Accueil > Topo Guide > Sommets > Valais W - Alpes Pennines W > Pigne d'Arolla > par le col des Vignettes > Sortie du 07 novembre 2020
 Topo validé par la modération

3790 m Pigne d'Arolla, par le col des Vignettes

Données techniques

Massif : Valais W - Alpes Pennines W
Secteur : Valais Central
Orientation : SE
Dénivelé : 1800 m.

Difficulté de montée [?] : PD
Difficulté ski [?] : 3.2 E1
Pente : Passages à 35

Nb de jours : 1
Type : Aller/Retour, Boucle

Cartes : Arolla 283S, Chanrion 1346 , Matterhorn 1347

Matériel

Matériel de glacier, couteaux.

Départ/Accès

Départ : Arolla (1968 m) - Martigny -> Sion -> Arolla.

NB: Ce départ est accessible en TC

Itinéraire

Montée
Départ des parkings dès téléski d'Arolla et montée sur les pistes direction W et puis SW pour atteindre la moraine rive D du glacier de Tsijiore Nouve. Remonter la moraine et atteindre vers 2500 le premier de trois replats, direction S. Continuer plein S sur le glacier de Piéce et atteindre le col des Vignettes. Du col en diagonal au mieux direction SW pour contourner les séracs et le rognon rocheux du glacier (glace apparente, couteaux utiles). Remonter en suite la face du Pigne direction NW en visant le col au milieu des deux sommets, celui de droite en montant est le plus élevé.
Descente : idem

Photos

Variante descente du glacier de Vuibé
Variante descente du glacier de Vuibé [par JSapin]

Remarques/Variantes

Variantes :

» Glacier de Vuibé (Ski 4.2 ; Orientation NE)
Descente par le glacier du Vuibé. 4.2 E2 S4
Descendre du sommet au SE et atteindre les pentes a gauche du col de Charmotane, continuer sur le glacier de Vuibé et s'engager dans des pentes raides en rive gauche pour rejoindre la sortie du couloir E de la cabane des Vignettes. Atteindre le Bas glacier d'Arolla, les pistes de ski de fond et les parkings d'Arolla.

4.2 E2



Sortie(s) GPS associée(s) : 15.02.20

Conditions récentes

» Pas de sortie les 15 derniers jours
» Afficher toutes les sorties liées
» Voir les conditions d'enneigement du massif

Pointe des Vignettes, pensée pour les confinés [»] : Sortie du samedi 07 novembre 2020 par Jean Heintz

Participants : -

Météo

Grand beau temps, doux, vent faible, un peu d'humidité dans l'air

Conditions d'accès

Etat de la route : ok

Altitude du parking : ok

Conditions de neige

LieuAltitudeOrient.HeureMeuble/TotaleTypeCommentaire
Bas2700-2550N10:0010/50MoquetteAucune touchette ***
Haut3200-2700N10:0010/100Poudre tasséeUn peu croûté ***
Altitude de chaussage (montée) : 2550
Altitude de déchaussage (descente) : 2550

Activité avalancheuse observée : aucune

Skiabilité [?] : ●●●●○


Récit de la sortie/Remarques diverses

Itinéraire suivi : Pointe des Vignettes, pensée pour les confinés - Dénivelé réel effectué : 1250m

(Sortie réalisée intégralement en Suisse, dans le respect des règles en vigueur et avec une prudence accrue)

L'avantage de l'autoroute à 5h du mat c'est que tu peux regarder CNN en même temps. Trève de plaisanteries, les élections américaines m'occupent bien l'esprit et les commentateurs de la chaîne résonnent dans ma tête à chaque pas sur la moraine. La journée est magnifique, avec un peu d'humidité dans l'air qui donne une ambiance particulière. Du monde ici, peut-être 15 personnes, mais je suis le premier car j'ai promis de prendre la relève des enfants cet aprem.

La cabane des Vignettes est déserte, fermée sauf le hall d'entrée. Même sans le Covid, elle le serait probablement aussi car nous sommes en Novembre... La dernière fois que j'étais venu ici, c'était en 1996. Depuis, les glaciers ont rendu une quantité incroyable de volume. Je ne reconnais pas...

Descente plaisante, sereine, sans un caillou, et transition ski/trail parfaite, presque brutale. Le ratio de 50/50 n'est dû qu'à mon choix de faire demi tour... ceux qui continuent pour le Pigne auront 70/30. Et ceux qui sont confinés, 0/0... :(

La partie inférieure, à pied, est presque plus belle que le ski, dans cette forêt d'arolles qui a donné son nom au village. Patience à tous les Français basés en France, je vous souhaite un prompt déconfinement !


Commentaires

» Par Em42, le dimanche 08 novembre 2020 à 07:42

Belle sortie Jean :wink: .
J'imagine que le soleil se lève plus tôt en Suisse mais quand même ta sortie me semble bien matinale ;)

» Par Jean Heintz, le dimanche 08 novembre 2020 à 08:08

Horaire de père de famille : départ 5h, parking 7h, sommet 10h, retour maison 14h... !

» Par p1p1, le dimanche 08 novembre 2020 à 08:32

@Jean Heintz : chez nous en France il n'est seulement que 8H30 là !! Je ne pensais pas qu'il y avait un tel décalage horaire entre la Suisse et la France :lol: :wink:
Sinon tu as pris des risques inconsidérables en étant seul dans la nature... Tu as du contaminer tous les animaux et les personnes rencontrés (soit personne !) :D
Le confiné envieux :roll:

» Par Jean Heintz, le dimanche 08 novembre 2020 à 08:39

Ah je viens de comprendre ! C'était hier !! Je modifie

» Par balto38, le dimanche 08 novembre 2020 à 09:12

C'est beau :D
Sortie réalisée intégralement en Suisse, dans le respect des règles en vigueur et avec une prudence accrue ..... :)
En France pas trop de neige (il doit commencer à neiger à partir de 2400m - en pleine nous il pleut) et pas trop le droit de sortir, pas trop envie de sortir en haute montagne à cause de la conjoncture, on va rester safe
Top la photo 9 - seul pas facile à faire bien cadrée :)
Photo 12 c'est quoi ces arbres qui on les épines sèches 'Melezes ??) - Bucolique à soouhait - Pigne d'Arolla,
Bien joli tout cela.
Bon vent pour la suite

» Par Jean Heintz, le dimanche 08 novembre 2020 à 09:42

Merci !
Photo 9 : toutes les photos sont au retardateur, par salves de 5, et plusieurs tentatives à chaque fois, en gros 30 à 40 minutes sur l'horaire total !
Photo 12 : Eh oui ce sont des mélèzes. Les aiguilles ont viré du jaune au roux, pas vu chaque année, je pense l'absence de vent et le temps sec

» Par balto38, le dimanche 08 novembre 2020 à 09:51

Des mélèzes en suisse, moi qui croyait que c'était réservé Queyras, Briançon...
Selon WIKI : C'est une espèce pionnière (elle se développe sur des sols pauvres qu'elle contribue à enrichir). Les plus grandes formations naturelles se situent en Europe centrale1. Le mélèze croît dans les Alpes entre 1400 et 2 400 mètres et entre 300 et 1 500 mètres dans l'est de l'Europe.
Comme quoi bien fait de regarder les photos, on en apprend tout les jours.
Bon le mélèze pas top pour être à couvert en hiver mieux vaut un bon sapin :)
a+

» Par HDlameije, le dimanche 08 novembre 2020 à 09:57

Tu regardes la télé en roulant. Tu sors en montagne par beau temps. Tu penses aux confinés en skiant. C'est de la provocation .... :lol: :lol: :lol:

» Par taramont, le dimanche 08 novembre 2020 à 10:30

quelqu'un vient de dire : "C'est une espèce pionnière (elle se développe sur des sols pauvres qu'elle contribue à enrichir)" et s'étonne en même temps qu'on en trouve en Suisse :wink:

» Par didiergo, le dimanche 08 novembre 2020 à 11:34

C'est sympa de pouvoir s'aérer en montagne skis aux pieds :cool: Confinement ou pas, il va falloir être patient car on ne voit pas pointer le moindre flocon d'ici 15 jours au moins :ill:

» Par Kayaski, le dimanche 08 novembre 2020 à 12:28

@Balto38: eh oui! le Valais central dispose d'un climat vraiment méridional (la flotte en moins), foehn oblige. C'est bien connu, tous les valaisans s'en ventent vantent :D Et les suisse-romands d'appeler leur sèche-cheveux... "foehn" ! De quoi amadouer les mélèzes en leur donnant un beau brushing.
@Jean : très belle sortie, bravo! À regretter d'avoir quitté la Suisse il y a 5 ans. Quant aux glaciers, même en 12 ans on voit une différence (exemple au pied du contrefort W du Mont Collon). Belle saison à vous, continuez à nous faire rêver!

» Par Etienne -H-, le dimanche 08 novembre 2020 à 13:57

Je suis étonné que l on s'étonne de la présence de mélèze en Valais, c est pourtant l'essence dominante rive gauche. Il y en a aussi pas mal dans les vallées internes de Savoie.
8 novembre... En 2019 on attaquait la (vraiel) saison en top conditions en Savoie aussi. Il y a comme une éternité...

» Par Vinchy, le dimanche 08 novembre 2020 à 15:18

Jolies photos! :)
La cabane des Vignettes est non sans me rappeler la tragédie qui s'y est jouée il y a quelques années...

» Par SebL, le lundi 09 novembre 2020 à 12:10

Très belles photos une fois de plus. Merci Jean :cool:
Pour les mélèzes, c'est une essence de "lumière" qui n'a rien à voir avec une latitude méridionale (on en trouve en Sibérie). Dans les Alpes, on les rencontre dans les Alpes internes (côté intérieur de l'arc alpin). Il y en a autant en Slovénie que dans le Mercantour.
Dans les Alpes françaises, les Alpes internes sont à l'Est et c'est pourquoi on les rencontre dans le Briançonnais ou en (Haute)Maurienne/Tarentaise. A contrario, dans le Vercors, les seuls spécimens rencontrés ont été plantés !

» Par balto38, le lundi 09 novembre 2020 à 12:18

Donc vers Grenoble, Chambéry Annecy il n'y a pas de mélèze car on manque de soleil ???
''Dans les Alpes françaises, les Alpes internes sont à l'Est et c'est pourquoi on les rencontre dans le Briançonnais'' vers Corps (38970) il en a aussi des mélèzes, ce n'est pas trop à l'est.
Bizarre comme arbre :D
Merci Sebl

» Par SebL, le lundi 09 novembre 2020 à 12:28

La répartition géographique n'est pas binaire et oui, il y en déjà dans le Dévoluy, le Champsaur... mais en proportion plus limitée qu'à Sestrières ! A ma connaissance, il n'y a pas de mélèzes "natifs" à l'ouest du sillon alpin.

» Par steph-de-mau-73, le lundi 09 novembre 2020 à 17:01

Belle bambée!
La "cosmos" est magique! :D
Et merci de penser aux re-confinés...
Re-déconfinés aux confins... de l'année 2020!
Ou pas... :roll:

» Par pintor, le mercredi 11 novembre 2020 à 09:50

merci pour cette compassion quant à la passion .. qui nous anime, eh ben c'est pas gagné... :cool:

» Par Mickaël Mathieu, le vendredi 13 novembre 2020 à 10:32

On trouve même du mélèze près de Chamrousse! Il y en a quelques un au fond de la combe de la Petite Vaudaine (la combe qui surplombe la Romanche, pas celle qui monte au col de la petite Vaudaine depuis les lacs Robert). C'est vrai que l'ambiance y est plutôt très ensoleillée. Je serais curieux de savoir s'ils sont là "naturellement", je serais tenté de dire que oui, vu la relative complexité d'accès c'est sur que ce n'est pas pour de l'exploitation. A moins que ce ne soit les chasseurs du coin il y a quelques années, auquel cas ils avaient une approche de l'esthétisme en montagne préférable à la génération actuelle et leur bombes de peinture orange fluo!

» Par looping05, le samedi 14 novembre 2020 à 10:35

ça fait rêver! merci pour ces belles photos. c'est la première année ou je n'attends pas la neige avec impatience, car la vision enneigée, je l'imagine plutôt comme un crève coeur cette année!
Vivement qu'on puisse retourner là haut!

» Par Bboy_, le mardi 24 novembre 2020 à 10:15

@Balto "Des mélèzes en suisse, moi qui croyait que c'était réservé Queyras, Briançon...
Selon WIKI : C'est une espèce pionnière (elle se développe sur des sols pauvres qu'elle contribue à enrichir). "
Euh, disons que si le sol est de la roche, on peut considérer que les aiguilles de mélèze l'enrichissent. Sinon c'est au contraire un acidifiant du sol qui contribue à l'apauvrir. Voy. par ex. http://documents.irevues.inist.fr/bitstream/handle/2042/5384/507_518.pdf

» Par Bboy_, le mardi 24 novembre 2020 à 10:17

Plus au Nord les forestiers le considèrent comme une espèce envahissante. Esthétique à l'automne, mais qui ferme le milieu, empêche le développement d'autre végétation et acidifie les sols.

» Par flodes, le mercredi 25 novembre 2020 à 10:46

Merci pour le récit Jean. J'ai effectué cette même sortie dimanche dernier, les conditions étaient idéales. Nous avons aussi chaussé vers les 2600m, et sommes montés jusqu'à la cabane des vignettes (seul le hall d'entrée est ouvert).

» Seuls les membres peuvent poster des commentaires sur cette sortie

La montagne présente des dangers et doit être pratiquée de façon responsable. Les informations contenues sur cette page sont données à titre indicatif et devraient uniquement être prises comme telles. Les informations relevées sur le terrain prévalent en toutes circonstances. Vous évoluez dans un milieu naturel fragile, merci de le préserver.

VTT de montagne