Accueil > Topo Guide > Sommets > Valais E - Alpes Pennines E > Punta Gnifetti (Signalkuppe) > et traversée des 4000 italiens du Mont-Rose > Sortie du 05 juillet 2020
 Topo validé par la modération

4554 m Punta Gnifetti (Signalkuppe), et traversée des 4000 italiens du Mont-Rose

Données techniques

Massif : Valais E - Alpes Pennines E
Secteur : Val d'Aoste
Orientation : T
Dénivelé : 1900 m.

Difficulté de montée [?] : F
Difficulté ski [?] : 4.2 E2
Pente : 50° maxi, court et expo

Nb de jours : 2
Type : Boucle

Cartes : ESC08

Matériel

Matériel glaciaire.

Départ/Accès

Départ : Gressoney (Stafal) (1823 m) - Aoste -> Pont Saint Martin -> Gressoney (Stafal)

NB: Ce départ est accessible en TC

Itinéraire

Depuis le sommet des remontées mécaniques de Indren (3 remontées utilisées depuis Stafal), remonter l'itinéraire d'accès au refuge Gnifetti, puis à la Pointe Gnifetti (nuit au refuge Regina Margherita à partir de mi-juin / fin juin).
Après l'accès à la Pointe Gnifetti décrit par ailleurs, descendre vers le nord sur le Col Gnifetti (4'554m) pour atteindre l'arête SE de la Zumstein (4'564m).
Descendre de la combe supérieure, pour se positionner sous le Col Sessia (4'299m) et remonter la Punta Parrot (4'436m) par son arête E. Descendre en direction S jusqu'au Col Ippolito (4'293m) avant de remonter à la Ludwigshöhe (4'342m). Descendre au Col Zurbriggen (4'272m), ascension en crampons de la face N raide et courte du Corno Nero (4'322m) avant de profiter de la large combe descendante au Col Vincent (4'088m).
Remonter à la Pyramide Vincent (4'215m) par ses pentes N, avant de plonger depuis le sommet par un couloir orienté S (50° court) sur les pentes issues de l'arête SW de la Vincent. Itinéraire repérable grâce à des grands bâtons plantés dans la face et qui servent de balises. On se situe sur la rive droite du glacier d'Indren, avant de traverser (et remonter) à la Punta Giordani (4'046m).
Descente par le glacier d'Indren sur le sommet des remontées mécaniques.
La boucle horaire est terminée.

Photos

Parrot, Gnifetti, Zumstein et Dufour vues depuis le sommet de la Ludwigshöhe.
Parrot, Gnifetti, Zumstein et Dufour vues depuis le sommet de la Ludwigshöhe. [par Pja]
Depuis la Punta Parrot, ouverture vers les sommets inférieurs de la traversée: Ludwigshöhe, Corno Nero, Vincent, puis Giordani.
Depuis la Punta Parrot, ouverture vers les sommets inférieurs de la traversée: Ludwigshöhe, Corno Nero, Vincent, puis Giordani. [par Pja]

Remarques/Variantes

La boucle de traversée des 4000 italiens du Mont-Rose peut être réalisée également avec étape au refuge Gnifetti, ou au Bivouac Giordano (sous le Corno Nero).
Elle peut être faite également en sens antihoraire... demandant alors de passer le couloir d'accès S à la Pyramide Vincent, à la montée.

Variantes :

» Pyramide Vincent, par le Refuge Gnifetti (D+ 1000m ; Ski 2.2 ; Orientation SW)
Des remontées de Punta Indren (3 tronçons) remonter soit au refuge Citta di Montova puis au refuge Gnifetti, soit directement par un couloir évident (Canale Casati, crampons utiles). Mouvement tournant évident pour rejoindre la Pyramide Vincent (4215 m ) ou le Balmenhorn (Bivouac Giordano, 4167 m ) ou tout autre des 4000 m du coin. On peut, tout d'abord, monter directement à la Punta Giordani (4046 m), pente équivalente, pour 700 m de plus environ.



Refuge(s) associé(s) : Refuge Gnifetti Refuge Citta di Mantova Regina Margherita

Sortie(s) GPS associée(s) : 20.06.17

Conditions récentes

» Pas de sortie les 15 derniers jours
» Afficher toutes les sorties liées
» Voir les conditions d'enneigement du massif

Punta Zumstein, Punta Gnifetti et Punta Parrot [»] : Sortie du samedi 04 au dimanche 05 juillet 2020 (2 jours) par didiergo

Participants : Isabelle, Jean-Marie

Météo

Temps très orageux vendredi après-midi pour la montée au refuge Gnifetti puis très beau temps avec vent faible mais froid en altitude samedi et dimanche.

Conditions d'accès

Etat de la route : RAS

Altitude du parking : Stafal à 1840 m

Conditions de neige

LieuAltitudeOrient.HeureMeuble/TotaleTypeCommentaire
Punta Gnifetti4554 mW13h40Poudre tasséeExcellente poudreuse tassée
Glacier Grenzgletscher4350 mS13h45Poudre tasséeIdem, très bon ski
Glacier du Garstelet4000 mS14h25MoquetteA peine un peu de relief au-dessus de 4000m puis moquette parfaite
Punta Parrot4300 mNW10h15Poudre tasséeUn régal avec une suite en moquette près le Col du Lys
Des conditions de neige remarquables pour un début d'été grâce aux températures relativement fraiches pour la saison en altitude. Neige poudreuse tassée et moquette excellente jusqu'à 3400m.

Altitude de chaussage (montée) : 3245m
Altitude de déchaussage (descente) : 3245m

Activité avalancheuse observée : RAS

Skiabilité [?] : ●●●●●


Récit de la sortie/Remarques diverses

Itinéraire suivi : Punta Zumstein, Punta Gnifetti et Punta Parrot - Dénivelé réel effectué : 2600m

La saison de ski estival se poursuit en ce mois de juillet dans le secteur du Monte Rosa côté italien avec des conditions de neige vraiment excellentes grâce à un début d'été pas trop chaud et on ne va pas s'en plaindre ! C'est d'ailleurs assez rare en été de bénéficier d'une bonne uniformité du manteau neigeux depuis le haut avec de la poudre tassée jusqu'à la Punta Indren en bonne moquette s'alourdissant néanmoins sous les 3400m environ.

Départ à ski de la Pointe Indren le vendredi avec un temps très orageux qui nous a conduit à attendre une bonne heure au sommet du premier tronçon du télécabine, les remontées ayant été stoppées sous les fortes rafales de pluie et de vent. L'itinéraire classique passe intégralement à ski depuis la Punta Indren avec le beau temps revenu après cet épisode orageux bref mais intense. Nous arrivons au refuge Gnifetti une heure avant le repas. L'accueil au refuge est toujours bien agréable malgré les masques. Du fait du covid-19, la capacité du refuge est réduite d'une quarantaine de places ce qui nous permet d'être bien plus à l'aise dans les chambres et lors du repas.

Samedi 4, départ vers 6h30 du refuge avec un très beau temps, un peu de vent et quelques centimètres de neige fraîche liés à l'orage de la veille. Avec cette qualité de neige, pas besoin de couteaux avec un glacier de Garstelet bien bouché. Toujours beaucoup de monde dans le secteur partant à l'assaut des différentes pointes du Mont Rose. Il fait frais, limite froid mais l'ascension reste agréable. Les zones crevassées sous le plateau de la Piramide Vincent passent très bien mais au fil des ans, la crevasse à la jonction entre les glaciers du Lys et de Garstelet s'ouvre de plus en plus et ce, malgré des conditions d'enneigement plutôt bonnes en ce début d'été. Nous arrivons au Col du Lys vers 8h40 mais nous poursuivons pour une pause au soleil et à l'abri du vent sous le Col Sesia. Nous suivons ensuite la belle trace des alpinistes, Jean-Marie montant directement à la Punta Gnifetti alors qu'avec Isabelle nous faisons un crochet vers la la Pointe Zumstein pour la gravir en crampons après avoir déposé les skis vers 4500m. C'est un peu tard pour voir la belle descente du versant NNE du Liskamm réalisée par Jules et Tonio. Après la courte descente, remontée à la Pointe Gnifetti en partie à ski puis à pieds. Pause déjeuner au sommet avant d'attaquer la descente dans une excellente poudreuse tassée faisant pâlir d'envie les alpinistes en cours de descente. Nous en profitons d'ailleurs pour descendre un peu sur le Grenzgletscher avant de remonter tranquillement jusqu'au Col du Lys. La descente jusqu'au refuge Gnifetti sera vraiment excellente jusqu'en bas. Nous arrivons au refuge peu après 15h après une petite péripétie sans conséquence. En effet, au moment de remonter au refuge par les échelles, Jean-Marie échappe un ski qui part directement dans la pente sous le refuge mais coup de chance, il semble s'arrêter sur le glacier juste au niveau d'une rupture de pente. Nous descendons prudemment en ski avec Isabelle car la zone est très crevassée pour tenter de le récupérer. C'est chose faite au niveau d'une petite crevasse : ouf, Jean-Marie peut souffler et offrir sa tournée ! Après-midi récupération, bronzage et sieste.

Dimanche 5, le beau temps est toujours au rendez-vous et nous repartons vers le Col du Lys à 6h depuis le refuge. Il y a encore plus d'alpinistes que la veille, c'est une file quasi continue qui monte doucement vers les différentes pointes du Mont-Rose. Notre objectif du jour sera la Punta Parrot en aller/retour depuis le Col Sesia. Après avoir laissé les skis 100m sous le sommet, nous le gravissons en crampons en terminant par une arête bien cornichée mais très esthétique. Très beau panorama de part la position centrale de la Punta Parrot. La descente sur le Grenzgletscher est en poudreuse tassée bien agréable à skier. Repeautage pour rejoindre le Col du Lys puis nous passons entre le Corno Nero et le Balmenhorn afin de rejoindre la pente sous le bivouac Giordano où nous trouvons une excellente moquette et ce jusqu'au refuge Gnifetti. Un petit crochet au refuge pour récupérer nos affaires et direction le couloir Casati. Ce sera notre moins bonne descente du week-end en raison des nombreuses traces de ski et du ravinement en partie centrale du couloir. La fin de la descente se fait en moquette un poil collante jusqu'à la Pointe Indren, juste à temps pour prendre le téléphérique à 11h45 avant la pause méridienne.

Malgré la saison estivale, nous aurons croisé de nombreux skieurs mais cependant en nombre moins important que les 4 à 500 alpinistes ! Ce fût vraiment un bon week-end de ski avec beau temps et qualité de neige au rendez-vous.


Commentaires

» Par Jacques_F, le mardi 07 juillet 2020 à 19:16

Joli ... sympa les conditions :wink:

» Par Cyrille Marais, le mercredi 08 juillet 2020 à 09:41

Superbes photos ! :cool:
Quelle belle idée pour terminer (presque) la saison des spatules aux pieds ! :wink:

» Par alainlo, le mercredi 08 juillet 2020 à 10:19

Superbes photos :roll:

» Par didiergo, le mercredi 08 juillet 2020 à 13:41

@Jacques : ce fût une bonne pioche effectivement et nous nous sommes bien régalés :cool:
@Cyrille et alainlo : merci :wink:

» Par Em42, le mercredi 08 juillet 2020 à 13:53

Quelque chose me dit qu'on risque de voir le Mt Rose régulièrement cet été :) :) :)

» Par nonopralo, le mercredi 08 juillet 2020 à 18:06

Superbe galerie photo !
Ils ont dormi où ces centaines d'alpinistes avec les capacités réduites des refuges ?

» Par didiergo, le mercredi 08 juillet 2020 à 18:24

@Emeric : bien vu :wink: Au moins une fois de plus en espérant qu'il n'y ait pas de grosses chaleurs d'ici là :cool:
@nonopralo : ils ont dormi dans les refuges Gnifetti et Mantova mais aussi pas mal sous tentes et enfin, beaucoup sont montés à la journée via les remontées mécaniques :)

» Par mich06, le jeudi 09 juillet 2020 à 11:24

superbes photos et beau commentaire : de quoi faire rêver ! une petite gopro et ce serait parfait(pour rêver encore plus) :lol: :P !!!!

» Par didiergo, le jeudi 09 juillet 2020 à 12:03

@mich06 : merci :wink: J'ai une petite caméra mais je l'utilise rarement car je ne suis pas un pro des montages :D

» Par HDlameije, le vendredi 10 juillet 2020 à 08:44

Bonjour Didier,
Hé bien cela te change des volcans chiliens ! :D :D Très belle réalisation dans un cadre majestueux. Heureusement qu'il n'y avait personne :wink:

» Par didiergo, le vendredi 10 juillet 2020 à 16:47

@HDlameije : oui cela change des volcans chiliens et argentins inaccessibles cette année et pourtant la neige y est tombée en abondance. La zone centrale des Andes (autour de Santiago et Cajon del Maipo) n'a pas connu autant de neige depuis plus de 20 ans :cool:

» Par Quercus, le samedi 11 juillet 2020 à 12:39

Apparemment, il est légal de bivouaquer dans le secteur. est-ce que vous confirmez ?

» Par didiergo, le dimanche 12 juillet 2020 à 09:09

@Quercus : j'avoue que je n'en sais rien mais en tout cas en plus des tentes au Col du Lys il y avait une dizaine de tentes autour du refuge Mantova :cool:

» Par Quercus, le dimanche 12 juillet 2020 à 14:10

Merci pour l'info didiergo

» Par ludovic duval, le mardi 14 juillet 2020 à 16:59

bravo Didier, tu enchaînes et tu choisis les bons créneaux !!! cela ne m'étonne pas. Ouf les photos, tu as mitraillé. :D

» Par didiergo, le mardi 14 juillet 2020 à 20:43

@ludovic: merci, effectivement le choix du week-end fût vraiment judicieux :wink:

» Par marcskie, le jeudi 16 juillet 2020 à 19:36

@Quercus :

Pour le bivouac j'ai un peu regardé.

En Italie tu n'as absolument pas le droit de bivouaquer ou camper en dessous de 2'500, apparement tu risques des amendes salées.

Par contre au dessus de 2'500 c'est autorisé.

» Seuls les membres peuvent poster des commentaires sur cette sortie

La montagne présente des dangers et doit être pratiquée de façon responsable. Les informations contenues sur cette page sont données à titre indicatif et devraient uniquement être prises comme telles. Les informations relevées sur le terrain prévalent en toutes circonstances. Vous évoluez dans un milieu naturel fragile, merci de le préserver.

VTT de montagne