Accueil > Topo Guide > Sommets > Mont-Perdu - Gavarnie - Bigorre > Pics d'Estaragne > Par le val d'Estaragne > Sortie du 16 mai 2017
 Topo validé par la modération

3006 m Pics d'Estaragne, Par le val d'Estaragne

Données techniques

Massif : Mont-Perdu - Gavarnie - Bigorre
Orientation : NE
Dénivelé : 1000 m.

Difficulté de montée [?] : F
Difficulté ski [?] : 3.2 E2
Pente : 35

Nb de jours : 1
Type : Aller/Retour

Cartes : 1748ET

Matériel

Crampons

Départ/Accès

Départ : Pont d'Estaragne (2079 m) - Autoroute A64 sortie 16 -> Saint Lary -> Fabian -> Route des lacs -> Pont 2 km avant le barrage du Cap de Long

La route est officiellement ouverte et déneigée à compter de l'ouverture de la pêche, c'est à dire dernier week end de mai. Avant cela elle est fermée par arrêté préfectoral (attention aux PV potentiels...)

Itinéraire

Du pont d'Estaragne, remonter la vallée vers le sud. Contourner le premier verrou vers 2200 m par la gauche pour atteindre un replat vers 2400 m. Franchir la barre rocheuse au dessus par un couloir sur la gauche puis traverser à droite pour remonter les pentes jusqu'à un col à 2950 m sur la crête N du Pic d'Estaragne.
Finir toute crete, à ski ou à pied suivant l'enneigement.
Descente par le meme itineraire.

Trace GPS


| QRcode | VisuGPX

Remarques/Variantes

Course à faire en fin de saison lorsque la route des lacs est ouverte (vers la fin mai)
Option : du col 2950 m, on peut également poursuivre vers le Pic de Campbieil, 3173 m (D +300m)

Conditions récentes

» Le 16 mai [Sortie ci-dessous]

» Afficher toutes les sorties liées
» Voir les conditions d'enneigement du massif

Pics d'Estaragne, Par le val d'Estaragne [»] : Sortie du mardi 16 mai 2017 par wind addict

Participants : Marie-Jo et Jean-Louis

Météo

grand beau, chaud

Conditions d'accès

Etat de la route : route seiche, déneigée jusqu'au point 2079 (et même au delà) mais barrée au barrage d'Oredon

Altitude du parking : 1900

Conditions de neige

LieuAltitudeOrient.HeureMeuble/TotaleTypeCommentaire
3000 à 2800N10HTransfo lourdeskiabilité correcte
2900 à 2450NESoupebof !!!
2450 à 2079NNévésympa à skier
enneigement conséquent au dessus de 2300, mais regel insuffisant (et donc soupe dans les parties raides les plus exposées au soleil, un peu meilleur tout en haut, et bon en bas (neige de névé)
Un déchaussage (20 mètres linéaire vers 2150), mais avec la chaleur actuelle, les 100 m du bas risquent d'être assez vite déneigés
Altitude de chaussage (montée) : 2079
Altitude de déchaussage (descente) : 2079

Activité avalancheuse observée : néant

Skiabilité [?] : ••°°°


Récit de la sortie/Remarques diverses

Itinéraire suivi : Topo

Après la belle sortie d'hier au Néouvielle, l"Estaragne sonne comme une évidence : bel itinéraire (qu'on peut observer en intégralité en descendant du lac d'Aubert), et enneigement continu depuis la route : de visu elle est déneigée, reste juste à espérer qu'elle ouvre dans la journée !
Compte-tenu de la chaleur annoncée, je pars à l'aube, et m'échauffe par une 1/2 heure de marche sur l'asphalte (la route, bien que déneigée, reste fermée). Je chausse les skis à 2079, et amorce la remontée du beau vallon d'Estaragne.
Au fil de la progression, je constate que le regel a été superficiel, mais espère qu'il sera meilleur plus haut. Vers 2450, à l'attaque des grandes pentes, grosse soupe ! Dans ces conditions, j'hésite à continuer dans les pentes soutenues au dessus.
Je distingue un couple en contrebas, je vais les attendre.
On continue la course ensemble, et on aura loisir de bien discuter dans ces très belles pentes. Le haut est plus portant.
Arrivée quasi au sommet skis aux pieds : très belle vue (Aneto, Posets, Gela, mont Perdu, Néouvielle), mais on ne va pas ranconner là-haut.
On attaque la descente, molle mais correcte dans le haut. Au second virage, je perds une rondelle de bâton, que je ne retrouverai pas.
Pour le reste de la descente, j'expérimenterai une nouvelle technique : le changement de bâton entre chaque virage ! Même en étant tonique, pas moyen d'enchainer, surtout dans une neige molle, et même une mauvaise garbure entre 2800 et 2450.
En dessous, on bénéficiera d'une bonne neige de névé, et on fera du bon ski.
Après 30 petites minutes de marche, on rejoint nos voitures, puis un bon pique nique au bord du lac. Seule déception : la gardienne du refuge s'est absentée, et on devra se passer de la bière d'après course !
Au final un beau sommet, un très bel itinéraire, parcouru en très bonne compagnie, mais des conditions de ski assez médiocres : dommage tant les pentes supérieures sont belles.











Commentaires

(pas de commentaires)» Seuls les membres peuvent poster des commentaires sur cette sortie

La montagne présente des dangers et doit être pratiquée de façon responsable. Les informations contenues sur cette page sont données à titre indicatif et devraient uniquement être prises comme telles. Les informations relevées sur le terrain prévalent en toutes circonstances. Vous évoluez dans un milieu naturel fragile, merci de le préserver.

VTT de montagne