Accueil > Topo Guide > Sommets > Valais E - Alpes Pennines E > Punta Gnifetti (Signalkuppe) > versant Sud depuis Gressoney > Sortie du 01 aout 2020
 Topo validé par la modération

4554 m Punta Gnifetti (Signalkuppe), versant Sud depuis Gressoney

Données techniques

Massif : Valais E - Alpes Pennines E
Secteur : Val d'Aoste
Orientation : T
Dénivelé : 2720 m.

Difficulté de montée [?] : F
Difficulté ski [?] : 2.2 E1
Pente : 30° maxi

Nb de jours : 2
Type : Aller/Retour

Cartes : ESC08

Matériel

matériel de progression sur glacier.

Départ/Accès

Départ : Gressoney (Stafal) (1823 m) - Aoste -> Pont Saint Martin -> Gressoney (Stafal)

NB: Ce départ est accessible en TC

Itinéraire

De Greyssoney (Staffal), remonter le vallon de Salza en empruntant les chemins numérotés 7, puis 7c tant sur la carte que sur le terrain. Aller jusqu'au col Salza (3000m), situé juste sous l'arête sud-est de l'Alta-Luce. De là, traverser au mieux à flanc en direction du Nord-Est en restant sous les barres rocheuses jusque vers 3100m. Dès qu'il sont visibles, rejoindre les refuges Gnifetti et Montova en obliquant au Nord.

Prendre pied sur le glacier au niveau du refuge Montova. Remonte le glacier du Lys jusqu'au col 4246 m entre le sommet 4256 m et Lüdwigshöhe (4341 m). La Pointe Gnifetti apparaît en face avec le refuge Margherita à son sommet. Redescendre légèrement en passant sous la Pointe Parrot, puis une fois dans une immense cuvette, atteindre le sommet par un vaste mouvement tournant. Les derniers mètres se font généralement à pied.

Remarques/Variantes

Refuge(s) associé(s) : Refuge Gnifetti Refuge Citta di Mantova

Conditions récentes

» Pas de sortie les 15 derniers jours
» Afficher toutes les sorties liées
» Voir les conditions d'enneigement du massif

Punta Gnifetti (Signalkuppe), versant Sud depuis Gressoney [»] : Sortie du samedi 01 aout 2020 par didiergo

Participants : Isabelle, Marc, Denis

Météo

Très beau temps vendredi pour monter au refuge. Beau temps le samedi matin s'ennuageant vers la mi-journée et avec des averses en cours d'après-midi. Dimanche, temps gris et faiblement pluvieux en tout début de matinée puis beau temps le reste de la matinée. Températures agréables.

Conditions d'accès

Etat de la route : RAS

Altitude du parking : Staffal à 1840 m

Conditions de neige

LieuAltitudeOrient.HeureMeuble/TotaleTypeCommentaire
Punta Gnifetti4554 mW11hMoquetteSki en excellente moquette
Glacier du Garstelet4000 mS12h10MoquetteToujours une très bonne moquette
Glacier du Garstelet3800 mS12h15IrrégulièreNeige à relief avec une skiabilité médiocre
Les conditions de neige se sont nettement dégradées par rapport au début du mois de juillet. En effet, le coup de chaud depuis le début de la semaine associé aux premières pluies orageuses assez régulières les après-midis jusqu'à plus de 4000 m a bien contribué à assécher la montagne. Du coup, au-dessus de 3800 m environ, les conditions de neige sont bonnes avec une belle moquette mais on passe sans transition à une neige à relief de plus en plus prononcé au-dessous de cette altitude.

Altitude de chaussage (montée) : 3520 m
Altitude de déchaussage (descente) : 3647 m

Activité avalancheuse observée : RAS

Skiabilité [?] : ●●●○○


Récit de la sortie/Remarques diverses

Itinéraire suivi : Topo - Dénivelé réel effectué : 1600m

La saison de ski estival se poursuit en ce mois d'août dans le secteur du Monte Rosa côté italien mais les bonnes conditions de neige du début juillet ne sont plus qu'un lointain souvenir. Ce sera probablement la dernière sortie estivale dans ce secteur car avec le retour de la chaleur et un isotherme prévu aux alentours de 4500 m dès le milieu de la semaine prochaine, les conditions de neige vont vraiment se dégrader et les crevasses s'ouvrir de plus en plus.

De l'équipe de 4 au départ, je suis le seul avec les skis car mes coéquipiers étaient réticents au portage des skis depuis la Punta Indren et Denis n'avait pas de matériel de ski de randonnée. C'était d'ailleurs sa première ascension d'un sommet de plus de 4000 m. Départ à pied de la Punta Indren le vendredi matin après un très beau temps mais après avoir attendu à Staffal plus d'une heure car le violent orage de la veille a entraîné un dégât électrique au niveau du téléphérique qu'il a fallu réparer. La montée est agréable par le sentier d'été passant par le refuge Mantova. Je chausse juste au-dessus du refuge mais la pluie de la veille a bien humidifié une neige au relief bien prononcé rendant la progression malaisée. Nous arrivons au refuge Gnifetti à 13h30 juste pour manger. Après-midi repos à la fraiche sauf pour Isabelle, Marc et Denis qui vont initier ce dernier, novice en alpinisme, aux techniques d'encordement et de cramponnage. L'accueil au refuge est toujours bien agréable malgré le monde. Du fait du covid-19, nous bénéficions d'une chambre pour nous quatre. Par contre, le port du masque dans le refuge est beaucoup plus rare que début juillet, sauf pour le personnel.

Samedi 1er, départ vers 6h10 du refuge avec un très beau temps mais avec une bien mauvaise surprise : Denis s'est fait voler ses chaussures. En effet, il venait d'acheter des chaussures Simond le jeudi avant de partir et un "pseudo alpiniste" en a profité pour les échanger contre les siennes toutes neuves sauf que celles qu'il a laissé étaient usées et avec une pointure en moins ! Et ce n'est pas une erreur mais un geste bien intentionnel car d'une part, elles n'étaient pas rangées au même endroit dans le refuge et d'autre part, il fallait bien re-régler les crampons à la bonne taille ! Si par hasard, il lit ce compte rendu, j'espère que par remords il me contactera pour réparer sa faute. Du coup, Denis, dépité nous regarde partir avant de retourner se coucher. Finalement, en cours de matinée, seul au refuge, il décide quand même de monter malgré les chaussures avec une pointure en moins. Il enchaînera seul la Punta Gnifetti et la Piramide Vincent et reviendra au refuge les pieds meurtris et pleins d'ampoules mais néanmoins content d'avoir pu gravir ses deux premiers sommets de plus de 4000 m. Pour notre part, nous montons tranquillement, le regel ayant été très bon, je mets les couteaux dès le départ mais la progression est malaisée en raison de cette neige à relief bien dure sur les premiers 150 mètres. Ensuite, la neige devient lisse rendant la progression facile. Comme toujours en période estivale, le secteur est très fréquenté par de nombreux alpinistes se répartissant sur toutes les pointes du Monte Rosa. Nous arrivons au sommet peu après 10h. Montée à skis jusqu'au sommet en raison d'un véritable rail du aux nombreux passages des alpinistes.

Début de descente vers 11h avec une neige bien lisse sous le refuge suivie d'une excellente moquette en exposition Sud sur le Grenzgletscher avant de repeauter pour regagner le Col du Lys. La suite de la descente jusqu'à l'altitude de 3800 m environ sera aussi en très bonne moquette. Par contre, la fin jusqu'au refuge Gnifetti sera médiocre en raison du relief et notamment sur le replat avant d'arriver au refuge de part les nombreuses crevasses en cours d'ouverture. Arrivée au refuge à 12h30 en même temps que les nuages et une courte averse. Je ne fus pas le seul skieur ce jour car outre un surfeur, il y avait aussi deux autres skieurs.

Dimanche 3, le temps très nuageux, orageux et faiblement pluvieux en tout début de matinée aura raison de notre motivation. Dommage car au moment où nous décidons de redescendre le ciel se déchire et le beau temps reviendra au moins jusqu'en fin de matinée. Descente tranquille pour rejoindre la Punta Indren à 9h40 après une pause café au refuge Mantova. Le couloir Casati fait pâle figure et n'est plus skiable d'autant que la base est parsemée de pierres.

Mis à part le vol des chaussures de Denis, la perte de l'appareil photo d'Isabelle dans un tronçon du télécabine et une météo orageuse, ce fût néanmoins un week-end bien agréable passé à la fraîche. Avec cette dernière sortie de la saison 2020, je boucle un cycle de 8 ans de ski débuté ici même en septembre 2012 et seulement interrompu un mois en avril 2020 en raison du Covid-19. 8 belles années de ski avec 4 saisons estivales au Chili et en Argentine en 2013, 2015, 2017 et 2019 et 4 en Europe en 2014, 2016, 2018 et 2020.


Commentaires

» Par matt, le mardi 04 aout 2020 à 22:56

Didiergo, incroyable ! Cest une performance !

» Par didiergo, le jeudi 06 aout 2020 à 17:14

@matt : c'est vraiment très relatif :)

» Par Tonitruant, le jeudi 06 aout 2020 à 21:01

Merci Didier pour le partage de cette balade rafraîchissante :roll:

» Par matt, le jeudi 06 aout 2020 à 21:26

Si si skier tous les mois depuis 8 ans je considère que cest une sorte de performance !

» Par didiergo, le samedi 08 aout 2020 à 15:41

@Tonitruant et matt : merci :wink:

» Par taramont, le dimanche 09 aout 2020 à 21:11

performance ou pas, que cela ait été un projet au départ ou s'il s'est construit au fil du temps et de la passion, quoiqu'il en soit, c'est remarquable ; toutes mes félicitations :)

» Par didiergo, le mercredi 12 aout 2020 à 11:52

@taramont : merci, il s'est effectivement construit au fil du temps :wink:

» Seuls les membres peuvent poster des commentaires sur cette sortie

La montagne présente des dangers et doit être pratiquée de façon responsable. Les informations contenues sur cette page sont données à titre indicatif et devraient uniquement être prises comme telles. Les informations relevées sur le terrain prévalent en toutes circonstances. Vous évoluez dans un milieu naturel fragile, merci de le préserver.

VTT de montagne