Accueil > Topo Guide > Sommets > Belledonne > Rocher d'Arguille > Couloir SW > Sortie du 16 fevrier 2020
 En attente de modération

2885 m Rocher d'Arguille, Couloir SW

Données techniques

Massif : Belledonne
Secteur : Grésivaudan
Orientation : SW
Dénivelé : 1820 m.

Difficulté de montée [?] : AD
Difficulté ski [?] : 5.2 E2
Pente : 50° sur 50 m. puis 45° sur 200 m.

Nb de jours : 1
Type : Aller/Retour, Boucle

Cartes : 3433OT

Matériel

crampons et piolet sont nécessaires pour l'ascension du couloir.


Départ/Accès

Départ : La Martinette (1050 m) - Grenoble > Allevard > direction Fond de France. Se garer sur le parking spécial randonneurs qui se trouve juste avant de tourner direction "la martinette"
Depuis 2006 il n'est plus autorisé de se garer sur le parking de l'auberge "le Nemoz".

Itinéraire

De Martinette aller jusqu'au refuge de la Combe Madame puis prendre la direction du col du Tepey, par la Plagne Vaumard.
Option 1) vers 2100m prendre les pentes SE à gauche (peuvent se déneiger) pour rejoindre une épaule à 2250m par des pentes assez raides, ensuite on rejoint par une petite descente de 30m, le vallon qui se jette dans la grande gorge et qui l'on remonte vers le cirque où commence le couloir SO à l'est.

Option 2) A l'altitude 2300 bifurquer à gauche vers une pente relativement raide (sur 100m) orientée SE. Faire une traversée à flanc (petite descente possible) dans le grand cirque jusqu'au pied du couloir.

Gravir le couloir, seuls les 50 derniers mètres (étroiture) sont vraiment raides.

Option 3) A vue : Vers 2700 prendre W un couloir E qui sort au sommet.

Retour :
Option 1) par le même itinéraire

Option 2) par la grande Gorge: aprés avoir descendu le couloir poursuivre SO dans de belles pentes jusqu'à 2100 où l'on rentre dans la gorge (35°/300m, quelques étroitures). On la quitte vers 1800 puis on rejoint l'itinéraire de montée un peu plus bas

Option 3) par le vallon de l'Arpette: du large cirque au pied du couloir, traverser plein ouest, pour franchir un petit collet, poursuivre toujours plein ouest (courte remontée faisable sur l'élan) et descendre un couloir peu raide au nord du point 2339m, toujours vers l'est passer au point 2130m et franchir la crête qui limite le vallon de l'Arpette. par des pentes nord ouest qui gardent bien la neige rejoindre le chalet à 1595m et l'excellent sentier qui lui fait suite. Cette option est variée et sympathique lorsque la combe Madame est mitée, alternant grosse neige pourrie et zone déneigée. Elle est parait-il utilisable en hiver avec une forêt skiable mais pas testé.

Trace GPS


| QRcode | VisuGPX

Remarques/Variantes

- Ce couloir, bien visible depuis les pistes des 7 laux, impressionne de par sa pente. Il faut s'y rendre pour qu'une vision de profil le démystifie. Superbe !
- On peut l'attaquer "par derrière" si on est sûr des conditions : monter au col d'arguille puis au rocher d'Arguille par une pente SE (PD+)

Variantes :

» Couloir SW en boucle depuis le Cley (D+ 2050m ; Ski 5.2 ; Orientation T ; Départ Le Grand Thiervoz (Le Cley))
Pour effectuer la boucle depuis le Cley et le glacier d'Arguille, suivre l'itinéraire de montée vers le "Col d'Arguille". Emprunter ensuite les pentes SE soutenues permettant d'atteindre le sommet (PD+, passage à pied possible).
Plonger ensuite dans le couloir SW et à la sortie de celui-ci, tirer vers 2500m sous les pentes ouest du sommet pour aller chercher un collet sur l'arête W du Rocher d'Arguille vers 2600m (remontée à pied de 150m). Attention, ces pentes chauffent fort et il est préférable qu'elles aient purgées pour entreprendre la traversée (ce que l'on peut repérer depuis le sommet en s'avançant sur l'arête ouest).
Descendre enfin une froide combe NE pour retrouver le Lac Blanc et l'itinéraire de montée.



Refuge(s) associé(s) : Refuge de la combe Madame

Sortie(s) GPS associée(s) : 31.03.19 29.03.19 09.03.19 10.04.10

Photos

L'intégrale. Photo de Justin Audenino.
L'intégrale. Photo de Justin Audenino. [par Jeroen]
Couloir SW du rocher d'Arguille
Couloir SW du rocher d'Arguille [par Jeroen]
La partie supérieure
La partie supérieure [par viervier]

Conditions récentes

» Pas de sortie les 15 derniers jours
» Afficher toutes les sorties liées
» Voir les conditions d'enneigement du massif

Rocher d'Arguille et crête de la marmottane [»] : Sortie du samedi 15 au dimanche 16 fevrier 2020 (2 jours) par cocok2

Participants : Etiennne

Météo

Grand beau samedi.
Voilé dimanche avec un vent modéré.
Doux

Conditions d'accès

Etat de la route : noire

Altitude du parking : 1110m

Conditions de neige

LieuAltitudeOrient.HeureMeuble/TotaleTypeCommentaire
haut du couloir2800-2700W10GeléeInskiable 0*
bas du couloir2700-2550SW11h30CroutéeTendu 2*
combe avant la grande gorge2550-2100SW12h00MoquetteEntre poudre et moquette 4*
grande gorge2100-1600SW12h30DureTrès variable 3*
Marmottane 2ème tiers2500-2400NW16h30GeléeContre pente à peu près skiable 1*
Marmottane fin du couloir2400-2300NW16h45PoudrePoudre soufflée 4*
Retour refuge2400-1750N17hPoudre3-4*
Couloir Mouchillon2500-2100NE10h30PoudreExcellent 5*
Retour parking2100-1400NE11hSouffléeLa neige commence a chauffer 3*
Altitude de chaussage (montée) : 1300m
Altitude de déchaussage (descente) : 1400m

Activité avalancheuse observée : RAS

Skiabilité [?] : ●●●○○


Récit de la sortie/Remarques diverses

Itinéraire suivi : Martinette > Rocher d'Arguille, couloir SO + Grande gorge > Couloir NW Marmottane > refuge de combe madame > Crête de Mouchillon > Martinette - Dénivelé réel effectué : 3650m

Départ TRÈS matinal, levé à 3h30 et parking à 5h00. On part motivés et avec un assez bon rythme dans cette combe que nous connaissons bien. On arrive au refuge de combe madame à 6h20 pendant que les gens dorment encore. On boit un coup, on dépose la bouffe et on repart directement direction le rocher d'Arguille. Le début du col du tepey se monte hyper bien mais on perd énormément de temps pour rejoindre la crête à 2300-2400m. Impossible à monter en peaux et impossible à monter à pied... On se débrouille tant bien que mal pour enchaîner sur la montée de ce magnifique couloir. Au début ça nous paraît pas si pire, puis, petit à petit ça devient de plus en plus dégeu. On pose les skis aux 2/3 du couloir et on finit la montée dans la glace. C'était pas facile à skier ensuite mais une ambiance incroyable régnait. La grande gorge ensuite se skiait assez bien et on arrive en-bas monstre content !!

Bien entamés par les 1850m de déniv qu'on venait de se faire, on enchaîne sans tarder pour monter à la crête de la marmottane pour skier le couloir nord ouest. On peine à monter, en fait on est vraiment crevés !! Le bas du couloir est vraiment bon par contre, ce qui nous motive à monter, mais, pareil, au 2/3 du couloir la neige se transforme en glace et on était pas trop chauds pour se mettre dans du "tendu" une deuxième fois surtout avec la fatigue accumulée. On arrête donc là et on redescends assez rapidement au refuge qui était complètement bondé.
Le bilan de la journée donne 2850m de déniv avec deux buts sur deux 5.2!! Mais c'est pas grave c'était quand même une monstre journée magnifique avec un sommet quand même bien majeur je trouve.

Après une nuit pas super confortable due aux 26 personnes dans le refuge qui jouaient du tambour jusqu'à 22h et volaient le génépi des autres (apparemment en tout cas! J'étais tellement éclaté que je pouvais dormir dans n'importe quelles conditions) on repart plus tranquillement vers un petit couloir pas très long et pas très raide sur les Mouchillons. Ce dernier se trouve être rempli de poudre 5* et le vent au sommet rendait une ambiance très particulière que j'adore. On finit cette sortie par la descente à la Martinette sous la chaleur écrasante de ce mois de février !


Commentaires

» Par ThibsR, le dimanche 16 fevrier 2020 à 19:09

Et donc merci pour la trace de montée :wink: Belle série !

» Par Etiennne, le dimanche 16 fevrier 2020 à 19:45

Et de rien :wink:
Sympa de vous avoir croisé
Ce couloir est vraiment magnifique, à refaire mais en bonnes conditions :lol:

» Seuls les membres peuvent poster des commentaires sur cette sortie

La montagne présente des dangers et doit être pratiquée de façon responsable. Les informations contenues sur cette page sont données à titre indicatif et devraient uniquement être prises comme telles. Les informations relevées sur le terrain prévalent en toutes circonstances. Vous évoluez dans un milieu naturel fragile, merci de le préserver.

VTT de montagne