Accueil > Topo Guide > Sommets > Ecrins > Rocher de Guerre > Versant NE > Sortie du 24 fevrier 2020
 En attente de modération

2508 m Rocher de Guerre, Versant NE

Données techniques

Massif : Ecrins
Secteur : Haute Durance, Briançonnais
Orientation : NE
Dénivelé : 850 m.

Difficulté de montée [?] : R
Difficulté ski [?] : 2.3 E1
Pente : 30°

Nb de jours : ½
Type : Aller/Retour

Cartes : 3436ET 3535OT

Matériel

Pas de matériel particulier

Départ/Accès

Départ : Lauzet (1686 m) - Accès aisée juste en dessous du pont de l alpe sur la route du col du lautaret, côté serre chevalier

Itinéraire

Se garer dans le village du Lauzet, rejoindre la route enneigée puis traverser à la passerelle sur la Guisane (1696m).
Monter directement dans les pentes Nord Est en restant au début à gauche du ravin d'avalanche à travers la forêt bien clairsemée puis continuer sur les belles pentes juste en dessous du sommet. Tirer petit à petit à main gauche pour prendre pied sur des pentes plus douces qui forment un grand balcon. De là, poursuivre ce balcon par une succession de court ressaut jusqu'au pied des falaises au milieu des gros blocs de roches éparpillés dans la pente.

Retour par le même itinéraire ou bien droit dans la pente en évitant de repasser par le balcon.

Photos

[Photo paul rey]
[Photo paul rey] [par Jeroen]

Remarques/Variantes

On peut aussi partir des Boussardes en suivant le sentier du Croset.

Conditions récentes

» Pas de sortie les 15 derniers jours
» Afficher toutes les sorties liées
» Voir les conditions d'enneigement du massif

Rocher de Guerre, Versant NE [»] : Sortie du lundi 24 fevrier 2020 par ludovic duval

Participants : Agnès

Météo

Grand beau

Conditions d'accès

Etat de la route : sèche

Altitude du parking :
1650 m (parking gîte de l'aiguillette)

Conditions de neige

Montée =Neige dure avec une fine pellicule de transformée dans la forêt puis moins dure dans la large pente et bonne accroche. aujourd'hui pas de bottage !!!
A nouveau dure au-dessus de 2300 m.
Descente = les 200 premiers mètres, la neige est dure mais ne casse pas sous les spatules; Après moquette comme on peut aimer.

Altitude de chaussage (montée) : 1680 m
Altitude de déchaussage (descente) : 1680 m

Activité avalancheuse observée : néant juste une vielle purge dans la face

Skiabilité [?] : ●●●●○


Récit de la sortie/Remarques diverses

Itinéraire suivi : Topo - Dénivelé réel effectué : 850m

Très belle sortie avec une descente ****.
Au petit déjeuner, je ne savais toujours pas ce que nous allions faire.
Si, il fallait être de retour pour midi.
En sortant du gîte et en voyant le soleil illuminé la face NE du Rocher de Guerre, la décision est prise ; ce sera notre objectif. Cette course, nous l’avons déjà effectuée mais il y a bien 3 ans déjà.
Nous partons donc avec les skis sur le dos pour rejoindre le chemin à la sortie du village (direction le col du Lautaret). Nous chaussons au niveau de la ferme, puis nous rejoignons la petite chapelle du Fond Gibert et enfin le pont surplombant la Guisane (qui est mal en point => il devrait finir de s’effondrer au printemps à mon avis !!!).
Pas de trace sur ce secteur méconnu des randonneurs.
Nous avançons tranquillement et nous sommes obligés de mettre les couteaux sur les premières pentes qui sont bien glacées sous la petite pellicule de neige transformée.
Je fais la trace jusqu’à la sortie de la forêt puis nous enlevons les couteaux. Agnès prend le relais jusqu’au 2/3 dela large pente. Personnes à l’horizon, si ce n’est 3-4 chamois qui nous observent bizarrement.
La dernière pente sous le sommet nécessitera encore les couteaux.
Arrivée à notre objectif, nous découvrons entre les rochers le parcours en S de la crête de Roche Bernard par la comme de Chenaude et son couloir en banane (que nous avions fait l’année dernière).
Agnès est en forme pour la descente et cela se voit. Petits virages très rythmés avec des séquences de près d’une minute sans s’arrêter, cela est très bon signe.
Il faut dire que la neige s’est bien transformée et à presque midi, nous avons une moquette pile poil au rendez-vous. C’est une orgie dans la belle face NE où on arrive difficilement à s’arrêter …
Dans la forêt, la neige est plus froide et encore un peu glacée, mais on se fait bien plaisir quand même.
Arrivée au gîte, nous avons le sentiment d’une sortie vraiment réussie et en couple, c’est le bonheur.


Commentaires

» Par didiergo, le mercredi 26 fevrier 2020 à 10:32

Un bon week-end prolongé avec une météo au top :cool: Le final semble raide, bravo à Agnès :cool:

» Seuls les membres peuvent poster des commentaires sur cette sortie

La montagne présente des dangers et doit être pratiquée de façon responsable. Les informations contenues sur cette page sont données à titre indicatif et devraient uniquement être prises comme telles. Les informations relevées sur le terrain prévalent en toutes circonstances. Vous évoluez dans un milieu naturel fragile, merci de le préserver.

VTT de montagne