Accueil > Topo Guide > Sommets > Belledonne > Traversée de Belledonne > Intégrale depuis Chamrousse > Sortie du 27 avril 2008
 Topo validé par la modération

2926 m Traversée de Belledonne, Intégrale depuis Chamrousse

Données techniques

Massif : Belledonne
Secteur : Grésivaudan
Orientation : T
Dénivelé : 5600 m.

Difficulté de montée [?] : F
Difficulté ski [?] : 3.3 E2
Pente : 40° max

Nb de jours : 1, 2
Type : Traversée

Cartes : 3335OT

Matériel

Des jambes, un gros moral et la pleine lune


Départ/Accès

Départ : Chamrousse (Le Recoin) (1650 m) - Grenoble > Uriage > Chamrousse (Le Recoin)

NB: Ce départ est accessible en TC

Itinéraire

Col de Freydane (2645 m) D+ : 1200 m ; D- : 550 m
Du Recoin, suivre le GR jusqu’à la brèche Robert Sud. Redescendre aux lacs Robert et traverser vers le lac Léama et le Lac Longet puis le refuge de la Pra. Poursuivre en remontant aux lacs du Doménon puis gagner le col de Freydane.
Du col descendre le glacier de Freydane et rester en rive droite vers 2500 m pour franchir le bas du glacier. Poursuivre jusqu’au replat coté 2309 m.

Epaule ouest du Rocher de l’Homme (2600 m) D+ : 350 m ; D- : 250 m
Remonter vers le lac coté 2373 m puis remonter des vallonnements en direction du col de Roche Noire. Vers 2450 m, traverser le ravin de la Lauzière de Roche Noire (légère descente) puis remonter un goulet raide direction N et enfin la dernière pente pour atteindre l’Epaule O du Rocher de l’Homme.
Descendre en versant N (200 m à 40°) jusqu’à 2350 m environ en tirant en traversée à droite jusque sous le col de la mine de Fer.

Brèche de Roche Fendue (2480 m) D+ : 200 m ; D- : 950 m
Remonter au col de la Mine de Fer. Garder les peaux pour la descente au pied du sommet Colomb et remonter à la brèche de Roche Fendue.
Descendre versant Rivier d’Allemont jusqu’aux Trois Laux. Passer au pied du point 2338 m au dessus d’une petite barre rocheuse vers l’altitude 2150 m (légère remontée possible). Traverser les ruisseaux de la Grande Montagne et du Village en perdant un minimum d’altitude puis la Suif, la Berche pour atteindre le ruisseau des Combes vers 1650 m.

Col de la Vache (2556 m) D+ : 900 m ; D- : 400 m
Remonter en rive droite du ruisseau jusqu’au replat à 2084 m. Obliquer vers le NE pour remonter des vallonnements en direction du Grand Clôt. Vers 2300 m, obliquer à l’E pour rejoindre un petit lac et remonter la combe ouest du col de la Vache.
Descendre le versant est jusqu’au lac du Cos.

Col du Mouchillon (2480 m) D+ : 300 m ; D- : 750 m
Contourner le lac du Cos par la rive gauche (ou le traverser) puis remonter au lac Blanc puis au col du Mouchillon par son versant SO.
Descendre en versant N jusqu’au vallon de la Combe Madame et le refuge.

Col du Tépey (2716 m) D+ : 970 m ; D- : 590 m
Du refuge partir plein N puis remonter intégralement le vallon de la Plagne Vaumard jusqu’au col du Tépey.
Descendre en versant E jusque vers 2450. Continuer vers l’E par le vallon au N de Roche Boucherin puis rejoindre le torrent du Grand Pesson vers 2150 m juste au pied du point coté 2304 m.

Selle du Puy Gris (2758 m) D+ : 630 m ; D- : 800 m
Remonter en rive gauche du torrent, puis vers 2500 m obliquer plein N jusqu’à la Selle du Puy Gris.
Descendre coté glacier du Puy Gris jusque 1950 en traversant le plus possible à gauche jusqu'à buter sous le point 2023.

Col du Villonet (2457 m) D+ : 510 m ; D- : 400 m
Remonter les quelques mètres jusqu'au plat 2023 puis rejoindre Combe Rousse en traversée légèrement descendante. Remonter Entièrement Combe Rousse, laisser à droite le col des Balmettes et poursuivre jusqu'au col du Villonet.
Descendre dans la combe N et vers 2150 tirer progressivement à gauche pour atteindre la cote 2050 à l'W de vieille Route.

Col de la Lavoire (2382 m) D+ : 330 m ; D- : 330 m
Traverser le torrent du Merlet et remonter N puis NE jusqu'au col de la Lavoire. Descendre N puis tirer sur la gauche pour atteindre le lac du Bacheux puis sur la droite en traversée pour atteindre le pied du col du Golachon vers la cote 2050.

Col du Golachon (2167 m) D+ : 120 m ; D- : 1170 m
Monter au col et descendre le court couloir qui se présente pour rejoindre le combe de la valette jusqu'à la route de Servion où l'on aura prévu un moyen de transport pour le retour.

TOTAL : D+: 5500 m ; D- : 6250 m et environ 50km

Trace GPS


| QRcode | VisuGPX

Remarques/Variantes

Le refuge de la combe Madame, à peu près à mi parcours peut être appréciable pour faire une pause confortable.
Course à réaliser un jour de pleine lune, de préférence sans vent et avec des conditions de neige de printemps en versant E et poudreuse en versant N. Février mars semblent être les mois idéaux.

Variantes (entre-autres) :
- Petite traversée : Idem jusqu'à la selle du Puy Gris puis en traversant sur le col de Comberousse et en descendant sur Gleysin (-950m)
- Par le Rocher Blanc : Des 7 laux remonter au col de l'Amiante puis au rocher Blanc, descendre la combe madame jusqu'à 2128 puis remonter la combe de la Marmottane, laiser le passage Brabant main gauche et rejoindre le Col du Tepey en traversée. Avantage : On foule le plus haut sommet skiable de Belledonne. Inconveniant : on ne passe plus par le refuge de la Combe Madame (+120m)
- La même en 2 jours en dormant à la Combe Madame

Sommet(s) associé(s) : Col de la Lavoire Col du Tépey Col de la Mine de Fer Selle du Puy Gris Col du Villonet Pas de la Coche Col du Golachon Col de la Vache Col de Freydanne

Refuge(s) associé(s) : Refuge de la combe Madame

Sortie(s) GPS associée(s) : 16.03.07

Photos

Sous le Grand Pic, point culminant du Massif.
Sous le Grand Pic, point culminant du Massif. [par sebelene]

Conditions récentes

» Pas de sortie les 15 derniers jours
» Afficher toutes les sorties liées
» Voir les conditions d'enneigement du massif

Traversée de Belledonne, Intégrale depuis Chamrousse [»] : Sortie du dimanche 27 avril 2008 par sebelene

Participants : -

Météo

Ciel bleu la journée et complètement noir la nuit ( la lune n'a été visible qu'à partir de 4h00 )

Conditions d'accès

Etat de la route :

Altitude du parking :

Conditions de neige

Excellent enneigement pour la saison !
Nous n'avons déchaussé que pour redescendre 200m jusqu'à Gleyzin.

Altitude de chaussage (montée) : 1600
Altitude de déchaussage (descente) : 1300

Activité avalancheuse observée : Très nombreux coulées de neige lourde ( qui gène assez souvent le cheminement )

Neige globalement dure ormis au départ ( à 16h00, on peut s'y attendre) et au passage du pas de la coche )

Skiabilité [?] : ●●●●○


Récit de la sortie/Remarques diverses

Itinéraire suivi : Topo

Traversée faite non stop avec un départ à 16h00 de Chamrousse.

Quelques bons moments :

La montée dans la soupe par le couloir de Casserousse
La redescente en peau sous le col de la Grande Vaudaine avec les pentes de Jas Bralard enneigées
La descente du col de Freydane avec le soleil couchant sur la croix de Belledonne et le grand pic. La neige était juste molle pour laisser de belles traces !
La montée avec le coucher de soleil sur le rocher de l'homme
La traversée sous le pas de la coche avec le neige hyper molle et la traversée des nombreuses avalanches ( très éprouvant pour les cuisses )
Le thé chaud sur le lac du Cos ( on avait même pris un réchaud )
La Sortie de Lune sur le col de l'amiante
L'excellente condition de neige dans la descente du rocher blanc
La montée au col du Tepey avec le lever de soleil
L'arrivée au Puy Gris avec les randonneurs qui nous demandent d'ou on arrive.......


Commentaires

» Par jean-françois boiron, le dimanche 27 avril 2008 à 17:47

Et quelle surprise quand on s'entend dire Chamrousse,hier soir ,16h,toute la nuit à la frontale... :wink:

» Par greiner, le dimanche 27 avril 2008 à 18:21

C'est la troisième fois que l'on faisait cette traversée : à chaque fois, nous sommes partis en fin de saison (un 8 mai et une autre fin d'avril, mais toujours trop tard pour bénéficier du téléphérique!)
A l'usage :
- il vaut mieux faire de la dénivellée en plus, pour profiter au maximum des descentes (par exemple montée à la croix de chamrousse pour aller au bas du vallon de départ petite vaudaine, ou aller de la brèche de roche fendue au torrent sous la belle étoile)
- la température la nuit à cette époque est très agréable, d'où pas de déshydratation ni pb de froid;
- en marchant pas trop vite (400m/heure) et en traçant "à plat", on limite la fatigue, et les 4600/4800 m de dénivellée du parcours se font correctement ;
- nous avons chaque fois choisi des périodes de quasi-pleine lune : or, soit il ya des nuages, soit, comme avant-hier, la lune ne s'est levée que vers 4h du matin, et encore, derrière le Rocher Blanc : mais la neige est très lumineuse, et ce critère ne doit pas être déterminant ;
-la neige dure est plus facile à skier la nuit : nous avons fait de très bonnes descentes au départ du col de la Vache ou du Rocher blanc;
En conclusion, si l'on a un minimum d'entraînement, sans être un champion (qui lui ira deux fois plus vite et plus loin!!) c'est accessible, et amusant!

» Par SB, le dimanche 27 avril 2008 à 18:50

intégrale, intégrale...tu risques de te faire taper sur les doigts par les intégristes !!! L'intégrale finit plutôt au bas de la combe de la Lescherette et je crois que ça fait plutôt 5700m de dénivelée...
Essaye encore..même joueur rejoue :D

» Par jepj, le dimanche 27 avril 2008 à 20:08

Chapeau ! On aura droit à quelques photos ? Ou vous avez tracé sans sortir l'appareil :wink: La godille au flash ça doit bien rendre :roll:

» Par Tomtom, le dimanche 27 avril 2008 à 20:19

Eh ben!..... 8O

» Les commentaires sur cette sortie sont verrouillés

La montagne présente des dangers et doit être pratiquée de façon responsable. Les informations contenues sur cette page sont données à titre indicatif et devraient uniquement être prises comme telles. Les informations relevées sur le terrain prévalent en toutes circonstances. Vous évoluez dans un milieu naturel fragile, merci de le préserver.

VTT de montagne