Accueil > Topo Guide > Sommets > Belledonne > Rocher Pilliozan > Couloir NE > Sortie du 14 juin 2018
 En attente de modération

2551 m Rocher Pilliozan, Couloir NE

Données techniques

Massif : Belledonne
Secteur : Oisans
Orientation : NE
Dénivelé : 804 m.

Difficulté de montée [?] : AD
Difficulté ski [?] : 5.2 E2
Pente : 45° sur 200 m. 50° très court

Nb de jours : ½
Type : Aller/Retour

Cartes : 3335ET

Matériel

Casque. Piolet et crampons.

Départ/Accès

Départ : Rieu Claret (Chalets du) (1750 m) - Grenoble -> direction Bourg d'Oisans, à Rochetaillée direction le col du Glandon. Stop au parking aprés le pont du ruisseau du Rieu Claret (route déneigée fin mai généralement)

Itinéraire

De Rieu Claret, remonter la combe vers le NW en direction du Solliet Chalet. De là, les couloirs sont évidents. Celui de droite passe plus fréquemment. Le remonter en faisant attention à la corniche sommitale. Deux sorties possibles en haut. La branche de droite débouche plus près du sommet

Photos

Trop tard - 15 mai 05
Trop tard - 15 mai 05 [par Cisou]

Remarques/Variantes

Possibilité de s'échapper par la pente Nord. Du coup on peut aussi faire ces couloirs à vue.

Variantes :

» Couloir de gauche. (D+ 804m ; Ski 5.2 ; Orientation NE)
Une étroiture (ressaut) plus souvent marquée à 2350 m.

» Couloir NE en boucle par la pente Nord (D+ 804m ; Ski 5.2 ; Orientation NE)
bien regarder le couloir en remontant, le passage de la corniche est délicat.

» Pente Nord (D+ 804m ; Ski 3.1 ; Orientation N)
Passer sous les couloirs et les dépasser. 300m plus loin, tourner à gauche dans une pente Nord évidente que l'on remonte jusqu'au sommet (100m à 40° sur la haut). Descente par le même itinéraire.

» Couloir Est et final Sud (D+ 804m ; Ski 4.2 ; Orientation NE)
C'est le couloir à gauche de l'Oriental (le "couloir de gauche"). Plus large, plus court et moins raide que ses voisins. A la fin, prendre la branche de gauche (en montant) qui débouche sur une brèche qui donne accès à la face sud (la branche de droite, très étroite, s'achève sur un bon ressaut rocheux). Terminer soit en allant chercher l'arête par une traversée ascendante vers la gauche (fin en général raide et/ou cornichée), soit en trouvant un petit couloir très étroit à main droite qui mène au dessus de l'arrivée de l'Oriental. Si descente à vue, attention : la brèche qui ramène dans le couloir ne se voit pas d'en haut : descendre rive gauche et chercher un renfoncement après la première série de gendarmes. La brèche est alors évidente (très courte remontée). Le couloir lui-même est un tout petit "4", seule la sortie est vraiment raide.



Voir aussi : Toponeige BEL I12 et Thierry Clavel : Pente raides en Dauphiné

Conditions récentes

» Le 14 juin [Sortie ci-dessous]

» Afficher toutes les sorties liées
» Voir les conditions d'enneigement du massif

Rocher Pilliozan, Couloir Est et final Sud [»] : Sortie du jeudi 14 juin 2018 par ThibsR

Participants : -

Météo

Éclaircies et brouillards au-dessus de 2300. Vent frais du nord.

Conditions d'accès

Etat de la route : ras, des caillasses à l'aller

Altitude du parking : 1750

Conditions de neige

Neige toujours travaillée par les pluies : rigoles, goulottes, baignoires... Meilleur en haut des pentes. D'abord un peu pénible (trop ferme : petit regel ?), elle s'est assouplie dans la matinée et est devenue agréable malgré les irrégularités.

Altitude de chaussage (montée) : 2050
Altitude de déchaussage (descente) : 2000

Activité avalancheuse observée : ras

Skiabilité [?] : ●●●○○


Récit de la sortie/Remarques diverses

Itinéraire suivi : montée couloir occidental, descente nord (X2) puis couloir "Est" en AR - Dénivelé réel effectué : 1600m

Prévu pour finir sans doute la saison : m'offrir une belle bambée sauvage dans ce coin découvert il y a même pas 15 jours. Une envie de tricoter vers les lacs encore renforcée par la sortie récente d'alexlio. Alors hop, objectif le pic des Eustaches.
Ben en fait non.

Déjà, fallait éviter le piège "Occidental du Pilliozan". On l'avait esquivé la dernière fois, mais elle fait tellement envie cette petite ligne ! Bon, je suis un grand garçon maintenant : je résisterai donc à l'idée crétine d'y aller voir seul, alors qu'en plus il n'est sans doute plus en condition du tout. Comme on dit : il sera là l'année prochaine !
Ben non.

Je dois pas être un grand garçon. A peine aperçu, encore skis sur le dos, que ma belle résolution fait total plouf. Allez... On peut toujours monter dedans, on verra bien... Pis au pire on redescendra côté lac de l'Ane pour le tour prévu... Ou par le nord... Et hop, c'est parti dans ce couloir qui vu du bas a encore l'air pas si mal...
Ben... Non.

Les premières étroitures sont évidemment bien moches : goulotte, neige ravagée par les pluies, contre-pentes étroites et creusées par en dessous... Vu mon niveau, ça risque de faire beaucoup d'escalier tout ça ! Le dernier raidillon règle la question : petits pas de mixte obligatoire : ce qu'il reste de "pont de neige" fait environ 10cm de large pour 3 d'épaisseur... Ok, les couloirs jumeaux, pour cette année, c'est cuit. Tant pis : reste la bambée promise !
Ben non.

Là-haut, le brouillard se pose, radical, on voit pas à 30m. Aller me balader seul en coins inconnus dans ces conditions... Redescente face nord. Et puis... Quoi ? Remonter vers le Rocher blanc ? Brouillard itou, mais terrain moins exotique, pis y'a une trace et sans doute quelqu'un/e devant, ça pourrait être pas mal.
Ben non.

Ousk'elle est, la housse de l'appareil photo ? Fichtre, perdu quelque part entre le sommet et ici. Ok, je remonte, peut-être une fois là-haut le brouillard sera parti voir ailleurs et je pourrai basculer côté sud ?
Ben non.

Et la housse, par là ?
Ben non.

On s'en fiche. C'est beau, la neige s'améliore, c'est l'occas de compléter la visite du proprio en allant voir le couloir voisin de l'Oriental. Sans doute juste une couenne facile un peu jolie ?
Ben non !

Arrivé à la brèche, c'est magique. La face sud de l'autre côté m'accueille en grandes pompes : une marmotte file, des oiseaux tout plein, de l'araignée mignonne plein les cailloux, et un troupeau de bouquetins qui m'engueulent sévèrement d'être venu troubler leur sérénité. Grand coup de sauvage. On explore la zone, ça crapahute en crampons, par où ça monte ? Va passer la fin en corniche ? Hop le petit couloir mignon, faut grattonner un peu sur la fin, c'est l'aventure ! Pis on va pouvoir ajouter une variante au topo ST... La descente est, en plus, carrément bonne, et ludique avec le slalom entre les cailloux... De quoi pas donner envie de raccrocher encore les skis, ben non alors !


Commentaires

» Par steph-de-mau-73, le jeudi 14 juin 2018 à 16:04

Belle motiv' :wink:

» Par jeff69, le jeudi 14 juin 2018 à 16:10

Sympa, on se retrouve parfois dans ce genre d'expérience de fin de saison, quand il n'y a décidemment pas moyen de "décrocher".
En tous cas, ça permet de voir ce qu'on peut faire en bas, à pied dans les alpages: merci donc! :)

» Par Laurent B..., le jeudi 14 juin 2018 à 21:47

Bonne idée ce couloir!
ça passe au dessus pour aller vers le sommet ou c'est sec?

» Par taramont, le jeudi 14 juin 2018 à 22:41

ben non Thibs, la saison n'est pas finie, y a encore moyen de folâtrer entre pentes cachées et bouquetins ; en tous cas, voici un jeudi sur l'Alpe comme on les aime :)

» Par ThibsR, le jeudi 14 juin 2018 à 22:59

@Laurent B : ça passe pour finir au sommet, mais forcément besoin de déchausser un peu deux fois sortie brèche et sortie pente ou petit couloir final (enfin, moi j'étais en crampons de toutes façons...). A la descente, une fois dans la pente, juste pour remonter à la brèche (genre 5 mètres).
@ steph et jeff : franchement, sans regret pour cette belle matinée !
@taramont : j'aimerais bien qu'elle ne soit pas finie, un peu de mal à accepter de ranger les skis cette saison ! Faut dire que la météo aide pas à retourner sur le rocher :P

» Par chapp, le vendredi 15 juin 2018 à 15:40

En effet saison pas finie. D'ailleurs j'irais bien dans ce secteur mais dans 5, 6 jours (plutôt vers Rocher B). De ton point de vue la neige peut tenir à des niveaux acceptables ?
:wink:

» Par ThibsR, le vendredi 15 juin 2018 à 20:18

Pour ce qui est de chausser assez bas, à mon avis pas de souci, je pense pas que cela bouge beaucoup. Par contre, les versants sud commencent à être bien déplumés : la trace que j'ai vu montant vers le Rocher Blanc passait par une minuscule bande de neige qui tiendra pas longtemps : déchaussage à prévoir sans doute.

» Par Chap, le samedi 16 juin 2018 à 10:14

Merci!

» Ajouter un commentaire






biggrin smile sad eek confused cool mad razz lol ill evil rolleyes wink redface happy lost
HTML interdit. BBCode Autorisé.


Oui, c'est ça ! (cliquez dans le carré)

La montagne présente des dangers et doit être pratiquée de façon responsable. Les informations contenues sur cette page sont données à titre indicatif et devraient uniquement être prises comme telles. Les informations relevées sur le terrain prévalent en toutes circonstances. Vous évoluez dans un milieu naturel fragile, merci de le préserver.

VTT de montagne