Accueil > Topo Guide > Sommets > Vanoise > Pointe de Lanserlia > Boucle par le col de Lanserlia > Sortie du 11 novembre 2019
 Topo validé par la modération

2909 m Pointe de Lanserlia, Boucle par le col de Lanserlia

Données techniques

Massif : Vanoise
Secteur : Maurienne
Orientation : E
Dénivelé : 1570 m.

Difficulté de montée [?] : R
Difficulté ski [?] : 2.2 E1
Pente : 35° court

Nb de jours : ½
Type : Boucle

Cartes : 3633ET

Matériel

Couteaux suffisent.

Départ/Accès

Départ : Termignon: Pont du Villard (1343 m) - Chambéry -> Saint Jean de Maurienne -> Termignon

Itinéraire

Du pont du Villard, monter vers Bellecombe (parking indiqué dans l'itinéraire printanier), soit par le sentier qui part du pont si l'enneigement le permet, soit en rejoignant la route de Bellecombe. Nombreuses possibilités pour monter. Eviter cependant de monter trop haut en dessus du Suffet, pentes très avalancheuses. Du Parking de Bellecombe (2307 m), traverser Sud-Est, puis remonter au col de Lanserlia. Du col, prendre presque plein Nord pour rejoindre le deuxième sommet (2909m sur IGN, le premier sommet 2879 m juste au dessus du col).
Descendre ensuite Est/Nord (au moins 3 possibilités), puis suivre le ruisseau de Fontabert et descendre le plus bas possible. Remonter ensuite vers le sud ouest pour rejoindre le refuge du plan du Lac et redescendre au parking de Bellecombe puis le Pont du Villard.

Remarques/Variantes

Parcours classique au Printemps (à partir de mi mai-fin mai), avec un départ de Bellecombe. La boucle ne peut pas se faire en intégralité sans déchausser (route ouverte=plus beaucoup de neige).

Possibilité de rejoindre les sommets du Grand vallon (3 sommets de plus de 3100 m) depuis le col de Lanserlia.

Variantes :

» traversée vers le refuge de la Femma (D+ 1570m ; Ski 2.2)
Suivre la route du Suffet – Plan du Lac, puis prendre une petite combe S après le point 1984m, on en sort rapidement vers 2050m en traversée vers la droite pour rejoindre « la Chila », puis plein N « le Piou ». On s’oriente NE vers le col que l’on distingue à gauche des Crêtes de Côte Chaude, par des pentes faciles.

Descente versant NE
Du col, on descend plein E pour contourner des barres rocheuses, puis vers 2650m on prend plein N le Grand Vallon jusqu’à son terme dans le vallon de la Rocheure, en tirant vers la droite en direction du refuge de la Femma.

Vallon de la Rocheure
Rephoquage et c’est reparti pour la remontée du vallon très plat de la Rocheure, d’abord en rive gauche, puis en rive droite à partir de 2224m pour atteindre le refuge de la Femma, 2350m.



Refuge(s) associé(s) : Refuge de la Femma

Voir aussi : Pointe du Grand Vallon, pointe Barbara

Conditions récentes

» Pas de sortie les 15 derniers jours
» Afficher toutes les sorties liées
» Voir les conditions d'enneigement du massif

Lanserlia par le Suffet [»] : Sortie du lundi 11 novembre 2019 par doch

Participants : -

Météo

Jour blanc ... très blanc quelques flocons

Conditions d'accès

Etat de la route :
Qq plaques de neige
Altitude du parking :
1860

Conditions de neige

LieuAltitudeOrient.HeureMeuble/TotaleTypeCommentaire
Sommet2700-2900SE12h30 à 40PoudreTop un brin travaillée par le vent
Pentes aux dessus des Arcelles2350-2700SW12h1520 à 30Croutée finPas bon
Le Piou2200-235012h3020Poudre lourde


Altitude de chaussage (montée) : 1860
Altitude de déchaussage (descente) : 2050

Activité avalancheuse observée : RAS

Skiabilité [?] : ●●○○○


Récit de la sortie/Remarques diverses

Itinéraire suivi : Suffet, La Chira, Le Piou, Les Arcelles, col, sommet en Aller Retour - Dénivelé réel effectué : 1090m

La route est officiellement barrée, avec une belle barrière et un gros panneau interdit à tous véhicules. La barrière est judicieusement placée de façon à permettre à un 35t de passer à côté. Par contre impossible de ne pas la voir.
Au Suffet, mes pneus lisses me disent stop! On ira à pied, pardon à ski.
Itinéraire classique sauf que c'est jour blanc. Pas un chat, je fais la trace ... dur dur. J'avoue avoir eu envie de rentrer à la première rafale de vent.
Le renard me regarde un moment puis doit se dire quel drôle d'être à 4 pâtes ... fuyons. Idem pour les chamois qui restent à une distance bien raisonnable. La biche et son faon de l'année n'ont pas fait long feu pour virer à l’abri dans les arbres.
Vers 2500m je m’aperçois enfin qu'il y a une trace. Soulagement. Merci à ceux passés hier, la trace m'a bien aidé physiquement et aussi pour le jour blanc. Je me suis fais piéger 4 fois par le relief invisible et ça aurait pu être grave.
La neige à la descente est très changeante en fonction de la micro-topographie. Donc impossible à lire dans le jour blanc. Donc impossible de lâcher la mule sachant en plus qu'il y a de l'herbe et quelques requins dans le coin. La poudre de cinéma dont j'avais rêvé avait déjà pris du soleil. L'épaisseur n'était pas toujours suffisantes et quelques touches sont à déplorer, sans gravité toutefois.
Conclusion: une sortie qui aurait méritée d'être faite 48h plus tôt ... mais on ne fait pas toujours comme on veut.


Commentaires

(pas de commentaires)» Les commentaires sur cette sortie sont verrouillés

La montagne présente des dangers et doit être pratiquée de façon responsable. Les informations contenues sur cette page sont données à titre indicatif et devraient uniquement être prises comme telles. Les informations relevées sur le terrain prévalent en toutes circonstances. Vous évoluez dans un milieu naturel fragile, merci de le préserver.

VTT de montagne