Accueil > Topo Guide > Sommets > Belledonne > Rocher Blanc > Versant Sud, depuis Rieu Claret > Sortie du 02 juin 2018
 Topo validé par la modération

2928 m Rocher Blanc, Versant Sud, depuis Rieu Claret

Données techniques

Massif : Belledonne
Secteur : Oisans
Orientation : S
Dénivelé : 1180 m.

Difficulté de montée [?] : R
Difficulté ski [?] : 3.1 E2
Pente : passages à 35°

Nb de jours : ½
Type : Aller/Retour

Cartes : 3335ET

Matériel

Couteaux

Départ/Accès

Départ : Rieu Claret (Chalets du) (1750 m) - Grenoble -> direction Bourg d'Oisans, à Rochetaillée direction le col du Glandon. Stop au parking aprés le pont du ruisseau du Rieu Claret (route déneigée fin mai généralement)

Itinéraire

Du pont sur la D526, peu avant les chalets du Rieu Claret, monter rive droite du torrent par de belles pentes jusqu'à un replat en laissant le rocher Pilliozan à main gauche. Faire une longue traversée à niveau vers le fond du vallonnement de droite puis, vers 2250m, partir franchement à droite (nord) pour remonter des pentes un peu raides (35°) sous l'arête qui vient du col de l'Amiante. En haut, vers 2500m, piquer nord-est, la pente se calme ensuite nettement, contourner le point coté 2711 sur IGN puis repartir à l'ouest pour atteindre le col de l'Amiante par des pentes un peu plus raides sur la fin. Suivre l'arête sud du rocher Blanc jusqu'à son sommet (généralement peu enneigé, skis sur le dos).
Descente par le même itinéraire.

Trace GPS


| QRcode | VisuGPX

Remarques/Variantes

Grande classique de printemps, partir tôt (lever du soleil), ça chauffe fort.

Variantes :

» boucle par le couloir NO et le col de l'Amiante (D+ 1530m ; Ski 4.2)

» boucle par le Couloir SO et le col de l'amiante (D+ 1350m ; Ski 4.3)
Le couloir SO est assez chaud et est rapidement en boules.

» Boucle par le col de la Combe Madame (D+ 1400m ; Ski 2.3 ; Orientation T)
Du sommet du Rocher Blanc, descendre la Combe Madame, jusque sous le col de la Combe Madame, remettre les peaux pour franchir ce col et se laisser glisser ensuite dans une petite combe assez encaissée jusqu'au ruisseau de Rieu Claret, puis au parking.

» couloir SE (D+ 1200m ; Ski 4.1 ; Orientation SE)
150m, E3. Du sommet du Rocher Blanc, descendre NE sur la croupe en direction des Rochers Buyant. Prendre la pente à droite (SE) dès que les rochers le permettent (vers 2850m). Départ raide (un bon 50° sur 30m) puis se calme progressivement jusqu'à la combe où l'on rejoint l'itinéraire normal du col de l'Amiante.
Plusieurs autres couloirs de difficulté proche sur l'arête allant au col du Buyant.



Voir aussi : Toponeige Belledonne

Sortie(s) GPS associée(s) : 08.05.14 26.05.13 10.03.13

Photos

Une partie de l'itinéraire.
Une partie de l'itinéraire. [par jean]
le Rocher Blanc, versant Sud
le Rocher Blanc, versant Sud [par PatdeGap]
Le Couloir SW depuis la Belle Etoile.
Le Couloir SW depuis la Belle Etoile. [par Géraud °°°]

Conditions récentes

» Pas de sortie les 15 derniers jours
» Afficher toutes les sorties liées
» Voir les conditions d'enneigement du massif

de Gre à Chambé en vélo, en passant par le Rocher Blanc ! [»] : Sortie du samedi 02 juin 2018 par gstephan

Participants : Leo

Météo

Du beau temps assez instable sur ces 4 jours. Samedi très bon regel et grand beau avec apparition de cumulus des 11h. ISO 3600 donc la neige transforme vite

Conditions d'accès

Etat de la route : Ouverte au Glandon et la la Croix de Fer

Altitude du parking : 1770

Conditions de neige

LieuAltitudeOrient.HeureMeuble/TotaleTypeCommentaire
Rocher Blanc2900NE9h30MoquetteBonne moquette agréable à skier
Brêche de l'Argentière2600W11h30MoquetteTout juste revenue. Commence à prendre le soleil à 11h, un régal !
Vallon de rieu claretS12h15Transfo lourdeBien lourde mais au moins on ne sent plus les vaguelettes
Altitude de chaussage (montée) : 1910
Altitude de déchaussage (descente) : 1910

Activité avalancheuse observée : nulle

Skiabilité [?] : ●●●○○


Récit de la sortie/Remarques diverses

Itinéraire suivi : Rieu Claret -> Rocher Blanc -> Brêche de la Marmottane -> Brèche de l'Argentière -> Col de la Combe Madame -> Rieu Claret - Dénivelé réel effectué : 1720m

Je laisse Leo nous parler de ce chouette week-end prolongé de vélo-ski. retrouvez ses photos ici : http://vertical-horizons.fr/velo-ski-dans-belledonne

Avec Geoffroy ça faisait longtemps que ce petit défi nous trottait dans la tête… Concilier ski en haute montagne, avec une approche… disons… durable ? Eh oui, c’est parti pour quatre jours de vélo-ski dans Belledonne ! Avec l’ouverture du col de la Croix de Fer, le terrain de jeux est immense, les conditions de neige encore au top pour ce début Juin, et coup de chance, les orages devraient s’arrêter pour au moins deux jours…

Le départ de Lyon est folklorique avec nos montures surchargées, les gens nous regardent d’un drôle d’œil à la gare Part-Dieu !
Le premier jour nous fait découvrir une vallée que l’on connaît bien en voiture : la vallée de la Romanche. Elle n’est pas réputée pour sa beauté mais pourtant la circulation est réduite et le soleil finit par briller. Si on m’avait dit que j’allais pique-niquer devant la Mairie de Livet et qu’en plus j’allais trouver ça agréable, je ne vous aurais pas crus…
La journée se termine tranquillement à Allemont, l’orage gronde au loin, on ne prend pas de risque et le petit camping « au grand calme » sera parfait, on a même droit à une terrasse pour s’abriter, à une douche chaude et un invité surprise avec cette boule de poils qui ne nous lâche pas.

Cette bonne nuit de repos sera salutaire car le lendemain c’est une autre histoire qui nous attend… La montée au col de la croix de fer n’a rien d’une promenade et même si la vallée est splendide, la montée n’en est pas moins sacrément raide ! Heureusement, la circulation est presque inexistante à part les cyclistes hollandais qui sont venus en force. On prend notre temps, on rêve d’acheter un de ces chalets au Rivier d’Allemont avec quelques chèvres, on commence à apercevoir le pic de l’Etendard au loin, on prend un coup de chaud au bord du lac, et finalement, nous arrivons au premier camp de base, les chalets de Rieu Claret, à 6 km du sommet (sur 30 km de montée). Le bivouac est parfait, la sieste au soleil aussi.

Samedi, le réveil sonne à 5h, nous partons rapidement, les skis sur le dos et les baskets aux pieds. La montée est rapide il nous faut moins d’une demi-heure avant de chausser les skis, direction le Rocher Blanc.
Nous ne sommes pas seuls, une foule de voitures a envahi le parking ce matin. Je les plains d’avoir eu à se lever à 3 h pour être au parking à 5h. On est bien mieux en vélo ya pas photo !
Les conditions sont parfaites : le regel est bon, le soleil chauffe doucement, pas de vent, une belle journée en montagne nous attend ! Les orages des semaines précédentes ont creusé des rigoles impressionnantes, heureusement qu’on descendra bien plus tard quand le soleil aura transformé ces rigoles en bonne vieille soupe facile à skier.
Nous faisons un super joli tour en montant d’abord au col de l’Amiante avant d’enchaîner sur la vertigineuse arête rocheuse qui amène au sommet du rocher blanc, ensuite la magnifique face Nord Est nous attend avec une descente splendide sur une moquette quatre étoiles… De là, remontée par la brèche de la Marmotanne sur une belle pente gelée également ravagée par les orages. De là, on rejoint la brèche de l’Argentière pour redescendre un joli couloir passé au soleil depuis trente minutes, lui aussi en parfaites conditions ! Et enfin remontée vers le col de la combe Madame avant de s’élancer dans la descente finale dans une belle soupe facile à skier.
Bref, une journée de ski d’anthologie qui restera dans nos mémoires !
Après une nouvelle sieste au soleil, nous avalons les six derniers kilomètres de montée vers le col. Finalement même pas si difficile que ça malgré la journée de ski dans les jambes. Au col, on craque pour une petite bière au restaurant, et on a la surprise de trouver des collègues… Décidément le vélo-ski c’est à la mode! Ils sont partis ce matin de Grenoble en vélo avec les skis sur le vélo pour tenter le Pic de l’étendard avant de redescendre sur Grenoble dans la journée ! Chapeau les gars !
Nous, on préfère prendre notre temps et transporter notre maison pour profiter de ce superbe bivouac avec vue sur les Ecrins et les Aiguilles d’Arves. Demain, on monte à l’Etendard, on enchaîne avec le Grand Sauvage et zou descente à fond pour attraper un train à Saint Jean de Maurienne ! Malheureusement c’était trop beau pour durer et un épouvantable orage va submerger nos espoirs de cocher le deuxième Etendard de la saison… L’orage dure bien trois heures avec des trombes d’eau… Heureusement la tente tient le coup…

Dimanche matin, le ciel est bâché, pas de regel, la neige est détrempée… Tant pis pour cette fois on jette l’éponge… D’ailleurs un autre vélo-ski encore moins chanceux que nous nous rejoint au col. Parti d’Annecy la veille, il s’est aussi pris l’orage hier soir quelques kilomètres avant la fin et est monté pour rien… Ou plutôt il a monté les skis pour rien car la descente, elle, vaut bien le détour ! 25 km de pur plaisir dans la vallée des Villards (Oui le Glandon est ouvert aussi finalement) c’est aussi quelque chose de magique !
Comme on a du temps, on pousse en vélo jusqu’à Chambéry pour attraper un train en ce jour de grève. 60 km à plat c’est bien, mais c’est vrai que j’aurais préféré 2000 mètre de montée en ski.

Enfin voilà un week-end peu ordinaire qui change un peu les règles du jeu, mais le plaisir est d’autant plus grand et les souvenirs resteront aussi beaucoup plus durables sans doute… Le vélo-ski à de l’avenir et croyez moi c’est pas la denière fois que vous nous verrez faire ça!


Commentaires

» Par SebL, le mercredi 06 juin 2018 à 13:10

Superbe ! Du grand art.
Un beau "voyage" avec de l'aventure à côté de la maison :)

» Par Nico06, le mercredi 06 juin 2018 à 14:44

Chapeau les gars !! Belle grosse bambée ! Vous venez de décrocher 2 dossard gratuits pour l'Etape du Tour 2018, à condition que vous trimbaliez vos skis...

» Par Em42, le mercredi 06 juin 2018 à 21:16

Joli ! :cool: :cool:

» Par pamplemousse, le jeudi 07 juin 2018 à 09:06

Génial, j'imagine que le chargement devait rendre la monté en vélo relativement ardu!

» Par gstephan, le jeudi 07 juin 2018 à 11:39

@SebL : Merci! Qu'il est bon de prendre son temps juste à côté de chez soi.
@Nico : Ahah je ne pense pas être capable de relever le défi... Mais par contre avec nos gros pneux sur le plateau des glières ça passerait bien pourtant!
@Em42 : Merci! Sacré saison pour toi encore! :cool:
@pamplemousse : J'attendais ton commentaire en tant que grand fan de vélo-ski-vélo. Tes sorties un peu folles nous ont aussi inspirés! Nous on est plus lent mais on porte le prix de l'autonomie sur nos vélos... :wink:

» Par Cyrille Marais, le jeudi 07 juin 2018 à 22:08

<bon sang > j'aime le vélo et la rando, mais pas le plat :ill: alors je m'incline :lost: devant tant de volonté . quelle énergie ! félicitations :cool:

» Par pamplemousse, le vendredi 08 juin 2018 à 07:51

Merci.
De mon coté je pense que cette sortie va inspirer du monde. La philosophie est génial. Une exploitation parfaite du ski de printemps en profitant qu'il fasse suffisamment chaud en basse altitude pour pédaler à la coule et planter sa tente dans l'herbe grasse.
Aprés tout pour le tour des bella donna, un proverbe italien s'impose.
Chi va piano va sano e va lontano.
Merci les gars!

» Seuls les membres peuvent poster des commentaires sur cette sortie

La montagne présente des dangers et doit être pratiquée de façon responsable. Les informations contenues sur cette page sont données à titre indicatif et devraient uniquement être prises comme telles. Les informations relevées sur le terrain prévalent en toutes circonstances. Vous évoluez dans un milieu naturel fragile, merci de le préserver.

VTT de montagne