Accueil > Topo Guide > Sommets > Alpes Grées N > Pointe de Serru ou de Maurin > Sud-Est > Sortie du 21 fevrier 2020
 Topo validé par la modération

3227 m Pointe de Serru ou de Maurin, Sud-Est

Données techniques

Massif : Alpes Grées N
Secteur : Tarentaise
Orientation : T
Dénivelé : 1668 m.

Difficulté de montée [?] : R
Difficulté ski [?] : 2.2 E1
Pente : 35° maxi

Nb de jours : 1
Type : Aller/Retour

Cartes : 3532ET

Matériel

couteaux par neige dure.
Eventuellement crampons pour le sommet.

Départ/Accès

Départ : Chenal (1743 m) - Albertville -> Bourg Saint Maurice -> Saint Foy Tarentaise. Prendre la route à gauche avant le tunnel paravalanche des pigettes. Continuer jusqu'au Chenal (parking).

Attention en début de saison (jusqu'en mars), la route d'accès au Chenal est bloquée, se garer le long de la D902. En fin de saison, on peut monter jusqu'au Monal.

Itinéraire

Du Chenal, rejoindre le hameau du Monal (bien fléché). Peu après, on arrive sur un large plat qu'il faut traverser. Le passage du court d'eau se fait au niveau des chalets du plan. Monter plein Est vers le col du lac noir. Au col, il faut passer du coté Italien, traverser un vallon pour atteindre la face Sud-est, qui mène au sommet par une pente plus soutenue avec un final à pied sur l'arête (une vingtaine de mètres). Possibilité de descente plus soutenue en serrant rive droite au départ.

Photos

Pointe de Serru versant sud-est.
Pointe de Serru versant sud-est. [par veloski]

Remarques/Variantes

Sommet(s) associé(s) : Col du Lac Noir

Sortie(s) GPS associée(s) : 21.02.20

Conditions récentes

» Pas de sortie les 15 derniers jours
» Afficher toutes les sorties liées
» Voir les conditions d'enneigement du massif

Pointe de Serru ou de Maurin, Sud-Est [»] : Sortie du vendredi 21 fevrier 2020 par veloski

Participants : Florence ...

Météo

Nuageux au lever du jour puis beau temps légèrement voilé.
En altitude, vent d'ouest soutenu et grande fraîcheur.

Conditions d'accès

Etat de la route :
barrée aux Pigettes

Altitude du parking :
1480 m

Conditions de neige

Au dessus de 2600 m, neige froide très irrégulière, travaillée par le vent où alternent des zones d'accumulations en poudre tassée très dense et des portions en neige bien dure. 3*
Entre 2600 et 2200 m : poudre légèrement tassée agréable à skier.4*, mais dommage peu de pente !
Entre 2200 m et 1900 m : neige bien lisse, généralement froide, damée par les passages.
Sous 1900 m d'excellente moquette avant un final sur la route parfaitement skiable (un micro déchaussage)

Altitude de chaussage (montée) : 1480 m
Altitude de déchaussage (descente) : 1480 m

Activité avalancheuse observée : transport de neige par vent d'ouest en altitude. Pente final sous le sommet bien chargée.

Skiabilité [?] : ●●●○○


Récit de la sortie/Remarques diverses

Itinéraire suivi : voir trace GPS - Dénivelé réel effectué : 1740m

Pour cette belle journée annoncée par MF, direction la Haute-Tarentaise, en se posant toutefois des questions compte tenu du ciel pas si étoilé que cela et la présence de nuages vers les sommets de Vanoise...Parquant la voiture aux Pigettes, nous chaussons de suite les skis sur la route du Chenal, fermée à la circulation (comme chaque hiver) bien enneigée et aux multiples traces de raquettes, durcies par le regel nocturne. Les premiers rayons de soleil effleurent le Dôme de la Sache alors que quelques bancs de brume s'accrochent aux flancs du Mont-Pourri. Mésanges noires et huppées voltigent de mélèzes en épicéas tandis que nous poursuivons notre échauffement routier et atteignons bientôt les hameaux de l'Arbèche (fruit du sorbier) puis du Franier (où poussent des frênes), sous un ciel bien limpide désormais. Coupant les lacets par les alpages et après une petite portion pédestre sur de la neige bien portante (pour éviter de mettre les couteaux!), nous arrivons au hameau du Fenil, dont certains chalets d'alpage datent du XVIème siècle, et d'où le panorama sur le massif du Mont-Pourri inciterait à la contemplation...si nous n'avions pas quelques kms à parcourir et quelques mètres de dénivelée à avaler !
Continuant de nous élever à travers le mélézin, sur la piste bien damée par les hors pisteurs de Ste-Foy, nous dominons le hameau du Monal avant de traverser les pentes des rochers de Pierre Pointe et de gagner la stèle de St-Jacques, élevée à l'emplacement des ruines de la chapelle, utilisée pendant la révolution comme poste de garde par les troupes surveillant la frontière. Le vallon du Clou (territoire de 27000 hectares, classé en 2013) s'ouvre à nous, vaste et calme étendue, répartie en trois « montagnes » : le Clou, au milieu le Plan et au fond les Balmes. Nous prenons plaisir à tracer, rive gauche du ruisseau, admirant les glaciers des Balmes et la majestueuse Pointe des Mines ; la Pointe de Fogliettaz, l'élégante Pointe de l'Argentière et l'imposante Pointe d'Archéboc dominent la rive droite du ruisseau tandis que nous nous élevons le long du Nant Pisse avant de bifurquer sur le ruisseau du Lac Noir, accompagnés par un bisolet, un peu trop frais à notre goût ! Traçant les pentes à l'ombre de l'Arête du Bélier, nous parvenons au Col du Lac Noir et découvrons le panorama sur la vallée du Rocher Blanc, la Grande Rousse, la Pointe Bassac, la Grande Traversière, la Tsanteiléna...Malgré la bise, nous décidons de poursuivre vers la Pointe de Serru (ou de Maurin), aidés des couteaux pour atteindre l'arête finale. Entre les bourrasques venteuses, nous admirons la chaîne du Mont-Blanc, le Mont-Rose, le Grand Combin, le Cervin... Plus près de nous : Aiguille de la Grivola, Becca du Lac et Tête du Ruitor, Bec de l'Ane avec à son pied le lago di St-Grato...
Bien emmitouflés, nous entamons la descente sur une neige irrégulière (portions de poudre tassée et de neige plus dure) et recoupons nos traces de montée, dans une belle ambiance lumineuse, profitant d'une neige plus agréable à skier. Nous repeautons pour la traversée du vallon du Clou, accompagnés du murmure du ruisseau aux méandres miroitants ! avant d'atteindre la stèle et de nous laisser glisser sur la piste à la neige bien radoucie. La descente est ainsi rondement menée, croisant quelques raquetteurs ou randonneurs, aux abords des chalets d'alpage de plus en plus restaurés. A partir du Chenal, c'est dans l'ombre du Pourri que s'effectuent les derniers kms de descente, avec un micro-déchaussage, qui clôturent cette belle journée aux vastes panoramas transalpins...

merci à Florence pour son compte rendu !


Un fichier GPS a été associé à cette sortie - Charger


Commentaires

» Par lemich, le samedi 22 fevrier 2020 à 13:00

C'est un beau voyage que je viens de faire :) merci pour la part de rêve :wink:

» Par savoy, le samedi 22 fevrier 2020 à 17:56

Très beau secteur que j'aime aussi!

» Par pev, le dimanche 23 fevrier 2020 à 10:13

Un tres beau vallon que j'aime bcp egalement - varie et ludique... on peut aussi parfois skier vers le creu du torrent en descendant vers les fermes du Clou. Belles photos et beau compte-rendu :D

» Par Nico, le dimanche 23 fevrier 2020 à 11:35

Très beau ! Merci Christian pour le partage.
J'ai une question concernant ton matériel photo : pourrais-tu me dire stp quels objectifs tu amènes en course avec ton XT-3 ? D'avance merci.

» Par veloski, le dimanche 23 fevrier 2020 à 22:21

@lemich, Savoy et pev : Effectivement, un beau secteur pour qui ne rechigne pas à parcourir des kilomètres ! :D
@Nico : couplé à mon XT-3, je n'utilise qu'un seul objectif 16-55 F 2.8. :wink:

» Les commentaires sur cette sortie sont verrouillés

La montagne présente des dangers et doit être pratiquée de façon responsable. Les informations contenues sur cette page sont données à titre indicatif et devraient uniquement être prises comme telles. Les informations relevées sur le terrain prévalent en toutes circonstances. Vous évoluez dans un milieu naturel fragile, merci de le préserver.

VTT de montagne