Accueil > Topo Guide > Sommets > Cerces - Thabor - Mont Cenis > Pointe des Sarrasins > En traversée N-S > Sortie du 15 fevrier 2020
 Topo validé par la modération

2963 m Pointe des Sarrasins, En traversée N-S

Données techniques

Massif : Cerces - Thabor - Mont Cenis
Secteur : Maurienne
Orientation : T
Dénivelé : 1560 m.

Difficulté de montée [?] : PD+
Difficulté ski [?] : 3.1 E2
Pente : passages à 40°

Nb de jours : 1
Type : Traversée

Cartes : 3535OT

Matériel

Crampons, piolet utiles

Départ/Accès

Départ : Valfréjus (1600 m) - Saint de Maurienne > Modane > Valfrejus

NB: Ce départ est accessible en TC

Itinéraire

Du terminus de la route (pont Traversier; alt. 1629), suivre la piste de la station puis à Plan Monin, traverser la ruisseau du Charmaix pour prendre à droite le sentier qui monte en forêt jusqu'à Bon Pré (alt. 1948); ce passage est ingrat et pas toujours pratiquable en peaux.De Bon Pré prendre plein ouest à travers les prairies pour rejoindre les ruines de la combe de Jeay; suivre la combe pour accéder au col d'Arplanne (alt. 2544m).
Du col, redescendre dans la combe du plan des Maures jusqu'à 2400m environ au pied d'un couloir à 40° sur 200 m qui donne l'accès au vallon suspendu du lac du Grand Filon; du lac plein sud jusqu'au sommet.

Du sommet prendre des pentes SW puis SE le long du ruisseau des Sarrasins (quelques replats, pas de vrais pièges) jusqu'au hameau du Plan; du Plan suivre le vallon par une route forestière en passant par la Losa puis le hameau du Lavoir où on rejoint une piste de ski de la station qui nous ramène au Charmaix

Photos

Face Sud et son couloir
Face Sud et son couloir [par AlexR]

Remarques/Variantes

Joli traversée; la montée est plutôt panoramique et agréable après le hameau de Bon pré et surtout évite le faux plat de la piste jusqu'au Lavoir...
Possibilité d'aller dormir après cette traversée au refuge du Thabor pour un autre étape dans le secteur le lendemain.
Pour la descente, viser la transformée ou de la poudreuse froide d'hiver


Variantes :

» Traversée NO-NE (D+ 1560m ; Ski 3.3 ; Orientation T)
Depuis Valfréjus, suivre l'itinéraire de montée décrit ci dessus.
Du sommet, se diriger vers l'antécime sud et suivre l'arête sur une cinquantaine de mètres jusqu'à un petit col d'où l'on chausse.
Après avoir descendu un petit couloir orienté NE (40° sur 100m), on rejoint le Plan des Maures et l'itinéraire de montée.

» Couloir Sud (D+ 1560m ; Ski 4.1 ; Orientation S)
Du sommet suivre la crête et prendre le couloir Sud



Voir aussi : Ski de randonnée Savoie d'E. CABAU collection Olizane

Sortie(s) GPS associée(s) : 15.02.20

Conditions récentes

» Pas de sortie les 15 derniers jours
» Afficher toutes les sorties liées
» Voir les conditions d'enneigement du massif

Quelques kilomètres autour du Mounioz ! [»] : Sortie du samedi 15 fevrier 2020 par veloski

Participants : Florence ...

Météo

Quelques voiles au lever du jour qui s'estompent rapidement pour laisser place au beau temps avant le retour de fins voiles l'après-midi.
Température douce, sans plus à cause d'un petit vent présent de temps à autre.

Conditions d'accès

Etat de la route :
ras

Altitude du parking :
1625 m

Conditions de neige

Sous 1900 m neige froide damée.
Entre 1900 et 2100 m, 20 cm de poudre sur fond dur. Quelques traces.
Au dessus de 2100 m, neige portante travaillée par le vent en toutes orientations. Seuls quelques fond de vallon ont conservé de la poudre. Un peu de transfo sur les revers sud. Présence de nombreuses plaques de glace.

Sue l'ensemble de la sortie, des conditions plus que correctes avec une neige pas extraordinaire, mais jamais cassante ni piégeuse.

Altitude de chaussage (montée) : 1625 m
Altitude de déchaussage (descente) : 1625 m

Activité avalancheuse observée : Grosses plaques anciennes versant est ( sous sommet 2847 m vers col des Rpches et Combe des Sarrasins)

Skiabilité [?] : ●●●○○


Récit de la sortie/Remarques diverses

Itinéraire suivi : voir trace GPS - Dénivelé réel effectué : 1600m

Pour cette nouvelle incursion en Haute-Maurienne, en cette journée de chassé-croisé routier, Christian me propose un départ de la station de Valfréjus, après avoir garé au niveau du gîte d'étape, au départ de la route de Lavoir. Celle-ci, tracée à travers la forêt d'épicéas pour les skieurs de la station, est très calme à l'heure où nous l'empruntons. Dominant le ruisseau du Charmaix, en nous retournant, nous découvrons les sommets, effleurés par les premiers rayons de soleil, que nous avons admirés lors de notre dernière rando : Dôme de Polset, Aiguille du Doran, Rateau d'Aussois et Dent Parrachée. L'échauffement se poursuit alors qu'un casse-noix moucheté puis quelques mésanges alpestres rompent le silence de la forêt.
Une fois les chalets joliment restaurés de Plan Monin dépassés, le passé militaire du secteur apparaît rapidement avec d'anciennes bâtisses au niveau du Pont Nua, les vestiges de l'ancien téléphérique militaire au-dessus de Pra Dieu et surtout l'ouvrage du Lavoir situé à 1923mètres, fortification faisant partie de la ligne Maginot. L'ouvrage du Lavoir (organes de soutien aménagés en souterrain, galeries et blocs de combat) est presque terminé en juin 1940, au déclenchement des hostilités avec l'Italie, tandis que le casernement extérieur est encore en construction. Celui-ci domine la route et sert de fruitière à un éleveur local, durant l'été, pour la fabrication de beaufort et de tomme !
A partir de la prise d'eau du Lavoir, dont la station de pompage achemine l'eau jusqu'à la prise de la Loza, nous gagnons enfin un peu d'altitude, entre mélèzes et aulnes, et atteignons les chalets d'alpage du Plan, découvrant les sommets alentours : à l'Est, l'imposant sommet calcaire du Grand Argentier séparé de la Gran Bagna par le Col de la Roue, devant nous le Mounioz et au nord, la crête des Sarrasins. Après quelques hésitations sur notre destination (au vu des nombreuses opportunités du secteur, proposés par mon guide!) nous traversons vers les chalets du Mounioz et gagnons la Combe de la Grande Montagne (site classé du massif du Mont Thabor, depuis 2000) dans une douce ambiance, rafraîchie de temps à autre par un léger vent. Le refuge du Mont Thabor apparaît alors, dominé par le Cheval Blanc, au-delà duquel surgit le Mont Thabor dont la chapelle se devine sur le plateau sommital.
Remontant la Combe de la Grande Montagne, nous contournons le Mounioz, adaptant au mieux l'itinéraire au terrain et découvrant le Pic de Rochebrune, dans l'échancrure du Col de la Vallée Etroite. Délaissant le Col des Bataillères, nous atteignons le Col des Roches et bénéficions de nouveaux panoramas sur les sommets mauriennais (Roches Noire et des Marches, Pointe de la Sandonière et Mont Coburne) avant d'effectuer la première descente vers le lac, donnant naissance au ruisseau de la Grande Montagne (un des ruisseaux alimentant le lac de Bissorte). Dominés par la crête des Sarrasins, nous repeautons vers 2650 mètres et évitant barres rocheuses au prix de quelques détours, nous gagnons le col des Sarrasins, à l'aspect bien pierreux (schistes et grès) où le vent a bien travaillé ! A 2844 mètres, nous avons tout loisir, grâce à la température clémente de nous offrir un magnifique 360° sur les Cerces, les sommets emblématiques des Ecrins (Barre et Meije, Aiguilles d'Arves, massif de Belledonne. Côté Italie, beaucoup de sommets nous sont inconnus ! mais la pyramide du Mont Viso se reconnaît aisément. Nous n'irons pas visiter les mines des Sarrasins, situés sous la Pointe éponyme : l'exploitation de la plus haute mine d'Europe (plomb argentifère) remonte au XVIIème siècle mais la toponymie des lieux laisse penser à une exploitation plus ancienne (le village de Fourneaux, présent depuis 1325). D'autres gisements dans le massif ont inspiré les noms de sommets et lieux dits (Grand Argentier, Loza et Lavoir où l'on lavait les minerais).
La descente sur la neige radoucie par le soleil, nous fait traverser de vastes champs de neige, émaillés de rochers granitiques incrustés de rhizocarpe géographique tandis qu'au loin, une harde de chamois remonte à vive allure les pentes nord de la crête que nous venons de quitter. Avant de basculer sur le Mont Cula, nous nous offrons une ultime remontée, l'itinéraire IGN nous envoyant sur un passage plutôt expo. La suite de la descente est plus tranquille, dans la combe du ruisseau des Sarrasins, égayée des reliefs ocrés des cargneules, face aux sommets de Vanoise (Mont Brequin, Cime Caron...). De retour au Plan, il ne reste plus qu'à nous laisser glisser sur nos traces de montée et rallier la piste bleue du Jeu, fréquentée des skieurs de Valfréjus, permettant un retour tranquille au parking, après quelques kms (23) à la découverte de magnifiques échappées panoramiques, à la faveur de combes et vallons nullement fréquentés ce jour !

Récit de la sortie par Florence ...


Un fichier GPS a été associé à cette sortie - Charger


Commentaires

» Par p1p1, le dimanche 16 fevrier 2020 à 20:43

Plus classique et pourtant toujours personne dans vos sorties :roll: :wink:

» Par veloski, le lundi 17 fevrier 2020 à 16:23

Sur la boucle, ce jour là, seuls les chamois nous ont accompagnés :D

» Les commentaires sur cette sortie sont verrouillés

La montagne présente des dangers et doit être pratiquée de façon responsable. Les informations contenues sur cette page sont données à titre indicatif et devraient uniquement être prises comme telles. Les informations relevées sur le terrain prévalent en toutes circonstances. Vous évoluez dans un milieu naturel fragile, merci de le préserver.

VTT de montagne