Accueil > Topo Guide > Sommets > Beaufortain > Pointe de la Combe Neuve > Traversée du Beaufortain > Sortie du 10 janvier 2017
 En attente de modération

2961 m Pointe de la Combe Neuve, Traversée du Beaufortain

Traversée du massif du Beaufortain d'Albertville à Bourg Saint Maurice

Données techniques

Massif : Beaufortain
Orientation : T
Dénivelé : 5900 m.

Difficulté de montée [?] : PD
Difficulté ski [?] : 3.2 E2
Pente : 35/40° court

Nb de jours : 3, 4
Type : Traversée

Cartes : 3532 OT Beaufortain et 3532 ET Les Arcs La Plagne

Matériel

Crampons, piolet


Départ/Accès

Départ : Albertville (340 m) - Gare

NB: Ce départ est accessible en TC

Itinéraire

J1: De la gare d'Albertville, monter successivement à Farette, Fort du Mont, Blockhaus des Têtes, Géant du petit Pré, Roche Pourrie par l'arête SW (possiblement 1 ou 2 déchaussages). Descendre 100m en versant E.
Repeauter, éviter la pointe de Saint jean par le sud, passer au point 2299 et monter au pas de l’Âne. Descendre son versant SE jusque 2000m d'où l'on remonte à la pointe de la Grande Journée. Descendre son versant S, passer par les lacs de Lavouet et arriver à la cabane du Soufflet.
D+:2650m

J2: De la cabane, descendre au ruisseau puis remonter au col de la grande Combe et basculer sur le sommet des pistes d'Arêches. Passer au sommet du télésiège et par une traversée légèrement descendante au début, rejoindre la combe NE de la pointe du Dard que l'on remonte jusqu'au sommet. En descendre versant E jusqu'au passage du Dard. Remonter la raide face W du Grand Mont jusqu'à une brèche sur l'arête W 50m à droite du sommet. Monter au sommet par l'arête (peu difficile mais aérien, crampons, piolet utiles selon les conditions).
Descendre versant E jusqu'au pas de la Louze puis en versant N jusque vers 2000m. Repeauter et monter facilement à la pointe de Riondet. En descendre versant N en traversée sans trop perdre d’altitude. Remonter au col de Charvetan puis au crêt du Boeuf. Descendre facilement au refuge de la Coire.
D+:1850m

J3: Du refuge, monter au col du Coin. Descendre versant N jsuq'au chalet du Coin puis remonter au col de Bresson. Sans enlever les peaux, traverser vers le refuge de Presset puis monter au col 2622. Descendre versant N sur 100m à peine puis remonter le couloir menant au col de la Nova. Terminer par l'arête de la pointe de Combe Neuve (crampons, piolet utiles selon les conditions). Descendre la magnifique combe NE jusqu'au point 2316 et partir au NE pour descendre un raide couloir menant au torrent le charbonnet. Le suivre (plutôt rive droite) jusqu'aux Echines Dessus. Si l'enneigement le permet, skier jusqu'au hameau des Maisonnettes puis emprunter le chemin balisé jusqu'à la gare de Bourg Saint Maurice.
D+:1400m

Remarques/Variantes

- Pour J1, on peut partir de Molliessoulaz ce qui "allège" le dénivelée mais complique la logistique voiture.
- On peut rajouter plusieurs sommets pour peu de dénivelée supplémentaire: Mirantin, Pointe de Lavouet, Pointe de la Grande Combe, Mont Coin.

Variantes :

» Traversée du Beaufortain, Nord > Sud (D+ 3100m ; Ski 3.2 ; Orientation T ; Départ Les Contamines (Notre Dame de la Gorge))
J1 : De Notre Dame de la Gorge rejoindre le col du Bonhomme puis le refuge du col de la croix du Bonhomme (D+ : 1300m)
J2 : Profiter de l'altitude pour faire un petit aller-retour à la tête nord (ou sud) des Fours puis rejoindre le plan de la Lai, par la crête des Gittes ou par le vallon de la Gittaz pour dans tous les cas passer par le col de la Sauce (D+ : 500m)
J3 : Rejoindre le charmant refuge de Presset, par la Combe de la Neuva ou par le passage d'Arpire (D+ : 900m mini)
J4 : Idem à J3 du topo original à partir du refuge.



Refuge(s) associé(s) : Refuge de la Coire Refuge du Plan de la Lai Refuge de Presset Refuge de la Croix du Bonhomme

Conditions récentes

» Pas de sortie les 15 derniers jours
» Afficher toutes les sorties liées
» Voir les conditions d'enneigement du massif

Pointe de la Combe Neuve, Traversée du Beaufortain, Nord > Sud [»] : Sortie du samedi 07 au mardi 10 janvier 2017 (4 jours) par Bart-S

Participants : Laure

Météo

Samedi : grand beau le matin, se voilant en cours de journée.
Dimanche : bouché jusqu'à 11h30, allant vers le grand beau ensuite.
Lundi : grand beau.
Mardi : bouché, neigeux, mais visibilité ok

Conditions d'accès

Etat de la route :
Évitée!
Altitude du parking :
1200m

Conditions de neige

Le petit saupoudrage de la semaine passée a tout de même fait du bien : il a permis de chausser depuis ND de la Gorge, de skier sur les zones glacées et de faire du rhododendron-skiing jusqu'au plan de la Lai.
Sur l'ensemble de l'itinéraire alternance de neige dure, cartonnée et poudreuse dans les zones d'accumulation abritées du vent. Finalement pas si mauvais.
Chutes de neige en cours ce mardi avec de la bonne poudreuse jusqu'à 2000m, en-dessous c'était encore insuffisant pour se faire plaisir mais tout devrait bien s'améliorer d'ici la fin de la semaine...

Altitude de chaussage (montée) : 1200m
Altitude de déchaussage (descente) : 1600m

Activité avalancheuse observée : Des accumulations suspectes en face NW sous la crête des Gittes, RAS sinon.

Skiabilité [?] : •••°°


Récit de la sortie/Remarques diverses

Itinéraire suivi : Pointe de la Combe Neuve, Traversée du Beaufortain, Nord > Sud - Dénivelé réel effectué : 3100m

Nous on a pas de neige (ni de voiture, elle est au garage) mais on a des idées.

L'idée de revoir nos amis belges rencontrés il y a quelques années en "expé" et qui séjournent aux Contamines.
L'idée d'un raid "zéro-carbone", si l'on accepte les postulats suivants :
- seule l'électricité nucléaire et EnR a alimenté les trains que nous avons pris (au jeu de l'électron, ça peut marcher),
- le bois mis dans les poêles a été coupé dans des forets gérées durablement (dans le Beaufortain, on en doute pas),
- le gaz des gazinières utilisées était exclusivement du biométhane (postulat clairement fallacieux),
- l'énergie grise n'est pas comptabilisée dans le bilan.
L'idée de compléter cette fameuse liste des points culminants qui n'avance pas avec ces conditions de début de saison de m****
L'idée de séjourner exclusivement dans des refuges avec moyen de chauffage. L'Italie a été écartée à ce niveau là...
Et surtout l'idée de faire un beau voyage à deux juste pour le plaisir d'être en montagne :)

Départ samedi sous le soleil. Peu de skirandonneurs ont osé affronter le terrible chemin romain et ils ont eu raison : on aurait pas aimé descendre par là! Krikri qui nous accompagnait pour ce premier jour a préféré boucler par le col de la fenêtre et les pistes des Contamines.
L'accès au refuge est un peu longuet, mais le confort du lieu fait vite oublier tout ça!

Grosse grasse mat' dimanche, clairement aidée par le brouillard. On décolle à midi pour se dégourdir les jambes à la tête Sud des Fours. Bonne pioche avec une descente en face Sud depuis l'arête SE, franchement skiante. On continue ensuite dans le contemplatif sur la crête des Gittes. Il doit y avoir de très bon runs à faire dans sa face NW, mais on a pas été emballés par le "à vue" et les conditions de neige un peu douteuses.
Bonne session de ski sur herbe et rhodos pour rejoindre le plan de la Lai.

Lundi on a perdu tout espoir de bon ski dans le coin (et notamment dans le vallon d'Arpire), et on reste donc dans le contemplatif avec la longue remontée de la combe de la Neuva. C'est joli mais en fait il vaut mieux le faire dans l'autre sens : ça permet de pas avoir le Mont-Blanc dans le dos!
Aprèm cruising face à la Pierre Menta et match nul dans notre couple après le tournoi au sommet scrabble / rummikub.

Aujourd'hui on pensait partir dans la purée de pois, et finalement on quitte le refuge sous un ciel bâché mais avec une visi correcte.
L'objectif Roignais a rapidement été abandonné, et on se contente d'une maigre antécime de la pointe de combe neuve avant de descendre sur les 5 lacs puis BSM. Il nous a manqué 15-20 cm de neige pour envoyer du virage dans les champs jusqu'à la gare. Au lieu de ça la réalité nous a rattrapé sur la piste caillouteuse vers 1600m, qui a vu un bout de ma semelle arrachée par les piranhas :s
Arrivée 12h en ville. On se change pour être à peu près présentables et on s’attable à l'Arssiban pour un resto bien mérité!

Merci à la ffcam et à ses gardiens pour avoir ces refuges grand luxes ouverts en plein hiver!


Commentaires

» Par Chech, le mardi 10 janvier 2017 à 21:56

Superbe ! Beau voyage, belle optimisation de ces conditions médiocres et très belles photos. :cool:

» Par patpoups, le mercredi 11 janvier 2017 à 09:51

la grande classe , un tour à faire et à refaire
Le refuge de Plan de la lai "hiver" était déjà ouvert ? (merci pour la confirmation) :wink:

» Par Bart-S, le mercredi 11 janvier 2017 à 10:33

Merci!
Oui le refuge "hiver" du plan de la lai était déjà ouvert, avec poêle (bois à scier), gazinière efficace et dortoirs frisquets à l'étage :wink:

» Par raphio, le mercredi 11 janvier 2017 à 11:03

Bravo !!!

» Par Remigrec, le mardi 17 janvier 2017 à 23:58

Jouli :)

» Seuls les membres peuvent poster des commentaires sur cette sortie

La montagne présente des dangers et doit être pratiquée de façon responsable. Les informations contenues sur cette page sont données à titre indicatif et devraient uniquement être prises comme telles. Les informations relevées sur le terrain prévalent en toutes circonstances. Vous évoluez dans un milieu naturel fragile, merci de le préserver.

VTT de montagne