Accueil > Topo Guide > Sommets > Belledonne > Pointe de Comberousse > Face Nord-Est > Sortie du 25 avril 2018
 Topo validé par la modération

2866 m Pointe de Comberousse, Face Nord-Est

Données techniques

Massif : Belledonne
Secteur : Grésivaudan
Orientation : N
Dénivelé : 1790 m.

Difficulté de montée [?] : PD
Difficulté ski [?] : 4.2 E1
Pente : 40° à 45° pour la sortie

Nb de jours : 1
Type : Aller/Retour

Cartes : 3433OT

Matériel

Crampons si neige dure.

Départ/Accès

Départ : La Bourgeat Noire (1095 m) - Grenoble ou Chambéry > Pontcharra > Allevard > direction fond de france (Pleynet) > Pinsot, une petite route monte fort en direction de la Bourgeat Noire (Route toujours à l'ombre, souvent très glissante : chaines dans le coffre obligatoires pour ne pas bloquer les riverains et ne pas risquer de vous faire verbaliser). Traverser le village et se garer sur le parking au bout de la route

Itinéraire

De la Bourgeat noire, suivre le GR en direction du refuge de l'Oule. Vers 1600, à la base du couloir du Pertuis, un passage un peu plus technique vers la droite permet de rejoindre les pentes sous le refuge Antoine Cros (1h15), monter plein sud (assez raide). On arrive sur un plateau au dessus des barres rocheuses (2h). Monter en direction du charmet de l'Aiguille et vers 2500, appuyer sur la droite (la pente s'adoucit progressivement). On est en face de la pointe de Comberousse qu'il suffit de gravir jusqu'au sommet (Quelque rochers en sortie).
Descente par le même itinéraire.

Photos

Pointe de Comberousse
Pointe de Comberousse [par Jeroen]

Remarques/Variantes

Au parking, se payer une bonne bière à (l'excellente) auberge de la Bourgeat.

Variantes :

» Face NE (depuis Les Roches) (D+ 1800m ; Ski 4.2 ; Orientation NE ; Départ Les Roches)
Remonter la combe des Roches en rive droite par un chemin forestier. Traverser le Pont des Plâtres et continuer l'ascension en rive gauche jusqu'à l'Orselle (1719 m). Prendre la combe gauche et la remonter jusqu'au col de Comberousse (2669 m) et gagner ensuite le col de la Valloire (2751 m).
Puis monter la face E en restant près des rochers pour atteindre l'arête E de comberousse au plus proche du sommet.
Monter l'arrête E par des rochers faciles, pour atteindre le sommet.

Puis descente par la Face NE jusque vers 2580m en vous dirigeant sur votre droite pour rejoindre l'itinéraire de montée du Col de Comberousse depuis Gleyzin, que vous empruntez.
Puis du col, descente par le vallon des Roches en restant en rive droite si la neige est encore poudreuse ou rive gauche pour avoir de la neige de printemps (en fonction de la saison et de la température)



Refuge(s) associé(s) : Refuge de l'Oule (Antoine Cros)

Sortie(s) GPS associée(s) : 27.04.08

Conditions récentes

» Pas de sortie les 15 derniers jours
» Afficher toutes les sorties liées
» Voir les conditions d'enneigement du massif

Refuge de l'Oule - quand on pas de tête, on a.... [»] : Sortie du mardi 24 au mercredi 25 avril 2018 (2 jours) par djack

Participants : -

Météo

beau temps puis passages nuageux puis beau temps

Conditions d'accès

Etat de la route : ras

Altitude du parking :
1100

Conditions de neige

Altitude de chaussage (montée) : environ 1300
Altitude de déchaussage (descente) : idem

Activité avalancheuse observée : neige pourrie du fait de l'absence totale de regel nocturne entre la journée du 24 très très chaude et le 25

Skiabilité [?] : ●●○○○


Récit de la sortie/Remarques diverses

Itinéraire suivi : classique - Dénivelé réel effectué : 1000m

J'avais envie de me retrouver seul au refuge de l'Oule en soirée puis faire le col de Comberousse voire la pointe de Comberousse le lendemain. Mais quand ça veut pas, ça veut pas! Parti bien chargé de la Bourgeat noire, je monte jusqu'au ressaut et, à la première neige, pense chausser. J'ouvre le sac, cherche les peaux, un peu, beaucoup, passionnément... je vide le sac, rien. L'évidence est qu'il faut redescendre en se demandant si les peaux sont dans la voiture ou laissées à la maison? grrr.. j'opte pour descente au pas de course en chaussures ski; ouille mes genoux. Les peaux sont là, au bord du coffre me tendant les bras. Mes où avais-je donc la tête? Et pourtant j'ai "checké" le coffre avant le départ. Tête dans la lune, déjà? Quand on a pas de tête on a des jambes! J'imagine ceux qui sont partis en oubliant les peaux à la maison! ça doit arriver non?))Après discussion avec un skieur redescendant du col: neige gelée avec rainures, pas terrible. Puis plus tard avec un couple venant de la pointe: pointe pas skiée en haut car trop gelée et neige moyenne en dessous, mais "pas si pire"... Donc ça devrait le faire. Néanmoins, avec le retard pris j'arrive à 14h au refuge, en plein cagnard et la neige est pourrie à faire peur dans la toute dernière petite pente avec des belles fissures jusqu'au sol montrant des mouvements de reptation de fond. Au refuge ce sera déception , horreur: voir article posté sur le refuge de l'Oule, dégueulasse, souillé. Heureusement, une chaise pour méditer dehors face au paysage, et feu de bois revigorant. Lendemain 25/04: lever 7h pour décollage 7h30 mais la neige est identique à la veille: aucun regel nocturne; au bout de 500m les peaux sont trempées de flotte et je me pose de grosses questions; le ciel se couvre de plus en plus et je me dis que les orages prévus pour l'après midi vont arriver beaucoup plus tôt. Finalement je mets en position descente mais après 200m, j'ai trop les crocs! je repaute pour monter jusqu'au début du cirque afin d'être en contact avec les montagnes. Mais les peaux, trempées, ne tiennent plus. C'est dur de renoncer mais quand il y a trop de signes (j'ai pas tout dit sur la série merdique..), il faut savoir dire "stop, c'est pas le jour". Dommage, c'est tellement beau là-haut! mais les avalanches de fond, c'est pas terrible ... Le bon jour c'était le 24 et pas le 25!!!! ok, dont acte... (j'ai voulu compléter ce post avec les photos moins sympathiques sur l'état déplorable du refuge de l'Oule mais le site me dit que je ne peux plus ajouter de photos...)


Commentaires

» Par JBQUAIX, le jeudi 26 avril 2018 à 17:54

Moi aussi ça m'est arrivé d'oublier les peaux. C'est un manque de pot :lol:
Pour ce qui est de l'état du refuge c'est bien dommage...
Pour ce qui est de l'état de la neige, j'ai bien fait de rester nettoyer le jardin hier.

» Par marind, le jeudi 26 avril 2018 à 18:21

Etat idemment déplorable du refuge de Combe Madame. De retour du Rocher Blanc hier on fait une pause au refuge et sommes effarés par l'accumulation d'étrons et de papier hygiénique tout contre le refuge!!! là ou la gardienne met des tables l'été. Les porcs qui font ça ne méritent pas de se trouver là en montagne ni dans un refuge! Quel manque de respect pour les randonneurs et pour les gardiens qui vont commencer leur saison en jouant les pompes à merde!!!

» Par jpc, le jeudi 26 avril 2018 à 20:37

Condoléances.
NB photo 4 : je ne pense pas que ce soit du bouleau (plutôt du sapin ou autre résineux). :wink:

» Seuls les membres peuvent poster des commentaires sur cette sortie

La montagne présente des dangers et doit être pratiquée de façon responsable. Les informations contenues sur cette page sont données à titre indicatif et devraient uniquement être prises comme telles. Les informations relevées sur le terrain prévalent en toutes circonstances. Vous évoluez dans un milieu naturel fragile, merci de le préserver.

VTT de montagne