Accueil > Topo Guide > Sommets > Beaufortain > Pointe de Combe Bénite > Traversée S-N > Sortie du 16 fevrier 2021
 Topo validé par la modération

2575 m Pointe de Combe Bénite, Traversée S-N

Données techniques

Massif : Beaufortain
Secteur : Tarentaise
Orientation : N
Dénivelé : 1185 m.

Difficulté de montée [?] : F
Difficulté ski [?] : 4.1 E1
Pente : 40°

Nb de jours : 1
Type : Boucle

Cartes : 3532OT

Matériel

Pas de matériel particulier

Départ/Accès

Départ : Granier (parking du téléski) (1390 m) - Montmélian -> Albertville -> Moutiers -> Aime.
Prendre la D 218 jusquà Granier puis le parking du téleski (1400m), terminus de la route en hiver.
Il y a un radar automatique dans le tunnel à la sortie de Moutiers sur la RN 90.

Itinéraire

Prendre le sentier au bout du téléski, tourner au 1er chemin à gauche. Sortir sur les pistes, puis deux traversées amènent en haut du téléski.
Remonter les pentes droit au dessus de l'arrivée puis par des pentes légèrement sur la gauche. Viser les chalets au pied de la Roche à Thomas.
Une longue traversée vers la gauche permet de contourner la Roche à Thomas pour revenir dans un beau goulet plus raide. Le remonter, passer au dessus du lac de Guio et gagner le sommet 2513 m. Suivre la crête jusqu'au sommet.

Descendre le long de l'arrête sur une trentaine de mètre, pour prendre le deuxième couloir (le 1er se rétrécit avec un étranglement rocheux). Superbe pente assez raide (40°). En bas tirer vers la droite pour suivre le ruisseau de la Pouprezaz qui rejoint la route du Cormet d'Arêches (descente au choix dans les pentes), puis suivre la route qui descend et traverse la forêt (attention prendre celui de droite au pont, ne pas continuer à descendre la route). Un peu de pousse baton ramène au parking.

Photos

vue du sommet en arrivant de la roche a thomas
vue du sommet en arrivant de la roche a thomas [par tetralyre]
Les couloirs N de Combe Bénite
Les couloirs N de Combe Bénite [par Etienne -H-]
zone des avalanches de janv 2011 puis du 13 fev 2013
zone des avalanches de janv 2011 puis du 13 fev 2013 [par Christian DUVAL]

Remarques/Variantes

Les pentes de la Roche à Thomas sont potentiellement dangeureuses lors de la traversée. A aborder par temps froid. Risques de grosses coulées.


Variantes :

» versant S en A/R (D+ 1200m ; Ski 2.2)
Descente par l'itinéraire de montée.

» Versant W en boucle (D+ 1300m ; Ski 2.2 ; Orientation W ; Départ Granier (Oratoire))
Au départ rejoindre la piste (altitude 1500 m) en montant direction N-NE.
Du sommet, descendre la face W (il y a eu plusieurs avalanches de 500m de long du point 2513) , puis descendre le vallon jusqu'à la Pesée. Retour à l'oratoire par la route enneigée jusqu'à altitude 1430 m, puis le chemin en forêt.

» boucle Nord en huit (D+ 1580m ; Ski 4.1 ; Orientation T)
Du sommet du téléski , se diriger NW vers le hameau du Verraret et remonter (parcours vallonné) le sauvage cirque du Gargot jusqu'à la crête (2150m) au Nord du Gros Rioux. Descendre 100 m un couloir Nord pour accèder dans un vallon que l'on remonte jusqu'au col de Corne Noire. Un autre passage est possible sur la crête (2370 m) au sud du Gros Rioux avec descente sur le lac de Pouprezaz. Du col de Corne Nord, gravir l'arête NW-SE jusqu'au sommet de Combe Bénite. Descente d'un couloir N et retour par Laval.

» Couloir NE en boucle (D+ 1185m ; Ski 4.1 ; Orientation NE)
Montée: idem itinéraire principal.

Descente: suivre l'arête NE sur environ 150 m. Avant d'arriver au bout, descendre une vingtaine de mètres en versant E puis tirer à gauche vers un collu qui donne accès au couloir NE. Le descendre puis en bas tirer à gauche pour rejoindre l'itinéraire principal vers 2120.
4.1 E2 40°/200



Voir aussi : Olizane Savoie course n°41

Sortie(s) GPS associée(s) : 15.02.21 30.12.19 22.11.19 18.12.18 13.01.18 29.01.17 12.03.16 30.12.15 07.04.15 06.03.07

Conditions récentes

» Pas de sortie les 15 derniers jours
» Afficher toutes les sorties liées
» Voir les conditions d'enneigement du massif

Puisque Combe Bénite, allons-y ! [»] : Sortie du mardi 16 fevrier 2021 par taramont

Participants : Laurence, Nadine

Météo

Belles éclaircies, nuages en intermittence, lenticulaires au S, très chaud dans la combe avant l'antécime, juste un filet d'air au sommet

Conditions d'accès

Etat de la route : RAS

Altitude du parking : 1390m

Conditions de neige

Altitude de chaussage (montée) : 1390m
Altitude de déchaussage (descente) : idem

Activité avalancheuse observée : rien de tout récent, pas mal de coulées sous la Roche à Thomas
A la montée : neige trafolée en cours de ramolissement
A la descente, bcp de passages antérieurs un peu gênants dans les étroitures ; sinon très belle qualité de neige encore disons dans la moitié supérieure, ensuite alourdissement progressif pour finir en bouillie skiable sous condition de ne pas s'arrêter, sinon : scotché

Skiabilité [?] : ●●●○○


Récit de la sortie/Remarques diverses

Itinéraire suivi : montée par VN Sud/descente arête NW sur une centaine de mètres puis descente plein N jusqu'au Ruisseau de Pouprezaz jusqu'à la piste/Laval/Pkg - Dénivelé réel effectué : 1210m

Mardi Gras : pas question de skier sur un confetti, aujourd'hui je veux des champs de neige à perte de vue, pas de gouffres où se perdent les randonneurs, pas de marche à pied ont dit mes chaussures, ne sommes pas exactement faites pour ça. Dont acte. Pas question de se goinfrer, ni même de manger non plus (n'ai pas voulu abuser de la patience de mes chamoises coéquipières).

Rdv pkg de Montmélian. J'ai laissé l'initiative du choix de la course aux savoyardes de l'équipe. On m'a sorti « La Pointe de Combe Bénite ». Soit. Ces temps-ci, je passe de chartreuses en combes bénites en passant même par un carmel. J'y finirai bien un jour si je trouve la foi, une autre qu'en la montagne.
Mon référent (pas mon révérend!) m'a dit bof avant-hier c'était dur et trafolé, du 3* max. Mais avant-hier, ce n'était pas aujourd'hui. Avec le redoux, exit le dur et on ne fera pas un A/R de petit joueur, ça fait longtemps qu'on n'a plus rien fait de sportif ensemble toutes les trois, on descend en N. Ah, mais c'est bien ça, paraît que c'est du 4 ! Mais je ne comprend pas, je connais tous les 4+ de France et de Navarre (jamais pu aller au-delà sans trembler comme feuille blanche qui ne trouve aucune prise d'inspiration) et celui-là je n'en ai jamais entendu parler. Taramont, on ne va pas grimper, on va skier ! Pas grave, je connais le 4 de la Virgule et ce n'est pas la mort du petit cheval.

L'autoroute déroule, j'essaie de finir ma nuit. Mon téléphone sonne. C'est quoi ça ? Ceux qui me connaissent savent qu'en février (mais pas que) à cette heure soit je dors, soit je skie. Donc on me f.... la paix. Ici la Gendarmerie de Chambéry dit une voix courtoise. Quoi ? Qu'est-ce que j'ai encore fait ? Les modérateurs se seraient-ils plaints de mes CR ? Non, l'affaire est autrement sérieuse. On veut savoir s'il y a un lien entre le jeune homme recherché et mon jeune homme hier un peu égaré. Le doute est vite levé et on me promet de s'occuper des deux affaires conjointement. Je repars plus sereine.

Montée pastorale, tranquille (Thomas avait déjà vomi son excédent de poudre lourde). Tandis qu'on papote, le dur devient mou , tous les petits chalets sont présents à l'appel, les champs de neige itou (mais je ne veux rien dire : les champs sont certes larges comme des pampas mais ridiculement peu épais). Le soleil se pointe aussi, on va pouvoir refaire le stock de cartes postales à peu de frais mais ce sera du 2e choix : le capiton de blanc moelleux brille sur les toits....par son absence. Le frais on le voudrait bien mais quelque chose de totalement oublié perle à présent sur nos fronts : de la sueur ! Le téléphone sonne à nouveau. Y en aurait-il, du nouveau ? Oui, c'est Leo qui donne le coup de fil promis. Il est arrivé sain et sauf à St Pierre. Brave petit. Ne jamais décourager les aventuriers en graine, ce qui n'empêche pas de s'inquiéter pour eux.

Sommet de Combe Bénite. Les yeux n'en peuvent plus de tous ces sommets qui nous cernent de tous côtés. Ne comptez pas sur moi pour vous les énumérer, vous connaissez sans doute tout cela bien mieux que moi. Sommet généreux : offre plus d'une alternative de descente. On est venu pour du 4, va pour le 4, j'veux pas mourir idiote. Bon ok, je vous concède un 3,5 au mieux. Peut-être qu'on n'a pas pris le couloir ad hoc au début mais on s'est bien retrouvée dans le cheminement du Ruisseau de Pouprezaz jusqu'en bas.

Arrivées à la voiture, les déesses (pourquoi toujours avoir peur des mots ?) se remémorèrent la descente et virent que c'était bien, rincèrent le gosier à la buvette et sentirent que c'était bon et ce fut la fin du jour.

nb :
Bénit(e) se dit de certaines choses qui ont reçu la bénédiction d'un prêtre. L'adjectif est tiré du latin benedictum, qui a donné « Benoît » d'où l'oratoire de Crévolard dédié à St Benoit au fond du vallon qui ramène à Granier.

Certaines photos présentent des taches, veuillez m'en excuser.


Commentaires

» Par Den's, le mercredi 17 fevrier 2021 à 15:07

Ah si les forces de l'ordre s'y mettent maintenant... :happy:
Heureux du dénouement de cette histoire, même d'autres non pas eu cette chance.

Belle sortie dans les tons pastels :wink:

» Ajouter un commentaire






biggrin smile sad eek confused cool mad razz lol ill evil rolleyes wink redface happy lost
HTML interdit. BBCode Autorisé.


Oui, c'est ça ! (cliquez dans le carré)

La montagne présente des dangers et doit être pratiquée de façon responsable. Les informations contenues sur cette page sont données à titre indicatif et devraient uniquement être prises comme telles. Les informations relevées sur le terrain prévalent en toutes circonstances. Vous évoluez dans un milieu naturel fragile, merci de le préserver.

VTT de montagne