Accueil > Topo Guide > Sommets > Beaufortain > Pointe du Riondet > combe nord est > Sortie du 11 janvier 2019
 Topo validé par la modération

2356 m Pointe du Riondet, combe nord est

Données techniques

Massif : Beaufortain
Secteur : Beaufortain
Orientation : NE
Dénivelé : 1115 m.

Difficulté de montée [?] : F
Difficulté ski [?] : 2.2 E1
Pente : 30-35

Nb de jours : 1
Type : Aller/Retour

Cartes : 3532OT

Matériel

Pas de matériel particulier

Départ/Accès

Départ : Arêches (Le Mappa) (1282 m) - Albertville -> Beaufort -> Arêches -> direction du Lac de Saint-Guérin. On s'arrête en général au Mappa.

Itinéraire

On part du Mappa à 1260m (fin du déneigement) sur la route d'Arêches au barrage de Saint Guérin.
Suivre la route jusqu'au barrage (1559m), contourner le lac par la gauche (chemin en contrebas, ou route un peu plus haut) jusqu'au hameau des Thuiles (1614m). Suivre la route d'été qui monte légèrement à droite puis traverse vers la gauche au dessus d'une petite barre.
Poursuivre à flanc jusqu'aux chalets de Riondet et trouver la brêche (environ 2090m). De là, continuer sud en direction du triangle sommital .
Du sommet descente soit par l'itinéraire de montée, soit par le col de la louze situé à l'ouest (2119m), soit par un des couloirs nord sous le sommet (45°) puis rejoindre l'itinéraire du col de la louze puis le barrage.

Trace GPS


| QRcode | VisuGPX

Remarques/Variantes

Variante : du Mappa, suivre l'itinéraire classique du col de la Louze (St Guérin, puis longer le lac vers la droite puis remonter le vallon de la Louze).
Un peu en dessous du col de la louze, remonter à gauche des pentes un peu plus raides menant à une arête terminée par de belles barres rocheuses caractéristiques.
Remonter cette arête qui surplombe un large plateau vers la droite jusqu'à une selle sur l'arête allant du sommet de la pointe au col de la louze. De là, descendre un peu versant SE en longeant la face SE de la pointe (rocheuse) jusqu'à rejoindre les pentes SSW raides au début qui mènent facilement au sommet.
On peut également monter depuis le plateau cité ci dessus par un couloir à gauche du sommet.

(on peut également rejoindre le col de la louze par les télés d'Arêches, le Grand Mont et sa belle descente Sud, c'est sans doute même plus rapide et évite l'interminable montée jusqu'au vallon de la Louze)

Du sommet, plonger directement dans la face souvent délicieusement poudreuse, la pente n'excède pas 40° et rejoindre l'itinéraire de montée pour la suite de la descente.


Variantes :

» Boucle NE-SO (D+ 1470m ; Ski 3.3 ; Orientation T)
Montée versant NE par l'itinéraire décrit dans le topo. Du sommet descendre SO par de larges pentes jusqu'au niveau des ruines de Charvetan (vers 2030 -2050 m) (plus haut, ça ne passe pas: pentes bordées à l'ouest par des barres). Plusieurs passages sont possibles: 35-40° sur 150 m orientation Ouest à aborder en neige stable, pour rejoindre les ruines des Caves (1851 m) vers le ruisseau du Coard dans le haut vallée de La Grande Maison. Remonter au col de la Louze (2119 m) avant de redescendre versant NE vers le lac et le barrage de St Guérin.



Sortie(s) GPS associée(s) : 11.01.19 25.12.17 05.02.16 05.01.15 17.02.08 28.01.07

Photos

Pointe de Riondet combe NE
Pointe de Riondet combe NE [par veloski]

Conditions récentes

» Le 12 mars par Yvesdumurier [●●●●○] Sur une idée d'Yves-Popshe qui voulait la refaire. La route est looongue, mais ensuite les paysages rattrappent le »

» Afficher toutes les sorties liées
» Voir les conditions d'enneigement du massif

Pointe du Riondet [»] : Sortie du vendredi 11 janvier 2019 par veloski

Participants : Feufollet, Florence ...
Membres associés : Brize08 (12.01)

Météo

Ciel changeant en matinée avec alternance de soleil et passages nuageux toutefois peu denses.
Franche amélioration l'après-midi.
Très froid (-9°c au départ à 8h00 et seulement -6°c au retour). Vent de nord-est modéré à faible notamment près des crêtes

Conditions d'accès

Etat de la route :
encore un peu de neige sur le final en début de journée puis totalement dégagée
au retour.

Altitude du parking : 1284 m

Conditions de neige

Route de St Guérin : de 5cm de poudre légère au départ à 10 cm au barrage sur un fond dur d'une trentaine de cm. Excellente glisse au retour.
A partir de 1600 m, en général, 20 à 30 cm de poudre légère sur fond dur.
Les hauteurs de neige sont toutefois très variables, de 5 cm à 50 cm et témoignent du travail du vent en début d'épisode neigeux. Cependant la neige est restée particulièrement légère et ne parait pas soufflée. A la descente, le fond dur est souvent présent.
Une seule exception, la croupe est finale où alternent passages glacés et accumulations de neige plus dense.
Le remplissage est encore imparfait, avec entre 1800 et 1900 m des arcosses encore bien visibles.

Rien d'exceptionnel en ce qui concerne la skiabilité, et ceci d'autant plus que la descente dans le sens effectué, est entrecoupée du franchissement de nombreux ravins avec à la clef de multiples remontées.

Altitude de chaussage (montée) : 1284 m
Altitude de déchaussage (descente) : 1284 m

Activité avalancheuse observée : localement quelques accumulations, notamment sur la croupe est sous le sommet, propices au départ de petites plaques friables.

Skiabilité [?] : ●●●○○


Récit de la sortie/Remarques diverses

Itinéraire suivi : voir trace GPS (montée par le chalet de Rotagne et descente par le refuge des Econdus) - Dénivelé réel effectué : 1300m

Départ glacial (-9 degrés) de La Mappaz, pour aller goûter la neige nouvelle, du côté de la Pointe de Riondet. Épicéas et feuillus tout de blanc vêtus bordent la route que nous remontons, appréciant ces images hivernales mais nous interrogeant toutefois sur l'évolution du temps: ciel bien nuageux derrière nous tandis qu'au-dessus de nos têtes les nuages vont et viennent...La clairière du hameau de L'Ami, sur lequel veille la chapelle St-Guérin, à l'architecture contemporaine, est rapidement traversée et après avoir coupé les lacets de la route sous «Le Rocher», nous atteignons enfin le barrage de St-Guérin.

Traçant sur la rive droite du lac bien gelé, nous admirons, un peu plus tard, la cascade esthétiquement garnie de stalactites, de méduses (dixit Amandine) et de concrétions meringuées, avant d'atteindre le chalet du Darbelay. Les pentes ensoleillées du Grand Mont et du Col de la Louze contrastent avec les falaises ocrées reliant le Mont des Acrays au Mont Coin, à l'assaut desquelles semblent monter quelques groupements d'épicéas alors que nous descendons jusqu'au chalet des chasseurs, sous le hameau des Tuiles. Délaissant l'itinéraire par les dalles, nous traversons le ruisseau et évoluons désormais en terrain vierge de toutes traces, si ce n'est celles d'animaux! Du chalet de la Rotagne, nous optons pour l'itinéraire de la gorge du ruisseau des Aroles, qui s'avérera un peu «aulnesque» compte tenu du remplissage encore insuffisant des combes. Mais nous gagnons ainsi plus rapidement les vallonnements sous l'arête sud-est du sommet que nous convoitons, appréciant le soleil, même s'il est de temps à autre voilé ou rafraîchi par la bise. Les hauteurs de poudre sont inégales, selon les zones ventées ou non, et nous finissons la montée, aidés des couteaux.

Du haut des 2357 mètres de la Pointe du Riondet, nous admirons le vaste panorama; à portée de «main» le secteur foulé en début de semaine.: Croix de Sécheron, Tournette et vallée de la Grande Maison...Le massif du Mont-Blanc est couronné de nuages mais les cimes et glaciers de Vanoise sont bien visibles tout comme les sommets d'Oisans. La blancheur de la pente sommitale du sommet emblématique du Beaufortain (Pierra Menta) contraste avec le brun de ses falaises abruptes...Il faut songer au retour qui sera moins ludique que d'habitude, les combes manquant un peu de neige, d'où pas mal de traversées pour éviter les arcosses mais les paysages dominés par les tours ruiniformes de la croix du Berger et les schistes aux strates convulsées des rochers dominant le Lac des Fées gardent leur charme. Nous rejoignons la route d'alpage, en contrebas du chalet des Aroles, au soubassement de pierres hétéroclites et aux madriers brunis par les années. Nous repeautons sous le refuge des Econdus afin de rattraper la route du cormet d'Arèches, sous un ciel bien dégagé. La descente nous conduit jusqu'au chalet des Daves et au sentier longeant le lac avant de mettre, une dernière fois, les peaux pour remonter au barrage via l'Esteray et la statuette de St-Guérin, patron des troupeaux, à qui la vallée et le barrage, construit entre 1957 et 1961, empruntent leur nom.

Avant de retrouver l'ombre de la route, nous profitons du soleil, échangeant propos amicaux avec Michèle et ses amis en provenance du Col de la Charmette. La glisse sur la route est excellente et nous voici rapidement à la Mappa, après cette randonnée/balade fraîche et longue de plus de 21 kms !

Tel est le récit de la sortie par Florence !

Un fichier GPS a été associé à cette sortie - Charger


Commentaires

» Par HDlameije, le samedi 12 janvier 2019 à 10:53

Encore une belle sortie avec tes 2F :D J'adore ta photo 5. On imagine pas le relief aussi tourmenté.

» Par steph-de-mau-73, le samedi 12 janvier 2019 à 10:57

Wahouuuuuuu toujours aussi magique! :D

» Par veloski, le samedi 12 janvier 2019 à 11:07

@ HDlameije : effectivement, encore une belle sortie, en très bonne compagnie qui plus est ! :D
Je t'assure que sur le terrain, le relief tourmenté est bien une réalité, avec le contournement ou pire, le franchissement de nombreux ravins. :OO:
@steph-de-mau-73 : une ambiance magique, oui, mais bien fraîche tout de même dans ces pentes nord-est. :wink:

» Par soise, le samedi 12 janvier 2019 à 17:51

ah! oui magnifique les photos et que de bons souvenirs froid glacial aussi du coté de la combe à l'avion mais bonne poudreuse :wink:

» Par domvanoise, le samedi 12 janvier 2019 à 20:08

toujours de magnifiques photos...merci christian .... :wink:
neige trés inégale jeudi au mont jovet versant sud ...
cela a bien soufflé au-dessus de 2000 m

» Par Lilite, le dimanche 13 janvier 2019 à 12:16

Vraiment magnifique! Mais bien courageux tout de même avec ce froid.

» Seuls les membres peuvent poster des commentaires sur cette sortie

La montagne présente des dangers et doit être pratiquée de façon responsable. Les informations contenues sur cette page sont données à titre indicatif et devraient uniquement être prises comme telles. Les informations relevées sur le terrain prévalent en toutes circonstances. Vous évoluez dans un milieu naturel fragile, merci de le préserver.

VTT de montagne