Accueil > Topo Guide > Sommets > Mercantour - Alpes Maritimes Italiennes > Pointe Côte de l'Ane > Couloir NE et Tour par le Trou de l'Ane > Sortie du 25 fevrier 2020
 Topo validé par la modération

2916 m Pointe Côte de l'Ane, Couloir NE et Tour par le Trou de l'Ane

Données techniques

Massif : Mercantour - Alpes Maritimes Italiennes
Secteur : Haut-Var
Orientation : T
Dénivelé : 1400 m.

Difficulté de montée [?] : F
Difficulté ski [?] : 4.1 E2
Pente : 40° sur 200m (dép. 45°) - 42° sur 100m

Nb de jours : 1
Type : Boucle

Cartes : 3540ET

Matériel

Casque, crampons selon couloir remonté et piolets

Départ/Accès

Départ : Estenc (Lacet après le Refuge de la Cantonnière) (1850 m) - De Nice, prendre la RN 202, puis bifurquer en direction de la vallée du Var (col de la Cayolle). Aller jusqu'aux sources du Var. La route en hiver est fermée à partir du pont situé juste après le lacet au dessus du refuge de la Cantonnière (Alt 1911 m). Le parking est celui situé dans l'épingle qui se trouve juste après le refuge.

NB: Ce départ est (difficilement) accessible en TC

Itinéraire

D'Estenc suivre la route de la Cayolle jusqu'à l'épingle cotée 1982m, puis prendre NE en direction des cabanes de Sanguinière. Des cabanes, continuer NE jusqu'à traverser un pont puis prendre SE vers le vallon de Gorgias.
Passer au pied de la face SW de la Pointe du Trou de l'Ane puis longer les barres soutenant sa combe SW.
Laisser un premier grand couloir, et gravir le second (~2330m) pour atteindre la combe suspendue que l'on remonte jusqu'à la crête reliant la Pte du Trou de l'Ane et la Pte Côte de l'Ane. Rejoindre le sommet par l'arête.
Descendre le couloir NE (40° sur 200m, départ à 45° corniche) jusqu'au Trou de l'Ane (2400m). De là, remonter NW vers le point coté 2700m sur la crête entre la Pointe du Trou de l'Ane et le Sanguineirette.
De la crête, 4 couloirs peuvent être descendus pour rejoindre la combe de Cartairet. Le plus évident est celui du point 2700m (42° sur 100m)
De la combe de Cartairet descendre SW pour rejoindre l'itineraire de montée.

Photos

Vue d'ensemble des couloirs.
Vue d'ensemble des couloirs. [par Mickaël SOUVETON]
Couloir SSW de la Pointe de Cote de l'Ane
Couloir SSW de la Pointe de Cote de l'Ane [par Ruth]

Remarques/Variantes

Ce circuit offre de multiples variantes du fait du nombre de couloirs disponibles aussi bien à la montée qu'à la descente. (difficultée de 3.3 à 4.2)

Vigilance : zone d’hivernage du Tétras-lyre
Le Parc national du Mercantour propose une déviation à Sanguinière pour créer une zone de quiétude pour le tétras-lyre, dont la population a fortement diminué : Plus d'info et carte


Variantes :

» Tour par le Sommet de Sanguineirette (D+ 1600m ; Ski 4.1 ; Orientation T)
Du point 2700m, rejoindre par l'arête SE le Sanguineirette. Du sommet, descendre le couloir SW (38°/200m - 3.3) pour rejoindre la combe de Cartairet.

» Par le Vallon de Sanguinière (D+ 1016m ; Ski 2,3 ; Orientation S)
Depuis la cabane de la Sanguinière, bifurquer à droite en prenant la passerelle et monter le vallon SE en se tenant légèrement sur le coté gauche. 3, 4 couloirs sur la gauche sont praticables si les conditions sont requises. Sinon, pousser jusqu'au fond du valloni et contourner par la gauche le dernier rocher.
Passer ensuite au dessus des barres vers le NW et remonter la combe vers le NE en tirant à droite pour aboutir à un replat. Le sommet est 200 m plus loin.
A faire par neige stabilisée.
Crampons/Piolets indispensables pour les couloirs des barres inférieures et supérieures.

» Pointe Côte de l'Ane Couloir NE, et Tour du Fort Carra par le col de la Roche Trouée (D+ 1600m ; Ski 4.1 ; Orientation T)
Suivre le Topo principal pour le Sommet de Pointe Côte de l'Âne puis descendre le couloir NE (40° sur 200m, départ à 45° corniche) jusqu'au Trou de l'Ane (2400m). De là, descendre dans le vallon de Gialorgue jusqu'à 2100m, suivre ensuite la voie normale pour le Col de la Roche Trouée (2583m) en passant par le Refuge de Gialorgues. De la descendre le vallon de Gorgias pour rejoindre les cabanes de Sanguinière et le point de départ.

» Traversée E>W (D+ 1400m ; Ski 3.2 ; Orientation T ; Départ St Dalmas le Selvage)
Traversée sur Estenc depuis Saint-Dalmas le Selvage

Montée : Celle du topo principal
Descente : Revenir sur la crête W puis descendre la grande pente SW (400m au dessus d'une barre) puis vers 2600m soit descendre à flanc à gauche pour contourner la barre soit la franchir directement par un petit couloir SW. On rejoint le vallon de Gorgias qui ramène NW à la passerelle près de la cabane de Sanguinière. De là descendre SW jusqu'à Estenc.



Sortie(s) GPS associée(s) : 12.04.14 14.03.09

Conditions récentes

» Pas de sortie les 15 derniers jours
» Afficher toutes les sorties liées
» Voir les conditions d'enneigement du massif

Jours 3 et 4 : des zig zag près du trou de l'Âne [»] : Sortie du lundi 24 au mardi 25 fevrier 2020 (2 jours) par ThibsR

Participants : mamatt, micha, Pedro, Salome

Météo

Bleu et très chaud le jour 1, presque pas de vent.
Passage à l'hiver le jour 2 : vent assez fort, frais et passages de nues.

Conditions d'accès

Etat de la route : ras

Altitude du parking : 1780

Conditions de neige

Lundi 24 :
- col de Gialorgues versant est : "en cours de transfo" à 9h15.
- col de Roche trouée versant ouest vers 10h30 : dure.
- couloir nord de la côte de l'Âne (le plus à l'ouest des 3), vieilles poudres plus ou moins tassées en haut. En bas, neiges dures et caillasses posées, transfo enfin.
Les deux autres couloirs de la face faisaient pas envie du tout...
- versant SE de la pointe du Trou de l'Ane (vers 13h30) : transfo mais surface hyper irrégulière, caillasses, un déchaussage.
- versant est col de Roche trouée vers 15h: croûte puis transfo lourde.

Mardi 25 :
- Brèche de Fort Carra face sud est : un peu de poudre en haut (départ oriénté nord-est) puis moquette pil poil vers 9h30.
- descente-traversée face nord col du petit Valloar : dure, des bandes de poudre tassée.
- descente- traversée versant ouest depuis le col de la Braïssa : transfo vers 13h30
- vallon de la Braissette, vers 14h : de tout, pas mal de bonne transfo jusqu'à bas.

Altitude de chaussage (montée) : 2275
Altitude de déchaussage (descente) : 1800

Activité avalancheuse observée : ras

Skiabilité [?] : ●●●○○


Récit de la sortie/Remarques diverses

Itinéraire suivi : Jour 1 : Estenc, col de Gialorgues, refuge de Gialorgues, Pointe Côte de l'Ane SE>Nord et retour, refuge de Gialorgues. Jour 2 : refuge, brèche de fort Carra S-E en AR, col du petit Valoar, col de la Braïssa, col de Cime Plate, Bayasse. - Dénivelé réel effectué : 3550m

Jours 3 et 4 de notre balade zigzagante. On part cette fois (enfin !) en mode "raid" de deux jours, au lieu des 4 prévus initialement (voir épisodes précédents là www.skitour.fr/sorties/tete-de-sanguiniere,96471.html et là www.skitour.fr/sorties/montagne-de-l-avalanche,96472.html...)

Alors ces deux journées, ce fut...

Des bouquetins lointains. Des chamois, encore.

Le retour du sac lourd, l'aventure ça pèse !

Un jour 1 en mode "trajet touristique" par deux cols, un refuge et un couloir, pour atteindre enfin le trou de l'Âne.

Un très beau couloir nord, longtemps regardé les jours précédent, et fortement apprécié (descente comme montée ?). Avec gerbes de poudre, oui, oui !

Un refuge 3 étoiles, avec même le ruisseau pour l'eau fraîche du pastis. Et le Nutella laissé par des prédécesseurs pour un petit déjeuner magique.

Des cartes Ign, des écrans de portables, des plans et replans encore (alors, demain ?).

Un demain qui commence si bien, avec la brèche du fort Carra, superbe... Tours de grès, blocs en équilibres, surplombs attirants, pentes de caillasse au grand soleil.

Puis l'hiver revenu, vent et capuches.

Des cols, encore des cols. Un ciao la belle équipe, une fois rentré.es à la voiture. Deux reviennent à la ville, 3 poursuivent l'aventure.

Et tous ces beaux couloirs (ho les faces nord du trou de l'Âne !), qu'on a croisé et regardé, et qui nous disent qu'on reviendra.



Commentaires

» Par alainlo, le mercredi 26 fevrier 2020 à 08:32

Terriblement sec !

» Par Pedro, le mercredi 26 fevrier 2020 à 10:15

Chouettes photos, et que dire des CR ! Conditions bien sèches et printanières en effet, mais en s'adaptant on a pu faire du bon ski tous les jours, en prendre plein des yeux et finalement passer quatre très bonnes journées. On reviendra en conditions de poudreuse pour finir le travail !

» Par Dom73, le jeudi 27 fevrier 2020 à 10:56

Granmarci pour ce récit.Ecxactment ce que j'attends du ski de rando. Malheureusement trahie par Les pattes de derrière,je vis par procuration. Loin des kakous, ça respire le bonheur, gramarci. J espère encore d'autres récits pour me faire (re)vivre ces moments magique

» Les commentaires sur cette sortie sont verrouillés

La montagne présente des dangers et doit être pratiquée de façon responsable. Les informations contenues sur cette page sont données à titre indicatif et devraient uniquement être prises comme telles. Les informations relevées sur le terrain prévalent en toutes circonstances. Vous évoluez dans un milieu naturel fragile, merci de le préserver.

VTT de montagne