Accueil > Topo Guide > Sommets > Cerces - Thabor - Mont Cenis > Roche du Chardonnet > Versant S par le col des Muandes > Sortie du 09 fevrier 2020
 En attente de modération

2950 m Roche du Chardonnet, Versant S par le col des Muandes

Données techniques

Massif : Cerces - Thabor - Mont Cenis
Orientation : SE
Dénivelé : 775 m.

Difficulté de montée [?] : F
Difficulté ski [?] : 2.2 E1
Pente : 25-30°

Nb de jours : ½
Type : Boucle

Cartes : 3535OT Névache - Mont Thabor

Matériel

Pas de matériel particulier

Départ/Accès

Départ : Refuge des Drayères (2167 m) - Par Nevache ou Valloire

Itinéraire

Du refuge des Drayères suivre l'itinéraire du col des Muandes.
De là suivre l'arrête en contrebas, suive au mieux le valon jusqu'au somment

Remarques/Variantes

Possibilité de faire un bouche en passant par les lacs de la Madeleine.

Refuge(s) associé(s) : Refuge des Drayères Refuge de Ricou

Conditions récentes

» Pas de sortie les 15 derniers jours
» Afficher toutes les sorties liées
» Voir les conditions d'enneigement du massif

Petite traversée des Cerces Valfréjus -> Valloire en mobilité douce [»] : Sortie du samedi 08 au dimanche 09 fevrier 2020 (2 jours) par Geoff

Participants : Cycle "Nature" CAF de Lyon

Météo

Beau temps, un peu de vent de sud, températures douces

Conditions d'accès

Etat de la route : Faut demander au chauffeur du bus et au conducteur du train.

Altitude du parking : 1550

Conditions de neige

Du très bon ski dans l'ensemble, bien meilleur qu'espéré !!
- Col des Bataillères, très bonne poudreuse rapportée par le vent, quelques passages croûtés fin 3/4*
- Pointe de Terre Rouge, super bon, mis à part un passage croûté. 4*
- Col de névache -> Drayères : Ca tourne avec les oreilles, extra, avec même de la transfo sur la fin 4/5*
- Col de l'Aguille noire, la cata, neige dure, avec du relief, cailloux apparents, ça tape dans les chaussettes le vent y a fait des dégâts... 2*
Dommage sinon on aurait vraiment fait des descentes quasi parfaites !

Altitude de chaussage (montée) : 1620
Altitude de déchaussage (descente) : 1400

Activité avalancheuse observée : Nombreuses purges en versants Est à Nord, des plaques parties spontanément dans ces orientations. Pas mal d'accumulations dans les versants ensoleillés mais pas de problèmes de stabilité.

Skiabilité [?] : ●●●○○


Récit de la sortie/Remarques diverses

Itinéraire suivi : J1 : Valfréjus, Refuge du Thabor, Col des Bataillères / J2 : Refuge, col du Chaval blanc, Pointe de Terre rouge, Col de Nevache, Col de l'Aiguille Noire, Valloire - Dénivelé réel effectué : 3080m

Ce week-end, c'était mobilité douce pour le CAF de Lyon ! Le plan Cerces était calé avec Benj et son cycle perf et de notre côté on opte pour une traversée un peu plus grande de cette partie nord, inconnue pour ma part en hiver ! Un beau voyage commence !

Train à 7h08 pour les Lyonnais que je rattrape à Chambé un peu plus tard. Le train est immense avec ces 3 rames et quasiment vide... En ce 1er samedi de vacances scolaires, tu vois bien que c'est quand même la bagnole qui domine pour se rendre en station. Arrivée à 10h15 à Modane et une heure plus tard, la navette nous monte à Valfréjus. C'est le pied de se faire trimbaler, on a le temps de discuter des projets du week-end, de se reposer, de faire une partie de cartes... de former un groupe en somme.
12h15, on est sur les skis ! Ça fait bizarre c'est vraiment pas habituel comme horaire de départ. Enfin vu le programme de la journée c'est pas si grave. Et on démarre la remontée du long vallon du Charmaix en direction du Thabor. En contrepartie, les paysages sont magnifiques. Les lumières, les couleurs, les sommets acérés qui se dévoilent à mesure que l'on monte... Ça en jette ! Arrivée au refuge 4h plus tard et on sent tout de suite qu'il va y avoir de l'ambiance ce soir : Refuge archi complet -> 40 personnes pour 30 places ! :-/
Bon on pose rapidement les affaires et on retourne dehors se faire un aller retour au col des Bataillères, avec en prime une super neige, un magnifique levé de pleine lune au couchant et les lueurs rouges sur les sommets ! Elle est pas belle la vie !
Retour au refuge surchauffé mais où finalement tout se gère sans tensions. Heureusement que la salle est grande et permet d'accueillir tout le monde. Pour la nuit, ce sera matelas mousse sur les tables pour la moitié du groupe et collé serré pour les autres dans les dortoirs ! ;-)

Dimanche matin, départ 8h avec le groupe "Etoilé" de Marc qui avait aussi eu la bonne idée du refuge du Thabor. Nous commençons la journée par une longue traversée ascendante (mais aussi parfois descendante) jusqu'à la Pointe de Terre Rouge. Pas un vent au sommet, panorama somptueux sur les Ecrins et le Thabor qui nous domine juste en face. Extra ! Et tout comme la descente qui n'est pas en reste... Un pur régal !
Petite pause et on repart pour le col de Névache. On est déjà un peu dedans sur l'horaire et il faut accélérer le rythme si on veut pouvoir arriver à temps à Valloire pour la navette du retour. Montée efficace jusqu'au col, bizarrement moins défoncé par le vent que les pentes voisines... Au sommet, le paysage s'ouvre sur la Clarée et les Alpes du sud au loin (Roche Brune, Font Sancte, Chambeyron). Deux traces de montée dans le vallon seulement, qui nous donnent vraiment l'impression d'être loin. On continue le voyage en décidant de descendre sur le refuge des Drayères, pour s'approcher au plus près des tours qui s'élancent au pied de la pointe des Cerces. Pique nique à la limite des mélèzes, il fait bon et chaud, c'est le sud, pas de doute !
Mais toutes les bonnes choses (pauses) ont une fin et il va falloir penser sérieusement à rentrer sur Valloire !! On trace à bon rythme en direction du col de l'Aiguille Noire, que l'on atteint pile à 15h. Il nous reste 1h30 avant le départ de la navette... C'est chaud mais ça peut passer.

Et c'est à ce moment là que ça part en vrille ! Pour démarrer, la descente du col est raide et béton, avec de la croûte cassante sous les skis... vraiment horrible à skier. On perd du temps, ça se bâche, le vent commence à souffler en rafale et arrache littéralement la neige, pourtant déjà bien regelée... On trace tant qu'on peut en se laissant glisser dans le vallon de l'aiguille noire mais c'est si plat qu'il faut rapidement se rendre à l'évidence : malgré notre technique de ski de fond du tonnerre, on ne sera pas à l'heure à Valloire. On scinde donc le groupe en 2, et on fonce le plus vite possible à la station, en galérant en rive gauche dans les arcosses, les coulées gelées d'avalanches, la neige vitrifiée par le vent. Ouf, enfin une piste, on descend à toute vitesse et à 16h25 on est à la navette ! Juste à temps pour que Benoit y monte avec mes affaires, retrouve nos copains venant de Terre Rouge et le bus ferme ses portes pile à l'arrivée de Flore... tout s’enchaîne ensuite très vite, trouver 2 taxi en urgence et les coordonner avec l'arrivée du reste du groupe qui aura mis plus de 2h pour descendre du col de l'Aiguille Noire... Grosse erreur d'anticipation pour nous encadrants !
Et cela dit en passant : un taxi à 4 pour descendre à St Michel revient aussi cher qu'une place en navette... On se marche sur la tête avec les transports en communs en France !!!
Heureusement, tout ce petit monde arrivera à temps pour récupérer le dernier TER pour Lyon, avec une fin de journée épique et plus de 28km avalés ! C'est clair qu'on va longtemps s'en souvenir de ce voyage à deux pas de chez nous. 2 jours seulement mais qui en paraissent le double tellement c'était dense... Merci à tous les participants pour avoir assurés tout du long, ça promet un raid de fin de cycle de toute beauté, et bien sûr en mobilité douce ! ;-)

Photos ce soir. ;-)


Commentaires

» Par Nico06, le mardi 11 fevrier 2020 à 18:47

Aahh je l'attendais de pied ferme celui-là de compte-rendu. :D
Bravo Geoff et Frabu pour cette belle sortie, cette belle idée, la gestion du petit couac horaire, etc... Bravo le cycle Nature pour cette belle motivation, une fois de plus. :)
J'ai tellement hâte de participer à nouveau à ce genre d'aventure, avec toi, Benj et Thomas, à côté de chez soi comme tu le dis si bien !
Et vive le CAF de Lyon ! :roll:

» Par Capitaine_BenA, le mardi 11 fevrier 2020 à 21:21

Belles bambées, quelles photos :D ! Encore un grand moment du cycle nature.

» Par SebL, le mercredi 12 fevrier 2020 à 08:23

Bravo pour cette belle initiative qui me rappelle quelques bons souvenirs de l'année dernière avec une traversée entre St Michel de Maurienne et Mont-Dauphin, via Terre rouge, avec accès/retour en train :cool:
La Maurienne est décidément un spot privilégié pour la mobilité douce : accès en train, vélo-ski...

» Par diablo73, le mercredi 12 fevrier 2020 à 10:25

Bravo pour ce beau circuit en mobilité douce en plus.
Très belle photo, la N°13, le Blanchot ne se laisse pas facilement apercevoir ni photographier :wink:

» Par Geoff, le mercredi 12 fevrier 2020 à 14:34

Merci à vous ! :cool:
Oui la Maurienne (mais aussi la Tarantaise) sont vraiment bien positionnées avec leurs lignes de train qui remontent bien en vallée. Cela mériterai qu'on favorise encore plus ce mode de transport pour se rendre en station... Quand je vois le prix des navettes, ça me semble fou de payer 14€ pour faire Valloire -> St michel.
En tous cas il faut montrer que c'est possible, même dans le cadre d'un club, mais aussi que ça permet d'offrir des itinéraires en traversée qui seraient plus difficile à organiser en voiture ! Vivement la prochaine... :wink:

» Seuls les membres peuvent poster des commentaires sur cette sortie

La montagne présente des dangers et doit être pratiquée de façon responsable. Les informations contenues sur cette page sont données à titre indicatif et devraient uniquement être prises comme telles. Les informations relevées sur le terrain prévalent en toutes circonstances. Vous évoluez dans un milieu naturel fragile, merci de le préserver.

VTT de montagne