Accueil > Topo Guide > Sommets > Alpes Grées N > Pointe de Calabre > normale par le refuge Bénévolo > Sortie du 19 avril 2017
 En attente de modération

3350 m Pointe de Calabre, normale par le refuge Bénévolo

Données techniques

Massif : Alpes Grées N
Secteur : Val d'Aoste
Orientation : N
Dénivelé : 1630 m.

Difficulté de montée [?] : F
Difficulté ski [?] : 2.3 E1
Pente : passages 30

Nb de jours : 2
Type : Aller/Retour

Cartes : ASF14

Matériel

Matériel de glacier

Départ/Accès

Départ : Rhèmes-Notre-Dame (1720 m) - Rejoindre le Val d'Aoste depuis Chamonix ou Bourg-Saint-Maurice, et 15 Km avant Aoste, quitter la nationale en direction de INTROD, VALSAVARENCHE, VAL DI RHEMES. 20 Km de montée jusqu'au village de RHEMES, en ayant pris soin de laisser à gauche la direction de VALSAVARENCHE.

Itinéraire

Du refuge Benevolo traverser le pont sur la dora di Rhêmes et au pont deux possibilités:
- partir sud est vers l'alpage du Fond (2324) et suivre en rive gauche la dora di Rhêmes pour contourner par la gauche(est) le Truc de st Elena , vers 2500 m tourner à droite jusque vers 2700 m en direction de la barre rocheuse issue de la Granta Parei. ( itinéraire plus long mais plus sur que la deuxième possibilité)
- partir sud ouest dans des pentes plus raides pour franchir des barres et arriver au lac de la Granta Parei (2750), en fait on contourne le Truc de s Elena par la droite(ouest)
A partir de 2700m suivre les pentes douces le long de la Granta Parei et accéder au Glacier de la tsanteleina, le remonter en rive gauche jusque vers 3100m puis prendre plein sud par des pentes plus soutenues pour acceder au sommet.

Remarques/Variantes

Punta Calabre est nommée Pointe de Bazel sur la carte IGN.
la Punta Calabre (Italie) ou Pointe de Bazel (IGN) 3440 m se situe à l'W du col de Rhèmes-Calabre !


Refuge(s) associé(s) : Refuge Benevolo

Conditions récentes

» Pas de sortie les 15 derniers jours
» Afficher toutes les sorties liées
» Voir les conditions d'enneigement du massif

Galise - Calabre - Ambiance polaire à Bénévolo [»] : Sortie du lundi 17 au mercredi 19 avril 2017 (3 jours) par Arno74

Participants : Christophe, Didier, Gilles, Béatrice, Claire

Météo

J1: beau temps, conditions printanières
J2 : Beau temps mais nuage sur la Galise / Vent très fort au sommet et très froid
J3: Grand beau mais encore du vent et toujours froid (-12°C au sommet à l'abri du vent)

Conditions d'accès

Etat de la route : Dégagée jusqu'au parking

Altitude du parking : 1720m

Conditions de neige

Globalement: neige dure avec plus ou moins de relief. Bonne skier quand on évite les traces

Altitude de chaussage (montée) : 1720m
Altitude de déchaussage (descente) : 1720m mais avec un court déchaussage au dessus du parking

Activité avalancheuse observée : RAS c'était trop béton!!

Skiabilité [?] : ●●●○○


Récit de la sortie/Remarques diverses

Itinéraire suivi : J1 : montée et tricotage autour du refuge / J2 : Pointe de la Galise - Col sous la Pointe Sud de la Palette / J3 : Pointe de la Calabre - Dénivelé réel effectué : 3700m

J1 : Départ 10h30 du parking après avoir pu éviter 2km de ski de fond ! On chausse au parking mais quelques centaines de mètres d'un sentier bien sec nous obligent à porter les skis. La montée se fait dans une bonne température printanière et nous arrivons sans trop d'encombres au refuge dont la terrasse est déjà bien remplie !
Un rapide tour des lieux et on s'attèle au casse-croûte agrémenté d'un petit rouge apporté par Christophe !
Pour la suite du programme, ce sera tranquille pour Béatrice et Gilles, alors que Claire, Christophe, Didier et moi décidons de partir en reconnaissance.

Notre premier itinéraire est rapidement coupé par les conditions... Nous devions traverser une pente un peu raide et qui avait bien chauffé... Comme personne ne le sentait, demi-tour vers des pentes plus sûres! Du coup on se retrouve à tricoter un peu au-dessus du refuge, avant d'y redescendre dans une bonne petite moquette. Au passage on croise Béatrice et Gilles et on s'arrête donc tous prendre une bière au refuge du Fond.
De retour à Bénévolo, c'est rangement puis apéro bière-saucisson-noix de cajou avant d'attaquer le repas! Le plat de pâtes en entrée ne fait pas un pli, comme rab... et le reste du repas!


J2: Reveil en fanfare à 6h du mat par Didier, inquiet de ne plus rien avoir au petit déj et qui n'avait pas compris qu'on avait plutôt dit 7h. On avale le petit déj et on se prépare tranquillement histoire de ne pas partir trop tôt pour laisser le temps à la neige de décailler.
Gilles et Béatrice partent un peu en avance et nous suivons de loin... de plus loin que prévu même vu que Didier retourne au refuge chercher ses couteaux (qu'il n'utilisera finalement pas d'ailleurs !)

Montée d'abord dans une ombre fraîche ce qui fait qu'on est bien content de trouver enfin le soleil ! On rattrape nos deux prédécesseurs au bout d'une heure, et c'est à 6 que nous montons vers la Galise, dans des grands champs de neige rien que pour nous... Ambiance garantie !
Par contre niveau météo c'est pas top... Un gros nuage squatte le sommet, le vent souffle sérieusement et nous pousse à mettre la Gore Tex dès le bas du glacier.
La montée vers le sommet se fait dans un climat polaire ce qui fait qu’on écourte chaque pause, histoire de ne pas perdre trop de phalanges ! Sur le haut c'est même un blizzard qui nous accueille! Avec Gilles, Didier et Christophe, on se décide tout de même à aller toucher le cairn au sommet… et là c’est l’apocalypse… un vent énorme et un froid dantesque !

Autant dire qu'on ne traine pas et on descend même en peaux rejoindre Claire et Béatrice pour dépeauter dans un abri très relatif !
Point positif : la descente du glacier est plutôt bonne sur une neige dure. Dans le bas, c'est un peu carton puis un peu moquette, parfait pour dévorer les grands espaces ! On se fait une pause casse-croûte au chaud au pied d'un rocher, puis
Claire, Christophe et Didier étant motivés, on s'offre une petite remontée rive droite histoire d'éviter ensuite du pousse bâton pour rejoindre le refuge.
Emportés par notre élan et poussés par l'allant d'un Didier tout au mental ou presque, on enchaine même vers un col sous la Pointe Sud de la Paletta avant de se faire une bonne descente sur une neige dure avec un bon grip vers le refuge où nous retrouvons Gilles et Béatrice.
Pour le programme de la soirée, on prend les mêmes et on recommence : rangement, apéro, dégommage de plat de pâtes et préparation du sac!


J3: C'est refroidis par les prévisions de température vues la veille (-14° à 3000m avec un fort vent du nord quand même...) que nous nous levons ce matin... Et le fait que ça caille déjà sévère au refuge n'arrange rien... Le spectre de la tempête de la veille trotte encore dans les têtes !
Mais nous sortons tout de même... surtout qu'il fait grand beau ! Pas un nuage ne perturbe ce soleil qui nous fait oublier pour quelques temps la morsure du froid !

L'objectif du jour c'est la Pointe de Calabre. On tourne donc autour du Truc de la Tsanteileina avant de prendre pied sur la moraine du glacier du même nom. Le temps de faire une petite pause pour profiter du cadre absolument splendide et le vent refait une sinistre apparition... Il ne nous quittera plus jusqu'au sommet et forcira même petit à petit.

C'est donc dans une ambiance glaciale que nous progressons sur le glacier, dans ce vent qui joue avec nos nerfs et notre motivation ! Mais il était écrit qu'il ne nous volerait pas le sommet car malgré quelques baisses de régime, nous nous y retrouvons tous les 6! Ce fut dur mais la récompense est à la hauteur : un 360 avec quelques-uns des monuments des Alpes: Grand Paradis, Grande Casse, Albaron, Charbonnel, Écrins et bien sûr Mont Blanc. Séance contemplation et photographies avant de descendre vers des températures plus vivables parce que qu’ici, le thermomètre affiche -12°C à l’abri du vent… et même le produit que Gilles a sorti et qui nous a réchauffé l’œsophage ne suffit plus !
Sous le sommet la neige a été travaillée par le vent et il y a un peu de relief, mais ça se skie tout de même bien ! Et c’est encore meilleur dans la partie un peu plus plane du glacier, quand la neige est bien lisse ! Grandes courbes, grands espaces et grand paysage : le cadre est juste exceptionnel !
On file comme ça jusqu’au refuge… ou plutôt jusqu’au milieu des barres du Truc de la Tsanteleina, dont le petit goulet de sortie en neige trafolée et béton ne nous inspire pas confiance ! On en est quitte pour une petite remontée à pieds, jusqu’à rejoindre la trace de montée. On arrive finalement au refuge, contents mais congelés ! D’un commun accord, on délaisse notre casse-croûte pour un bon plat de spaghettis bolo qui nous réchauffe un peu !
La descente jusqu’au parking ne sera ensuite qu’une formalité dans une neige moyenne, le plus dur ayant été de sortir à nouveau du refuge !

Fin de ces trois jours hauts en couleurs mais pas forcément en chaleur. On s’attendait à des conditions printanières, on se sera finalement pris l’hiver en pleine face ! Malgré ça, on a quand même pu sortir deux sommets, on se sera bien marré et on en aura tous bien profité… C’était beau, le ski était bon et… les pâtes encore plus !


Commentaires

(pas de commentaires)» Seuls les membres peuvent poster des commentaires sur cette sortie

La montagne présente des dangers et doit être pratiquée de façon responsable. Les informations contenues sur cette page sont données à titre indicatif et devraient uniquement être prises comme telles. Les informations relevées sur le terrain prévalent en toutes circonstances. Vous évoluez dans un milieu naturel fragile, merci de le préserver.

VTT de montagne