Accueil > Topo Guide > Sommets > Haut Giffre - Aiguilles Rouges > Pointe de la Terrasse > Boucle par Tré Les Eaux > Sortie du 05 mars 2010
 Topo validé par la modération

2734 m Pointe de la Terrasse, Boucle par Tré Les Eaux

Données techniques

Massif : Haut Giffre - Aiguilles Rouges
Secteur : Vallée de l'Arve
Orientation : T
Dénivelé : 1300 m.

Difficulté de montée [?] : R
Difficulté ski [?] : 2.2 E1
Pente : pasages à 30°

Nb de jours : 1
Type : Boucle

Cartes : 3630OT

Matériel

Pas de matériel particulier

Départ/Accès

Départ : Le Couteray (1400 m) - De Chamonix direction le col des Montets, puis au hameau le Buet, 100m après le pont à gauche direction le Couteray. Le parking se situe juste au niveau du panneau d'interdiction.

Itinéraire

Du hameau de Couteray suivre le chemin puis le sentier menant au Chalet de la Loriaz (passer de préférence par le pont du Nant de Loriaz). Poursuivre ensuite au nord-ouest dans la combe jusqu'au col de la Terrasse (passe normalement à ski jusqu'en haut). Continuer S jusqu'au sommet de la Pte de la Terrasse.
Du sommet descendre facilement sur le col des Corbeaux. Basculer dans le versant sud-ouest. La descente est magnifique avec en face les pans de rideaux du Buet. Rejoindre le fond du vallon (il n'y a pas de barre, seulement de petits ressauts). Vers 2180 m, entrer dans le canyon qui passe sans problème et permet facilement de rejoindre le Val de Tré Les Eaux. Traverser un grand replat (repeautage inutile) puis s'engager dans le canyon du ruisseau. Un passage dans le canyon du ruisseau est presque obligatoire vers 1800 m (on peut tout de même l'éviter en suivant le sentier d'été mais cela est expo en hiver) et il est en général nécessaire de déposer les skis sur quelques mètres. Poursuivre jusque vers 1750 m puis quitter le fond du vallon pour tirer en rive gauche et rejoindre le ruisseau de la Meunière. Chercher ensuite de préférence le chemin des Granges au Couteray où on boucle l'un des circuits les plus sauvages des Aiguilles Rouges.

Remarques/Variantes

Possibilité de ne pas aller à la Pte de la Terrasse en coupant sous le sommet entre le col de la Terrasse et le col des Corbeaux.

Sortie(s) GPS associée(s) : 26.03.18 11.02.12

Conditions récentes

» Pas de sortie les 15 derniers jours
» Afficher toutes les sorties liées
» Voir les conditions d'enneigement du massif

Pointe de la Terrasse, Boucle par Tré Les Eaux [»] : Sortie du vendredi 05 mars 2010 par christophe hagenmuller

Participants : Eric

Météo

Grand beau mais très froid le matin (au Chalet de Loriaz vers 7h45 nous avons eu du mal à nous débarrasser de l'onglée). Ensuite la montée dans le vallon était protégée du vent de Nord. Divine surprise au col de la Terrasse : pas de vent.

Conditions d'accès

Etat de la route :

Altitude du parking :

Conditions de neige

LieuAltitudeOrient.HeureMeuble/TotaleTypeCommentaire
Chalet Loriaz2020SE7h455/200Poudre tassée
Col de la Terrasse2500E9h0010/200Poudre tassée
Tré les Eaux2200W10h10/150Poudre tassée
Canyon1800SE10h300/100Irrégulièretassée au soleil et encore poudre à l'ombre
Altitude de chaussage (montée) :
Altitude de déchaussage (descente) :

Activité avalancheuse observée : aucune activité du coté du Chalet de la Loriaz, deux petites plaques dans les pentes au nord du col de la terrasse, une grande coulée de surface sur le glacier de Tré les Eaux

[Message de la modération] Merci de compléter les conditions de neige

Skiabilité [?] : ●●●●●


Récit de la sortie/Remarques diverses

Itinéraire suivi : Topo

Une des randonnées les plus sauvages du massif, presque jamais parcourue et tout simplement formidable en ce moment. Aucune difficulté si ce n'est de risquer de tremper les pieds à un endroit dans le canyon de Tré Les Eaux vers 1800 m (en ce moment cela passe cependant bien à condition de déchausser sur 3 m). La descente dans le vallon de Tré Les Eaux est splendide avec en ligne de mire le versant nord-est du Buet. Il y encore de la place pour des centaines de traces dans une poudreuse délicieuse (à noter pour les amateurs que le couloir de la Pointe de la Terrasse est aussi tout en poudre et a l'air en parfaite condition). La descente dans le canyon lui même est sauvage et assez unique dans le massif, aucune difficulté aujourd'hui car la neige est excellente. Pas de risque de se tromper d'itinéraire non plus vers 1750 m car c'est tracé maintenant ! Des photos sur http://www.naturalpes.fr d'ici demain soir seulement en principe.



Commentaires

» Par manu.ge, le samedi 06 mars 2010 à 12:24

Quelle heureuse idée d'avoir entré ce topo. Splendide région, effectivement, sauvage et loin des hélicos de Cham. Je la connais en été pour y aller grimper mais en hiver... On passe par le même chemin ? Descente un peu raide sur le vallon, non ?

» Par christophe hagenmuller, le samedi 06 mars 2010 à 13:28

En hiver on descend le long du canyon du ruisseau de Tré les Eaux jusqu'à environ 1750 m (la suite est ingérable à ski), il n'y a jamais de passage raide ou exposé, le seul endroit délicat est un court passage à pied et si on se rate c'est un bain dans 30 cm d'eau pas bien grave. Je vai mettre des photos sur mon site cet aprem (http://www.naturalpes.fr)

» Par manu.ge, le samedi 06 mars 2010 à 14:40

Super, je me réjouis d'y aller.

» Les commentaires sur cette sortie sont verrouillés

La montagne présente des dangers et doit être pratiquée de façon responsable. Les informations contenues sur cette page sont données à titre indicatif et devraient uniquement être prises comme telles. Les informations relevées sur le terrain prévalent en toutes circonstances. Vous évoluez dans un milieu naturel fragile, merci de le préserver.

VTT de montagne