Accueil > Topo Guide > Sommets > Valais W - Alpes Pennines W > Sé Rouge > par la Combe des Andins > Sortie du 21 juin 2020
 En attente de modération

2983 m Sé Rouge, par la Combe des Andins

Itinéraire qui conserve bien la neige tard en saison.

Données techniques

Massif : Valais W - Alpes Pennines W
Secteur : Valais Central
Orientation : E
Dénivelé : 1100 m.

Difficulté de montée [?] : PD
Difficulté ski [?] : 2.3 E2
Pente : 35° courts passages

Nb de jours : ½, 1
Type : Aller/Retour, Traversée

Cartes : 1286

Matériel

Couteaux, crampons

Départ/Accès

Départ : Les Rousses (1763 m) - De Sion, prendre en direction d'Ayent puis vers St Romain / Fortunau en direction de la station de ski des Rousses. On peut se parker au départ des remontées mécaniques des Rousses (très utilisé par les pêcheurs pour accéder au Barrage et Lac de Tseuxier)

NB: Ce départ est accessible en TC

Itinéraire

Depuis Les Rousses, se diriger vers la Combe des Andins (sentier balisé en fin de saison). Remonter la combe évidente jusqu'au point 2531, descendre dans une cuvette vers 2480, remonter en face pour gagner la Selle (2700), peu avant le col obliquer dans les pentes d'abord un peu raides qui mènent au sommet, plat.
Descente : même itinéraire ou bien en traversée par l'arête S et le versant N direct de la face (exposé, barres vers 2600).

Conditions récentes

» Pas de sortie les 15 derniers jours
» Afficher toutes les sorties liées
» Voir les conditions d'enneigement du massif

Sé rouge de plaisir [»] : Sortie du dimanche 21 juin 2020 par pintor

Participants : Carhy Thierry JMF et Dom sans oublier Fidji

Météo

les cumulus reviennent en force vers les 10 h.. on oublie le soleil promis... que l'on retrouvera timidement au parking...

Conditions d'accès

Etat de la route : clean

Altitude du parking : 1770

Conditions de neige

LieuAltitudeOrient.HeureMeuble/TotaleTypeCommentaire
on chausse vers 2070m
neige de névé, bonne portance un peu de fraiche au dessus de 2800.

Altitude de chaussage (montée) : 2070
Altitude de déchaussage (descente) : idem

Activité avalancheuse observée : RAS

Skiabilité [?] : ●●●○○


Récit de la sortie/Remarques diverses

Itinéraire suivi : sans redescendre vers le lac, droit vers le sommet en traversée. La pente sous le sommet frôle les 45°. quelques barres rocheuses rendent la descente un peu expo. - Dénivelé réel effectué : 1150m

Il est 5h , Le parking des rousses déborde de décibels, une Rave party s'attarde alors que l'aube s'éveille. La nuit battue en brèche par les sonorités boom-boom d'un énorme coeur qui pulse.
Le Valais Central ne s'en remettra pas, les falaises en vibrent encore, le barrage de Tseuxier devrait résister alors que les moraines s'effondrent, les marmottes sont retournées dans leurs profondeurs, Les chamois en ont les cornes qui tombent...Les aigles, vautours et autres volatiles se sont volatilisés, c'est vous dire le bordel de cette nuit qui fête le bruit. Entendons nous bien, je parle de bruit... Les vieux cons que nous sommes sortent d'une nuit blanche assommés de basses fréquences, mon acouphène est en pleine crise de reconfinement.
Sur le parking une Golf GTI fait un hommage à la fureur de vivre, saute une dernière barrière avant de sombrer dans le vide mille deux cent mètres plus bas...(La vie est décibels, est c'est très bien..)
Nous n'avons pas à ce jour de nouvelles des passagers du vent... Alors on se tire, prêts à tout pour oublier le tam-tam lancinant qui résonne encore entre ce qui nous restait de cerveau.
La marche d'approche de ce sommet est superbe, bucolique pastorale d'abord avant de laisser la place à un chaos minéral que quelques touts petits bouquets violets tentent de séduire. On nous avait parlé d'une courte marche avant de toucher le blanc de la neige.
On marche depuis une heure dans un chaos rocheux, un effondrement monstrueux qui doit dater de bien avant la génération des épileptiques DJ.
Certains d'entre nous commencent par douter, reverrons nous la blancheur du névé prometteur..? Celui qui se cache tout au fond d'une gorge profonde...
On en finit pas de longer cette moraine , on redescend même à ses pieds, et les pieds d'une moraine méritent bien qu'on les baise...
Et encore plus loin que là-bas, on devine enfin une tache vaguement blanche qui pourrait faire penser à de la neige, oui c'est bien ça, de la neige d'un névé qui va faire de la résistance.
Ensuite c'est tout droit, du bas on devine le sommet jouant avec des cumulus trainants dans le coin. La traversée qui mène droit au sommet sans redescendre dans le bas de la combe est encore en bonnes conditions, on rejoint l'arête juste sous le sommet, reste 40 m d'escalade facile dans un pierrier pour toucher la croix de ce Sé rouge...quel drôle de nom pour un sommet. Ah.. Ces Valaisans sont des iconoclastes..!
Je ferai seul cette partie, seul avec fidji qui ne renonce jamais..!
Il est midi quand on déboule sur le parking, un car postal tout jaune est là, laisse monter une flopée de touristes qui iront jeter un regard sur le vide sidéral qui se trouve de l'autre coté du barrage.


Commentaires

» Par pintor, le lundi 22 juin 2020 à 10:42

je suis tout retourné par l'orientation .. j'en perds le N le haut et le bas ...!

» Par pintor, le lundi 22 juin 2020 à 10:49

j'ai donc enlevé les photos mal orientées , comment faire pour les pivoter ..!!!?

» Par Jean Heintz, le lundi 22 juin 2020 à 12:34

Aïe, dommage pour le bruit, eh oui c'était le 21 juin hier, moi-même ai complètement zappé la fête de la musique...
Au vu des photos, en 10 jours ça a davantage fondu sur le haut que sur le bas (presque inchangé), mais du coup vous avez pu faire la descente directe du sommet. :cool:
J'espère que vous n'avez pas regretté le voyage si vous venez de loin !

» Par pintor, le lundi 22 juin 2020 à 16:39

que du plaisir , merci pour ce plan..!!! :cool:

» Les commentaires sur cette sortie sont verrouillés

La montagne présente des dangers et doit être pratiquée de façon responsable. Les informations contenues sur cette page sont données à titre indicatif et devraient uniquement être prises comme telles. Les informations relevées sur le terrain prévalent en toutes circonstances. Vous évoluez dans un milieu naturel fragile, merci de le préserver.

VTT de montagne