulière, parfois carton, parfois poudre surchauffée, parfois dure avec du grip, et parfois transfo. pas mémorable... Heureusement que la fin est bien tracée et qu'il y a un bon border cross.

Je n'aurai finalement croisé que peu de monde, Belledonne c'est vaste !

Pas de photos :o(



Un fichier GPS a été associé à cette sortie - Charger


Commentaires

» Par jérôme dauvergne, le dimanche 14 mars 2010 à 20:43

8O ah ouais quand même... quand tu sors c'est pas pour rien ! :D

» Par friz, le dimanche 14 mars 2010 à 20:45

C'est bon la PDG est dans les jambes :cool: Bonne nuit!

» Par Yann, le dimanche 14 mars 2010 à 20:46

Tu t'es testé pour la PdG ? :roll:
Chapeau :cool: :wink:

» Par Rémo Barbaruli, le dimanche 14 mars 2010 à 20:53

juste pour écoeurer titeuf et lui mettre 350 m dans le même secteur ? http://www.skitour.fr/sorties/selle-du-puy-gris,18410.html :lol:

» Par leced, le dimanche 14 mars 2010 à 21:04

:cool: :cool:

» Par Tchouf, le dimanche 14 mars 2010 à 21:07

Bravo Jeroen mais c'est facile avec du matos léger :wink:

» Par Bubu, le dimanche 14 mars 2010 à 21:47

Tiens, de la neige avariée en N sur des allumettes lors d'une sortie de plus de 4000m... :wink:
Chapeau pour faire ce grand tour seul.
Par contre c'est un faux 8, la trace ne se croise pas avant la dernière descente :D

» Par Etienne -H-, le dimanche 14 mars 2010 à 21:49

Gnagnagna neige carton gnagnagna croutée ventée...
C'est normal avec des skis de tafiole!
Bon sinon la forme est là :cool: !

» Par Jeroen, le dimanche 14 mars 2010 à 21:58

>> Par contre c'est un faux 8
titre corrigé !

Et oui, skis de tafiolle :P
Dans la croutée c'est un peu la cata, sinon je les trouve vraiment super bons, j'ai pas sorti les larges depuis au moins 1 mois :ill:

» Par Clément Pernet, le dimanche 14 mars 2010 à 22:13

C'est fini Etienne, les skis de pas-tafiole, c'est au placard en attendant le prochain hiver: place aux bambées en neige daubée, vive le printemps!

Chapeau pour la boucle impressionnante, et le moral pour la boucler seul! A ce rythme, t'as du revoir des gens doublé à l'Oulle, en arrivant à la selle du Puy Gris par les roches. J'imagine leur tête :lol:

» Par mick38, le dimanche 14 mars 2010 à 22:25

Chapô quel moral et quel sens de l'itinéraire! ou connaissance du terrain 8O ?.
Autre question perso qui devrait faire l'objet du forum: Je me demande dans quel état sont tes pieds. As tu des chaussons thermo. J'ai abandonné les thermo pour des chaussons classiques. 3000m en 2 jours et j'ai des bobos au niveau de la cheville. Alors 4300 :ill: ! Strapal? Et ceux qui font la traversée de Belledone? que tu as faite il me semble?

» Par romu, le dimanche 14 mars 2010 à 22:44

Et on en parlait avec Friz de cette PDG en zieutant Belledone :roll:
Bon tour de chauffe :cool:

» Par henyan, le dimanche 14 mars 2010 à 23:22

Sacrée motivation en solo 8O
J'en connais un qui va bien dormir :lol:

» Par Nours, le lundi 15 mars 2010 à 08:19

Maintenant j'en suis sûr, les extra-terrestres existent !!! chapeau! :)

» Par Jeroen, le lundi 15 mars 2010 à 09:07

>> Maintenant j'en suis sûr, les extra-terrestres existent
C'est juste une question de motivation, mais crois moi j'étais pas beau à voir sur les derniers 2000m :P
L'avantage avec cette boucle, c'est que c'est assez rythmé, donc on peut un peu de refaire dans les descentes.

Question état des pieds, ça dépend des chaussures. Sur ma traversée de Belledonne (5200m en 20 heures), certes les pieds n'étaient pas bien beaux, mais seulement fripés. Hier j'ai fait ça avec des F1 qui me font des ampoules sur l'arrière du talon. J'ai pas mis de protection, j'ai senti très vite que ça chauffait, mais c'est resté supportable. Aujourd'hui je suis bien en tongs :P

» Par shama, le lundi 15 mars 2010 à 09:25

Vraiment énorme... 8O Surtout vu les conditions de neige décrites :ill:

» Par Flo_P, le lundi 15 mars 2010 à 10:50

Belle perf, bravo! ça me parait impossible, même en changeant de skis!
Et dire que j'ai failli te contacter samedi pour savoir si tu sortais, youuu, je l'ai échappé belle!!! :lol:

» Par Umlaoudi, le lundi 15 mars 2010 à 12:09

Bah, la Pierra Menta c'est pas dans les Belledonnes ?
En tout cas, chapeau !! 8O

» Par David Z, le lundi 15 mars 2010 à 12:10

Devinette :
"Comment faire faire au boss 4000m de déniv' ?"

- Vous vous inscrivez avec lui à la PDG, vous lui faîtes croire que vous êtes monstre en forme et lui faites faire 2 séances de fractionné pendant lesquelles il explose et se met en PLS au bout de 5min d'effort, e le tour et joué !

ha oui, dernière chose, vous l'informez que désormais vous avez les gignoux aux pieds .... et là, c'est le coup de grâce .... il part faire nimp' en belledonne !


La pression commence à monter fréro, c'est beuoonnnn ça ....... :D

» Par HDlameije, le lundi 15 mars 2010 à 16:11

Si je résume, pas beaucoup de monde, ça veut dire au moins 100 personnes en cumulé :happy:
Et pourquoi tu comptes le dénivelé ?
C'est bien toi qui m'a dit qu'au dessus de 3000m, c'est dans la tête que ça se passe :roll:
En tout cas, chapeau l'artiste, pour ton âge ... :D :D

» Par sanfroic, le lundi 15 mars 2010 à 18:24

4000 m c'est bien mais seul sans concurrence pour se tirer la bourre c'est tricher :P :wink:

» Par olivier viret, le lundi 15 mars 2010 à 19:37

Et pour la PDG, c'est qui le troisième???
A part ça, le cumul de mon dénivelé annuel actuel en 1 sortie :ill: :ill: :ill:

» Par Michaël, le mardi 16 mars 2010 à 10:27

Tu as la santé ! Je me disais bien que tu préparais une course cette année, et comme la Pierra Menta est passée, c'est donc la PDG. Excellente la devinette du frangin :wink: Bravo pour le tour et le compte-rendu.

» Par titeuf, le vendredi 19 mars 2010 à 14:35

ouh la la je l'avais zappé cette sortie :cool: :cool:
je comprends de quoi tu parles quand tu dis "j'étais pas bô à voir sur les dernieres 2000m"
En tout cas bravo; je pense que tu as eu des conditions plus dures que moi l'an dernier ou la poudreuse économisait les calories :D :D
Bon va falloir trouver encore + long :P :P :P

» Par eric Dominicy, le lundi 22 mars 2010 à 20:18

Ai croisé Jeroen au Sorbier ce vendredi. Je l'ai trouvé fatigué, il traine la patte droite......il doit bien lui manquer 15000m de taf pour prétendre à la PDG. En enlevant les piles de l'Arva, il gagnerait quelques grammes en plus. :wink: :wink:

» Les commentaires sur cette sortie sont verrouillés

La montagne présente des dangers et doit être pratiquée de façon responsable. Les informations contenues sur cette page sont données à titre indicatif et devraient uniquement être prises comme telles. Les informations relevées sur le terrain prévalent en toutes circonstances. Vous évoluez dans un milieu naturel fragile, merci de le préserver.

VTT de montagne