Accueil > Topo Guide > Sommets > Belledonne > Rocher Blanc > Par la Combe Madame > Sortie du 06 fevrier 2020
 Topo validé par la modération

2928 m Rocher Blanc, Par la Combe Madame

Belle classique sur le plus haut sommet de Belledonne accessible facilement en ski de rando.

Données techniques

Massif : Belledonne
Secteur : Grésivaudan
Orientation : NE
Dénivelé : 1880 m.

Difficulté de montée [?] : R
Difficulté ski [?] : 2.2 E1
Pente : faible

Nb de jours : 1
Type : Boucle

Cartes : IGN3335ET

Matériel

Couteaux

Départ/Accès

Départ : La Martinette (1050 m) - Grenoble > Allevard > direction Fond de France. Se garer sur le parking spécial randonneurs qui se trouve juste avant de tourner direction "la martinette"
Depuis 2006 il n'est plus autorisé de se garer sur le parking de l'auberge "le Nemoz".

Itinéraire

De la Martinette, suivre le sentier qui traverse la forêt (on chausse généralement à la sortie de celle-ci), passer devant le premier puis le deuxième refuge de la combe Madame, continuer à grimper plein est en direction du col de la Croix puis bifurquer sous celui-ci vers le sud. Continuer de remonter la (longue) combe jusqu'au bout, laisser les pentes qui montent au col de la combe madame sur la gauche et atteindre enfin le sommet.
Descente par le même itinéraire !

Trace GPS


| QRcode | VisuGPX

Remarques/Variantes

Le portage jusqu'au premier refuge de la combe Madame est souvent à prévoir.
Possibilité de descente par la face NO

Variantes :

» Descente directe (D+ 1880m ; Ski 2.3 ; Orientation NE)
A la descente, au lieu de prendre l'itinéraire de montée, traverser vers le Rocher Badon et plonger dans la combe qui se trouve à gauche de la combe de montée (sens orographique). Il vaut mieux repérer les conditions de la pente finale à la montée. Cet itinéraire est un peu plus skiant mais aussi plus caillouteux par manque de neige.

» Boucle par le couloir SW et le col du Mouchillon (D+ 2020m ; Ski 4.3 ; Orientation SW)
Du sommet du Rocher Blanc, descendre NE sur l'arête en direction des rochers Bruyant. Vers 2850m (150m environ), repérer l'entrée du couloir à droite (SW). Départ 40-45° sur 150 m jusqu'à un coude, puis se calme progressivement jusqu'à la combe où l'on rejoint l'itinéraire normal du col de l'Amiante.
Poursuivre la descente en se tenant rive droite jusqu'à la cote 2400 m. Virer plein nord jusqu'à 2320m. Repeauter pour remonter au col du Mouchillon. Descente plein nord en passant sous le Pic Badon. Rejoindre la Combe Madame (itinéraire de montée) vers 1500m.



Refuge(s) associé(s) : Refuge de la combe Madame

Sortie(s) GPS associée(s) : 13.03.15 05.02.11 23.04.09 19.01.08

Photos

Haut de la combe madame depuis le col de la Croix
Haut de la combe madame depuis le col de la Croix [par Jeroen]

Conditions récentes

» Pas de sortie les 15 derniers jours
» Afficher toutes les sorties liées
» Voir les conditions d'enneigement du massif

Echec sur échec à la Combe Madame [»] : Sortie du jeudi 06 fevrier 2020 par skieur_en_kilt

Participants : -
Membres associés : Skibo (07.02), titeuf (12.02)

Météo

Temps correct mais avec des nuages qui tirent vers le jour blanc.

Conditions d'accès

Etat de la route : RAS

Altitude du parking :1064m

Conditions de neige

LieuAltitudeOrient.HeureMeuble/TotaleTypeCommentaire
Parking 1050mNE8hPoudreEn quantité insuffisante et obligé de déchausser dans les sous bois
Premier Refuge de Combe Madame1400mSW9hPoudreNeige fraiche qui permet de skier montée et descente.
La Marmottane 2030mW10hGeléePoudre et apparition de plaque quand la zone est balayé par le vent
Couloir de la Marmottane2400NW11hPoudre tasséeNeige tassée sur fond dur et gelée sur les bords du couloir
Cul du Pet 2150NE12h30Apparition de grandes sections vitrifiées, balayées par le vent

Altitude de chaussage (montée) : 1350m
Altitude de déchaussage (descente) : 1350m

Activité avalancheuse observée : Formation de petits escargots sur les faces Sud

Skiabilité [?] : ●●●○○


Récit de la sortie/Remarques diverses

Itinéraire suivi : Rocher Blanc jusqu'à la Brèche de la Marmottane puis ensuite vers le col de Mouchillon depuis Combe Madame - Dénivelé réel effectué : 1800m

La perspective de la reprise prochaine me pousse de plus en plus vers les sommets. Ayant un petit passif avec la Combe Madame et le Rocher Blanc ou j’avais failli perdre une oreille lors d’une chute en été, je me dis que le moment est venu de régler mes comptes et d’atteindre enfin ce sommet que je convoite depuis longtemps. Gardant en tête, les conditions de la veille, je choisis l’itinéraire le moins exposé pour atteindre le sommet.

Départ à 8h du parking ou je chausse les skis sur le parking pour remonter la route jusqu’au Nemoz. Une voiture me croise et je vois le sourire amusée de sa conductrice. Amusé, je le suis moins lorsque 300m plus haut je dois déchausser les skis pour avancer dans les sous bois ou la neige est insuffisante. Je traverse en hâte, n’ayant qu’une envie, rechausser mes skis. Un peu avant le premier refuge de Combe Madame on peut rechausser. Le bruit du torrent m’accompagne tout au long de cette première section. Les rochers sont transformés en meringues avec la chute de neige récente.

Arrivé au refuge de Combe Madame, à mon horreur et ma stupéfaction, je constate que le vent et le soleil ont commencé leur sinistre travail. Par endroit, sur les face sud en direction de la Marmottane, des plaques de glace sont apparus et la neige peine à s’accumuler dans les creux et les replis. Ou les chutes de neige ont-elles pu se volatiliser ?! Le fond dur se fait également plus présent par endroit, mes skis ont vite tendance à ripper vers l’aval. Passé la Marmottane, je croise deux skieurs qui semblent redescendre du Rocher Blanc. Après un rapide échange, il s’avère que le haut du Rocher Blanc est en glace bleue (quelle ironie) donc inskiable. Dépité je me rabats avec mes compagnons d’infortune sur le Couloir de Marmottane. La neige est profonde, la descente s’annonce aussi savoureuse que la montée est compliquée. La neige est tantôt portante sur fond dur, tantôt profonde. Comble du désespoir, le milieu du couloir est défendu par une grande section glacée qui dissuaderait n’importe quel skieur (peut passer à pied à la montée, comme à la descente).

La descente est bonne mais le fond dur toujours présent par endroit. Ça reste quand même un plaisir que de pouvoir faire de la pente raide, seul je ne me serais pas engagé dans cet itinéraire. J’en profite pour skier le petit canyon qui mène au refuge. N’ayant pas envie que la journée se termine de si bonne heure, je remets les peaux pour monter en direction du col de Mouchillon pour prolonger la descente par les Bois du Milieux des Eaux et rejoindre directement le premier refuge en contrebas. La fatigue se fait sentir, je peine à traverser les anciennes coulées de neiges fondues maintenant transformées en immense amas de blocs de glace. Le soleil se cache derrière un linceul gris, aveuglant le paysage. J’atteins finalement le Cul du Pet, défendu une fois de plus par des plaques de glace (idem pour le col de Mouchillon). Fidèle au proverbe, après deux sommets avortés, le Col de Mouchillon est aussi un échec. Il est temps de savourer la vue avant de savourer la descente. L’itinéraire est un peu hasardeux mais ô combien délicieux. La neige fraiche a été épargné par le vent, me laissant tout le loisir de slalomer entre les vernes dans une ambiance japonaise. Un dernier saut de cabri par dessus le torrent ou je me désaltère et mon pas de course me ramène au parking.


Commentaires

» Par taramont, le vendredi 07 fevrier 2020 à 11:56

j'ai comme l'impression que vous voulez que la combe Madame reste un désert ces prochains jours....vous voulez y retourner ? :D

» Par skieur_en_kilt, le vendredi 07 fevrier 2020 à 11:59

J'y serais bien retourné mais à chaque fois qu'on veut dépasser 2500m, la glace est trop présente ! Je la laisse à ceux qui veulent, le ski est bon en dessous de cette limite :D

» Par Etienne -H-, le vendredi 07 fevrier 2020 à 18:32

Voilà comme ça soufflait mercredi sur le Rocher Blanc (pire encore sur les Grandes Rousses derrière).
On comprend mieux la glace et la disparition de la poudre.

» Seuls les membres peuvent poster des commentaires sur cette sortie

La montagne présente des dangers et doit être pratiquée de façon responsable. Les informations contenues sur cette page sont données à titre indicatif et devraient uniquement être prises comme telles. Les informations relevées sur le terrain prévalent en toutes circonstances. Vous évoluez dans un milieu naturel fragile, merci de le préserver.

VTT de montagne